La loi Grenelle II menace t’elle l’éolien en France ?

De l’aveu même de la "Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de Communication" (FIEEC), des amendements votés au projet de loi « Grenelle 2 » risquent de nuire au développement d’une filière éolienne industrielle pourtant prometteuse.

LA FIEEC souhaite qu’une stratégie industrielle cohérente soit déployée, au service des besoins sociétaux dont notamment l’environnement. En ce sens, elle s’inquiète de ce que les amendements votés ne se révèlent contre-productifs.

Il y a un peu plus d’un an, le Parlement, lors du vote de la loi Grenelle 1, a fixé un rôle majeur à l’énergie éolienne dans le mix énergétique de notre pays puisqu’il représente un
quart de l’objectif de 23% d’énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie à l’horizon 2020 et emploiera près de 60 000 personnes.

S’ils étaient votés, les amendements au projet de loi « Grenelle 2 », adoptés par la Commission des affaires économiques et la Commission du développement durable de l’Assemblée Nationale mettraient en péril le développement de cette filière industrielle en pleine croissance.

Pour la FIEEC, qui promeut une stratégie industrielle au service de la croissance, une compétitivité au service de l’emploi, et l’innovation au service des marchés du futur, renoncer à développer une véritable filière éolienne industrielle française serait particulièrement dommageable, en particulièrement dans le contexte de crise que traverse notre pays.

En effet, en 2009, l’éolien est devenu la première forme de production d’électricité développée en Europe, avec près de 10 000 mégawatts de nouvelles capacités installées. Les industriels français s’organisent pour se déployer et se diversifier sur ce marché, qui représente un véritable relai de croissance pour les industries électriques et électroniques.

Selon la fédération, "La France peut se positionner comme un acteur majeur sur toute la chaîne de valeur de l’éolien, avec ses compétences industrielles notamment dans le matériel électrique, électronique, de contrôle commande, … 10 000 salariés français travaillent déjà dans la filière et 50 000 nouveaux emplois seront créés si les objectifs du Grenelle sont confirmés et si la réglementation applicable à l’éolien permet leur réalisation".

Les industriels regroupés au sein des syndicats de la FIEEC s’inquiètent des dispositions proposées dans le projet de loi Grenelle 2, soient adoptées. En effet, "elles réduiraient de plus de 60 % les potentialités d’implantations d’éoliennes alors que chacun sait que, pour se positionner à l’export, toute filière industrielle doit disposer en premier lieu d’un marché domestique".

            

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Eric.56

Ne pas confondre SVP la puissance installée mondiale ou par pays et sa production effective. Il  n’y t’il pas de ratio intéressant de production électrique Pour la FIEEC,  promeut une stratégie industrielle au service de la croissance, une compétitivité au service de l’emploi c’est à dire retombée économique et non pas une source de production alternative à la production c’électricité d’origine fossile ou nucléaire   A part le coût et les externalitée des moyens de production reste aussi a comparer les productions effectives pour parer a la consommation mondiale et la les productions des ENR mondiales à l’exception de  la biomasse et l’hydraulique reste marginal .si on se reporte au dernier Baro Bilan d’Observ-Er pour 2008 : Total production        : 20169,2 TWh Total conventionnel   : 16406,6 TWh Total renouvelable     : 3762,6   TWh  Se décomposant comme suit : Fossile                        : 13641,7 TWh Nucléaire                    :   2724,1 TWh   Hydraulique                :   3247,3 TWh Biomasse                    :      223,5 TWh Eolien                         :      215,7 TWh Geothermie                 :        63,4 TWh Dechets non renouvelables : 40,7 TWh Solaire                          :        12,1 TWh   De ce fait avec une demande croissante a l’échelon mondiale on ne peut que se demandé qui aura l’accès à des moyens de productions faiblement ou pas carboné , mais surtout qui pourra acheter une électricité très chère non productive qui sera  produite  qu’avec des moyens subventionnés  ou autres certificats . mais surtout vous ne pouvez que constater la production plus que médiocre de l’éolien et ce malgré une croissance fulgurante d’installations subventionnées mais hélas toujours pas de production mais donnant de plus en plus d’emplois au moins dans les tribunaux et de ce fait aux avocats ….. puisque leurs l’acceptabilité sociale des parcs éolien est de plus en plus remis en question.

Phb

Alors Eric, tout d’abord apprends à écrire français, et ensuite renseignes toi un peu ! Tu utilises des chiffres de 2008 qui ne sont plus du tout d’actualité étant donné que la puissance installée était deux fois moins importante. Et ensuite, il y en a marre d’entendre que l’industrie éolienne est subventionnée. L’éolien coûte 60 centimes d’euros par an et par foyer en France à travers la CSPE payé par le consommateur et non par le contribuable !!!!

Tassin

L’éolien n’est pas subventionné, et est extrèmement bon marché, entre 6 et 7 cts d’€ le kWh sur 20 ans. Elle pourrait être encore moins cher si le marché de l’énergie n’avait pas été libéralisé et que les investisseurs de parcs n’exigeaient pas 10% de TRI qui est une véritable TVA annuelle payée par le consommateur (qui est aussi le contribuable puisque l’électricité est un bien de base qui était il n’y a pas si longtemps un service public). Mais la faute ici n’est pas à l’éolien mais bel et bien aux politiques, UMP en première ligne. Et aujourd’hui ce sont des députés UMP qui essayent de bloquer le développement de l’éolien en France car celà engendre des profits inouis pour les investisseurs. Alors M. Ollier serait-il pour la re-nationalisation du secteur de l’énergie afin d’en faire baisser le prix? Ce serait bien, mais non il se contente de se plaindre des conséquences de son vote. Pathétique.

Slurp

LES EOLIENNES SONT UN SCANDALE D’ETAT !! Des promoteurs fondent leur profit sur la spoliation de notre qualité de vie, et de notre patrimoine à tous ! Ils exploitent le mal-être de la ruralité, les angoisses des élus face aux finances publiques et la peur des agriculteurs qui se voient crever ! Ils n’ont rien à faire des considérations environnementales : le développement durable est le terrain de leur profit et ils instrumentalisent le discours des écolos les plus niais. Car technologiquement elles sont une absurdité ! En aucune manière un millier d’éoliennes ne saurait être comparé à une centrale nucléaire…. J’espère que ENFIN ! ENFIN ! le Gouvernement va mettre fin à ce terrorisme des promoteurs éoliens qui exploitent la niaiserie écologiste et le mal être de la ruralité. VIVE LA MORT DES EOLIENNES : METTONS FIN A UN SCANDALE D’ETAT !

Eric.56

• La capacité mondiale a atteint 159 213 MW, dont 38 312 MW ajoutés en 2009. • La puissance installée a augmenté de 31.7 %, le taux le plus élevé depuis 2001. • La tendance d’un doublement de capacité tous les trois ans se confirme. • L’ensemble des éoliennes installées fin 2009 dans le Monde produit 340 TW.h par an, , soit égale 2 % de la consommation électrique mondiale. • Le chiffre d’affaires du secteur éolien en 2009 est de 50 milliards d’euros.   La capacité éolienne mondiale installée a atteint 159 213 MW, après 120 903 MW en 2008, 93 930 MW en 2007 , 74 123 MW en 2006 et  59 012 MW en 2005.     Source : WWEA Head Office http://www.WWindEA.org .                 Charles-de-Gaulle-Str. 5 T +49-228-369 40-80                 53113 Bonn F +49-228-369 40-84                 Germany       Hourra quelle croissance de production !!!!!!!!! et pour les 98% restant vous me proposer  quoi ?  charbon gaz  nucléaire grande hydraulique la croissance de l’éolien mondial ne compense même pas la croissance de la demande d’électricité mondiale . Alors qu’aujourd’hui  la majorité des  programmes d’installations de  centrales de productions électriques  sont  charbon ou gaz en Europe aussi bien qu’en Asie et aux Etats-Unis Canada … je pense sincèrement que d’apprendre à écrire le français va nous sauver pour la  production des NOx .mais enfin c’est vrai focalisez vous sur l’éolien français ça peut vous servir pour vous sentir mieux cocorico ……………… mais n’oubliez pas que notre production électrique est exedentaire et de ce fait nous sommes exportateur ………………

jeff_1982

Bonjour Slurp…. (Sympa le pseudo) Tout d’abord, je ne connais pas ton fameux “mal-être de la ruralité”, j’ai beau chercher des études sociologiques là-dessus et travailler dans l’éolien et avec ces gens des petits villages agricoles et sylvicoles mais je n’ai rien entendu de la sorte. Si ce n’est dans la bouche des opposants très souvent néo-ruraux qui ont quand à eux une vision très coloniale… S’il existe un problème sur ces communes, c’est l’abandon de ces communes par l’état “providence» et surtout le manque de réactivité qui a conduit ces même communes à laisser partir leurs emploi sans réagir. Aujourd’hui, l’éolien fait vivre bon nombre de communes et de communautés de communes que l’état, les industriels et les employeurs locaux ont abandonnés…. Faire de l’électricité c’est comme choisir de faire de l’élevage, de l’agriculture ou du tourisme… le choix d’une activité nourricière. Et si tu te soucies tant que ça de ton environnement, de ta santé, de la spéculation des gros industriels qui créent de l’emploi (mais pas que ça), du développement durable et de la concertation du peuple… c’est réellement l’éolien ton choix. Le reste c’est de l’utilité publique avec expulsion, 3 gros industriels avec des politiques comme directeurs marketing, des démantèlements impossible ou sans obligation, des dangers inconsidérés sans connaissance des conséquences et sans transparences. Quand au terrorisme des promoteurs éoliens, nous n’envoyons pas des balles aux élus, nous ne vandalisons pas de chantiers ni ne détruisons d’outils de travail,  nous n’harcelons ni riverains, ni élus et nous ne trainons pas la partie adverse dans la boue comme vous le faites (on devrait et il y a de quoi le faire…). Quand aux “niaiseux écolos”, ils sont de ta partie comme de la notre…. mais rarement niais… en tous cas moins que tes propos. Le scandale c’est de croire que la FED fait de l’environnement et que l’éolien est pire que le nucléaire…. quelle blague ce SLURP !!!!

Eric.56

• La capacité mondiale a atteint 159 213 MW, dont 38 312 MW  ajoutés en 2009.La puissance installée a augmenté de 31.7 %, le taux le plus élevé depuis 2001.  • La tendance d’un doublement de capacité tous les trois ans se confirme. L’ensemble des éoliennes installées fin 2009 dans le Monde produit 340 TW.h par an, , soit égale 2 % de la consommation électrique mondiale. • Le chiffre d’affaires du secteur éolien en 2009 est de 50 milliards d’euros. La capacité éolienne mondiale installée a atteint 159 213 MW, après 120 903 MW en 2008, 93 930 MW en 2007 , 74 123 MW en 2006 et 59 012 MW en 2005. Source : WWEA  Germany Hourra ,quelle croissance de production ! et pour les 98% restant vous me proposez quoi ? charbon gaz nucléaire grande hydraulique la croissance de l’éolien mondial ne compense même pas la croissance de la demande d’électricité mondiale . Alors qu’aujourd’hui la majorité des programmes d’installations de centrales de productions électriques sont charbon ou gaz en Europe aussi bien qu’en Asie et aux Etats-Unis Canada … je pense sincèrement que d’apprendre à écrire le français va nous sauver pour la  production des NOx .mais enfin c’est vrai focalisez vous sur l’éolien français ça peut vous servir pour vous sentir mieux cocorico ……………… mais n’oubliez pas que notre production électrique est excédentaire et de ce fait nous sommes le principal exportateur  européen ….

Eric 56

• La capacité mondiale à atteint 159 213 MW, dont 38 312 MW ajoutés en 2009.La puissance installée a augmenté de 31.7 %, le taux le plus élevé depuis 2001. • La tendance d’un doublement de capacité tous les trois ans se confirme. L’ensemble des éoliennes installées fin 2009 dans le Monde produit 340 TW.h par an, , soit égale 2 % de la consommation électrique mondiale. • Le chiffre d’affaires du secteur éolien en 2009 est de 50 milliards d’euros. La capacité éolienne mondiale installée a atteint 159 213 MW, après 120 903 MW en 2008, 93 930 MW en 2007 , 74 123 MW en 2006 et 59 012 MW en 2005. Source : WWEA Germany Hourra ,quelle croissance de production ! et pour les 98% restant vous me proposez quoi ? charbon gaz nucléaire grande hydraulique la croissance de l’éolien mondial ne compense même pas la croissance de la demande d’électricité mondiale . Alors qu’aujourd’hui la majorité des programmes d’installations de centrales de productions électriques sont charbon ou gaz en Europe aussi bien qu’en Asie et aux États-Unis Canada … je pense sincèrement que d’apprendre à écrire le français va nous sauver pour la production des NOx .mais enfin c’est vrai focalisez vous sur l’éolien français ça peut vous servir pour vous sentir mieux cocorico ……………… mais n’oubliez pas que notre production électrique est excédentaire et de ce fait nous sommes le principal exportateur européen ………………

renewable

Faire passer les éoliennes pour LE danger mortel de l’humanité (française) c’est un pari incroyable mais réussi, le terreau français était semble-t-il le meilleur pour accueillir cette arnaque intelectuelle.. Désolant de voir que nous allons définitivement rater le virage que le reste du monde prend. Dans 40 ans nous en serons encore à chercher une solution pour les nouveaux déchets nucléaires des centrales nucléaires que nous aurons décidé de reconstruire en masse… Pendant ce temps des millions d’emplois et des dizaines de milliards d’euros de marchés aurons profité à nos voisins, quand nous en serons toujours à essayer de vendre nos réacteurs nucléaires dépassés (prix). On entendra alors les générations futures fustiger le franchouillard borné de la décennie 2000, mais bien planqué dans sa tombe… Merci à cette vieille génération actuellement au pouvoir (de droite comme de gauche) qui plombe, entre beaucoup d’autres, l’avenir industriel de la France.

Tassin

C’est clair ils commençent à me les hâcher menu ces vieux profiteurs des 30 glorieuses, qui ont bien implanté le gâchis généralisé, et qui se battent maintenant pour conserver leur patrimoine de nanti comme si ils avaient acheté la campagne avec leur résidence secondaire. On est en 2010, plus en 1970!

serge23

la bulle éolienne grossit grossit grossit… Conseil aux investisseurs avertis… se retirer rapidement du créneau. Il restera bien des gogos pour payer les pots cassés.

1000 mille

parlementaire “made in France” sur l’éolien ?

renewable

Rassurez vous le lobbying  obscurantiste de votre CGT EDF nucléaire l’a fait éclater de puis bien longtemps la micor bulle de l’éolien en France, on laisse les autres pays en profiter et employer des gens avec!

13
0
Laissez un commentairex