Les racks haute densité vont-ils changer la façon de refroidir les futurs centres de données ?

« L’augmentation de densité des baies informatiques dans le monde entier signifie que les acteurs des centres de données européens doivent adapter leur approche de test d’infrastructure de refroidissement avant de mettre en service les installations, » déclare Aggreko, spécialiste des solutions temporaires

Selon une récente étude de marché de Researchandmarkets.com, la densité de puissance des racks devrait croître au niveau mondial, en passant d’une moyenne de 4 à 6 kW en 2020, à une moyenne de 10 à 12 kW en 2026, compte tenu du déploiement d’infrastructures de plus en plus performantes, et pourrait même atteindre 100 kW pour les applications mettant en œuvre des superordinateurs. Le groupe CBRE souligne une baisse trimestrielle des disponibilités sur les marchés FLAP (Francfort, Londres, Amsterdam, Paris) suite à la croissance de la demande de données, et aussi que les installations sont désormais plus souvent réalisées dans des sites plus petits, équipés de baies haute densité.

Afin d’éviter aux serveurs de surchauffer dans ces environnements plus exigus, les technologies de refroidissement plus efficaces, comme le refroidissement liquide, ont gagné en popularité. Selon Aggreko, ce changement d’approche présente un certain nombre de défis pour les tests de charge, qui doivent être réalisés lors de la mise en service.

« Veiller à ce que les halls des centres de données maintiennent un environnement contrôlé est déterminant pour garder les installations fonctionnelles, et éviter les perturbations, » explique Billy Durie, Responsable International Centres de données chez Aggreko. « Cependant, la multiplication de centres de données plus petits, souvent installés dans des tours en centre-ville, dans des agglomérations comme Francfort ou Londres, pose de nouveaux défis de mise en service, qui doivent être pris en compte avec des méthodes de test innovantes.

En termes simples, le refroidissement par air traditionnel n’est plus possible dans les salles de données à haute densité de racks, et comme le montrent plusieurs études, cela va devenir une préoccupation croissante, car de plus en plus d’équipements informatiques sont installés dans des espaces réduits. Il est donc crucial que les propriétaires et les exploitants de centres de données s’engagent auprès d’organisations capables de tester efficacement la charge des systèmes de refroidissement liquide, qui vont devenir de plus en plus courants dans les installations à venir. »

Des approches innovantes étant nécessaires pour tester correctement les systèmes de refroidissement dans ces environnements difficiles, les chaudières électriques de fournisseurs comme Aggreko constituent une solution intéressante. Installées dans le hall de données et connectées directement au circuit de refroidissement pendant la phase de mise en service, ces unités chauffent le liquide du système de refroidissement et mesurent la réponse de ce système à l’élévation de température.

Des serveurs en surchauffe peuvent poser de réels problèmes aux entreprises qui en dépendent pour leurs opérations au quotidien, » conclut M. Durie. « C’est notamment le cas pour les organisations ayant en permanence très rapidement besoin de gros volumes de données. Ce niveau de demande, associé à la densité croissante des racks, nécessite des systèmes de refroidissement liquide très efficaces pour maintenir des conditions stables.

Ce problème spécifique en cache un autre plus général, à savoir que le marché des centres de données est en constante évolution et qu’il est soumis à plusieurs tendances émergentes. Dans cette optique, les responsables de chantier doivent faire appel à des organisations spécialisées, capables d’adapter leurs méthodes de test aux nouvelles exigences de construction. L’utilisation par Aggreko de chaudières électriques, combinée à l’expertise de l’organisation pour garantir la stabilité de l’environnement contrôlé de la salle de données pendant le test, est un très bon exemple de la mise en pratique de ce type d’approche. »

À propos d’Aggreko
Aggreko est la plus grande société de location au monde et peut fournir, dans le monde entier et sur une base temporaire, des générateurs, des batteries de stockage, ainsi que des moyens de contrôle et de mesure de température, pour répondre aux demandes toujours croissantes des centres de données. Les ruptures de service ne sont pas une option pour les centres de données, et le support d’Aggreko sur ce marché s’étend tout au long du cycle de vie. Depuis la construction et la planification, jusqu’aux urgences, à l’entretien et aux réparations, son équipe mondiale se tient présente pour soutenir l’industrie.

Partagez l'article

 

[ Communiqué ]
Lien principal : www.aggreko.com

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires