La situation de l’électricité renouvelable en France

Les filières éolienne et photovoltaïque sont celles qui contribuent le plus à la croissance des énergies renouvelables (EnR) électriques, avec 1 913 MW installés du 1er juillet 2014 au 30 juin 2015. Ces deux filières représentent désormais un tiers des capacités de production d’EnR en France.

La puissance du parc de production d’électricité renouvelable en France métropolitaine s’élève à 42 582 MW, dont 60%  est issue du parc hydraulique. 

Du 1er juillet 2014 au 30 juin 2015, les énergies renouvelables ont couvert 19,3 % de la consommation électrique française.

La puissance du parc éolien français s’élève au 30 juin 2015 à 9 769 MW, avec 1 093 MW supplémentaires raccordés aux réseaux depuis le 1er juillet 2014.

Avec une production de 17,7 TWh du 1er juillet 2014 au 30 juin dernier, soit une progression de 1,2 % par rapport à la période précédente, l’énergie éolienne couvre 3,7 % de la consommation électrique française. Après plusieurs années de croissance ralentie, les mesures de simplification des procédures administratives encadrant le développement de l’énergie éolienne, ainsi que la stabilisation de son cadre tarifaire, ont permis, depuis plus d’un an, la reprise du rythme des raccordements annuels.

Au 30 juin 2015, la puissance du parc photovoltaïque français, composé de 330.000 installations, s’élève à 5 702 MW (820 MW raccordés ces douze  derniers mois). Du 1er juillet 2014 au 30 juin 2015, la production photovoltaïque s’élève à 6,7 TWh, en hausse de 23% par rapport à la période précédente et représente 1,4 % de la consommation électrique française.

Le parc de la filière bioénergies électriques s’élève à 1 693 MW. Il se compose d’installations fonctionnant majoritairement à partir de déchets ménagers, mais aussi de biogaz, de bois-énergie et autres biocombustibles renouvelables, ainsi que de déchets de papeterie. La production renouvelable de la filière bioénergies entre le 1er juillet 2014 et le 30 juin 2015 s’élève à 5,6 TWh, soit une hausse de 6 % par rapport à l’année précédente, et représente 1,2 % de la consommation électrique française durant cette même période.

Le parc hydraulique ne connaît pas d’évolution significative depuis la fin des années 1990 et reste stable avec 25 418 MW de capacités installées. Sa  production, entre le 1er juillet 2014 et le 30 juin 2015, s’élève à 61,2 TWh, en baisse de 3,7 TWh par rapport à l’année glissante précédente, et a représenté  12,9  % de la consommation électrique française.

Panorama de l'électricité renouvelable en France

Panorama de l'électricité renouvelable en France

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, promulguée le 18 août dernier, fixe à notre pays un objectif de 32 % d’énergies renouvelables en 2030, dont 40 % d’électricité renouvelable. Elle contient des mesures qui visent à favoriser le rythme de développement des filières d’EnR.

>>> Accéder au panorama complet à juin 2015 : ici (.pdf)


** Le Panorama de l’électricité renouvelable est élaboré par RTE, le Syndicat des énergies renouvelables (SER), ERDF et l’Association des distributeurs d’électricité en France (ADEeF).

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
75 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lucio

Vu que les statistiques de croissances sont depuis # 30 ans faussement optimistes pour permettre un déficit confortable, je ne crois pas que ce chiffre soit fiable. Sans compter que l’opacité sur le coût du nucléaire et sur ses radiations, incite à embellir le tableau des productions vertes

Flobeb

Eolien : 9 769 MW => 17,7 TWh =>1800h eq pleine charge PV : 5 702 MW => 6,7 TWh =>1200h eq pleine charge Autre : 1 693MW => 5,6 TWh =>3300h eq pleine charge ce serait bien d’avoir une analyse comparative des investissements totaux et mettre en perspective les gain CO2. Là ce ressemble à de l’autosatisfaction peu objective : n’oublions pas que c’est l’hydraulique qui compense…

Reivilo

Intéressant de voir dans le rapport complet la répartition des EnR par région (page 5) avec l’utilisation du potentiel spécifique de chacune d’elles ; Rhône-Alpes pour l’hydraulique, Champagne Ardenne, Bretagne pour l’éolien, Aquitaine, PACA, Midi Pyrénées pour le solaire… Globalement on perçoit plus concrètement comment les territoires peuvent devenir un peu moins dépendants du nucléaire centralisé en exploitant leurs ressources locales renouvelables et la complémentarité de ces ressources sur notre territoire. Il est aussi bien encourageant de voir le niveau de puissance accordé en file d’attente dans l’éolien (+ de 10 000 MW soit davantage que ce qui est déjà installé !) même si on souhaiterait que ces installations soient raccordées au réseau dans des délais moins longs. Enfin on peut voir que l’affirmation, souvent reprise ici que l’éolien est au ralenti par temps froid est pour le moins hasardeuse. C’est en fait exactement le contraire et facilement vérifiable. (page 13)

gaga42

Sans vouloir généraliser, aujourd’hui, premier jour de froid, l’éolien a du mal à atteindre la puissance d’une seule tranche nucléaire. Heureusement que le soleil dans le sud-ouest limite un peu la casse… jusqu’à 17h!

Reivilo

Les énergies de flux sont variables ; le soleil est absent la nuit, et l’énergie éolienne varie avec la force du vent. Merci Gaga et Badrien pour ces informations pertinentes et inattendues auxquelles personne n’avait encore songé ! 😉

Herve

Quand le solaire et l’eolien ENR sont OFF faute de gisement, tout le monde peut constater que c’est les moyens conventionnels qui fournissent à leur place. Les moyens conventionnels (nuke pour l’essentiel) étant peu émetteurs de CO2 à quoi servent ces ENR non pilotables en France?

Reivilo

Tout kWh produit par les EnR ne l’est pas par les énergies conventionnelles polluantes, non renouvelables, dangereuses et de plus en plus coûteuses. Le CO², les déchets radioactifs et la pollution locale évités, l’indépendance énergétique réelle et durable, la création d’emplois non délocalisables, voilà quelques arguments supplémentaires pour développer ces modes de production d’électricité. Et il y en a pas mal d’autres … à découvrir !

Sicetaitsimple

“Globalement on perçoit plus concrètement comment les territoires peuvent devenir un peu moins dépendants du nucléaire centralisé en exploitant leurs ressources locales renouvelables et la complémentarité de ces ressources sur notre territoire” Bof bof…. “un peu moin dépendant” ne veut rien dire. Le problème de l’électricité, c’est que généralement à un endroit donné c’est 1 ou 0. Soit y’en a, soit y’en a pas,….( à quasiment 100% du temps en Europe par exemple il y en a) Oublions un instant la France et le “nucléaire centralisé”, ce n’est en l’occurence pas le sujet, le sujet c’est le centralisé et les réseaux. Pour prendre une image pas forcément agréable mais représentative, si vous êtes sous assistance respiratoire (comme nous le sommes tous, particuliers, entreprises,…) en matière de disponibilité de l’électricité, ça va vous faire une belle jambe d’être “un peu moins dépendant”. Si ça passe à “0” pendant une ou deux heures de temps en temps, vous êtes juste mort….. Je pense qu’on peut attendre longtemps qu’un “territoire” devienne “indépendant” par sa volonté. Ceux qui ne choisissent pas sont les territoires insulaires, mais là on sait que ça coute.

Papijo

Je n’ai pas de graphique “tout fait” pour la France, mais voici à quoi ressemble la production d’électricité par les fossiles (yc nucléaire) en Allemagne pour le mois de septembre (tiré du site EIKE: ) Il suffit de trouver une source renouvelable d’électricité capable de produire à volonté la même chose … et nous sommes sauvés ! Nos écolos ont très certainement la solution ! NB1: Même sans comprendre l’allemand, on peut parcourir les divers graphiques présentés dans l’article , c’est très instructif ! NB2: Le creux du WE des 5 et 6 correspond bien sûr à un excédent intempestif des renouvelables qui s’est traduit par de belles acrobaties des centrales nucléaires et fossiles, et bien sûr des exportations à prix négatif !

Sicetaitsimple

de voir la gueule de ce qu’on appelle de plus en plus communément la “demande résiduelle”, c’est-à-dire la demande diminuée de la production fatale ou quasi-fatale ( biogaz..) et dans ce cas de l’hydraulique, mais qui n’est pas énorme en Allemagne. Le rose fushia ( nucléaire) va disparaitre d’ici 2022, il serait un peu surprenant que les fossiles ne prennent pas une partie de sa place.

Tech

à Papy Papijo et quand l’EPR de flamanville va vouloir injecter 1GW d’un coup sur le réseau ça ne va pas être intempestif ? faudra bien que “quelqu’un” lui cède la place aussi non? ou quand une tranche de plusieurs centaine de MW doit se mettre à l’arrêt pour panne tout l reste ne doit il pas fiare aussi des acrobaties? les acrobaties ne sont donc pas des problèmes puisque c’est géré despuis des années par contre les gWh produits par des renouvelables n’auront pas été produit par des vieux fossiles hein papy ;o))

Sicetaitsimple

L’acrobatie liée à des déclenchements de tranches d’énviron 1300 à 1500MW en Europe est relativement bien maitrisée avec un track record d’environ 30 ans sans le moindre incident (avez-vous délà été coupé pour cause initiale de déclenchement d’une tranche nucléaire francaise ou allemande sur les 30 dernières années?). Les “acrobaties” liés à un parc éolien ou photovoltaique européen de plusieurs centaines de GW chacun , on n’en sait encore rien….. La solution simple, c’est le curtailment, mais bien entendu c’est très embétant car ça réduit la rentabilité des projets. Bah oui, faut bien devenir un jour majeur et assumer sa responsabilité comme les autres types de production.

Lionel-fr

1. Il n’y a aucune corrélation entre prod éolienne et température. Vous avez la meteo en ligne zut ! Servez vous en ! Ce truc inventé par Jancovici ne marche pas, comme beaucoup de choses venant de lui 2. Le vent est majoritairement le fruit de la rotation terrestre (vents dominants) et secondairement celui des convections dues au soleil Le vent n’est pas une forme d’énergie solaire, c’est un phénomène beaucoup plus complexe 3. On a besoin d’EnR en France conjointement au nuke car cette industrie est en passe de devenir le premier marché industriel alors que le nuke est en délicatesse ! * Si vous continuez à laisser les trusts éliminer la concurrence en France, vous allez droit à l’effondrement économique qui , in fine , aura bien plus de répercussions sur les émissions carbonnées que n’importe quelle “bonne idée” issue d’un forum : en effet le charbon va battre tous les records de couts économique à mesure de son abandon, son prix baissera alors que l’abandon des mines prendra des décennies. Si vous voulez la crise économique, le taux de carbone va exploser et le nucléaire n’en profitera pas. Le secteur nucléaire ne profitera pas d’un renoncement en matière d’EnR, il chutera avec elles !

Herve

La source d’energie des vents est trés largement l’energie solaire et je ne pense pas qu’il y ait une part importante d’energie cinétique contrairement à l’énergie marémotrice qui elle est de l’energie cinétique. Vous n’avez pas tord sur le fait que la rotation de la terre a une influence sur certains régimes de vents (plus exactement leur direction), mais la source d’energie principale est le soleil (comme pour l’hydraulique hors marémotrice). Que reprochez vous a JMJ?, dans l’ensemble c’est plutot correct ce qu’il écrit. Mon gros point de désaccord porte sur l’origine du rechauffement, mais ce sujet n’est pas de lui, même s’il le colporte avec vigueur.

Papijo

Plutôt que répéter des slogans imbéciles (on n’est pas à un meeting de EELV ici !), pourriez vous simplement nous dire comment vous vous y prenez pour nous alimenter continuement en électricité si vous fermez les centrales fossiles et nucléaires !

Lionel-fr

JMJ , à l’instar de tout manipulateur, mélange le vrai et le faux afin de parvenir à ses conclusions, lesquelles étaient décidées bien avant qu’il n’ait connaissance des phénomènes qu’il décrit. Des stupidités majeures dans le déploiment éolien offshore : il décrivait le déploiment comme une “couche” de turbines equidistantes répartie sur les côtes. Il a prévenu les anglais en calculant le maximum productible en angleterre sur cette base et en les alertant sur la longueur de câble nécessaire. Par la suite il n’a pas mis son étude à jour alors qu’il n’existe pas un seul parc dans le monde ni projet de parc qui ressemble tant soit peu à son modèle qui restera à jamais sa très personnelle contribution à l’éolien offshore. En réponse à la bétise de cette étude , les anglais ont passé leur objectif offshore 2020 de 12 à 18GW ! Sur la page consacrée au biocarbs , il évalue le productible éthanol en France , puis il divise cette valeur par 4 au motif que 75% de l’énergie est nécessaire pour distiller l’éthanol !! Déjà , utiliser de l’éthanol pour distiller de l’éthanol est particulièrement idiot mais en plus il n’a jamais entendu parler d’osmose inverse et d’une manière générale , il commet le même genre d’erreur que vous lorsque vous comparez la production PV à la consommation primaire nationale (pétrole inclus) Ce genre de gars a été intelligent jusqu’à l’adolescence , puis il a fait une grande école qui lui a désappris tout forme de bon sens. Le problème c’est qu’on le cite en exemple alors que par ailleurs il prône un retour à la terre pour les urbains et chacun son lopin de terre et qu’il n’a aucune autre vision d’avenir que celle de Pol Pot (qui a vidé Pnom Pehn et massacré une bonne partie de sa population au passage) Je prétends que ce genre de gourou sont des délinquants de la compétence ! ils prônent le nuke en oubliant les risques, Pol Pot en oubliant le massacre, ce sont des gens particulièrement indésirables en tant qu’expert de quoi que ce soit Sa maîtrise des multiplications est d’un bon niveau 3eme et l’usage qu’il en fait interdit toute forme de vérification et n’a pas la moindre utilité pratique Qu’il se prenne pour une encyclopédie ,soit, mais wikipedia le fait bien mieux, quant à ses conclusions , elles sont à poubelliser d’urgence. Pourquoi perdre du temps avec des manipulateurs professionnels alors qu’il y a des gens compétents ?

Lionel-fr

Il est urgent que vous vous trouviez une “paroisse” de gens comme vous pour passer vos nerf et appeler à la haine contre votre boss Quand votre discours deviendra vraiment belliqueux, vous aurez de nouveaux venus , agents inflitrés des services anti-terreur et quand vous déciderez de prendre les armes , on vous offrira une piaule chauffée dans une quelconque prison ou asile psychiatrique pendant les années qu’il vous reste Bonne continuation

Lionel-fr

La prétention de Janco concernant les vagues de froid anticycloniques est une invention pure et simple. Je crois me rappeler qu’il utilise le conditionnel d’ailleurs, s’il ne le fait pas , c’est une faute professionnelle , cette allégation reposant intégralement sur une statistique (qui ne se vérifie jamais) Les publications de Jancovici ne font référence nulle part, c’est une source de désinformation et de propagande polpuliste qui doit être traité comme tel Vous avez des yeux et vous avez l’internet, lors de la prochaine vague de froid, servez vous en ! Les chiffres de février 2012 sont disponibles sur plusiers sites meteo, vous trouverez aussi une balance importatrice avec l’espagne pour ce même mois. Cela dit je ne vais pas commettre la même erreur et dire qu’il n’y a jamais de vague de froid sans vent en europe, c’est tout aussi impobable que l’inverse. C’est une stat dénuée de fondement et simplement blancée dans un texte pour faire de la propagande politique

gaga42

ça devient une habitude chez Lionel-fr, dès qu’il est acculé dans ses contradictions, d’insulter, et maintenant il prétend que les stats présentées sont fausses… Désolé Lionel, les publications de JMJ commencent à faire sérieusement référence, même chez les allergiques aux grandes écoles, et elles sont toutes soigneusement sourcées. Par ailleurs, en droit français, c’est à l’accusation d’apporter ses preuves, on attend les votres…

Pastilleverte

l’avenir n’est pas au 100% Enr, sauf à se faire plaisir en fixant des dates de pure com°, du genre 50% en 2050, ou -20% d’ici 2020 etc.. (ou +2°C, pas plus avant le fin du monde). L’avenir, énergétique, est au mix les plus intelligent possible, en fonction des possibilités locales (géographie, urbanisation, densité de population etc). Si la Norvège peut afficher un quasi 100% d’électricité renouvealble, c’est grâce à son fort équipement hydro, dans un pays qui s’y prête et avec une population très faible. Et tant mieux pour eux ! (et pour Tesla qui y fait en proportion ses meilleures ventes mondiales) En France un mix (électrique) nuke, hydro, géothermie et “Enr” sera très bien. le curseur entre les différentes composantes pouvant être fixé sur des motifs économiques, politiques, dogmatiques ou “environnementaux”, ces derniers pouvant être tellement fourre-tout q’il rejognent le “dogmatique” ou le “politique”. Après, on peut gloser sur des kilomètres de clavier, si ça fait plaisir à certains;

Lionel-fr

C’est JMJ qui a planté la filière nuke française et personne d’autre. Vous avez bu ses paroles et répété béatement son verbiage sans réaliser à quel point il vous a enfermé dans un sac étanche à l’air frais. Il vous a donné l’illusion, le mirage, mais vous n’avez pas su voir à quel point sa prose est clivante et dénuée de toute respectabilité. Il vous a entrainé dans une forme de manipulation dont vous êtes devenus dépendants sans réaliser que les ficelles sont extrèmement visibles JMJ , c’est le chef spirituel de la bande à nunuk dont la plus grosse erreur aura été de traduire en anglais le manuel du parfait trafiquant d’influence qui ressemble terriblement au cliché du tyran le plus éhonté dans le monde anglo saxon L’embrouille est tellement honteuse que même le plus pronukes des anglosaxons ne lui adressera jamais la parole.. Vous n’imaginez pas à quel point on peut choquer l’opinion d’un pays qu’on connait mal avec des paroles plutôt passe-partout au pays du camembert. JMJ c’est la fin de l’industrie nucléaire française qui aurait mieux fait de garder ses portes-parole au devoir de réserve plutôt que faire de la pub pour leurs bouquins en exploitant le quotidien d’une industrie autrefois protégée par le secret Mais elle ne l’est plus, et l’internet gratuit a ouvert vos pensées les plus sombres au monde et le résultat est des plus infamants

Dan1

A gaga42 “ça devient une habitude chez Lionel-fr, dès qu’il est acculé dans ses contradictions, d’insulter, et maintenant il prétend que les stats présentées sont fausses…” Je vois que nous sommes de plus en plus nombreux à faire les mêmes constats… qui ne datent pas d’hier. Et oui, l’habitude est ancienne.

Realgare

!Et il serait temps que la modération rappelle ce lionel-fr à l’ordre.Il doit cesser d’insulter les gens qui diverge de ses opinions.Ce comportement est absolument inacceptable et indigne de la netiquette.Ça suffit comme ça,lionel-fr,amendez-vous ou quittez ce forum!

Lionel-fr

Série de pseudos jamais vus ici mais qui prétendent être là depuis longtemps .. Qui êtes vous vraiment ? Vous êtes trop honteux pour le dire ou vous avez vraiment décide de changer de pseudo à chaque intervention car ça correspond à votre “netiquette” ? Je vous signale qu’un député anglais a été forcé de démissionner simplement parce qu’il avait copicollé des arguments de janco dans ses mails .. Je vous suggère de faire comme papijo et créer votre paroisse .. ou votre forum, il suffit de vous cotiser , l’hébergement coute – de 3€/mois et phpBB est gratuit Vous pourriez appeler ça “forum des nucléos” ou “vive ne nucléaire” ou je ne sais pas.. Du moment que ça nous épargne vos tricheries de pseudos et vos intimidations , ce sera ça de pris.

Dan1

“Je vous signale qu’un député anglais a été forcé de démissionner simplement parce qu’il avait copicollé des arguments de janco dans ses mails ..” En ce qui concerne, je ne suis pas député et puis on ne démissionne pas d’un forum ! Et vous, vous savez très bien (fruit dune longue pratique) que vous ne risquez rien à insulter les gens sur Enerzine… quand vous êtes en panne d’arguments.

Lionel-fr

Les éoliennes ne sont pas là pour solutionner les cas les plus critiques qui se produisent une fois tous les 5 ans Vous êtes les seuls à gonfler tout le monde avec un remplacement de tout le système actuel par des EnR. Résultat : vous parlez d’autre chose, encore une fois vous faites des scenarii outranciers Le remplacement des centrales actuelles n’arrivera sans doute pas de notre vivant mais à chaque fois vous revenez à la charge avec ce genre de fantasme Si vous faisiez un effort d’honnèteté intellectuelle une seule fois sur ce forum , vous essaieriez de vous placer dans un scénario réaliste, mais non Et je ne me fais pas d’illusion, vous continuerez , mais on n’est pas obligé de s’interresser à vos hallucinations collectives. Non seulement la France ne va pas sortir du nuke mais elle ne va sortir de rien du tout, ses poches sont vides. Baisser un peu le charbon est un maximum et sauf grave problème aux répercussions économique majeures, les centrales nukes seront prolongées. Dans le même temps la majorité des invests sera concentrée sur les EnR, c’est déjà le cas depuis 10 ans , et vous ne trouverez pas le post génial sur enerzine qui changera quoi que ce soit à cela C’est la production espagnole qui est intéressante en 2012 bien qu’en france , il y a eu des pics à 3.5GW de mémoire , par contre j’ai complètement oublié le volume du parc à l’époque

Realgare

Puisque vous êtes si sur de vous,continuez donc à agonir d’insultes les gens qui divergent de vos opinions.On verra bien,les réactions de la modération.

Lionel-fr

Je n’insulte personne. Janco a un passé documenté de calamité diplomatique pour la filière qu’il prétend servir.. Janco s’est planté tout seul , sans l’aide de personne, il vit des maigres royalties de ses bouquins et fait partie de l’équipe politique de Hulot qui a déclaré officiellement voter Mélenchon ! Il est gratiné votre gourou, je n’invente rien, il est largement assez prolifique en absurdité de toutes sortes pour qu’on en rajoute Idem pour l’EPR , ça va être difficile de mettre sa déconfiture sur le dos des anti.. Je dirais même qu’être anti-nuke de longue date procure un bon alibi pour un échec à 30 milliards Combien de temps ce secteur va-t-il échapper à toute sanction ? Le président de VW à démissionné, plusieurs ingés sont mis en examen, chez nos voisins , quand on se plante le couperet tombe, mais tout le monde voit bien que le secteur nuke est ultra protégé et pour quiconque a un peu de cervelle, il est facile de deviner que c’est exactement l’origine du problème .. A force d’être protégés et n’avoir aucun compte à rendre, le secteur fait la plus grosse faillite de l’histoire du pays.. Comment leur faire confiance dans un contexte pareil, la défiance va devenir un vrai problème dans toute la société.. Les dirigeants ne démissionnent pas pour expier , au contraire il sont souvent bien indemnisés mais il est important que le management change dans une équipe qui a démontré qu’elle n’est plus capable de voir la réalité ni de décider correctement, il n’y a pas vraiment d’alternative crédible

Sicetaitsimple:

Il est effectivement gravisssime que la modération admette qu’un intervenant quelconque puisse citer JM Jancovici d’une façon “positive”, ou puisse développer des arguments qui de près ou de loin s’inscriraient vaguement dans les théories fumeuses de celui-ci… Euh, il a pris ses gouttes ce matin, Lionel?

Realgare

Ce post que vous avez adressé à papijo: Je vous cite: Papijo : réponds toi.. Il est urgent que vous vous trouviez une “paroisse” de gens comme vous pour passer vos nerf et appeler à la haine contre votre boss. Quand votre discours deviendra vraiment belliqueux, vous aurez de nouveaux venus , agents inflitrés des services anti-terreur et quand vous déciderez de prendre les armes , on vous offrira une piaule chauffée dans une quelconque prison ou asile psychiatrique pendant les années qu’il vous reste Bonne continuation . C’est pas des insultes,ça ? Je ne parlais pas d’insultes envers Jancovici(JMJ) car il n’est pas intervenant sur ce forum et il s’en fout. Je parle d’insultes envers des gens comme papijo qui interviennent sur ce forum. Cela n’est pas acceptable. Apprenez donc, à contenir vos crises d’hystéries.

Dan1

Lionel à des cycles difficiles quand il est contrarié : Là, c’était pour moi : “Par contre, je vois que vous vous la pétez à mort sur le réseau allemand , vous ne cessez de dire que ce qu’ils font est idiot et que ce qu”on fait est génial. Or même si c’était vrai , ce serait grossier et ressemblerait à une attitude d’alcoolo qui se fait un trip avec les grandes déceptions de sa vie.. Genre le raté, pillier de rade qui noie sa frustration dans la vinasse, l’ordurier et le gueulard.. Vous donnez une image pitoyable d’un secteur electronuke français qui mérite bien mieux que votre mauvais sketch C’est pas des insultes…. c’est du Lionel !

Lionel-fr

Ben, en fait je vous avoue que cette question taraude pas mal de monde : Que vont faire les pronukes quand ils auront descendu une à une toutes les marches de la gloire qu’il s’étaient eux-même attribué. Oublions les détours cinq minutes. Le nuke a pris un rôle majeur en France (contrairement à toutes les autre puissances nucléaires) à une époque où il n’y avait pas d’alternative satisfaisante. (mais la France a été la seule à ignorer les controverses à ce point) Aujourd’hui la situation a drastiquement changé. Racontez ce que vous voudrez, il existe des productions électriques crédibles, rentables qui font l’objet de programmes d’équipement majeurs chez nos voisins et un peu partout ailleurs mais parlons des 15 premières économies mondiales afin de rendre des résultats comparables. Nombre d’entre elles ont effectivement programmé une migration EnR à hauteur de plus de 50% de leur mix. Je sais que vous vous autorisez une infinité d’insultes à leur égard mais les faits sont là : plusieurs pays européens au PIB/h égal ou supérieur à la France ont annoncé un mix EnR de 60 à 100% Quoi que vous puissiez dire , les EnR ont une autoroute devant elles, difficile d’imaginer qu’elles périclitent dans un avenir prévisible Pourtant c’est le seul discours que tiennent les pronukes , explicitement ou implicitement , ils prédisent une fallite des EnR et un retour à d’autres technologies Que va-t-il donc se passer lorsque le rideau de fumée va se dissiper et qu’il ne sera plus possible de nier le potentiel hégémonique des EnR. Vous le niez, papijo le nie, Dan le nie, Bachou le nie, tous aussi farouchement que possible à longueur de posts Récapitulons, nous avons une industrie centrale de l’énergie qui repose sur une thèse massivement réfutée par plusieurs pays de premier plan. Que va-t-il se passer lorsque il ne sera plus possible de vivre dans ce mensonge ? Vont ils saboter ? vont-ils imposer leur point de vue par la force? par le déni façon Sarko ? Vont-ils délibérément détruire leur outil de travail avec des risques potentiels sur l’environnement et l’économie ? Jusqu’où vont-ils aller et pourquoi devrions nous ignorer ce problème ? C’est l’argent des français, l’electricité des français et leur pays , il n’a jamais été dit que cet argent servirait uniquement les intérets de 300 000 travailleurs du nuke contre les intérets de toute la population.. Et vers quoi tout cela se dirige ? Le secteur nuke continue inlassablement à dénigrer les EnR sans faille, traite l’allemagne de cancre en affirmant que tous les modèles non-français sont fantaisistes, mensongers, ou encore des escroqueries.. Vous trouvez qu’il y a de quoi être rassuré par l’allure de tout ceci ? Pas besoin d’être un génie pour comprendre que cette situation ne peut que dégénérer, il n’y a rien de tenable dans vos dénigrements incessants Le résultat de tout ceci est plutôt anxiogène et je me demande si c’est bien là votre objectif.

Realgare

Oui,étrange que la modération ait pu laissé passer de pareilles insultes alors qu’elle sévit parfois pour bien moins que ça,sur ce forum.Un mystère…

Lionel-fr

Si c’était à redire .. Je mettrais peut être des formes mais franchement sur le fond, traiter la première économie européenne comme vous le faites est d’une toute autre portée Vos xénophobies sont saoûlantes et font souvent l’effet décrit dans cette citation. Hormis quelle est un peu trop percutante , elle est incontestablement vraie et on aimerait bien que vous vous calmiez un peu sur ce thème

Sicetaitsimple

Sans vouloir interférer, on aimerait aussi que vous n’oubliez pas de prendre vos gouttes le matin! Vous avez plusieurs fois affirmé que vous ne buviez jamais d’alcool, dont acte, donc ce n’est pas une explication ou une circonstance atténuante. Faut juste dans ce cas suivre scrupuleusement votre traitement, ou peut-être consulter?

Dan1

“Vos xénophobies sont saoûlantes et font souvent l’effet décrit dans cette citation” Pour ceux qui connaissent insuffisamment Lionel, voilà le genre de “xénophobie” qui le rend incontrôlable : J’ai tout simplement osé citer un document allemand (DENA) rédigé par les Allemands pour les Allemands ! J’ai simplement cité des faits établis qui démontrent que pour absorber le surplus de production éolienne au nord… sans stockage de masse, il faut construire des lignes haute tension vers le sud (carte allemande à l’appui). Et là, c’est la cata, je deviens : “l’alcoolo qui se fait un trip avec les grandes déceptions de sa vie.. Genre le raté, pillier de rade qui noie sa frustration dans la vinasse, l’ordurier et le gueulard..” Dire la vérité écrite par les Allemands… c’est de xénophobie !

Lionel-fr

L’allemagne a une autre culture, sans entrer dans le détail qui fâche, vous devriez vraiment admettre qu’ils n’ont pas à répondre à vos questions et que vous n’avez pas à juger leur système Vous devriez leur accorder le bénéfice du doute et les laisser mener leur barque à leur manière au lieu de baser votre explication sur un postulat qui les désigne comme votre souffre-douleur. (ce qu’il sont bien moins que vous le croyez, ne vous fiez pas aux apparences) Arrètez de dénigrer le EnR, même si certains font des raccourcis trop rapides, tout le monde ne comprend pas le système électrique et ça va sans doute durer.. Si vous arrètez de dénigrer, vous aurez beaucoup moins de pression sur le nuke. Mais si vous continuez, la pression montera et je doute que vous soyez le plus déterminé des camps, je suis même certain du contraire, ne testez pas les limites svp 6ct ni alcool ni tabac, mais beaucoup trop de café, pas mal de junk food et des heures sup à traumatiser un français…

Sicetaitsimple

Les allemands sont de grands garçons et de grandes filles, je n’ai pas de leçons à leur donner et si par mes commentaires j’ai laissé penser ça c’est complètement involontaire, c’est leur problème. Par contre et très clairement, faire des constats et des comparaisons que ce soit sur l’usage des fossiles, les émissions, les prix dans le domaine de l’électricité et autres ( par exemple le mais intensif pour la production de biogaz) pour affirmer que le modèle allemand est le modèle allemand et qu’il n’y a pas lieu de le reproduire de la même façon et à la même vitesse en France, ça j’assume complètement. Ceci dit relisez vos posts d’aujourd’hui et n’oubliez pas de prendre vos gouttes….

Papijo

Dénigrer les ENRs, qu’est-ce que ça veut dire ? Dire qu’elles sont incapables d’assurer une autonomie de 100%, c’est du dénigrement, ou bien une vérité ? Dire à un écolo qu’il n’est pas capable de présenter une solution permettant de se passer de fossiles / nucléaire, est-ce une insulte ou la vérité ? PS: Merci à ceux qui ont essayé de me défendre. Comme chacun s’en doute, quand quelqu’un en vient aux insultes, c’est qu’il est incapable de sortir le moindre argument pour défendre sa thèse, autrement dit qu’il a “perdu”. Je n’ai donc aucune raison de “souffrir” d’avoir “gagné” !

Sicetaitsimple

en relisant le débat auquel vous faites référence: j’ai plutôt l’impression que les mots doux (looser bituré par exemple) de Lionel nous sont destinés à vous comme à moi , puisque ça commence par “clowns” avec un “s”… Mais bon, je suis partageur, on ne va pas se battre sur ce point!

Sicetaitsimple

et pour en revenir à l’article, ce jour alors qu’il fait plutôt frais en France, l’éolien a produit pour environ 10000MW installés entre 500 et 1000MW alors que la consommation était supérieure à 60000MW toute la journée (6h-20h). C’est juste un constat, digne de JMJ.

Dan1

A Sicetaitsimple Effectivement, la tirade des clowns semblent s’adresser à nous deux. je vais d’ailleurs la reciter : “Clowns.. Je ne suis pas compétent en electronique de puissance et même je peux dire que cette discipline m’emmerde et que je ne serai donc jamais très compétent .. Par contre, je vois que vous vous la pétez à mort sur le réseau allemand , vous ne cessez de dire que ce qu’ils font est idiot et que ce qu”on fait est génial. Or même si c’était vrai , ce serait grossier et ressemblerait à une attitude d’alcoolo qui se fait un trip avec les grandes déceptions de sa vie.. Genre le raté, pillier de rade qui noie sa frustration dans la vinasse, l’ordurier et le gueulard.. Vous donnez une image pitoyable d’un secteur electronuke français qui mérite bien mieux que votre mauvais sketch. Il semble pourtant que la France essaye de faire la paix avec son histoire en cherchant le compromis entre le vieux nuke de plus en plus chargé et les nouvelles technos dont le muscle sera dans les énergies aériennes (PV+eolien), la dynamique dans le stockage et le transport pilotés par des systèmes numériques qui en seront la tête. L’electronuke français a un rôle historique nettement moins piteux que l’image que vous en donnez, ça fait vraiment la bande de loosers qui se biture la tronche en essayant de fermer leur clapet aux “ptits blancs becs” de la génération d’après , vous voyez l’idée que ça donne ? Ce serait pas mal si vous arrètiez de désespérer sur l’état du secteur et que vous releviez la tête, l’ingénierie française a de beaux jours devant elle, elle n’a pas forcément besoin qu’on la présente comme une éternelle has-been qui noie sa frustration dans une mega cuite collective pleine de rancoeurs et de mauvaise bile” Après ça l’accusation de xénophobie concernant quelqu’un qui cite des Allemands qui s’adresse en allemand à des Allemands… c’est de la petite bière (de Munich).

Dan1

Avant de nous insulter, Lionel avait pris soin de me valoriser à outrance : “Cela signifie que vos tentatives pour destabiliser l’allemagne en détruisant sa confiance dans son système de décision est non seulement vaine mais aussi un peu ridicule.. Vous alles vraiment publier des cartes d’état major des pays qui ne font pas ce que vous voulez ? Ca y est, vous prenez les armes , vous avez eu la révelation ? Vous êtes carrément limite, je trouve. En tous cas, je ne trouve pas cette conversation intéressante, j’ai plutôt l’impression que vous n’êtes que brutalité, violence, insulte, arbitraire, mépris” Vous voyez l’affaire : Dan1, modeste comptable sur Enerzine, mets en danger l’Allemagne toute entière en révélant des documents allemands écrits par les Allemands pour les Allemands et très largement diffusés sur internet. J’ai fait vaciller Angela Merkel en révélant que son pays avait besoin de corridors électriques pour écouler la production éolienne du nord vers le sud. Heureusement que le contrespionnage veille et réplique.

Dan1

Sinon, je fais le même constat que Sicetaitsimple, aujourd’hui l’éolien c’est 1000 MW à 8h15, mais un peu moins de 600 MW à la pointe de 19h30. Il doit y avoir quelque chose qui compense, mais manifestement ce n’est pas le photovoltaïque.

Sicetaitsimple

Ségolène Royal a organisé en Juillet 2050 dernier un événement pour célébrer le passage des 100GW d’éolien installés en France (bon,ce ne sera peut-être pas elle….). Bah le 16/10/50 s’il ressemble au 16/10/15 d’un point de vue météo, il faudra bien environ 50GW de back-up pour assurer la couverture des besoins à la pointe, et la pointe du 16/10 c’est rarement la plus importante de l’année… C’est JMJesque, je demande à l’avance qu’on m’en excuse…..

Sicetaitsimple

Là je reconnais que je suis un petit joueur et que c’est bien vous qui êtes avec de solides arguments particulièrement visé. Ma solidarité à des limites!

Lionel-fr

Ce qui compense les creux éoliens, c’est tout le système de production : fossile + fissile + hydro ainsi que l’import des pays voisins qui jouissent peut-être d’une meteo plus propice. Et ça va continuer comme ça un moment MAIS Il est extrèmement probable que la quantité de carburant nécessaire à faire l’appoint aux instants que vous décrivez soit largement inférieure à la quantité économisée le reste du temps. Et surtout Les pics de consommation avant le lever de soleil et après son coucher seront largement gommés par le smart grid bien que celui ci conduise in fine à faire du backup fossile individuel, la meilleure gestion dispo/conso fera naturellement baisser le coût des infrastructures actuellement très surdimensionnées Cette migration est déjà en cours et elle s’appliquera à l’entièreté du pool des consommateurs. Alors interviendront les stockages et même si je ne suis pas un fan de batteries Li-ion , les technologies à air, sodium, graphène ne sont pas encore en fabrication de masse mais elles sont déjà fonctionnelles et leur prix baissera car elles ont toutes en commun l’utilisation de matières premières abondantes et bien distribuées Dans le même temps , l’hydrogène s’installe via les segments de marchés les plus rentables (et les plus intéressants en termes de carbone) Comme la production d’hydrogène est actuellement industrialisée par une demi douzaine d’industriels français (dont Areva qui fait exclusivement du stockage réseau) et que les besoins en matières premières n’ont aucun caractère critique , la déflation est toute aussi inéluctable que dans les batteries. Maintenant vous calculez vos coûts/MWh nucléaires sur 60 ans. C’est effectivement utile pour les faire artificiellement baisser. Pour autant, ce n’est pas sans conséquences car il ne faudra pas 15ans aux smartgrid pour devenir super-smart, aux batteries pas chères pour innonder le marché et à l’hydrogène pour se faire une place dans le stockage et le transport. Vous vendez donc 60 -15 = 45 ans de spéculation intenable sur la compétitivité du nucléaire Ce n’est pas plus compliqué que ça

Papijo

Si j’ai bien compris, ce que Lionel nous propose, c’est de fermer la lumière quand il n’y a ni vent, ni soleil ?? et d’applaudir au progrès ! Ah non, j’oubliais, il y a aussi l’hydrogène, … mais il ne nous a pas encore montré sa super-centrale de production capable de démarrer en quelques minutes, qui n’a aucune perte, et qui coûte 3 fois rien !

Papijo

Je parlais de MW et non de milliwatts …

Lionel-fr

Ca ne sert à rien de parler avec vous papijo, il n’y aura pas d’avancée et aucun de nous ne convaincra l’autre : vous êtes fermé comme une huitre mais ne croyez pas que les investisseurs vont vous lire et se dire soudain : “Bon sang mais c’est bien sûr, si je veux allumer la lumiere il me faut une centrale nucléaire..” Ca n’arrivera pas L’europe est à ce jour excédentaire en production électrique et c’est bien là votre problème. Si le prix de gros remontait un peu , vos perspectives seraient meilleures. Mais voilà les prix de l’électricité ont chuté d’un gros tiers depuis 2011 et ça va continuer sauf si le smartgrid arrive en force pour permettre aux producteurs de courant de piquer au moins 100TWh/an de PDM au fuel et au gaz. C’est ça l’objectif de votre filière, vous vous arc-boutez sur les EnR alors qu’elles ont déjà gagné la partie, c’est un jeu à somme très négative. Cela dit , vous le faites depuis toujours et les EnR sont là où elles sont , ce qui prouve bien que leur croissance est robuste et “propagande-proof”

75
0
Laissez un commentairex