L’AGV, plus rapide et plus sobre

C’est en grande pompe qu’Alstom a présenté mardi le très attendu (et déjà vendu) successeur du TGV : l’AGV.

AGV, pour "Automotrice à Grande Vitesse" ; La Grande vitesse en question s’élève à 360 km/h en trajet commercial, soit 40 km/h de plus que son prédécesseur.

L’AGV est, selon ses concepteurs, le "premier train au monde à concilier une architecture articulée (disposition des bogies entre les voitures)", avec un erépartition de la motorisation sur toutes les voitures. Une avancée technique, qui permet de gagner de la place à l’intérieur des trains, et autorise la modulation de la longueur des rames.

Ces innovations permettent d’envisager une réduction de la consommation d’énergie de 15% par rapport à ses principaux concurrents.

Les prmeières rames ont déjà été commandées par la compagnie italienne NTV, avant même que la première sortie d’usine. NTV passé une commande ferme de 25 rames et 10 en option, auquel s’ajoute un contrat de maintenance.

En 25 ans, Alstom a vendu 650 rames de TGV. Ces trains ont transporté près d’un milliard et demi de passagers sur 2 milliards de km.

La fabrication en série des premiers AGV débutera à la mi-2008, pour être livrésà partir de 2010.

   

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jerome

Peut-être que cela permettra d’annuler les autorisations de vols inférieurs à 1000 km et fort générateurs de GES ? Je pense, pour la France, à des trajets entre les villes de Lille, Paris, Marseille, Bordeaux Toulouse Nice, Nantes….

1
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime