Emmanuelle Cosse, “C’est l’absence d’écologie qui est une punition !”

"La déroute socialiste est sans précédent, le Parti Communiste a perdu le quart de ses mairies. La vague à droite n’a épargné personne, pas même les écologistes" a déclaré avec amertume Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d’EELV dans son discours au Conseil Fédéral du 5 avril.

Avant d’ajouter : "Cette déroute électorale, et la fracture démocratique qui s’est exprimée, auraient dû aboutir à un sursaut. Nous appelions de nos vœux depuis longtemps un changement de cap. L’intervention du Président de la République lundi dernier a montré qu’il n’avait pas eu lieu. C’est ce qui a conduit la direction du parti à prendre mardi une décision difficile : celle de ne pas participer au gouvernement Valls, malgré des propositions solides qui nous ont été faites."

Pourtant explique t-elle, le Premier Ministre lui avait fait une "proposition sérieuse" dont le résumé est le suivant : diriger un ministère de l’écologie, avec la tutelle sur l’énergie, afin de faire la loi sur la transition énergétique. Une loi qui acte la réduction de la part du nucléaire dans le mix énergétique (50% en 2025). Pas de construction d’EPR, la fermeture de réacteurs. Pas de changement de ligne sur les OGM, ni sur les gaz de schiste. Une réforme de la décentralisation pour aboutir à 10 régions, la mise en œuvre de la proportionnelle et enfin, à demi-mots, la fin de Notre Dame des Landes.

"Mais comment croire à de tels objectifs après deux ans de rude bataille au sein du gouvernement ? Comment croire à une évolution sur le nucléaire quand le nouveau ministre de l’économie et celui des affaires étrangères en font des points de leur politique ? Comment avancer sur ces sujets quand la confiance n’est pas au rendez-vous ? Surtout enfin, comment participer à un gouvernement qui a fait le choix prioritaire de la baisse des dépenses publiques au profit exclusif des entreprises, quand, pour faire de l’écologie, il faut investir, et donc renoncer à l’orthodoxie budgétaire ?"

"C’est là le paradoxe que nous n’arrivons plus à dépasser. Si on veut créer des emplois, réindustrialiser la France et l’Europe et faire la transition énergétique, nous devons investir dans l’avenir. Car ce n’est pas l’échec d’EELV aujourd’hui, si nous sommes absents de ce gouvernement. C’est celui d’une majorité et d’un président de la République qui n’a jamais cherché à construire durablement une alliance. Je vous le dis, nous reviendrons un jour au gouvernement, pas pour nous faire plaisir, mais parce que la France a besoin d’écologie."

"Or pour faire de l’écologie, il faut des écologistes. Les premières déclarations de la nouvelle ministre en la matière confirme cet adage : souhaitant enterrer la taxe poids lourds sous prétexte qu’elle est anti sociale, alors que c’est le manque d’écologie qui fragilise encore plus les plus défavorisés."

"L’écologie ne doit pas être punitive, c’est vrai. C’est l’absence d’écologie qui est une punition ! C’est le manque de tramway, de TER ou de bus qui est une punition pour toutes celles et ceux qui ont du mal à se déplacer où qui subissent la pollution de l’air. C’est l’absence de courage politique face au lobby du diesel, qui nous empoisonne aujourd’hui, et en premier lieu, celles et ceux qui habitent le long des axes de circulation."

Pour conclure, Emmanuelle Cosse affirme qu’une autre politique est possible. "Entre l’immobilisme des vieux partis et la posture stérile de l’opposition de gauche, il existe un chemin, celui de l’écologie."

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
19 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pronucleaire

et voilà toujours le même travers des pseudo ecolo de chez EELV , l’écologie réduite à la lutte contre l’industrie electro nucléaire ! l’anti nucléarisme comme ADN de l’écolo certifié pur jus , l’anti nucléarisme étant l’alpha et l’oméga de toute action écolo . 15 ans que je votais pour eux . Je n’ai pas voté pour eux aux municipales , et je ne voterais pas pour eux aux européennes . Qu’ils aillent aux diables ces pseudo écolo .ça leur pendait au nez depuis la campagne présidentielle catastrophique de 2012 . C’est le deuxième effet kiss cool ( pas cool ) de fuku .

Verdarie

S’il est vrai qu’il n’est pas possible de faire confiance à ce gouvernement, comment pourrait-il en être autrement à propos des Verts ?Qui font plus fort que les socialistes en inventant des dizaines de taxes qui viennent sans cesse allourdir les finances des ménages les plus modestes sans rien changer au résultat ?. A savoir, rien que pour cette année, l’augmentation des tarifs de l’électricité ??Alors que cette énergie est à la base de tout ce qui se fabrique ?La taxe poids lourds alors que seuls ces engins permettent de transporter les produits fabriqués par les entreprises ?Faudra t-il que les entreprises attendent le bon vouloir de la S NCF pour livrer leurs productions ?La taxe sur le gas oil qui est seule énergie économique des ménages qui n’habitent pas les villes ? Villes qui se développent avec les impôts récoltés aussi dans les campagnes mais qui ne profitent d’aucun du progrès des premières ?(déplacements,service de santé,loisirs,etc..) Taxe sur les installations individuelles d’assainissement alors que les gens payent déjà des taxes sur la pollution, et que rien ne change dans ce domaine puisqu’on préfère faire payer les gens même s’ils ne polluent pas, plutôt que de s’attaquer à ceux qui en sont la cause, c’est à dire, ceux qui fabriquent les produits incriminés et qu’on retrouve dans les sédiments aquatiques.Alors oui aux taxes sur la pollution mais à condition qu’on puisse nous proposer des systèmes équivalents économiquement. Sinon, il est urgent d’attendre ! Pour ma part, je pense que si la France a perdue de sa compétitivité c’est d’une part parce qu’elle perd de son savoir faire en perdant des entreprises et parce qu’on laisse croire aux Français qu’on peut imaginer des systèmes nouveaux en se basant exclusivement sur ce qu’ils ont appris à l’école ou lus dans des livres ? Que le devenir de la France sera d’imaginer des modèles pour les autres . Qui de ce fait devront attendre nos idées pour pouvoir aller de l’avant ?….. Qu’est ce qu’il faut être “CON” pour croire, penser, débattre ou transmettre de telles inepties !..C’est du même niveau que quand on disait qu’on allait faire de la France un parc d’attraction mondial ! C’est avec ce genre d’idées, si l’on peut appeler ça des idées, qu’on enfonce chaque jour le trou un peu plus profond, dans lequel nous nous débattons !Pour pouvoir faire de la création il faut d’abord être imaginatif et pragmatique. Il faut des connaissances dans des domaines variés mais surtout il faut se frotter aux réalités et aux modèles de l’entreprise. Il faut également passer beaucoup de temps sur une idée pour pouvoir la faire aboutir. Les 35 h de se point de vus, sont un non sens puisqu’on fait croire aux jeunes que c’est en partageant le travail qu’on va acquérir de la compétence ? Alors que la compétence ne peut s’acquérir que dans le travail et le temps!Dans les années 70, lorsque la France était prospère les 35 heures n’était qu’un rêve que gauchiste, incapable de comprendre ce qu’est l’économie.Pour comprendre ce qui à changé il faut regarder ce qu’est devenue par exemple l’administration ?… Destinée à l’origine répondre aux problèmes des citoyens et favoriser la prospérité, elle ne sert plus qu’à faire vivre des carriéristes, je parle évidemment de ses dirigeants, passant leur temps à chercher les moyens d’obtenir des autres, puisqu’ils sont incapables de rendre leur service efficace, par les contraintes administratives et financières, leurs besoins de prospérer sans effort. C’est une forme d’esclavage moderne qui force les uns à travailler plus, pour produire la richesse qui profite aux autres. D’ou un malaise général dans le monde du travail et la défiance en matière d’impôts. Les 35 heures, appliquées essentiellement dans L’administration -qui n’a pas d’obligation économique – l’ont totalement désorganisée. De ce fait elle ne remplit plus ses missions ? Le passage de 40 à 35 h, soit 5 heures perdues X 2 millions de fonctionnaires = 10 millions d’heures perdues PAR SEMAINE. On mesure mieux l’ampleur des problèmes actuels et du vide qu’il faudra combler avec des impôts nouveaux, pour RETROUVER le niveau de protection perdu !Pour retrouver son efficacité d’avant , elle devra embaucher massivement. Mais comme ses salariés sont payés par nos impôts, ces salaires viendront aggraver le coût des produits fabriqués qui sont seuls à pouvoir prétendre créer de la richesse. Il ne faut donc pas exclure l’administration des problèmes économiques qu’elle crée car, si c’est l’Etat qui crée les emplois c’est aussi l’Etat qui les détruits , lorsqu’il prend des mesures iniques, à l’inverse de ce qu’il faudrait faire et du simple bon sens !. (L’URSS dans ce domaine, reste un bel exemple).Cette politique se traduit en réalité par une augmentation des taxes sur les produits fabriqués, puisqu’il faut continuer à faire vivre une structure qui dépasse les besoins, qui seront aussitôt transposés par l’entreprise dans le prix de vente des produits fabriqués et qu’en fin de compte, c’est le panier de la ménagère qui trinque.De plus , il est difficile de croire que lorsqu’on augmente l’impôt d’un euro, afin nous dit-on de permettre la redistribution, que cet impôt ne se retrouvera pas dans le prix des produits que j’achète, majoré du coût de son prélèvement ?C’est ainsi qu’après chaque nouvel impôt, on nous explique qu’il faut taxer les méchants entrepreneurs puisqu’ils s’enrichissent à nos dépends ?On oublie généralement de dire qu’ils enrichissent aussi les gens qui travaillent dans ces entreprises, ce qui permet de récolter des impôts qui enrichissent toutes les administrations. Celles ci devraient donc être un moyen coordonné d’améliorer les échanges. C’est ainsi qu’on comprend le rôle très important non pas d’une administration qui ne pense qu’à elle, mais d’un « service public » au service du public pour le bien de tous !La réalité c’est que depuis des années l’administration a été politisée notamment par le syndicalisme de gauche qui revendique toujours plus d’avantages, soit disant destinés à libérer l’homme du travail, sans réfléchir aux conséquences, qui se traduisent immédiatement sur la production de richesses du pays. Car lorsqu’on ne produit rien il n’y a plus rien à partager !

Nicias

Et comment on fait pour avoir plus de tramway, bus, TER ? On finance ça par une taxe ?

climax1891

Comme le montre les chiffres de l’INSEE, les dépenses publiques ont augmenté de 2% en 2013, alors que l’inflation était de 1%.

De passage

On savait tous qu’Enerzine fait partie des sites complaisants aux verts. Mais ici on dépasse les bornes, nous sommes en plein politico-électoral. Enerzine, veuillez retirer cet article ou alors vous changez de nom: “EELV énergie” par exemple….. ou “A gauche toutes”

Bachoubouzouc

Les écologistes ne sont plus au gouvernement, ne suivent les instructions de vote à l’AN que seulement quand ça leur chante, bref ne respectent plus le pacte de coalition avec le PS. Alors pourquoi la politique du gouvernement ne change pas d’un poil (sur Fessenheim, les gaz de schiste, etc) ? Les “concessions” du PS à EELV n’en étaient pas vraiment ? Le PS n’aurait jamais du s’encombrer des écologistes, qui ne leur ont rien apporté sinon de la cacophonie et des disputes stériles.

Verdarie

Nous avons crus que ces gens étaient des ingénieurs savants puisqu’ils utilisaient un langage incompréhensible et des solutions toutes faites pour décrire et remédier à des situations de catastrophe. Mais nous allons très vite comprendre qu’il s’agissait juste de singes, même pas savants, qui utilisent les travaux des autres pour faire croire qu’ils en sont les initiateurs dans le seul but de pouvoir continuer à prospérer sur le dos de ceux qui agissent.

Pastilleverte

et que je te ressasse la punition et la culpabilité… et après on dira que la France est déchristianisée… (lol)

Dan1

“Car ce n’est pas l’échec d’EELV aujourd’hui, si nous sommes absents de ce gouvernement.” Et en plus, EELV n’assume pas ses décisions : c’est pas nous c’est les autres ! “Or pour faire de l’écologie, il faut des écologistes.” Est-ce bien nécessaire, d’avoir des professionnels de la politique pour faire de de l’écologie appliquée ? Je préfererai avoir des ECOLOGUES qui eux sont des vrais spécialisites de l’écologie et non pas de l’écologisme. Il me semble que les Anglais font moins de confusion : Environmentalists pour ceux qui font de la politique et ecologists pour ceux qui font de la science. Donc EELV fait de la politique, ils sont donc nécessaires pour faire de l’écologisme pas de l’écologie ! Pour l’instant, ils vont faire ni l’un ni l’autre, à cause de leur démons internes.

Sicetaitsimple

“Mais comment croire à de tels objectifs après deux ans de rude bataille au sein du gouvernement ? Comment croire à une évolution sur le nucléaire quand le nouveau ministre de l’économie et celui des affaires étrangères en font des points de leur politique ? Comment avancer sur ces sujets quand la confiance n’est pas au rendez-vous ? Surtout enfin, comment participer à un gouvernement qui a fait le choix prioritaire de la baisse des dépenses publiques au profit exclusif des entreprises, quand, pour faire de l’écologie, il faut investir, et donc renoncer à l’orthodoxie budgétaire ?” C’esy sûr, c’est plus facile de gueuler dehors….que d’admettre les compromis inévitables d’une “coalition”.

Alcofribas

Les écolos ne rêvent que taxes, contraintes, désindustrialisation, normes pesantes et coûteuses, suppresssion des automobiles …bref un retour vers le passé. Le changement climatique n’a pas attendu le CO2 et les particules pour se manisfester au cours des ères précédentes. Dehors EELV et les vers, nous respirerons mieux sans vous. L’écologie véritable doit se faire SANS IDEOLOGIE !!!!

Ivos

15 ans que tu as voté pour les écolos tout en étant pronucléaire ! :o))) Va raconter ça à tes petits enfants sinon à la lune, elle aura peut-être un peu de compréhension pour toi. a+ Ivos

Ivos

Tu ne comprends pas !? J’en suis sincèrement désolé pour toi … mais, si ça peut te rassurer, tu n’es pas la seule victime du bluff de Valls concernant le ministère proposé aux Ecolos (et qui était réservé et taillé sur mesure pour (et probablement par) S. Royal.

Ivos

Que les gorilles prennent conscience que les autres sont des singes est assez cocasse … ils finiront aussi par prendre conscience que leur poids et leur corpulence ne pourra pas tenir devant le nombre et l’agilité des singes.

Ivos

Et l’économie véritable sans idéololgie aussi … et la justice sociale véritable sans idéologie aussi … donc dehors l’UMP, dehors le PS, dehors le front de gauche, et l’UDI … reste quoi encore ensuite …. le FN, les anars ?

Pronucleaire

@Ivos Merci , votre remarque illustre mon propos , l’anti nuclaire n’étant ni une condition nécessaire , ni une condition suffisante pour être écolo . Même yves Cochet a fini par reconnaître que la question du nucléaire n’était pas une priorité qu’il y avait plus urgent . Pas gaz , pas de charbon , pas de pétrole , le nucléaire est ce qui nous permet d’avoir la tête hors de l’eau . une grande partie de notre niveau de vie est possible grace à des ressources dont nous ne disposons pas , qui se payent avec de la dette . Le nucléaire représente un ensemble de , savoir , savoir faire , d’outils qu ‘il faut absolument maintenir et améliorer . ça n’empêche pas la transition energétique … dont la priorité concerne les energies fossilles et non le nucléaire .

Ivos

Pas l’ombre d’un doute qu’il faille absolument maintenir un ensemble de savoirs faire d’outils, de technologies très pointus dans ce domaine – ne serait ce parce qu’il faudra en démanteler beaucoup dans le futur et pas seulement en France … et que leur démantèlement s’annonce tout autant complexe sinon bien plus que leur construction. – car la sortie ne peut évidemment que se faire graduellement et qu’une désaffection lente des compétences dans ce secteur (déjà en cours d’ailleurs pour certaines des plus “brillantes”) accroitrait les risques d’accident. Personne ne conteste que le nucléaire a été et est en France un des principaux contributeurs de notre niveau de vie … de notre développement … puis malheureusement aussi de notre sur-consommation et même de ce quon peut qualifier de notre sur-développement. Ce n’est toutefois pas une exclusivité du nucléaire … des pays sans nucléaire ont suivi la même trajectoire. Concernant la transition énergétique … certains, et beaucoup même en certains endroits, y voient encore avant tout juste une transition vers l’EPR … et ce bien que l’attractivité des énergies de la mer recrute de plus en plus parmis les plus “brillants” des énergéticiens et des électriciens. Et le simple fait de parler de LA priorité relève à mons sens d’une disposition d’esprit peu écolo …. où les priorités ne peuvent qu’être multiples et (bio)diverses … en harmonie avec cette biodiversité dont nous faisons tous partie.

Jfk

Une énergie qui représente 2% de la production globale ne peut pas avoir influencé notre niveau de vie, elle ne peut pas non plus avoir contribué de façon significative à la réduction des émissions de CO2 ou autre GES. Elle ne peut pas d’avantage avoir permis un progrès significatif. A ce stade elle constitue plutôt un gadget scientiste, un hobby pour quelques spécialistes avec quelques résultats probant dans l’usage médical ou autre sous-domaine. La France est une exeption, mais ses résultats sont loins d’être exceptionnels, nous ne sommes pas + performants sur le plan industriel, économique ou social, le nucléaire ne pourra jamais se substituer intégralement au différentes sources de production, il s’agit d’avantage d’une impasse que d’une solution durable, un gadget qui finira comme tous les gadgets, aux oubliettes!

Jfk

Qui laisse penser au consommateur moyen que le prix de revient de l’électricité nucléaire est plus bas, alors qu’il progrese plus vite que celui des énergies fossiles et qu’il suit la courbe inverse de celui des ENR. Le nucléaire ne constitue aujourd’hui qu’une solution d’appoint, fort coûteuse, dont les ressources sont extrêment limitées,contrairement à ce qu’essaye de faire croire leurs promoteurs et qui nécessite des investissements rédhibitoires.

19
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime