GDF et Vattenfall expérimentent le stockage du CO2

Gaz de France vient de signer, en Allemagne, avec le groupe Vattenfall, un accord de coopération portant sur un projet expérimental d’injection de CO2, qui est aujourd’hui un axe de recherche majeur dans la lutte contre le réchauffement climatique en Europe.

Au terme de cet accord, Erdgas Erdöl GmbH Berlin (EEG), filiale d’exploration-production de Gaz de France en Allemagne, utilisera du CO2 pour améliorer la production de gaz naturel (« récupération assistée ») sur son champ de l’Altmark. Il s’agit du deuxième plus grand champ de gaz naturel onshore en Europe, qui est aujourd’hui presque épuisé explique le Groupe français dans un communiqué.

Prix attractif avant introduction !
Merchant Token

Investissez dans le token (jeton) MTO avant son lancement sur le marché ! La révolution du paiement sécurisé décentralisé pour les commerçants arrive. (BONUS : 20 phases supplémentaires)

Prix attractif avant introduction !
Merchant Token

Investissez dans le token (jeton) MTO avant son lancement sur le marché ! La révolution du paiement décentralisé pour les commerçants arrive.

Vattenfall fournira à EEG le CO2 produit par une centrale électrique pilote.

Une quinzaine de mois de préparation seront nécessaires pour lancer ce projet pilote, qui contribuera aux recherches effectuées par GDF dans le domaine de la capture, de l’injection et du stockage du CO2.

Dans le cadre de la politique de développement durable du Groupe, les équipes de Gaz de France se sont en effet mobilisées autour de la problématique de la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

GDF est partenaire de plusieurs projets de recherche relatifs au stockage du CO2 à l’échelle européenne. Une expérience d’injection de CO2 sur le gisement K12-B, en mer du Nord hollandaise, a ainsi été menée ces dernières années.

 
(src: CP -GDF)
Partagez l'article

 

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires