La quantité de gaz renouvelable injecté dans les réseaux double en 2018

GRDF, GRTgaz, le Syndicat des énergies renouvelables (SER), le SPEGNN et Teréga publient la quatrième édition du Panorama du Gaz Renouvelable, un état des lieux d’une filière renouvelable en plein essor.

La quantité de gaz renouvelable injecté dans les réseaux double en 2018

L’année 2018 a confirmé la dynamique de la filière injection de biométhane avec la mise en service de 32 nouveaux sites en France, ce qui porte à 76 le nombre d’installations raccordées aux réseaux gaziers français fin 2018. Les quantités de biométhane injectées dans les réseaux français ont quasiment doublé par rapport à 2017 pour atteindre 714 GWh (1), soit l’équivalent de la consommation de près de 60 000 logements. La capacité maximale annuelle d’injection de l’ensemble des sites de production atteint 1 206 GWh fin 2018 contre 682 GWh fin 2017.


Une filière qui participe au développement des territoires

Le développement de la filière gaz renouvelables traduit une dynamique territoriale bien réelle. La méthanisation avec valorisation en injection dans les réseaux gaziers possède de nombreux atouts. Elle s’inscrit notamment dans l’économie circulaire, agricole et locale, avec de nombreuses externalités positives : valorisation locale des déchets, décarbonation des secteurs énergétique et agricole, retour au sol du digestat comme matière fertilisante naturelle, création d’emplois locaux, source d’innovation. Le gaz renouvelable participe à l’indépendance énergétique du pays avec la production d’une énergie renouvelable non variable, facilement stockable dans les réseaux et produite à proximité des zones de consommation. Un des leviers de diminution des coûts de production réside notamment dans la rémunération de chacun de ces services rendus à sa juste valeur.

Le projet de PPE pourrait constituer un frein au développement de l’injection

Souscrivez à l'Achat Groupé EnergieMoinsChere.com
achat-groupe.energiemoinschere.com

Nous avons obtenu jusqu'à 21% de remise sur l'électricité et -17% sur le gaz ! C'est gratuit et sans engagement.

En 2018, le nombre de projets inscrits dans le registre des capacités a doublé, atteignant 661 projets enregistrés représentant un total de 14 TWh de capacité d’injection de biométhane par an.

Ces chiffres démontrent la dynamique favorable dans laquelle se trouve la filière, qui est cependant mise à mal par le projet de Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) rendu public le 25 janvier.

Alors que la réalisation de la grande majorité des projets enregistrés nous positionne sur une trajectoire permettant d’atteindre l’objectif de la Loi pour la Transition Énergétique et la Croissance Verte (LTECV), le projet de PPE marque un recul net des ambitions. Celui-ci prévoit désormais que le biogaz atteindra 7 % de la consommation de gaz en 2030, à condition qu’une baisse très significative des coûts de production soit enclenchée dès 2023, tandis que l’objectif de 10 % est conditionné à une baisse des coûts encore supérieure.

L’ambition de la LTECV est remise en cause alors même qu’elle est à notre portée et que la France veut accélérer vers la neutralité carbone. Aucune autre filière de production d’énergies renouvelables, aujourd’hui mature, n’a vu son déploiement conditionné à un tel effort de réduction des coûts dans un délai aussi bref.

>> Télécharger le Panorama du gaz renouvelable en 2018

(1) 1 TWh = 1 000 GWh = 1 000 000 MWh = 1 000 000 000 kWh = équivalent à la consommation moyenne de 80 000 foyers.

À propos de GRDF

Principal gestionnaire de réseau de distribution de gaz naturel en France, GRDF distribue, chaque jour, le gaz naturel à plus de 11 millions de clients, pour qu’ils disposent du gaz quand ils en ont besoin. Pour se chauffer, cuisiner, se déplacer, et bénéficier d’une énergie pratique, économique, confortable et moderne, quel que soit leur fournisseur.

Pour cela, et conformément à ses missions de service public, GRDF conçoit, construit, exploite, entretient le plus grand réseau de distribution d’Europe (199 783 km) et le développe dans plus de 9 500 communes, en garantissant la sécurité des personnes et des biens et la qualité de la distribution.
À propos de GRTgaz
GRTgaz est l’un des leaders européens du transport de gaz naturel et un expert mondial des réseaux et systèmes de transport gazier.
En France, GRTgaz possède et exploite 32 500 km de canalisations enterrées et 26 stations de compression pour acheminer le gaz entre fournisseurs et consommateurs (distributeurs ou industriels directement raccordés au réseau de transport). GRTgaz assure des missions de service public pour garantir la continuité d’alimentation des consommateurs et commercialise des services de transport aux utilisateurs du réseau.
Acteur de la transition énergétique, GRTgaz investit dans des solutions innovantes pour adapter son réseau et concilier compétitivité, sécurité d’approvisionnement et préservation de l’environnement.
À propos du SPEGNN
Syndicat professionnel des entreprises gazières municipales et assimilées, il regroupe 29 entreprises locales gazières actives dans la promotion du gaz naturel et du biométhane. Au-delà de leur volonté de pérenniser les exigences de sécurité, de qualité et de continuité qui ont toujours été des composantes essentielles du service public de distribution du gaz, les membres du SPEGNN, conformément aux missions qui leur ont été confiées par les collectivités, sont des acteurs locaux pleinement inscrits dans la transition énergétique.
À propos du SER
Le Syndicat des Energies Renouvelables regroupe 380 adhérents, représente un chiffre d’affaires de 10 milliards d’euros et plus de 80 000 emplois. Elle est l’organisation professionnelle qui rassemble les acteurs de l’ensemble des filières des énergies renouvelables : biomasse (Commission FBE), bois énergie, biocarburants, biogaz, éolien, énergies marines renouvelables, géothermie, hydroélectricité, pompes à chaleur, solaire photovoltaïque (SOLER), solaire thermique et thermodynamique. Ses missions sont de promouvoir les énergies renouvelables et défendre les intérêts des professionnels du secteur en développant des filières industrielles dynamiques et durables.
À propos de Teréga
Teréga agit pour rendre l'avenir du gaz visible dès aujourd'hui, en devenant un accélérateur de la Transition Énergétique et un contributeur majeur au modèle énergétique de demain. Implantée historiquement dans la région sud-ouest, carrefour des grands flux gaziers européens, Teréga développe depuis plus de 70 ans, un savoir-faire d’exception dans le développement d’infrastructures de transport et de stockages de gaz permettant aujourd’hui de concevoir de nouvelles solutions pour répondre aux défis énergétiques français et européens. L'entreprise dispose de plus de 5 000 km de canalisation et 2 stockages souterrains représentant respectivement 16% du volume de gaz français et 24% des capacités nationales. Elle réalise un chiffre d’affaires de 467 M€ et compte plus de 600 collaborateurs. Répondant à ses obligations de service public, Teréga assure également l’acheminement du gaz naturel à destination de plus de 400 postes de livraison, dans les meilleures conditions de sécurité, de coût et de fiabilité.
Partagez l'article

 



[ Communiqué ]

Articles connexes

avatar
  Souscrire  
Me notifier des