L’Impression 3D de Protolabs certifiée “Qualification du fabricant”

Protolabs, leader mondial de la fabrication numérique, dont les installations s’étendent de la région EMEA, aux États-Unis et au Japon, a travaillé en étroite collaboration avec DNV pour obtenir la certification “Qualification du fabricant”. Protolabs est l’un des premiers fabricants de la région EMEA à obtenir cette certification, et le premier fabricant certifié à utiliser la technologie de fusion sur lit de poudre dans son processus additif – idéal pour la haute résolution et la précision géométrique.

Daniel Cohn, directeur général et responsable des centres de production d’impression 3D pour Protolabs EMEA, a commenté l’événement : “La confiance est, à juste titre, une nécessité pour l’industrie pétrolière et gazière, ainsi que pour le secteur énergétique au sens large. Aujourd’hui, nous pouvons être rassurés grâce aux travaux que nous avons menés sous l’œil attentif de DNV. Les audits de nos installations et de nos processus de fabrication prouvent que nous nous conformons aux exigences générales de l’industrie pétrolière et gazière, de sorte que nous pouvons désormais aller de l’avant en soutenant encore davantage le secteur dans son ensemble.”

Une certification et au-delà : l’avenir de la fabrication additive face au moulage

La certification s’applique à la technologie de frittage laser direct de métal (DMLS) de Protolabs, en particulier pour le superalliage Inconel 718 – un nickel-chrome à haute résistance à la corrosion. La combinaison des propriétés exceptionnelles de ce matériau et de l’expertise de Protolabs en matière de DMLS permet à l’entreprise de produire rapidement des géométries complexes pour des pièces exposées aux environnements difficiles typiques du secteur.

L’obtention de la certification est un processus d’évaluation technique d’un certain nombre de sondes au sein de la machine combiné avec le matériel, individuellement ou avec le système dans son ensemble. La certification à elle seule fournit une preuve fiable que les sondes répondent au standard de qualification élevé défini par DNV.

Le Dr Sastry Kandukuri, expert matériaux au sein de l’unité commerciale des systèmes énergétiques de DNV, ajoute : “Je suis très heureux que notre Centre d’excellence mondial en technologie de fabrication additive (AM) ait pu aider Protolabs à atteindre cette étape importante, en tant que premier fabricant certifié utilisant la technologie de fusion sur lit de poudre dans son processus additif. Nous sommes impatients de poursuivre notre relation avec Protolabs qui donne l’assurance et la confiance des produits AM à mesure que leur utilisation se développe dans les industries du pétrole, du gaz et de l’énergie.

La certification du procédé DMLS de Protolabs et de son superalliage Inconel 718 apporte un nouveau niveau d’assurance, mais l’entreprise offre une variété de matières et de technologies qui sont également pertinentes pour les industries pétrolières et gazières, maritimes et offshore, ainsi que pour le secteur énergétique au sens large.

M. Cohn prévoit que les premières réactions à la certification seront d’aller vers la fabrication additive de pièces de rechange pour remplacer les moules d’origine, lorsqu’ils n’existeront plus. Cela permettra d’étudier les possibilités de conception afin d’accroître l’efficacité et de créer des modèles plus robustes pour des pièces telles que les pompes, les vannes, les composants de turbines ou les équipements de détection. De plus, la certification assurera aux clients qu’ils peuvent utiliser la voie de la fabrication additive pour se diriger vers une production de plus en plus décarbonée.

La fabrication additive peut se développer encore plus rapidement si l’on a confiance dans la technologie, les matériaux, les processus et dans les entreprises de fabrication elles-mêmes” affirme M. Cohn.

Un nouveau site de production, plus 50% de capacité d’impression

Protolabs, dans le cadre de sa volonté de proposer des pièces imprimées en 3D encore plus rapidement grâce à un portefeuille croissant de matières et de services, construit un nouveau site de production de 5 000 mètres carrés à Putzbrunn, en Allemagne, qui donnera aux clients un accès encore plus large aux processus de fabrication automatisés et aux systèmes de qualité de l’entreprise. L’investissement de 13,5 millions d’euros permettra d’augmenter de 50 % la capacité d’impression 3D de l’entreprise afin de répondre à la demande croissante pour cette technologie.

M. Cohn conclut : “Nous sommes le fabricant numérique le plus rapide au monde, ce qui nous permet de fournir les garanties nécessaires, mais l’un de nos principaux objectifs est de produire des pièces encore plus rapidement et d’offrir une enveloppe de services encore plus large à nos clients. Lorsqu’une conception finie entre sur notre plateforme de commande en ligne, elle est soumise à une vérification de faisabilité par notre équipe de conception experte, puis elle est part en production. La certification DNV nous donnera la confiance nécessaire et la nouvelle installation nous donnera la capacité indispensable pour livrer encore plus de projets en un jour seulement.

Partagez l'article

 

[ Communiqué ]
Lien principal : www.protolabs.fr

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires