Le plus grand parc solaire allemand inauguré – 40 MW

La centrale solaire de Lieberose actuellement en cours de construction dans le sud de Berlin est devenue jeudi la deuxième plus grande du genre dans le monde et la plus importante en Allemagne.

Malgré une conjoncture défavorable, les deux société en charge de la construction – le Groupe Juwi et First Solar – on continué d’injecter plus de 160 millions d’euros dans le projet. La centrale comprendra au total 700 000 modules solaires en couches minces sur une superficie équivalente à 210 terrains de football (162 Ha). D’une capacité de 53 MW –  la production annuelle est estimée à 53 GWh – ce qui correspond à la consommation d’électricité de 15 000 foyers par an.

"Nous avons pour objectif de fournir une alimentation mondiale en énergie propre et rentable basée sur l’énergie solaire. A lui seul le projet de Lieberose permettra d’éviter le rejet d’environ 35 000 tonnes de CO2 par an" a indiqué en substance le directeur de First Solar, Stephan Hansen dans un communiqué.

Le projet est situé sur le plus grand camp militaire d’entrainement (ancienne Allemagne de l’Est) qu’occupait l’armée soviétique au temps du mur de Berlin. Les promoteurs du projet expliquent qu’en regard "de la faiblesse relative de l’investissement et des coûts d’exploitation", il a été possible de louer ce terrain alors en friche à la région de Brandebourg, qui finance en contrepartie la restauration du site, comprenant l’enlèvement des métaux et la décontamination des sols (restes de grenades, éclats d’obus et munitions). À la fin du bail, la centrale solaire pourra être démontée et le terrain rendu à l’état naturel.

L’inauguration a eu lieu en présence du ministre du développement rural et de l’environnement Dietmar Woitke, du ministre fédéral Wolfgang Tiefensee et du président de la région de Brandebourg Matthias Platzeck.

Le plus grand parc solaire allemand inauguré - 40 MW

[Credit image : juwi groupe First Solar]

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
61 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pierre ernest

On peut espérer que la production anuelle est comptée en GWh et non en MW. La confusion est tellement fréquente qu’il est dommage qu’Enerzine ne veille pas à l’éviter  

alain843

“La centrale solaire de Lieberose devient la plus grande d’Allemagne et la deuxième du monde La centrale solaire de Lieberose pose un nouveau jalon sur la voie de l’énergie solaire commerciale, modèle de conversion de sites militaires à un usage durable sur le plan de l’environnement TURNOW-PREILACK, Allemagne–(BUSINESS WIRE)–La centrale solaire de Lieberose en construction dans le Brandebourg est devenue jeudi la deuxième plus grande centrale solaire du monde et la plus grande d’Allemagne, ont annoncé le groupe juwi basé à Wörrstädt en Allemagne et First Solar Inc. (Nasdaq : FSLR). L’annonce fait suite à la pose du 560 000e panneau solaire du projet par le ministre allemand des Infrastructures, Wolfgang Tiefensee, et le ministre-président du Brandebourg, Matthias Platzeck. La centrale solaire toujours en construction à Turnow-Preilack, près de Cottbus, est sous plusieurs aspects un projet phare pour l’industrie solaire. Malgré la crise économique et financière actuelle, les deux entreprises bâtissent un projet d’échelle commerciale représentant un volume total d’investissement de plus de 160 millions d’euros. Avec une production de 53 mégawatts environ et une étendue de plus de 210 terrains de football, il s’agit de la deuxième plus grande installation PV du monde. « Le projet de Lieberose témoigne du succès de la stratégie de l’Allemagne qui consiste à combiner production locale d’énergies renouvelables avec d’autres atouts, en particulier le savoir et l’expertise qui se trouvent au sein des entreprises, réseaux, organismes de recherche et universités locales. C’est cette combinaison qui fait toute la compétitivité allemande », a déclaré le ministre allemand des Infrastructures, Wolfgang Tiefensee, aux 300 personnes invitées à l’inauguration officielle. « Lieberose est un modèle non seulement en termes d’énergie et de financement, mais aussi de reconversion de terrains militaires et d’autres friches », a déclaré Matthias Platzeck. Il a ajouté : « Un terrain qui a été contaminé et interdit pendant des années est dégagé des munitions et autres pollutions sans aucune charge financière pour le propriétaire du terrain, l’État. La centrale solaire de Lieberose constitue un pas important pour faire de l’électricité solaire une force notable dans l’économie locale. » Le projet est développé sur l’ancien plus grand site d’entraînement militaire de l’armée soviétique en Allemagne. La faiblesse relative de l’investissement et des coûts d’exploitation permet de verser au Brandebourg un loyer intéressant qui financera la remise en état du site, notamment l’enlèvement du métal et des sols contaminés par les résidus de grenades, shrapnels et munitions. À la fin du bail, la centrale solaire pourra être démontée et le terrain rendu à l’état naturel. « Notre objectif est de permettre une alimentation mondiale en électricité par l’énergie solaire propre et économique. À lui seul le projet de Lieberose permettra d’économiser environ 35 000 tonnes par an de CO2, », déclarent le directeur général de First Solar, Stephan Hansen, et le directeur de juwi, Matthias Willenbacher. « Nous sommes particulièrement fiers de ce projet, car il est « propre » dans un autre sens du terme. Il génère d’une part une énergie propre, mais permet en plus d’éliminer des munitions dangereuses. » En tant que maître d’œuvre, juwi Solar GmbH, le partenaire de juwi, assurera la planification, la logistique, la supervision de la construction et la livraison de la centrale solaire terminée, laquelle devrait être vendue à un investisseur après achèvement. « Les centrales solaires comme Lieberose sont très importantes pour l’avenir de toutes les énergies renouvelables », ont déclaré Matthias Willenbacher et Stephan Hansen. « Par leur taille et l’efficacité de la production des panneaux solaires, elles contribuent à abaisser grandement les prix et à accélérer l’avènement de l’électricité solaire compétitive en faisant incontestablement progresser l’acceptation de l’énergie solaire », ont-ils ajouté. Lieberose devrait entrer en exploitation d’ici la fin de l’année. Une fois achevée, quelque 700 000 modules en couches minces, provenant essentiellement de l’usine voisine de First Solar de Francfort sur l’Oder, produiront assez d’électricité neutre pour le climat pour couvrir l’équivalent des besoins en électricité de quelque 15 000 foyers. Outre la production des panneaux solaires, First Solar a participé au financement du projet. La centrale solaire en bref : Capacité : 53 000 KW environ Superficie : 162 hectares (plus de 210 terrains de football) Superficie des modules : 500 000 m² environ 700 000 modules en couches minces environ (First Solar) Production annuelle : 53 millions de kWh environ (soit la consommation annuelle de quelque 15 000 foyers) Économie de CO2 : 35 000 tonnes/an environ On trouvera ici des photos de ce projet :   “

marcob12

Ah le solaire allemand en centrales !… Quand les américains parlent du solaire allemand c’est en général pour comparer leur potentiel à celui de l’Alaska chez eux… Il vaut mieux consacrer 160ha au solaire PV qu’aux agrocarburants, certes. Mais en europe où les déserts sont peu nombreux… et les surfaces (déjà utilisées) équipables importantes, le concept de centrale classique ne semble pas très bon. Cent soixante ha de panneaux, même les écolos les plus virulents vont décrocher assez vite. C’est vrai que le coût du kg de silicium est passé de 400 à 40$, c’est vrai que l’industrie prévoit 42 GW de production annuelle de panneaux dans 3 ans, c’est vrai qu’il y a sans doute plus de 100 GW de projets envisagés sur la planète en ce moment. Mais transformer les campagnes européennes en déserts de panneaux, est-ce souhaitable ?

enerZ

La précision entre la puissance et la production a été faite dans l’article. Le modérateur

Fnuno

53 MW – 53 GWh/an. ça fait 1000 heures équivalentes pleine charge.La même puissance installée en Espagne aurait produit au delà des 2000 heures équivalentes. Y a-t-il un sens à réaliser des méga-investissements dans un pays qui manque de soleil? Il est certes un business pour les parties impliquées et un douteux honneur d’annoncer sa taille record. Mettons 4€/W, on a environ 200 M€ d’investissement. Pourquoi ne pas investir en 25 MW éoliens, même production électrique (mêmes ratios CO2 épargné, etc), pour un coût de 35 M€ et consacrer les 165 M€ restants à la recherche solaire? ça n’a pas plus de sens comme ça?

Bobi

C’est vrai que ça laisse perplexe… Je pense que ça sert de vitrine pour vendre du photovoltaique dans le monde en disant : regardez toutes nos centrales, on maitrise bien cette technologie. Les subventions sur le rachat ont un effet pervers inquiétant : on construit dans les pays les plus subventionnés et non les plus ensoleillés. La concurence est biaisée vu que les subventions annulent les avantages naturels des régions : l’ensoleillement.  C’est un peu comme si on mettait des panneaux solaires en bretagne plutot qu’en paca parce que la subvention est plus importante Je vois que je ne suis pas le seul à être sceptique

chelya

Le parc où a été construit cette centrale est un ancien site militaire soviétique interdit d’accès parce que les résidus de munitions ont contaminé le sol. Les recettes de la production photovoltaïque permettent à l’administration locale de dépolluer le site qui sans la centrale serait rester un ancien site militaire soviétique interdit d’accès… Dans la pratique la loi allemande ne permet d’être rémunéré pour une centrale au sol que si on utilise ce genre de terrain (mais il reste que 90% des installations allemandes sont sur toiture) L’Allemagne a prévu de faire 7% de son électricité à partir de photovoltaïque donc il faut bien qu’ils en installent… Plus on met de sources différentes sur le réseau et plus celui-ci est robuste. Que l’Espagne ait plus de soleil que l’Allemagne ne change rien au fait que l’Allemagne ait amplement assez de soleil pour répondre à une grande partie de ses besoins. Pourquoi cherchez à faire plus ailleurs alors qu’on a amplement de quoi être contenté sur place ?   En plus de pouvoir réhabiliter des terrains en friches, les centrales sont importantes parce qu’il y a tout un tas d’innovations technologiques qui ne peuvent s’étudier que dans le cas d’investissement important (je pense au particulier aux études fines sur la météorologie locale et l’optimisation électronique).   Quand au prix ça m’étonnerait beaucoup qu’on soit à 4€/Wc vu que les couts de production de First Solar sont maintenant de 0,93 $/Wc…   Pour info la centrale pv de Brandis construit par le même Juwi (et là aussi sur un terrain pollué qui sera dépollué gràce au solaire) entre 2007 et 2008 était vendu clef en main à 3,25 €/Wc.

gp

le débat est parfaitement résumé par “bobi” : Les subventions sur le rachat ont un effet pervers inquiétant : on construit dans les pays les plus subventionnés et non les plus ensoleillés. La concurence est biaisée vu que les subventions annulent les avantages naturels des régions : l’ensoleillement.  C clairement de la foutaise que d’installer des surfaces pareilles à de telle latitude… et dans le mm tps de continuer à importer du soja d’amérique pour alimenter le betail, sous prétexte que l’on en a pas assez en Europe! Oui aux centrales solaires au Sud de l’Europe. Ailleurs, faut continuer à réfléchir surtout que le gisement en négawatt est encore loin d’être épuisé… 

alain843

je vous demande de vous arrêter.   Hectares agricoles,il y en a qui picolent sec ici.   Le terrain où est construite cette centrale est un ancien site militaire soviétique interdit d’accès parce que les résidus de munitions ont contaminé le sol.   il faut vous l’écrire en allemand gothique ?

Dan1

Je note que cette installation de type industrielle centralisée ne fait pas appel à la technique de la poursuite solaire et que ce faisant, cette installation évidemment plus simple et moins onéreuse se prive tout de même d’environ 30 % de production potentielle. Je vous conseille de regarder attentivement en mode diaporama les photos proposées par le lien indiqué par alain843 : Regardez la photo de la sixième rangée en partant du haut et celle d’avant, vous aurez un résumé de la situation actuelle de l’Allemagne ! Espérons que le PV inverse la tendance rapidement.    

bmd

Félicitons le modérateur pour sa vigilance à éviter pour une fois les confusions entre puissance nominale ( MW) et énergie produite ( mWh). Espérons que çà durera. Il est intéressant de calculer le rendement énergétique global, c’est-à-dire le rapport entre l’énergie solaire reçue sur toute la surface immobilisée, 162 ha nous dit-on, et l’énergie électrique envoyée sur le réseau. A cette latitude, on peut estimer l’énergie reçue à 1,1 TWh par km2, soit environ 1,8 TWh sur la totalité de l’emprise. Ce rendement est donc de 53 GWh/1800 GWh, soit 2,9 % soit exactement le même qu’à Brandis! Il faut bien entendu déduire l’énergie nécessaire à la construction des panneaux et de l’installation, à la maintenace et au démantèlement. Au bilan, sur une durée de 25 ans, on ne doit guère être au-dessus de 2 %. Il serait intéressant de comparer les bilans énergétique , financier et social de cette installation avec ceux d’une filière qui consisterait à reboiser le site et à utiliser l’utilisation du bois annuellement produit pour faire de l’électricité dans une centrale à biomasse. Quant à la rentabilité, par rapport à quoi?

Dan1

Si les allemands cherchent des terrains à réhabiliter pour bâtir du PV dessus , ils n’ont pas à chercher et il y a ou y aura des hectares par milliers et pas besoin de terrains militaires. Tapez Liberose sur Google Earth. C’est au sud de Berlin et au nord de Cottbus En effet la centrale de Lieberose est construite juste à coté d’un trio célèbre et encombrant : les centrales lignites de Janswalde, Scharzepumpe et Boxberg et bien sûr les mines à ciel ouvert associées. A tout juste 20 kms de la centrale PV, se trouve la mine de Janswalde et là, la surface à réhabiliter se compte en kms carrés car les mines de lignite font généralement plusieurs kilomètres de longueur et largeur et font facilement plusieurs milliers d’hectares. Or dans le secteur, l’Allemagne en possède trois et un secteur à coté de la centrale PV semble avoir déjà été gratté. Conclusion : si la montée en puissance du PV coincide avec l’abandon du lignite, l’allemagne risque d’avoir trop d’hectares et pas assez de panneaux ! Ceci dit, ce n’est pas en recouvrant les anciennes mines de lignite avec du PV qu’ils arriveront à remplacer les trois immenses centrales de la région.

Herr-schmitt

Faudra aussi qu’ils pensent à rejetter le gaz naturel, pour ne plus faire que du solaire,éolien,biomasse,géothermie,énergies de la mer ; vu qu’ils ont aussi dit :Kernenergie nein danke . Cela risque d’être difficile à réussir .

bmd

On dit le lignite et non la lignite.  Vous confondez avec la lignine, molécule constitutive du bois.

alain843

les photographies de la centrale solaire de Lieberose :    vous pourrez remarquer que sur la 13 ème photographie on aperçoit en arrière plan les tours de refroidissement des centrales thermiques qui fonctionnent au lignite.   – sauf erreur c’est sur ce même site que les allemands experimentent un procédé à une échelle gros pilote “La première centrale (30 MW )au monde dite à “charbon propre” sur le site industriel “Schwarze Pumpe” par le groupe énergétique Vattenfall Europe. ”   – concernant la centrale solaire et les commentaires à propos du terrain utilisé : merci de vous référez à l’explication donnée hier à 14h06 par Chelya.   Bonne journée à tous

Dan1

Pour chelya : Je vous cite : “Mais évidemment que le solaire va bouter le charbon hors de l’Allemagne ! La lignite en Allemagne n’est plus rentable depuis longtemps” Fin de citation. Que cela fait plaisir d’entendre que l’on a trouvé un substitut au lignite, à ceci près que cela ressemble plus à un voeu pieux qu’à une réalité en passe de se concrétiser. En 2008, l’Allemagne a produit 138 TWh à base de lignite : Téléchargez la feuille excel DE de 1-2008 à 12-2008 Ces 138 TWh représentent la production de 2 604 installations du type Lieberose ! A lieberose, il faut 3 hectares pour produire 1 GWh. Cela veut dire que pour produire 138 000 GWh il faudra 138 000 fois 3 hectares ou bien 414 000 hectares ou encore 4 140 kms carrés ! L’énergie sans chiffres = discussion de comptoir. Cela représente 1,2 % du territoire allemand et la surface des mines de lignite n’y suffira pas, même si elle se chiffre en dizaines de kms carrés. On pourra d’ailleurs regretter que les soviétiques n’aient pas implanté plus de camps militaires d’entraînement ! Hormis le problème de la surface, il y a le problème du délai de construction de ce système : combien faudra-t-il d’années pour mettre en service 2 604 installations comme Liberose ? je rappelle que certains fustigent les délais rédhibitoires de construction des réacteurs nucléaires, 7 ans pour un EPR est un fiasco. Là pour faire la même chose (138 TWh), il en faudrait 12. Sachant que la France a pu, à une époque, construire simultanément 6 réacteurs, il faudrait alors entre 12 et 15 ans pour se substituer au lignite. Avec le PV, il faudrait installer 175 “Liberose” par an ! Je vais reprendre un commentaire d’alain843 dans un autre article : “Le rationnel pour certains ce doit être la couleur du vin : une moitié pour la messe du matin et le reste à l’apparition de la vierge marie.” Fin de citation. Pour que votre voeu se réalise, je ne saurai que trop vous recommander d’aller à la messe demain matin et de brûler quelques cierges. Vous pouvez aussi vous en remettre à Bernadette (pas la femme de l’ex président !). S’agissant du lignite, il ne faut pas oublier que certaines mines devaient être exploitées jusq’en 2045 et des extensions (quelques kms carrés) étaient prévues à brêve échéance : tapez Garzweiler sur internet vous saurez le reste, carte détaillée à l’appui. Pour ceux qui pérorent sur le surcoût et le fiasco de l’EPR, je propose une réflexion sur le bien fondé d’accorder en ce moment encore et depuis des dizaines d’années des milliards de subventions par an à la production (et non au soutien à la reconversion) de charbon en Allemagne et ailleurs. C’est anachronique et incroyable que la commission européenne puisse valider cela et en même temps inciter à la mise en place d’une taxe carbone. Si vous cherchez de l’argent pour les EnR, regardez donc ce que l’Europe donne à l’industrie houillère et calculez combien cela représente de “Lieberose”.

Dan1

Vous dites : “Les autoroutes allemandes c’est un ruban de 12 000 km, ça veut dire qu’il suffit juste d’une bande de 175 m de part et d’autre du réseau autoroutier pour avoir les TWh demandé…” Oui, il suffit de… sauf que sur un territoire peuplé et dans une démocratie, on ne fait pas ce qu’on veut, même avec la meilleure intention écologique. Quel est le gouvernement qui va aller exproprier 414 000 hectares et au besoin raser des habitations ! Vous me direz, l’Allemagne propose de supprimer un village pour étendre une mine de lignite à Garzweiler. Mais enfin, même si c’est triste en 2009, ce n’est qu’un village et pas ce qui se trouve sur 414 000 hectares. Quels sont les délais d’expropriation ? Et ce n’est pas en mettant des murs antibruit que le compte y sera, déjà parce qu’un mur est plutôt vertical et les capteurs PV plutôt horizontaux. On ne va pas faire des murs de 20 mètres d’épaisseur sous prétexte qu’il faut implanter des capteurs PV. A l’échelle des 138 TWh, votre histoire de route… ne tient pas la route ! Production de l’EPR : La grande différence entre les réacteurs nucléaires (et autres centrales thermiques) et les EnR intermittentes et aléatoires, c’est que les premières sont pilotables et s’adaptent assez bien au besoin (la courbe de charge) et les secondent (surtout le PV et l’éolien) produisent de l’électricité “fatale” : tu prends ou tu laisses, mais on ne peut que réduire la production si elle trop importante et pas l’augmenter si on en a besoin. S’agissant de l’éolien, je redonne le lien vers Windmonitor, même si les données temps réels ne sont plus exposées : Vous y trouverez les archives et les liens vers les quatre opérateurs allemands qui publient désormais les données de leur secteur. C’est un peu dur à trouver, mais on peut télécharger pas mal de chose et notamment les données heure par heure. A partir de là, c’est facile de faire des courbes pour mesurer les fluctuations de l’éolien teuton. A l’échelle du pays (23 000 éoliennes et 23 GW), la puissance fluctue tout de même de 3% à 87 %, ce que j’avais déjà mentionné dans l’article suivant : En l’absence de système de stockage de masse et dans la durée (le mois), cela pose inévitablement des problèmes insurmontable pour le réseaux si on dépasse un seuil de quelques % pour un grand pays qui ne peut pas se reposer entièrement sur ses voisins (Le Danemark). Un réacteur nucléaire peut faire varier sa puissance en cours de journée. Même si c’est quelques %, vu les puissances en jeu, ce n’est pas négligeable et c’est commandé. Le PV et l’éolien ne produiront pas nécessairement le maximum lorsque la demande sera maximum et il existe plein d’exemple où l’éolien produit un maximum à 4h00 du matin et pas grand chose à 13h00 ou 20h00 (il suffit de lire les données heure par heure). Le PV est plus prévisible : on sait déjà qu’on aura rien la nuit ! Cela ne veut pas dire qu’on aura le maximum à 13h00 et encore moins à 20h00. Faut-il rappeler, qu’en hiver, un système solaire ne donne pas grand chose après 16h00 et carrément rien après 18h00, idem avant 10h00. En été, on pourra avoir un début de production à partir de 6h00, mais vu que le soleil se lève alors en secteur nord, sans système de poursuite les capteurs fixes plein sud auront du mal à capter le rayonnement direct. Et si vous avez des nuages à 13h00… il vous reste le diffu pour 40 à 60 % du rayonnement global selon la situation !

Etienne

comme ça se sera réglé une bonne fois pour toutes. 1 par million d’habitants ça fait pas plus que 6000 à rajouter pour toute la terre et tout le monde aura de l’électricité pas chère. c’est vrai ça il faudrait pas éxagérer en laissant tout le monde et surtout n’importe qui chercher,développer et construire ce qui lui plait n’importe quand et n’importe où.

renewable

Je crois cher Monsieur, que vous êtes un fripon de chercher à ruiner le beau rêve d’un monde tout nucléaire porté par un certain nombre de nos amis sur ce site.. Mais il est effectivement amusant de voir Dan1 toujours chercher la comparaison la plus absurde possible, et systématiquement imaginer une solution unique et aberrante de rempalcement de son cher nucléaire…En “oubliant” systématiquement qu’il n’y a pas une seule et unique ENR, mais un faisceau, et en écartant également toute notion de sobriété énergétique… Dan1, votre raisonnement est absurde, je suis navré de vous le dire, mais personne n’envisage de faire 100% de solaire, ni même de faire 50% de solaire et 50% d’éolien! Personne n’envisage non plus de développer massivement TOUTES les ENR sans un nouveau modèle de production éléctrique, alliant efficacité et stockage court/moyen et long.

Etienne

du syndicat mondial des viticulteurs et vignerons français que pour compléter (j’éspère  qu’il va accepter) ce que dit renewable “sans un nouveau modèle de  CONSOMMATION  de l’électricité. n’oubliez pas que quand il fait chaud ,il faut boire plus (hic)

Lechene

Je suis quand même assez étonné que vous me parliez d’expropriation, vous devez vraiment être à court d’argument pour imaginez qu’il y ait besoin d’exproprier qui que ce soit pour mettre du photovoltaïque sur les toits… Vous êtes de très mauvaise foi,il ne s’agit pas de la question des toits mais des terrains en bordure d’ autoroute sur des milliers de Km dont vous parliez vous même .On peut pas passer d’ un sujet à l’autre au grès des besoins aprés avoir exclu un sujet comme vous l’avez fait(les toitures)pour y revenir quand ça ne vous arrange plus lorsqu’on vous montre que meme les allemands n’accepteront pas n’importe quoi au bord de leurs autoroutes(et routes) .Vous passez du coq à l’ane au gré des besoin ce n’est pas crédible comme argumentation .Vous apparaissez comme un fantaisiste sauf pour les antinucléaires viscéraux qui sont carrément à vos pieds tels les pires carpettes.En plus les délais pour construire et installer rien que pour l’allemagne les milliards de photopiles indispensables à ce genre de projets de 4100 Km² de panneaux solaires,il y en a,avec la meilleur volonté pour prés d’1 siècle ,soit le temps d’installer plusieurs parcs nucléaires “à la Française”.

Dan1

humblement que j’étais jusqu’à ce jour un fanatique du tout-nucléaire mais j’ai aussi comme grand projet de me convertir et de participer prochainement aux développements des EnR. merci à tous de pardonner mon attitude passée.

marcob12

Les allemands prévoient (plus compliqué que ça bien sûr) 19,5 TWh de solaire PV en 2020 et encore 213 TWh de charbon/lignite. Ce sont “leurs” projections. Quant à savoir si on peut ou s’il est souhaitable de produire de l’ordre de 230 TWh de solaire PV en allemagne, le soutien à l’entreprise “Desertec” des industriels, montre qu’ils envisagent plutôt de trouver cette énergie ailleurs que chez eux. Aucune chance que des centrales style “Lieberose” soient la solution. En centrale on visera le rendement maximal, donc avec poursuite et rendements maximal (hors poursuite), donc peut-être du PV concentré avec poursuite. L’essentiel viendra pour moi des toitures et des surfaces déjà occupées (songer aux parkings par ex) recouvertes pour la production électrique et à plus long terme de très nombreuses surfaces (non optimales) opportunistes (style façades). En Californie, c’est la démarche, même si c’est encore peu visible (compter 3/4 ans). Pour 2020, c’est “nein” (on n’est pas à 10%). Au-delà il faudrait connaître la surface potentielle disponible en allemagne. En France la surface artificielle bâtie était de 11098 km2 en 2003 (hausse probable depuis) et celle des routes et parkings de 17242 km2. 1300 km2 suffiraient à condition de tirer 100 kwh/an/m2 en moyenne.pour avoir 130 TWh et 2300 km2 pour les 230 dont je parlais. Je considère que les rendements actuels sont des planchers et donc les chiffres (de surfaces occupées) cités sont des plafonds. Par ailleurs ces 2300 km2 (version haute) sont une majoration de la projection au sol de plans souvent inclinés. Je songe à des toitures solaires dont le pan sud “décroche” au sommet du toit pour gagner en surface par ex), avec des exemples locaux. Je considère a priori que les allemands ont le potentiel (avec une bonne marge) pour évacuer le charbon avec du solaire sans chercher des aménagements un peu costauds… Ah oui, ce parc hypothétique serait le résultat du choix de millions de citoyens et de centaines de milliers d’entreprises, tout sauf un mégaprojet. Il faut la production (mondiale) pour, le cadre “feed-in-tariffs” pour et une baisse des coûts significative. On y va…

Dan1

Je serais curieux de savoir quel est le motif de celui qui s’est permis d’écrire le commentaire de 11h57 ? Absence d’arguments  sans doute ?

Dan1

Le problème n’est pas de savoir si je vais me convertir aux EnR, d’ailleurs je n’y suis pas opposé ! Pas de digression SVP : Le problème est qu’il existe des gens malhonnêtes ou agacés du débat argumenté et qui préfère alors les propos ad hominem. Je ne suis pas pour le tout nucléaire et d’ailleurs personne de sensé ne peut imaginer qu’il en sera ainsi dans le monde de demain. Simplement je démonte les arguments à 100 balles de certains à propos du nucléaire et je montre que se focaliser sur cette filière c’est oublier tout le reste et parfois bien pire. être seulement antinucléaire aujourd’hui, c’est être un peu complice du maintien des filières thermiques les plus polluantes. Je suis pour la progression des EnR mais pas n’importe comment et surtout pas appuyé sur d’énorme mensonges, les EnR et l’écologie n’ont pas besoin de cela pour prendre leur place dans la société. S’agissant de vos arguments : d’autres que moi l’ont parfaitement dit, ils sont à géométrie très variable et ça les nombreux lecteurs d’Enerzine (autres que les contributeurs réguliers), sont parfaitement capables de s’en rendre compte, tout comme ils sont parfaitement capables de vérifier ce que j’écris et les sources associées. Ce n’est pas moi qui vous juge mais le lectorat. J’essaie en permanence de diffuser des informations vérifiables et utiles pour la compréhension des articles, je n’écris pas pour vous, mais pour ceux qui souhaitent avoir un autre son de cloche avec des références. Cela permet de s’affranchir un peu du prêt à penser. Pour ce qui des flutuations de l’éolien entre 3 et 87 %, vous seriez bien aimable de ne pas répondre à ma place sur les sources et en occupant l’espace commentaire avec de magnifiques logos, je le ferai plus tard, mais je n’ai pas procédé comme vous l’indiquez. La force des arguments n’a rien à voir avec la taille des logos. PS : ceux qui tentent “l’ad hominem” sont des jeunes sur Enerzine sinon ils sauraient que c’est une démarche vaine.   

Dan1

mais j’ai beaucoup de mal a enlever mon carcan de ‘tout-nucléaire” et mes dernières réponses sont absurdes. je fais des efforts énormes (15 Mwh/an depuis 1953 )

Dan1

Enerzine : “ad hominem” ce la n’a rien à voir avec mon abdomen. accordez moi vos excuses ou alors je vous em.erde (en allemand ERDE c’est la terre)

Dan1

Pour chelya : Vous affirmez : “Comme d’habitude vous oubliez de préciser d’où on était tiré vos stats sur l’éolien qui donne entre 3 et 87% (dommage pour vous je connais très bien les données dont vous parlez). Donc je le fais pour vous :” et ?? Vous êtes particulièrement malhonnête car d’une part, je suis parmi ceux qui cite le plus les sources de préférence officielle et d’autre part dans ce cas particulier j’ai cité la source dans le lien que je mets en référence : Evidemment, emporté par votre volonté de tordre la vérité, vous n’avez pas le temps de lire. Je vais donc vous faire gagner du temps en vous recopiant ici ce que j’avais écrit là bas : “le 11 juillet 2008 à 21h477 Pourcent Dans l’article, je comprends que la puissance peut être parfois égale à 4% de la puissance nominale. Si c’est cela, il n’y a rien d’étonnant puisque les allemands constatent la même chose en hiver. Voir le lien suivant : On y voit un creux important mi février et un pic début mars. Si on click sur data et que l’on examine les valeurs, on trouve un minimum de 536 MW le 13 fébrier et un maximum de 19 248 MW le 1er mars sur une puissance nominale installée de 22 000 MW. On voit donc que la puissance disponible a varié de 2,4 % à 87,5 %. Nous sommes donc bien descendu en dessous de 4% (880 MW) pendant 11 jours depuis le 1er janvier 2008.” La référence est donc clairement citée et c’est Windmonitor qui ne publie plus les informations “temps réel” depuis février 2009. Ceci dit j’ai enregistré régulièrement ces donnés en 2008 et réaliser la courbe du facteur de charge global. A ce propos puisque vous êtes très documenté, pourriez vous me donner le facteur de charge moyen des éoliennes allemandes à l’automne 2008 entre le 14 et le 29 septembre ??

Dan1.0 !

Que voilà un beau débat ! Non je n’excuse pas cette attitude qui est malgré tout symptomatique de faiblesse de la part de son auteur. Faites ce que votre conscience vous dicte.

enerZ

Nous avons écris un billet sur la problématique du mode invité. A lire sur le BLOG d’enerzine. Pour le vrai Dan1 : une fois inscrit nous vous proposons de rattacher tous vos commentaires passés. Pour le faux Dan1 : merci d’arrêter ce petit  car nous savons qui se cache derrière ce pseudo usurpé.. (un certain Le modérateur

Ulrich

Je tiens à faire savoir que le minable petit hacker à 2 balles qui usurpe l’identité du vrai Dan1 est trés facilement reconnaissable et perd son temps .Il ne démontre rien d’autre que sa totale faiblesse et son infini bêtise !!! 

Ulrich

…son intervention !

Dan1.0 !!

qui s’invitent sur les forums suivez les conseils d’enerZ le modérateur : INSCRIVEZ VOUS et PROFITEZ de tous AVANTAGES liés à l’inscription.

Random

Je cite le vrai Dan1 : J’essaie en permanence de diffuser des informations vérifiables et utiles pour la compréhension des articles, je n’écris pas pour vous(Chelya), mais pour ceux qui souhaitent avoir un autre son de cloche avec des références. Cela permet de s’affranchir un peu du prêt à penser. Merci au vrai Dan1 pour son formidable et remarquable travail . Nous qui apprécions les commentaires intelligents et bien documentés apportons notre total soutien au vrai Dan1 face aux usurpateurs et calomniateurs de toutes origines.Dan1, qui depuis des années fait un excellent travail .Merci Dan1 et au plaisir de continuer à vous lire dans vos excellentes interventions.

Randonneur

qui se complaisent dans la pensée unique du moment, comme ceux qui condamnaient Galilée à l’époque où la terre était évidemment plate. buenas noches mis amigos

Dan1... le vrai

Tout d’abord merci pour les témoignages de soutien. Je reprécise que je n’ai aucun lien avec le monde de l’énergie et pas même des intérêts de petit actionnaire. je n’ai pas plus d’attache avec une quelconque association pro ou anti ceci ou cela, je suis donc totalement libre et responsable de mes écrits. L’usurpation n’ira pas bien loin, car elle est immédiatement reconnaissable et une usurpation plus subtile prendrait un peu de temps à son auteur ! J’assume pleinement le statut d’invité et les inconvénients liés. Cependant, je note que cela permet de mettre en évidence ce type de comportement de “guerre” à mon encontre. Il faut croire que mes propos et ma manière de procéder ne sont pas si farfelus car sinon je ne ferais pas l’objet d’une attention aussi “touchante”. Voyez ce qu’il en coûte de vouloir simplement informer ses concitoyens. On marche sur les platebandes de ceux qui font leur métier de désinformer et de partir à l’assaut des forums, peut être en bande organisée. Simplement aucun combat n’est gagné d’avance et on peut vouloir résister à la désinformation. Nous sommes face à des gens qui prônent le débat au non de la démocratie et utilisent exactement les moyens que l’un et l’autre réprouvent quand la partie ne tourne pas à leur avantage. L’énergie est enjeu très important au 21ième siècle de même que l’écologie pour nous et surtout pour nos enfants. Il serait donc très dommageable que les informations à ce sujet soient systématiquement dispensées après filtration par une bande non représentative de la diversité de l’opinion (la fabrique du prêt à penser). J’ai notamment été très intrigué par la débauche de médiatisation concernant le nucléaire (français et pas russe) et le silence assourdissant concernant le charbon et le gaz à l’heure de la taxe carbone, j’ai voulu vérifier que je ne me trompais pas et j’ai pu constater les indignations à géométrie variable qui n’avait plus rien à voir avec l’écologie.       J’ai voulu contribuer modestement à apporter un éclairage de non spécialiste en soulignant que maintenant et principalement grâce à l’apport des NTIC (surtout internet haut débit), le citoyen a de plus en plus les moyens d’une certaines indépendance de vue, moyennant des efforts de recherche et d’analyse. Si quelques personnes s’inspire de ce que j’ai fait (depuis février 2008) et prennent le relais, le débat aura gagné en épaisseur. S’opposer à ce déferlement est assez prenant et physique… mais quand on a la santé ! Et rappelez vous : le débat vire très rapidement au combat.

Amigos

avec 1 commentaire pareil le “randonneur “est un bel exemple de faux-cul qui ne prend aucun risque. Merci à randonneur de nous épargner de polluer ce forum avec des commentaires aussi vides .

Galileo galilei

  adoptez un peu de retenue. je ne suis pas mort parce que la terre était plate. mais pour le fait que je ne m’étais pas inscrit à ENERZINE je le regrette d’ailleurs amèrement et si je pouvais y rémèdier cela serait fait en trois clics

marcob12

@ Dan1 C’est un plaisir de lire vos nombreuses remarques et je dois reconnaître avoir pris l’intervention de 11h57’58” pour une boutade de votre part n’appelant aucun commentaire particulier. Au demeurant si vous étiez partis en vacances pendant quelques jours et qu’un “petit malin” vous avait imité, il n’aurait pas tenu la route au-delà de quelques lignes (pour les habitués, cela va sans dire). On voit très vite ceux qui ont une croyance à vendre et ceux qui recherche simplement une parcelle de vérité au milieu de sujets souvents forts complexes (le thème de l’énergie impacte à peu près tout). Continuez à nous faire profiter de votre talent et de votre pondération.

Dan1

Source = géographie ! vous vous moquez vraiment du monde. Chacun aura compris que quand vous dites “vous oubliez de préciser d’où on était tiré vos stats sur l’éolien”, il s’agit bien du document d’origine. Si en Allemagne les éoliennes sont concentrées dans le nord du pays, il y a peut être une raison et sinon ils auraient du mieux les répartir ! Je n’ai aucune prétention, j’expose des faits et des données officielles ou publiées. Si vous contestez les données de l’ISET de l’université de Kassel, il faut le dire clairement et pourquoi. C’est à partir des données de 2008 que l’on voit la variabilité extrème mais aussi la variabilité annuelle et interannuelle qui est clairement publiée sur ce site. Ce n’est pas Dan1 que vous contestez mais l’ISET. Je n’ai jamais affirmé que les éoliennes produisent pendant 20 % du temps, en revanche en Allemagne c’est à peu près le facteur de charge global, nuance. Vous êtes bien dans le rôle du comtempteur d’internet et des forums alors que vous en êtes un grand consommateur et semble-t-il pas seulement sur Enerzine…. vous ne manquez vraiment pas d’air !! Et vous ne manquez pas d’air avec cette question du mix : que fait-on pour produire 90 % de l’électricité qui ne peut pas être produite par le nucléaire (j’imagine au niveau mondial) ? Depuis plus d’un an je pose la même question pas rapport aux EnR sans réponse probante ! De plus le nucléaire peut faire plus de 10% de l’électricité mondiale car… il le fait déjà à hauteur d’environ 15 %. En cas de relance forte, il pourrait probablement aller jusqu’à 30 %. Par contre je note que comme d’habitude, vous ne répondez pas aux questions qu’on vous pose : Je récidive : “…puisque vous êtes très documenté, pourriez vous me donner le facteur de charge moyen des éoliennes allemandes à l’automne 2008 entre le 14 et le 29 septembre ??” Donnez moi simplement la valeur, vous aurez tout loisir ensuite de la commenter en professionel de terrain.           

Dan1

Merci à Marcob12 qui essaye d’apporter des contributions étayées au débat. Personne ne détient seul la vérité et personne ne connaît l’avenir sauf à l’affirmer de façon péremptoire.   

chelya

Source = géographie ! vous vous moquez vraiment du monde. Chacun aura compris que quand vous dites “vous oubliez de préciser d’où on était tiré vos stats sur l’éolien”, il s’agit bien du document d’origine. C’est vous seul qui avait utilisé le mot source, si j’avais voulu parlé de vos sources j’aurais bien évidemment utilisé le mot source, là le je n’ai pas utilisé le mot source comme dans la phrase “vous oubliez de préciser les sources de vos stats sur l’éolien”, mais j’ai indiqué “où” elle avait été mesuré en affichant la carte d’Allemagne recensant les différentes éoliennes mesuré par l’application. Cette remarque veut simplement dire que vous ignoriez l’existence de cette carte, ce qui me conforte dans l’idée que vous essayez de commenter des documents que vous n’avez pas les compétences nécessaire pour comprendre. De toute façon, le projet Kombikraftwerk dont j’ai parlé tout à l’heure vient aussi de l’université de Kassel, donc vous pouvez au moins reconnaitre que ces variations n’empêchent pas de garantir l’approvisionnement d’électricité ? Sinon c’est que vous n’avez aucune objectivité. (remarque au vu des derniers développement sur le PV je trouve leur scénario un peu faiblard sur ce point). Les 10% de nucléaire c’est avec une relance forte du nucléaire… Il y a 370 GW de capacité nucléaire qui doivent être reconstruite, les prévisions d’Areva pour le marché jusqu’en 2030 sont de 300 GW (ils visent 100 GW sur ces 300). Pour garder la même proportion de nucléaire il faudrait en construire plus de 500 GW… Il faudrait également trouver de nouveaux gisements d’uranium suffisamment concentré pour être exploitable (sachant qu’on exploite toujours pas assez d’uranium pour répondre aux besoins des réacteurs comme l’indiquait le graphique précédent). Et il faudrait également construire dès maintenant les installations d’enrichissement puisqu’elles prennent encore plus de temps à construire qu’une centrale nucléaire (première production prévu après 10 ans pour Georges Besse 2, production nominale atteinte après 15 à 20 ans). Mais même si on arrivait à ce taux impossible de 30% vous êtes en train de me dire que vous ne proposez strictement rien ? En gros vous êtes juste là pour critiquer et c’est tout ? Ou pour vous le futur c’est le nucléaire pour 30% et la bougie pour le reste ? Expliquez moi un peu parce que là j’ai quand même du mal à comprendre votre démarche uniquement destructrice…

alain843

c’est bientôt parti pour le même combat… Ce qui n’est pas anormal, ce sujet est tellement transversal que tous peuvent pousser les wagons de cet énorme train.

Dan1

A la question : “vous oubliez de préciser d’où on était tiré vos stats sur l’éolien qui donne entre 3 et 87%” , je réponds naturellement par le lien qui donne (donnait) les valeurs heure par heure de la production éolienne ! Et ça ce n’est pas la carte qui le donne, donc vous continuez à vous moquer du monde. Votre lien envoie vers le site windmonitor, onglet “measurement data” et onglet “Wind Conditions at Selected Sites”. Alors que mon lien envoie vers  le site windmonitor, certes mais onglet “Electrical Energy Production” et onglet “Daily produced power from wind energy”. Je n’ai donc en aucun cas utilisé cette carte.  Si vous m’aviez laissé répondre a lieu de le faire à ma place, j’aurai expliqué en détail où j’avais pris les données. En fait, j’ai enregistré plusieurs fois par semaine les valeurs chiffrées diffusées sur le site de Windmonitor et après reconstitution de l’historique global de début 2008 à février 2009 (fin de diffusion), j’ai fait la courbe de production… heure par heure. Voilà, c’est tout, c’est comme ça que j’ai fait et je suis encore le mieux placé pour savoir ce que j’ai réellement fait ! Le problème n’est pas de savoir si j’ai ou non les compétences, car je n’ai pas fourni d’explications sujet à caution. Je me suis borné à exposer que le site windmonitor avait publié des données qui montraient que la puissance avait fluctué de 2,4 % à 87 % de la puisance nominale en l’espace de 3 semaines. C’est factuel et relativement incontestable et ce quelle qu’en soit la cause. Est-ce donc cela que vous contestez… vous “le sachant” qui savez mieux que moi ? vous reprenez les 10 % nucléaires et vous vous lancez dans une analyse en GW dont on se moque puisque pour alimenter l’humanité, il faut aussi des quantités d’énergie exprimées en Joule ou mieux en TWh. En parlant en puissance, vous allez mettre sur un pied d’égalité le thermique (flamme ou nucléaire) capable de facteur de charge supérieur à 90 % et le photovoltaïque aux alentours de 10 %. Ce n’est pas sérieux pour un “sachant”. Pour information le taux de 30 % de production en Europe est déjà atteint et pourrait bien augmenter. Puisque vous parlez de mix : proposez moi donc le vôtre avec des échéances. Vous m’accusez maintenant de pratiquer ce que vous faites depuis le début avec certaines filières : critique stérile et destructrice. Alors que j’expose des faits. Vous êtes en train de vouloir détruire votre image que vous venez d’apercevoir dans un miroir. Ah et j’oubliais : ma question : Je RErécidive : “…puisque vous êtes très documenté, pourriez vous me donner le facteur de charge moyen des éoliennes allemandes à l’automne 2008 entre le 14 et le 29 septembre ??” Donnez moi simplement la valeur, vous aurez tout loisir ensuite de la ommenter en professionel de terrain.   

Rockystone

C’est vrai, Dan1 pose la bonne question , celle qui fait peur à Chélya qui est un vrai trouillard face à cette question :pourriez vous me donner le facteur de charge moyen des éoliennes allemandes à l’automne 2008 entre le 14 et le 29 septembre ??” Donnez lui simplement la valeur, vous aurez tout loisir ensuite de la commenter en professionel de terrain.   Alors Chelya ,vous y répondez à cette question ou vous continuez à l’ignorer tel le trouillard que vous êtes ?

Dan01

entre le 14 juillet 1789 à 11h00 et le 11 novembre 1918 à 18h30 ! auriez vous des chiffres dont on puisse rire consoir à tous

Roro14

du vent à Hambourg hier soir vers 17h45 pouvez vous nous les dire ?

Pierre gado

à la question présèdente je peux répondre sans hésiter : OUI, je peux le dire

Dan1

le poisson va encore avoir mal : Commencez par répondre précisément à ma question eu lieu d’éluder en faisant l’anguille.

Dan1

ne fuyez pas répondez d’abord comme je le fais moi ! 1) Qui est l’anguille ? 2) qu’est qui vous gène tant dans cette réponse ?

61
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime