L’éolien : victime collatérale au Sénat ?

Les professionnels de l’éolien représentés par France Energie Eolienne (FEE) ont exprimé en fin de semaine dernière leur déception car ils espéraient la concrétisation rapide de mesures d’urgence annoncées par le gouvernement lors de la conférence environnementale.

En effet, ces mesures devaient être mise en œuvre par la proposition de loi sur la tarification progressive de l’énergie. Mais la tournure que prennent les discussions au Sénat fait craindre une paralysie. C’est pourquoi, France Energie Eolienne appelle l’ensemble des partis "à la clairvoyance pour permettre à la filière de redémarrer".

"Les discussions sur la proposition de loi visant à préparer la transition vers un système énergétique sobre deviennent de plus en plus critiques au Sénat. Le texte risque maintenant d’être rejeté par la chambre haute suite au dépôt par le groupe communiste et son adoption grâce aux voix de la droite et du centre d’une motion d’exception d’irrecevabilité" a indiqué l’association dans un communiqué.

Cette motion critique certains dispositifs de la tarification progressive de l’énergie quant à leur compatibilité avec la Constitution. Elle sera discutée à l’ouverture de la séance publique prévue le 31 octobre. Son adoption provoquerait la fin de l’examen au Sénat et le texte devrait alors à nouveau être soumis à l’Assemblée nationale.

Les minces espoirs des professionnels semblent maintenant compromis. La mise en œuvre des mesures sera, au mieux, décalée dans le temps. Pourtant, conclu la FEE, le secteur éolien est à l’arrêt, les 11 000 emplois de la filière sont menacés et les professionnels s’inquiètent.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
65 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jp l

La filière est prise à son propre jeu! Essayer de faire passer en force, sous forme d’amedements “cavaliers” (EELV et gouvernementaux), des mesures éoliennes dans une proposition de Loi qui n’avait rien à y voir est anticonstitutionnel. Celà n’a pas échappé à quelques députés qui l’on fait savoir, et n’échappe pas à un grand nombre de Sénateurs garants du bon fonctionnement de notre appareil décisionnaire. Le lobbying montre là ses limites et ceux qui y succombent l’apprennnent à leurs dépens. Vite n’est pas toujours compatible avec bien.

Electronvert

« Et je m’en vais Au vent mauvais Qui m’emporte Deçà, delà, Pareil à la Feuille morte. »

Ambiel

Si la volonté est vraiment d’implanter 19 000MW éoliens, soit 7000 éoliennes ou un parc de 10 éoliennes pour 51 communes française, alors ces mesures sont indispensables même si elles ne sont pas suffisantes. Si on veut que les 10% qui seraient alors couverts par l’éolien en 2020 le soient par autre chose, alors il faut dire par quoi et indiquer tout de suite que la France ne fera plus d’éolien terrestre. La situation actuelle est pourrie, entre volonté affichée et barrage administratif réel doublé d’un acharnement du lobby anti-éolien.

Nature

On peut penser qu’il s’est trouvé des politiques honnêtes pour refuser de cautionner la ruse bien connue, du cavalier législatif en faveur du lobby éolien . Félicitons les , ils ilustrent la conscience civique que l’on attend d’eux.

Ambiel

Cela n’a strictement rien à voir avec la constitutionnalité de la procédure ! Les amendements ont été déposés dans la règle, 3 jours avant leur lecture. Il s’agit ici d’une posture politicienne des communistes alliés à l’UMP qui ne supportent pas qu’autre chose que le nucléiare puissen être favorisé en France. Ils ont donc fait EXPRES de porter le fer sur ce point en quittant l’AN. Mais la motion d’irrecevabilité de la PPL de Brottes ne porte pas sur ce point, et ne porte d’ailleurs pas sur un point de procédure. Quand au lobbying, après 5années de mesures visant à tuer l’éolien, il s’agissait des deux premiers amendements positifs pour la filière et ils ne concernent qu’à peine 10% des problèmes administratifs de l’éolien. Mais même ça, pour le lobby anti-éolien représenté par l’alliance surrélaliste des communistes pro-nucléaires et d’ l’UMP c’est trop. Ils veulent la mort de l’éolien depuis le début.

juanasol

Il faut passser d’urgence à d’autres sources d’énergie que le nucléaire : les centrales vieillissent et les problèmes y sont de plus en plus fréquents, les déchets et le démantèlement sont des problèmes insolubles. Il est honteux que les politiciens et le lobby nucléaire nous volent notre argent, et surtout notre avenir !!! Il y aura d’autres accidents, et plus graves encore, si on persiste. Il est IMPOSSIBLE de limiter le risque nucléaire. LES ENERGIES ALTERNATIVES EXISTENT, d’autres sont à développer. Pour cela il faut investir comme les autres pays dans ces énergies de demain au lieu d’investir dans le gouffre financier et humain qu’est l’industrie nucléaire, une industrie du XXe siècle qui va laisser des déchets pour des centaines d’années ! Il faut une réelle volonté politique de modernisation de l’énergie et dépasser le nucléaire, ENERGIE CHERE, DANGEREUSE ET EXTREMEMENT POLLUANTE. Cela ne peut se faire du jour au lendemain, mais il faut sans tarder investir dans les énergies renouvelables. Voir le blog

Verdebon

C’est vraiment choquant de parler de maigres mesures en faveur de l’éolien quand la loi est totalement faite pour complaire aux promoteurs. Pour le moment, le tout éolien prévaut sans restriction, sans jamais que les nuisances soient évoquées ou prises en compte. On attend autre chose du législateur que la défense d’intérêts très privés et on aimerait qu’il prenne vraiment en compte la défense de l’environnement menacé comme jamais par cette industrialisation à outrance de ce qui reste de nature. Il est temps d’entendre les écologistes parler, et pas les faux écologistes politiques qui dénaturent un mot pour servir leurs ambitions personnelles.

Steph

Du grand n’importe quoi votre sortie. Si le texte est fait pour le ‘lobby’ si puissant qu’avec 11 000 maigres emplois il peut faire jeu egal avec le lobby nuke, dites-moi alors pourquoi tout analyste un peu de bonne foi ne peut qu’admettre qu’au vote de cette, beaucoup reste a faire pour permettre de nouveaux projets ? Tout simplement parce que cette loi ne remet en cause que 2 des tres nombreux obstacles que Ollier et les autres nucleocrates ont imagine pour torpiller l’eolien. Pour memoire, meme si cette loi passe en l’etat (suppression des ZDE qui n’existaient pas avant 2007 et n’existent pas ailleurs), il reste l’ubuesque classement ICPE (eolienne = usine chimique pour le legislateur) et tout simplement un tarif d’obligation d’achat sans lequel rien ne peut se faire et qui a ete abroge, rappelons-le. A ambition personnelle, ambition personnelle et demi.

Ambiel

Soit vous ne connaissez rien à l’éolien, soit vous êtes d’une absolue mauvaise foi ! Un parc éolien c’est un permis de construire avec 1année d’étude d’impact environnemental, paysager, acoustique, etc.. C’est une autorisation ICPE avec à nouveau une étude d’impact complète. C’est l’oblogation de respecter des dizaines de zonages (Unesco, trames vertes et bleues, schémas départemntaux, régionaux, ZDE, natura 2000, 500m des habitations, zones humides, captages eau, radars militares et météo france, faisceaux hertziens, et des tas d’autres encore..). Au total c’est 6 à 12ans de procédure administrative avant autorisation !! Contre 2 à 4ans partout dans le monde ! L’éolien en france, c’est plus difficile à faire aboutir qu’une centrale nucléaire… Ou qu’une ligne à haute tension ! “sans jamais que les nuisances soient évoquées ou prises en compte” c’est le comble du comble !! Sortez un peu de votre nuage et allez voir sur le terrain comment un exploitant éolien fait pour aboutir à une autorisation… 40 services administratifs à convaincre, une OBLIGATION de concertation avec les communes, l’intercommunalité, les habitants, les agriculteurs, etc…. Et il faut l’accord des maires, de leurs conseils municipaux, des présidents de communauté de communes et de leurs conseils, du préfet de département, du préfet de région, des propriétaires et des exploitants agricoles. En quoi l’environnement est-il menacé par un parc éolien pour 51 communes en france? En quoi est-il menacé? Que proposez-vous à la place de l’éolien pour produire l’électricité dont nous avons besoin?

Electronvert

Le 6 juillet, par une lettre personnelle adressée à tous les Sénateurs et tous les députés intitulée « La filière éolienne s’organise pour mieux ponctionner l’État » la Fédération Environnement Durable attirait l’attention des gouvernants et du public sur le risque de cette nouvelle organisation mise en place par le syndicat des promoteurs éoliens pour mieux détourner l’argent public. Trois jours après cette création, le sénateur, M Courteau (PS) présentait une proposition de loi qui reproduisait en tous points les exigences de France Énergie Éolienne, émanation du Syndicat des Énergies Renouvelables, et tentait d’abolir les maigres avancées du Grenelle de l’Environnement en matière de sécurité des populations, d’impact sur l’Environnement et d’atteinte au patrimoine et aux paysages de la France, avec pour conséquences, le mitage intégral par l’éolien de notre territoire jusque là théoriquement évité par les ZDE, la règle des 5 mâts minimum et la consultation des maires lors du processus décisionnel. Le grave incident intervenu lors du vote à l’Assemblée nationale de la loi sur l’énergie dans la nuit du 4 au 5 octobre concernant les amendements sur l’éolien industriel présentés par le député D. Baupin (EELV), le député F. Brottes (PS) et le gouvernement, dans des conditions contraires aux règles de la transparence et de la démocratie, a été dénoncé avec force conjointement par l’opposition de droite, les partis du centre et le front de gauche, ce qui constitue un événement politique rarissime. La méthode dictatoriale utilisée par le parti des verts met au grand jour sa collusion avec les promoteurs de l’industrie éolienne.

Poisson

Et transformer la france en porte épingles …ça coûtera combien d’emplois …les industriels sont des oportunistes et nos gouvernant politiques de gauche comme de droite sont aveugles, font du clientélisme et sont dirigés par le mesonge . L’éolien industriel est une magistrale erreur pour la France …c’est du trés court terme qui engendrera de gros dégats sur l’environnement qui ne réduira pas le nucléaire et qui au contraire faviorisera les combustibles fossiles …c’est ça qu’on veut !!? Il y a beaucoup mieux a faire avec des technologies existantes et isolation …quand a l’avenir je préférerai payer une taxe pour la recherche que de payer plus pour financer ces monstrueuses , fausses, perverses et stupides éoliennes industrielles

Lad

Oui Ambiel c’est long à finaliser un parc. Mais une vie aussi c’est long à l’ombre d’une éolienne.

Jean valgeant

J’ai une eolienne en face de chez moi à 563 métres en ligne droite de ma maison. C’est l’ENFERT, le jour, la nuit …. quand elle tournent (parceque heureusement pour moi elle ne fonctionnent jamais plus de 5-6 heures par jours), c’est un ronron permanent. Je ressent des patholigies liées à l’acouphéne, et aux bruit d’une machine à laver le linge. C’es sur que ca rapporte plein de fric aux promoteurs mais moi ma santé se dégrade. j’ai tenté de faire reconnaitre ce mal par la sécurité sociale, mais niet.. je peux crever chez moi… tout le monde s’en fou !!

Michel prevost

Bonjour, Merci à Enerzne de nous donner l’occasion de nous exprimer à ce sujet. Je crois que pour l’information correcte de tous, décideurs politiques, citoyens et consommateurs, il faudrait un audit par la Cour des Comptes des avantages et inconvénients de l’éolien industriel prenant en compte tous les aspects : – financiers pour la collectivité nationale, prenant en compte tous les coûts y comrpis en lignes de transport supplémentaires et l’effet sur la balance commerciale, – écologiques (en t de CO2 écnonomisées ou au contraire supplémentaires à cause de l’intermittence, – environnementaux avec la dégradattion des paysages et la nécessaire indemnisation des voisins, – conséquences sur l’emploi (emplois directs de la filière, emplois détruits du fait de l’augmentation des prix du kWh). Merci pour votre attention

Ambiel

C’est en cours, le rendu est prévu pour la fin de l’année, au plus tard début 2013 et concernera aussi les autres énergies renouvelables.

Triton

j’ai la possibilté d’observer de mon jardin les Parcs éoliens de Soudan, Erbray, Issé, Sion les Mines, Derval et Lusanger et constater que les éoliennes sont trop souvant à l’arrêt… ce qui est confirmé sur le site officiel rte-france qui montre que le 22 octobre à 15h 30 l’ensemble des 4000 éoliennes françaises ne produisaient que 233 MW pour une puissance insatllée de 6800 MW… soit 1% de la production électrique nationale… Combien faudrait-il détruire de bocage français pour permettre aux étrangers de venir installer leurs machines qui devraient réduire la Production nucléaire… en ce moment, entre Puceul et Saffré (44) le Parc éolien des 4 Seigneurs sort de terre pour imposer 8 machines que le monde agricole découvre en voyant les trous qui vont recevoir des tonnes de ferrailles et béton pour soutenir les éoliennes en ce milieu humide… Vu les ouvriers sur place, on est pas près de donner du travail à nos chômeurs…

Electronvert

Le Service de Renseignement et d’Analyse sur la Criminalité Organisée (SIRASCO), dans un rapport examiné le 22 octobre 2012 par le Premier Ministre, s’est inquiété officiellement de la pénétration des organisations mafieuses dans le secteur des énergies vertes. Parmi les techniques utilisées « l’infiltration au sein d’administrations décentralisées » pour « influer sur la désignation des zones retenues pour l’implantation des zones éoliennes ». La Fédération Environnement Durable, qui ne cesse de dénoncer les pratiques de lobbying de la filière éolienne, voit dans ce rapport la confirmation des inquiétudes résultant des informations que lui remontent les 785 associations régionales qui se battent contre l’implantation d’éoliennes. La Fédération Environnement Durable dénonce de longue date non seulement la pénétration des administrations décentralisées mais tout autant celle des services centraux dont les orientations relaient fidèlement les intérêts de promoteurs aux contours financiers obscurs. La Fédération Environnement Durable attire l’attention du Président de la République sur les risques de l’engagement pris pendant sa campagne électorale d’augmenter la part de l’électricité dite verte et principalement de l’éolien industriel qui constitue selon le SIRASCO, l’un des principaux points d’entrée des organisations mafieuses pour justifier de leur emprise sur les services de l’Etat et des collectivités locales.

Herbert marcuse

Je vous soumets ce petit calcul et vous mets au défi de me démontrer qu’il est inexact: Une éolienne de 2 Mw avec un facteur de charge de 21% (chiffres FEE pour 2011: 6640 Mw installés – 11,9 Twh produits ) va produire en un an 3679 Mwh. Sachant qu’un ménage français moyen consomme environ 9,5 Mwh (c’est mon cas) combien une machine peut-elle alimenter de foyers ?Maintenant que vous avez trouvé 387 (ce qui ne fait vraiment pas beaucoup), je vous soumets un autre petit problème: Sachant qu’un Mw éolien installé coûte 1 500 000 € combien cette plaisanterie va coûter par ménage ? Moi, j’ai trouvé 7 746,00 Euros. Vous pensez sérieusement que notre pays peut se permettre ce genre de folie? Je n’ai évidemment pas intégré dans ce petit calcul les coût des nouvelles lignes HT qu’on devra construire ni celui des centrales au gaz … de schiste dont vous êtes sans nul doute des inconditionnels ? Un dernier petit calcul: à raison de 82 euros le Mwh au bout de 20 ans, combien le promoteur aura t’il piqué dans vos poches ? 6 033 888 €. Tout ça pour disposer d’une électricité dont le caractère intermittent et aléatoire rend tout à fait illusoire la possibilité de se substituer d’une manière ou d’une autre aux moyens de production conventionnels.

Nature

Il faut redire que le jeu des autorisations est truqué,seul le Préfet décide ,quelles que soient les réserves formelles ou les oppositions du public,voire celle de l’Architecte des bâtiments de France , de la Commission des sites et du Commissaire -enquêteur.Pourtant ces trois acteurs sont les seuls à pouvoir défendre les paysages. De plus les récents Schéma éolien ont classé les communes en favorables à l’éolien sans scrupules .Dans notre département (et d’autres) ce sont 76 % des communes ainsi traitées,même celles qui avaient délibéré contre. ,

Ambiel

Décidement la secte FED ne recule plus devant rien, maintenant c’est la mafia éolienne, demain AlQaida branche Eole historique? N’importe quoi, du grand n’importe quoi… @Nature Alors pourquoi 98% du territoire franças n’acceuillira pas d’éoliennes du fait des contraintes paysagères, environnementales et reglementaires? On demande à l’éolien ce que l’on a jamais demandé à aucun autre secteur. Du délire ! 8ans d’instruction administrative pour un chantier qui prend 3 à 4 mois par parc éolien… Des dizaines d’études complémentaires, de réunions de concertations adminstratives/politques/avec les habitants, de déplacements sur le terrains des dizines de fonctionnaires qui analysent, scrutent, passetn au crible ces projets…. Pour les projets les plus rapides ils mettent 4 à 6ans pour se prononcer ! Et vous appellez ça un jeu d’autorisations truquées? Avec des préfets qui subissent un déferlement de la part de la secte pendant toute l’instruction, qui croulent sous les arguments mensongers? Ils disposent d’études de milliers de pages, analysées pendant des années par leurs services avant de rendre leur avis.

Ambiel

Et une fois encore votre chiffre de 76% ne veut pas dire grand chose, si c’est n’est qu’une commune sur 4 est exclue du développement éolien, ce qui est ENORME ! Vous avez sans doute l’un des schémas les plus restrictifs de france, de quel région s’agit-il? Sur les 76% restant, les dizaines de filtres font qu’il ne reste quasi rien ! Vous aimez bien les oublier mais ils sont toujours là, toujours plus nombreux, et s’y ajoutent les pressions politiques desconservateurs pro-nucléaires de tout bord : communistes alliées aux UMP rétrogrades en tête… Ceux-là même qui nous ont pourri l’avenir avec leurs déchets et leur risque nucléaire et qui veulent continuer à nous le pourrir davantage en nous interdisant toute alternative. Que vous le vouliez ou non, notre mode de vie à un impact. Dans le cas de l’éolien c’est sur une toute petite partie du paysage français, moins de 2/3% du territoire. Et l’éolien est indispensable à la transition énergétique, capable de fournir jusqu’à 25% de notre électricité san stockage et sans moyens fossiles additionnels. Au-dela il faudra soit du gaz, soit du stockage, soit des deux. Mais avec l’acharnement du lobby anti-nucléaire nous sommes déjà très loin de l’objectif mineur de 10% dans notre mix, alors 25%…

Badgio

L’expérience de l’Allemagne devrait vous ouvrir les yeux : éolienne = pas beaucoup d’énergie mais beaucoup de CO2 Ne pouvant pas se permettre de dépendre des importations d’électricité étrangère, l’Allemagne a ré-ouvert ses anciennes centrales à charbon et en construit actuellement 23 nouvelles pour pallier au manque de fiabilité des énergies éolienne. Au bout de 10 années d’utilisation ils se sont rendu compte que leurs éoliennes produisaient seulement la moitié de l’énergie qu’ils avaient escomptée.

Ambiel

La situation de la France n’est pas celle de l’Allemagne, nous n’avons pas décidé de fermer 10 000MW de nucléaire en 2011, et l’Allemagne n’a pas réouvert de centrales mais fait tourner 3 jours l’hiver dernier à une période ou nous en France étions en situation critique, ses centrales à charbon de réserve. Et L’allemagne ne construit pas 23centrales, ce chiffre qui sort des argumentaires de la FED est un de leurs nombreux mensonges habituels. l’Allemagne construit 10 nouvelles centrales à charbon mais dans le même temps elle en a autant qui vont fermer pour cause de normes obsolètes et de vétusté. Et les nouvelles centrales auront un rendement bien supérieur et un taux d’utilisation bien moindre du fait de la très forte hausse de production éolienne et solaire. Par contre elle construit bien 20 000MW de centrales à gaz pour garantir la stabilité du réseau du fait de la fermeture de 20 000MW de nucléaire. Ces nouvelles centrales à gaz ont juste quelques problèmes de financement car la trop forte production ENR allemande empêche de leur donner une visibilité correcte sur leurs niveaux de production.

Ambiel

Les éoliennes allemandes fournissent 55TWh. Si nous en avions autant en France, du fait de notre productible bien meilleur elles produiraient 69TWh ce qui correspondrait à 14% de notre consommation d’électricité. Mais notre objectif, rassurez-vous, est de 35% inférieur à la capacité actuellement installée en Allemagne. Si nous faisions comme en Angleterre, avec 130TWh prévus en 2020, nous produirions 28% de notre électricité avec l’éolien. Les Danois sont à 29% d’éolien et du coup sont passés de 92% de charbon à moins de 60%. Les Espagnols sont à 19% d’éolien et cela rogne directement 19% au charbon et au gaz.

Electronvert

Les écologistes vont être ravis! Lors de la Session ordinaire de l’Assemblée Nationale du mercredi 10 octobre 2012, la Ministre de l’environnement D. BATHO avoué devant tous les députés “comme vous le savez, le développement des énergies renouvelables rendra nécessaire la création de plusieurs milliers kilomètres de lignes à haute tension” voir le passage cette video officielle extraite du site de la chaine parlementaire LCP Les 15.000 éoliennes prévues par le Grenelle vont non seulement ravager les paysages de la France mais en plus elles vont la couvrir de milliers de lignes HT dont les effets nuisibles pour la santé humaine sont dénoncés par de très nombreuses associations. Les écologistes français “patentés” vont être ravis…. Mais heureusement les Allemands se heurtent au même problème et nos voisins ne veulent pas que leurs pays soit recouvert de nouvelles lignes HT, ce qui va probablement stoper le programme éolien .

Ja33

@ Ambiel, on dirait que la FED a décidé d’envoyer plusieurs de ses éléments pour matraquer sur le forum… Ou alors il n’y a qu’une seule personne sous tous ces pseudos qu’on avait jamais vu avant… Je pense que quand on lit leurs écrits rien ne sert à perdre son temps à répondre. Ce que je fais d’ailleurs. Entre celui qui veut vivre de rente de la SECU avec la maladie des éoliennes et la Mafia je me marre bien. Moi qui bosse dans l’éolien et me coltine régulièrement ce genre de personnages je peux dire qu’il ne représente souvent pas grand monde. Bon par contre comme ils écrivent en gras ils parlent aussi fort.

Nolly

11 000 emplois? en France? peut-être en Allemagne, au Danemark, ou même en Chine…Le mensonge à l’emploi, c’est ce qu’on raconte au Français moyen pour lui rendre acceptables des projets qui sont inacceptables. Et alors, ce qu’en pensent les riverains, les problèmes de santé, la dévastation des paysages et la destruction des emplois liés au tourisme, etc… tout le monde s’en moque. C’est bien la preuve que l’éolien n’est qu’une question de gros sous. Pourquoi mettre des éoliennes en Auvergne ou dans les Vosges alors qu’ils ont la géothermie? Pourquoi on ne demande pas à ERDF de remettre en route les barrages hydroélectriques qu’ils n’utilisent plus ou si peu? Pourquoi n’utilise t-on pas plus la Méthanisation? Tout ça produirait beaucoup plus d’électricité que les éoliennes!

Ambiel

Du grand n’importe quoi, Batho à complètement craqué sur ce coup là et vous le savez très bien! Il n’y a qu’une seule ligne HT en construction en France et c’est pour l’EPR. Aujourd’hui EDF essaie de raccrocher l’éolien off shore sur cette ligne mais c’est faux, et la ligne THT était prévue bien avant la décision de faire de l’off shore. Elle est dédiée à 100% à l’EPR. L’éolien se raccorde à 98% sur le réseau local de distribution, et est TOUJOURS, TOUJOURS ENFOUI. Pour les 2% restants, c’est sur des postes de transfo RTE et là encore ENFOUIS. Et le prix est compris dans le tarif d’achat éolien, econtrairement au cas de la THT de l’EPR. batho aurait raison si l’on décidait de faire plus de 25% d’éolien dans notre mix et de faire de très gros parc off shore concentrés. Ce n’est pas le cas, notre objectif est, rassurez-vous, minable et ne doit pas dépasser les 10% du mix.

Ambiel

Effectivement vous avez raison, mais les mensonges répétés sur l’éolien ça m’énerve 🙂 Cette secte de cinglés de la FED me fait halluciner, je n’arrive pas à comprendre comment on peut être aussi rétrograde et vouloir à ce point pourrir tout avenir et toute solution alternative…. Mais il n’y a pas que des cinglés chez eux, il y a aussi de sacrés menteurs qui agissent par interet et pour défendre le travail de leur vie dans le nucléaire qu’ils ont peur de voir remis en cause. Alors même qu’on ne parle que de 10% du mix !

Lionel_fr

Après les nucléocrates et leurs arguments copiés collés, voici une poignée d’activistes de la FED qui vient nous gonfler avec des méthodes encore pires puisqu’ils interviennent sous des pseudos différents pour faire croire qu’ils sont nombreux. Ce n’est plus du copicolle , c’est du multipiste ! La production eolienne en France est très suivie par RTE, elle se substitue à la production fossile en réduisant drastiquement les émissions de CO2 et hydraulique en sauvegardant de l’eau des barrage qui servira ensuite à couvrir les pointes de consommation au plus grand bénéfice d’EDF qui vend beaucoup plus cher la production de pointe, notamment à l’export. Bref encore un groupuscule extrémiste anti-éolien fanatique qui prend le forum d’énerzine pour tester les méthodes de saturation de l’opinion par l’usage massif de l’argument SPAMMé par copié collé. Je vous rappelle que la France est en train de se doter d’une industrie éolienne, 5 sites sont en construction dans le nord et l’ouest et Alstom est depuis longtemps le second fournisseur de turbines en Espagne. On a donc besoin d’un marché intérieur pas trop dénaturé par les méthodes de la FED et Vent de Colère dont on se demande bien comment les qualifier , lobbiing me parait très en dessous de la vérité.

edc10

Bonjour Ambiel. Waouw, ça fuse ici ! Dommage, j’aurais bien aimé avoir votre réponse aux propos de Jean Valgeant (page1), concernant les problèmes acoustiques. Il se trouve que 500m, c’est quand même une distance inadaptée (d’autant plus qu’il y a quelques années, une distance de 1500m avait été précaunisée par les autorités de santé, qui se sont ansuite “rétractées” et résignées aux 500m, comme par magie). Qu’en dites-vous ?

J hallinger

Puis vous rappeler le rapport établi par C G E I E T et C G E D D remis à Monsieur le Ministre du Redressement productif et à Madame la Ministre de l’Écologie, avant la conférence sur l’énergie des 14 & 15 septembre 2012, il est utopique de vouloir remplacer des énergies à production continue par des énergies à production intermittentes, d’autant plus que les solutions de stockage industriel de l’électricité et de substitution d’autres sources sont encore pour la plupart incertaines et coûteuses.

Ambiel

J’en dis que c’est n’importe quoi, la loi indique qu’on ne peut pas dépasser 35db au niveau d’une habitation… Donc si le parc respecte la loi, 35db c’est tellement bas que franchement… Quand à la fameuse “étude”, il s’agit justement de l’inverse, de l’absence d’étude qui avait conduit l’académie de médecine à demande cette distance pour les éoliennes de plus de 2,5MW. Et seulement ce type déoliennes. Puis une fois les études faites, ils ont levé le principe de précaution car il n’y a aucun problème, surtout que leurs demandes de seuils acoustiques ont été actés dans la loi et renforcés par l’ICPE. Aujourd’hui vous n’êtes pas content du niveau sonore, vous pouvez saisir la DREAL qui dépêche ses controleurs et peut faire arreter le parc s’il ne respecte pas la loi. Mais 35db, franchement….

Bourga

L’éolien est victime de ses nombreux inconvénients réels et avérés.La loi sur l’énergie ne sera pas acceptée par les sénateurs.Les français deviennent économes en électricité.Les 1000 kwh leur coûtent 200 euros après 9 taxes: abonnement, CTA,TCFE,CSPE, 3 TVA à 5,5%, 2 TVA à 19,6%. Un maire disait à d’autres maires et conseillers venus l’interroger sur ses 9 éoliennes: La population s’est divisée; le prix de l’immobilier a baissé dans la commune voisine; une maison proche des éoliennes a été désertée par ses occupants, génés par le bruit; le centre équestre a fermé, les chevaux étant perturbés; les 9 éoliennes n’ont créé aucun emploi.

Jp l

Les parcs dépassent les normes, qui au passage ont été aménagées pour l’éolien. Il faudrait “remercier NKM” et son décret sorti de nulle part pour cela. L’éolien a donc le droit de faire plus de bruit que toute autre activité. Encore une mesure obtenue par les lobbyistes de FEE ? Mais qui va contrôler ? Que peuvent faire les victimes de ces nuisances. Les promesses des promoteurs de mesures après la mise en activité des parcs éoliens ne sont pas honorées.

Ltesson

Comment peux t’on parler de défense de l’environnement ou d’écologie quand on projette de dénaturer les derniers espaces naturels ? Par définition l’éolien détruit l’environnement, et immédiatement, contrairement aux autres énergis renouvelables. Comment peux t’on qualifier les anti éoliens de pro nucléaires alors que les plus grands promoteurs éoliens sont des opérateurs du nucléaires qui pompent une grande partie des subventions ? Je suis écologiste et anti nucléaire, donc par définition je suis ANTI éolien Nos paysages ne sont pas renouvelables, et sont notre patrimoine commun.

Watson

Watson dit : 27/10/2012 à 16:16 N’en déplaise aux thuriféraires de l’éolien, les argumentaires de la FED, que nous partageons intégralement, sont imparables. L’éolien n’est qu’une affaire d’argent, et c’est cela qui est inquiétant. Inquiétant, car il jette un regard peu amène sur l’état de notre démocratie, une démocratie dévoyée par l’idéologie libérale en vogue, qui n’accepte aucun contre-pouvoir. Une démocratie où ce sont des parvenus, et non des élites, qui veulent imposer leur point de vue intéressés au détriment de la collectivité. Le pouvoir effarant des lobbies, dont les seules valeurs reposent sur la défense de leurs intérêts. L’éolien est une absurdité économique et écologique. Les attaques personnelles, les injures proférées par les partisans de cette énergie, en lieu et place du moindre argument un tant soit peu étayé, ne font que renforcer cette impression profonde de malaise. Il serait plus que temps de tourner le dos à cette foutaise. Car l’électricité ne se stocke pas. Là est la tare irrémédiable de l’éolien, en dehors de ses nuisances, parfaitement avérées.. Nos pays ont besoin d’une production électrique garantie, et non d’une production erratique et imprévisible. La seule alternative au nucléaire réside dans les énergies fossiles (charbon, gaz, pétrole….). Les énergies renouvelables ne sont pas encore au point. Là résident les emplois, dans les efforts accrus en R§D, la découverte de nouvelles formes d’énergie fiables et la fusion nucléaire, non dans les promesses fallacieuses des promoteurs.

Kyrnos 43

A ambiel.Où habites-tu pour vouloir laisser installer des milliers d’éoliennes chez nous “les ploucs” ? Saches que cette GRANDE ARNAQUE,ce sont tous les français qui vont débourser,voir le fameux EXEMPLE ALLEMAND qui ne digérent pas la politique énergénétique de leurs dirigants,le milieu mafieux a des ramifications de l’Italie vers la France dans le cadre des énormes subsides dont profitent ces energies aléatoires que sont l’éolien et le solaire.Les conséquences du vote de “Cette Fameuse Nuit à l’Assemblée Nationale”(film de série Z comme zéro) aura des conséquences dont nous nous félicitons,les ANTI EOLIEN nous qui luttons pour garder à la France ses valeurs fondamentales bafouées par ce loby qui nous ronge mais qui s’est fait piéger par la plus haute instance.

Kyrnos 43

Avec 11 commentaires sur 37,ce personnage a été piqué au vif et est devenu incorrect,je propose donc de le BOYCOTTER purement et simplement comme un morveux que l’on veut moucher.

Apag

Ne nous trompons pas de cible. Seuls certains politiques d’hier et d’aujourd’hui mènent un combat pro-éolien. A la botte des pseudos écologistes et des promoteurs, ils dépouillent les administrés et les élus des petites communes rurales de leurs droits de regard sur les grands changements de l’environnement. Les textes légaux (codes de l’urbanisme et de l’environnement – la Charte de l’environnement) sont bafoués ou contournés. Cela ne suffisant pas (trop de recours) ces textes sont en passe d’être modifiés. Circuler il n’y a rien à voir. Il faut une fois de plus laisser le fric remplir les poches des affairistes. Nous assistons à une parodie de démocratie. Bientôt nos élus revendiquerons le droit de gouverner avec moins de 30 % des votes hors blancs et nuls. Curieuse façon de se voir toujours majoritaires … Retenons des noms, il faudra bien les écarter le plus tôt possible.

enerZ

Merci de calmer vos ardeurs… La modération dans vos propos doit rester de mise, sinon je serais dans l’obligation de fermer cet article à la discussion. Le modérateur

Vigilance

Vous êtes assez rigolos en vous inquiétant des trop fortes productions d’ENR parce que vous ne pensez qu’aux énergies fatales ! L’astuce majeur qui a consisté à lancer cette absurde course à des % d’ENR avant le … n’a pour but que d’obliger à passer par les systèmes actuels (éolien et solaire électrique) mal adaptés à la demande électrique. Nous n’en sommes pas à 10 ou 20 ans près :la terre ne se réchauffe plus depuis 5 ans … pourtant nous ne rejetons pas moins de CO2. Alors prenons le temps de choisir les bonnes énergies au bon endroit : houle, marées, hydroliennes, solaire thermique local, bioéergies et surtout algoénergies, méthanisation, géothermie et, avant tout économies d’énergie. De nouvelles sources potentielles sont découvertes bientôt chaque jour. Messieurs, vous voulez nous imposer via une pseudo urgence votre escroquerie intellectuelle au service de celle financière. Nous ferons tout pour que l’on prenne tout le temps pour raisonner les choix énergétiques en France. Les “retards” pris pour les implantations éoliennes sont salutaires car les comcom et autres communes qui se précipitaient hier disposent aujourd’hui de plus d’éléments pour réfléchir et s’informer. Evidemment cela ne vous arrange pas.

Bachoubouzouc

“Mais il n’y a pas que des cinglés chez eux, il y a aussi de sacrés menteurs qui agissent par interet et pour défendre le travail de leur vie dans le nucléaire qu’ils ont peur de voir remis en cause.” Je suis assez amusé de vous voir d’un côté “représenter la majorité silencieuse” quand vous vous attaquez à mon industrie, et de l’autre hurler à la conspiration lorsque quelqu’un s’attaque à la vôtre… Pendant ce temps là, je me garderais bien de rentrer dans le débat : EDF, comme Alstom, comme Areva, est un des piliers de l’industrie éolienne mondiale…

Herbert marcuse

Certains commentaires me laissent perplexe. Suffit-il d’insulter les anti pour prouver qu’on a raison ?J’avais posé une question tout simple à laquelle personne n’a daigné répondre et j’en suis fort marri. J’ai comme défaut d’être cartésien, c’est vous dire si je suis taré. Du coup, je me pose des questions bêtes comme par exemple : Quel est le facteur de charge d’une éolienne ? Pour le savoir, je vais sur le site de la fédération éolienne. Je prends la puissance installée et la quantité d’énergie produite au niveau national. Je prends la première que je multiplie par 24 et puis par 365 et je fais le rapport. Et là, je découvre que les illuminés de la FED qui prétendent que les éoliennes ont un facteur de charge de 25% ont tout faux. Il est de 20,46%. Ah, les salauds, ils ont encore truqué les chiffres !!! Une éolienne de 2 Mw produirait donc en un an: 2 Mw * 24 * 365 * 20,46% soit 3584 Mwh. (Bon ça c’est du niveau CM1). Je vis, à la campagne, dans un pavillon, plutôt bien isolé avec un chauffage géothermique eau-eau donc plutôt efficace. Il faut dire aussi que je n’ai pas attendu les Duflot et Placé pour prendre à bras le corps la question énergétique. Je regarde ma facture EDF: consommation avril 2010 – avril 2011: 9,5 Mwh. Petit calcul rapide: 3584/9,5 = 377,32 Mais alors, une éolienne ne pourrait satisfaire les besoins que de 377 foyers comme le mien ? Soudain, une question me titille: Mr Volkswind que je pratique assez régulièrement pour des raisons professionnelles m’indiquait récemment au travers d’une de ses brochures qu’un Mw éolien installé c’était environ 1 500 000 €. Donc une éolienne de 2Mw coûte 3 000 000 € et comme elle alimentera au plus 377 foyers, elle coûtera à chacun d’entre eux 7 957,00 € ! Tiens ça me fait tout drôle d’autant que j’ai bien compris que cette électricité est produite de façon aléatoire et intermittente et qu’il est très difficile de la stocker chez nous en raison de l’absence de vallées alpines. Les terroristes de la FED, ces arriérés, ces débiles auraient-ils encore truqué les chiffres ? Je vois ma Picardie, terre d’histoire, bradée, massacrée, ses nuits déchirées par les flashs lumineux de ces moulins immondes et ses populations contraintes de subir les nuisances en permanence. Au début, je me disais naïvement, il y a une justification. Peut-être que ça nous permettra d’échapper au nucléaire. Maintenant, j’ai comme un doute… Alors, si vous pouviez m’aider ! Je pense sincèrement qu’on peut encore être pro éolien aujourd’hui. Il suffit pour cela de rester en ville, de pratiquer l’écologie de salon, de ne pas savoir compter, ni faire la différence entre une betterave et une salade, de se contrefoutre de ce qui peut arriver aux ploucs, de n’avoir aucune notion d’histoire, d’environnement, de paysage et de prétendre tout savoir des petits oiseaux et des petits lapins ou bien d’être promoteur. Pour finir, j’ai vu quelque part que quelqu’un affirmait que jamais, au grand jamais, il n’y aurait de nouvelles lignes HT à cause des éoliennes. Je conseille à la personne qui a écrit ça de l’expliquer à la DREAL Picardie….

J-m

s’il est question de créer des emplois nous pourrions exploiter les terres rares en France, nous pourrions ainsi fabriquer nos propres aimant néodyme (200 kg par MW) mais il est bien sur préférable de polluer chez les voisins Chinois en l’occurrence, dans les villages de Mongolie intérieur, autour du lac Baotou la radioactivité est de 32 fois supérieur a la normale, Tchernobyl 14 fois. Je pense que les pauvres gens qui subissent de telle pollution doivent dire merci à nos écolos.

Chs

Certainement le mot français le plus long, qui s’applique ici à la concertation démocratique la plus courte … Le changement promis, c’est maintenant ! avec ce passage en force nuitamment, grâce à des amendements “cavaliers” des Verts, qui mènent le Gouvernement par la barbichette.

Kriss 79

L’argent fait d’une belle idée, un cauchemar! Je suis une riveraine de 6 éoliennes à 1k500 (il y a délà des nuisances!) 8 autres sont prévues à 1km et un nombre indéterminé à 500m. de notre jardin. En fait en regardant une carte, on s’aperçoit que c’est un vaste projet regroupant beaucoup de ZDE qui est en cours sans en informer les habitants, élus compris, puisque cela concerne 3 cantons différents! Nous allons vivre le long d’un énorme site industriel et quand toutes les machines vont tourner cela va faire un barouf monstre. La vie va devenir un enfer. Je n’ai pas d’argent et ma maison sera invendable (et je comprends pourquoi!). Donc nous tous riverains, sommes épinglés comme des papillons sur une planche de liège et nous commençons à vieillir. Qu’arrivera-t-il si nous devons quitter notre village pour raison de santé? Beaucoup commencent à parler de partir. Et tout cela pour quoi? Pour une énergie gratuite, nous dis-t’on fièrement! La plus chère et pour tous les français, riverains ou pas. Si cet argent alimentait encore l’économie française.. Même pas : c’est un puits sans fond pour nous français. Les conséquences économiques locales seront désastreuses (on n’a vraiment pas besoin de cela en ce moment). Au lieu d’augmenter nos impôts que les socialistes, les centristes et autres tendances regardent un peu plus à la dépense. L’éolien est peut-être valable dans les déserts californiens avec des parcs si grands qu’ils arrivent peut-être à avoir une production moyenne sans trop de coupure. Mais en France, avec les maisons des habitants sous les pales, des machines de 150m. de haut ( plus du double des premières générations comme celles de Cornouaillles en Angleterre, très éloignées des habitations) qui bousillent notre environnement direct. Je me demande commernt on peut faire cela! Les politiques veulent une transition énergétique. Nous le voulons tous. La transition énergétique doit être diversifiée et réfléchie honnêtement avec le citoyen, pas contre lui. Le peuple en a marre de ces pleins de sous qui nous piétinent parce que n’avons pas le même niveau de vie, de ces politiciens qui se disent de gauche et qui s’empressent de faire pire que leurs prédecesseurs. Je suis dégoûtée quand je les entend parler de démocratie alors que je vois comment cela se passe avec l’éolien. A qui cela sert de travailler pour en arriver là? Avant j’aimais le vent maintenant, dès qu’il se lève, je ne peux que l’associer à ma ruine!

Sicetaitsimple

Enerzine a déjà été la cible d’anti-nuc organisés( avec si je me souviens bien des attaques plutôt le soir à la suite desquelles il y a eu couvre-feu à 23h00); mais là je reconnais que c’est gratiné! Ambiel, Lionel, Chelya, je suis avec vous! Pas forcément sur l’amendement ( je n’ai pas les détails mais ça me parait un peu tiré par les cheveux et pas malin de coller ça dans le paquet merdique du tarif avec bonus/malus qui est une vraie connerie à la francaise, une usine à gaz impossible à faire fonctionner simplement). Mais sur le fond, oui. Bien sûr il faut et il faudra faire de l’éolien onshore, c’est aujourd’hui ( avec ses défauts) un bon moyen de faire de l’électricité à un prix correct pour la collectivité.

Luis

~ Pour rétablir un peu de calme après cette avalanche de falsifications et de délayages mensongers bien orchestré par qui vous savez, regardons un peu ce qu’il en est réellement avec cette “foire aux questions” (faq : frequently asked questions) : Désolé de l’heure tardive. Je ne fais que passer … en coup de vent.

Rigolonsunpeu

C’est toujours intéressant de voir les adhérents de l’association la BISE (Bobos Idéologues Sectaires Ecolos), ces « pros de l’éolien » (pardon ces pro-éoliens), ces adeptes du politiquement correct: – donner leur avis sur des éoliennes qu’ils ne verront jamais (et surtout pas à côté de chez eux) et dont ils se moquent comme de leur première chemise – soutenir des arguments « dans le vent » qu’ils sont bien incapables d’expliquer (au fait c’est quoi le réchauffement climatique depuis une dizaine d’années ?) – proférer contre vérités sur mensonges (mais s’en rendent-ils même compte ?) – ne pas reconnaître la réalité des choses et le bon sens (c’est vrai que c’est dur quand on est shooté à la pensée unique) – et, après avoir épuisé leurs arguments, lancer des attaques personnelles à leurs détracteurs C’est pitoyable ! Quant aux professionnels de l’éolien nous devons tous respecter leurs larmes de crocodiles

65
0
Laissez un commentairex