La dixième centrale solaire installée dans Paris (Enercitif)

La Régie Immobilière de la Ville de Paris (la RIVP) et la Ville de Paris déclarent opérationnelle la dixième centrale solaire d’Enercitif Mise en service à l’occasion de la visite, ce matin, de la direction de la RIVP et des élus de la Ville de Paris, la centrale d’une surface de 600 m² alimentera en électricité renouvelable les occupants de l’hôtel d’entreprises le Cargo (19ème), géré par la RIVP. Ce dixième projet de la coopérative citoyenne Enercitif se distingue par un montage innovant d’autoconsommation individuelle avec tiers investisseur, assis sur un partenariat fort entre la Ville, le bailleur social et les citoyens.

Ce matin, David Belliard et Christine Laconde, respectivement président et directrice générale de la RIVP, Dan Lert, adjoint à la Maire de Paris en charge de la transition écologique, et les représentants de la coopérative Enercitif ont visité cette toute nouvelle centrale photovoltaïque à l’occasion de sa mise en service.

400 m² de panneaux solaires sont installés sur le Cargo, l’un des plus vastes hôtels d’entreprises européens. La centrale d’une puissance électrique de 69 kWc et d’une capacité annuelle de production de 65 000 kWh, vient renforcer une centrale préexistante de 37 kWc. Ensemble, elles alimenteront en électricité verte la centaine d’entreprises et startups hébergées dans l’immeuble, couvrant 18 % de leur besoin en électricité produite en circuit court. La nouvelle centrale a été construite par la PME francilienne Sunvie, avec des panneaux photovoltaïques de fabrication européenne et un Bilan Carbone® vertueux.

Le projet résulte d’un partenariat étroit entre la Ville de Paris, le bailleur social RIVP et la coopérative Enercitif. Ce montage original est mis en place pour la première fois : la RIVP met à disposition sa toiture, Enercitif investit dans la centrale avec le soutien de la Ville, puis la met au service de la RIVP pour 25 ans. Devenant ainsi auto producteur, la RIVP consomme la totalité de l’énergie produite pour ses besoins et ceux de ses locataires. Enercitif assure ensuite la maintenance de l’installation.

Cette réalisation s’inscrit dans le projet « Quartiers populaires à énergie positive », né en 2016 dans le cadre du Budget participatif de la Ville de Paris. Ce sont au total 15 toitures qui ont été mises à disposition de la coopérative Enercitif pour y installer des centrales solaires, dont 9 par la Ville (établissements scolaires, sportifs ou d’animation) et 6 par des bailleurs sociaux, dont deux par la RIVP.

Le Budget participatif d’un côté, une levée de fonds citoyenne en 2019 de l’autre, c’est en fait un co-investissement entre la Ville et ses habitants qui a permis le financement de ces projets. Cette démarche s’inscrit dans le Plan climat de Paris – 100 % renouvelable en 2050, dont 20 % produit localement – et dans le développement de la participation citoyenne.

Dans cette dynamique, 9 centrales ont déjà été mises en service par la coopérative depuis un an, 6 autres le seront d’ici le printemps prochain. Au total, ces 15 centrales, d’une puissance cumulée d’environ 750 KWc, assureront une production annuelle de 700 MWh, équivalent à la consommation d’environ 250 foyers, pour un budget d’investissement d’environ 1 M€. Des projets rendus possibles grâce au travail des bénévoles de la coopérative, assurant le développement et la maîtrise d’ouvrage, en articulation étroite avec les services de la Ville.

Les citoyens toujours plus acteurs du changement !

La coopérative, qui rassemble déjà plus de 320 membres associés, invite les Parisiens à la rejoindre pour participer concrètement à la transition énergétique. Chacun peut devenir sociétaire et donner du sens à son épargne en prenant entre une et dix parts (100 € la part) dans la société à gouvernance coopérative. Cette épargne participative permet aux citoyens d’agir à la fois pour la planète et pour leur quartier, avec l’assurance que chaque voix compte, puisque le principe “une personne = une voix” régit les décisions de la coopérative. Enercitif s’inscrit dans le mouvement de l’énergie citoyenne, porté par le réseau Energie Partagée, pour le déploiement d’un modèle énergétique décentralisé, maîtrisé par les acteurs citoyens locaux et qui fédère déjà plus de de 300 projets sur l’Hexagone.

Un projet résilient qui rapproche les citoyens, les collectivités et les professionnels de l’énergie Le mouvement Enercitif est né de la rencontre du collectif citoyen Enercitif et de la volonté de la Ville de Paris. Il a reçu le soutien de la Région Île-de-France et des acteurs de l’énergie citoyenne. Ainsi, Tener’IF, exploitant de la centrale solaire de la Halle Pajol, détenu principalement par Énergie Partagée, est entré au capital d’Enercitif pour appuyer la dynamique citoyenne en Île-de-France. Enfin, pour construire et maintenir les centrales solaires, Enercitif s’appuie sur deux entreprises de référence, Solstyce et Sunvie.

Avec le soutien du climatologue Jean Jouzel, parrain d’Enercitif Avec le GIEC (Prix Nobel de la Paix 2007) dont il a été le vice-président du groupe scientifique de 2002 à 2015, Jean Jouzel ne cesse d’alerter sur l’ampleur du dérèglement climatique et l’urgence à agir pour renverser la tendance : « pour côtoyer la neutralité carbone en France en 2050, c’est maintenant qu’il faut passer la vitesse supérieure et je suis convaincu que la participation active des citoyens est un levier majeur pour y arriver ». Ce qui l’amène à soutenir Enercitif : “Parce que l’urgence climatique est là, parce que le changement est entre nos mains, je soutiens le projet d’Enercitif et invite les Parisiens à rejoindre cette belle aventure collective”.

CP
Lien principal : www.enercitif.org

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime