Manifestez-vous dans le stockage et la conversion de l’énergie

L’objectif de cet appel à manifestations d’intérêt (AMI) est d’accompagner le développement de projets dans le domaine du stockage de l’énergie et de la conversion de vecteurs énergétiques afin de valoriser les énergies renouvelables fluctuantes et de garantir la stabilité du réseau.

L’AMI est ouvert aux projets de briques technologiques et démonstrateurs dédiés aux deux thématiques suivantes :

Thématique 1
: Le stockage d’énergie

Stockage de chaleur (pour des usages industriels, commerciaux ou urbains)
Stockage réversible de l’électricité (dans des cycles charge-décharge électriques)

Dans cet axe thématique, toutes les technologies de stockage peuvent être présentées. Les projets devront permettre d’améliorer les rendements, de minimiser les impacts environnementaux et surtout de réduire les délais et coûts de réalisation. L’AMI cible en particulier des projets dont le consortium intègre un acteur en capacité de valoriser pour son propre compte le système de stockage faisant l’objet de la démonstration.


Thématique 2 : La conversion de l’électricité renouvelable en hydrogène

La production d’hydrogène et sa conversion en électricité pour des applications d’électro-mobilité et embarquées et des usages non connectés ou de secours

Les projets attendus sont des projets intégrés, c’est-à-dire abordant la chaîne complète : production, conditionnement, distribution et valorisation d’hydrogène dans des applications finales.

La production d’hydrogène et sa réaction avec du CO2 pour la synthèse de produits chimiques, matériaux inertes, produits à forte valeur ajoutée ou à valeur énergétique
Les projets démonstrateurs de recherche visés consistent à faire la démonstration de la faisabilité technique, économique et du bénéfice énergétique et environnemental des voies de valorisation de CO2.

La date limite de dépôt des dossiers est le 28 janvier 2015. Une clôture intermédiaire sera effectuée le 31 mars 2014.

[ Photo : Credit Symbio – Cell – stockage hydrogène ]

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Tech

que sait-on ? de la cloture intermédiaire du …. 31 mars 2014 ! en tous cas le futur est là. améliorer tous les modes de stockage.

Franctireur

Comme d’habitude, seules les grandes sociétés pourront envoyer leurs idées, et cela à partir des dossiers de plus de 3Md’Euros , les autres seront sur voie de garage. Autant vous dire que si vous n’avez pas un ancien préfet ou autres grands fonctionnaires retraités dans votre société et bien c’est rapé ! C’est la monarchie constitutionelle de notre pays.

Verdarie

Il y a eu “l’Intégration des Enr au marché électrique” dont on ne sait pas ce qu’il en est advenu ?..Aujourd’hui c’est “l’AMI” ?….. Moi je veux bien, mais pour quoi faire ?…Si c’est pour faire des statistiques sur les capacités d’innovation des Français, j’invite les lecteurs à découvrir l’article “Le nécessaire big-bang de simplification de l’innovation,par Charles Foucault, parru dans “L’usine nouvelle” pour comprendre pourquoi la France n’invente plus hormis dans les grandes entreprises.

Pastilleverte

1/Je relocalise les cimenteries en France, à proximité des centrales nuke. ==> ce faisant, je fais plaisir à M Montebourg, ce qui n’est pas rien 2/ Les cimenteries étant les entités les plus émettrices de CO2, je trouve une solution franco française, voire au pire franco-européenne pour la capture du vilain-méchant CO2 ==> bis et je commence à faire également plaisir à Marie- Ségolène, encore plus dur 3/ j’utilise les heures creuses de production électrique du nuke, au minimum 365 “nuits” par an pour produire de l’H2 par électrolyse de l’eau ==> je commence à faire plaisir à EELV, noobstant le nuke, et Jancovici est ravi. 4/ Je produis du syngas puis fait travailler M Fischer Tropp (un immigré que l’on régularisera sans problème), pour produire des kérosènes, gazole et autres carburants ==> M Poutine commence à lancer une fatwa KGBesque contre moi 5/ J’ai relocalisé une industrie “lourde” (M mélenchon m’envoie un bouquet de roses), j’ai utilisé de l’électricité sinon gaspillée, ou peu s’en faut, Nicola Hulot me décore de l’ordre du circuit court- recyclage, et je réduis les importations d’hydrocarbures (M Sapin arrête la procédure de contrôle fiscal à mon encontre). 6/ Et c’est libre de droits…

trimtab

……l’obligation pour toute site industriel ou commerciale avec une ‘grande toiture’ d’installer du PV – AVEC système de stockage batterie pour pouvoir être: “…..en capacité de valoriser pour son propre compte le système de stockage faisant l’objet de la démonstration…..” Et ceci, bien sur, SANS aides fiscales, en auto consommation et vente de surplus seulement…et au prix du kwh du jour… (presque du net metering..!),… pour ils se sensibilsent ‘illico presto’ de leur propre consommation…! Et la ! la fatwa risqe de venir du coté d’EDF, vu qui vont perdre du ‘chifffre d’affaire’ ? Mais ça c’est leur problème…! Pour ne pas avoir anticipé le nouveau modèle économique de la production ‘décentralisée’…? trimtab

Tech

comme pastilleverte, j’ai déjà dit que c’était une aberration de ne pas utiliser les centrales nuke au presque max de leurs capacité, quand la demande est nulle pour stocker de l’énergie via synthèse H2 par exemple, cela ne coute pas plus cher de les faire produire ainsi qu’au ralenti et même si le rendement n’est pas optimum, on y gagnerait encore! mais pour cela il faut créer du stockage d’hydrogène! en attendant d’ aboir les réservoirs liquides, gazeux ou solide, il y a le réseau de gaz qui peut accepter un certain pourcentage d’H2 , ce qui éviterait d’avoir à en commander à poutine!

Verdarie

Hier je me suis manifesté auprès de l’AMI. Voici le message que je leur ai envoyé: Bonjour, je suis porteur du projet d’un écomoteur. C’est un projet industriel qui pourrait impacter de nombreux secteurs économiques matures ou en développement. Je recherche des soutiens pour valider, mettre au point et breveter avant commercialisation ce système. J’ai un contact avec le délégué à l’action économique de l’école des mines de …..Mais n’ayant aucune connaissance dans le milieu de l’entreprise (je suis retraité de la fonction publique)je souhaite un véritable accompagnement pour créer les synergies nécessaires. Et voici la réponse de l’AMI Bonjour J cVous avez contact� la � Cellule Information des Publics � de l’ADEME et nous vous en remercions.Nous esp�rons que les �l�ments que nous vous adressons pourront vous �tre utiles. Suite � votre demande, je vous propose de vous rapprocher de la direction de l’ADEME attach�e � la r�gion concern�e par votre projet. En effet, l’ADEME inscrit le d�ploiement de ses actions dans une logique de service de proximit�. Forte d’un r�seau de 26 directions r�gionales et trois repr�sentations territoriales, l’ADEME accompagne les collectivit�s locales et les entreprises en intervenant � toutes les �tapes de leurs projets : – orientation, animation et financement de programmes de recherches, – conseils et expertises, – �laboration d’outils m�thodologiques et diffusion de bonnes pratiques, – financement d’aides � la d�cision, d’op�rations exemplaires et de projets, – action de sensibilisation, de formation, d’information et de communication. Vous trouverez les coordonn�es des directions r�gionales ADEME sur notre site � la page suivante : http://www.ademe.fr/regions. Pour la petite histoire, j’ai déjà eu des contacts avec l’Adème qui essaye de faire valider un processus qui leur permettrait d’officialiser un concept écolo moyennant finance bien entendu ? Comme si les gens étaient tellement bête qu’ils étaient incapables de comprendre ce qu’est l’écologie et qu’il faille en passer par leur point de vue pour bénéficier de leur bénédiction..Amen !

Sicetaitsimple

C’est-à-dire que votre fameux projet de moteur , bien connu sur Enerzine (quand je dis bien connu, c’est sur son existence, pas sur son principe), si vous le proposez à un AMI “stockage d’energie” ou “hydrogène”, faudra pas vous étonner d’être recalé…. Maintenant si vous cherchez des subventions sans le moindre “jury de passage” (“qu’il faille en passer par leur point de vue pour bénéficier de leur bénédiction”), il est sûr que vous allez pouvoir continuer à nous faire pleurer quelques années sur Enerzine! Le monde est mal fait…..

Verdarie

Réponse à Sicétaitsimple. Quel intérêt pourrait-il y avoir à proposer un moteur qu’on ne pourrait pas réaliser ?…Les éventuels amateurs vont très vite se rendre compte de la supercherie ! Pour quel objectif ?.. A vous de nous donner une réponse qui tienne la route ? Ayant fait carrière dans l’administration je n’ai pas de contact avec les entreprises susceptibles d’êtres intéressées,les messages que je poste n’ont d’autres but que de montrer qu’il n’y a pas que les grandes entreprises qui peuvent proposer des techniques ou des technologies différentes, parce que ce sont d’abord les hommes qui les inventent, pas les entreprises qui ne sont utiles qu’au buziness. D’autre part, je comprend l’ironie de votre question/réponse quand vous parlez du projet de moteur que je propose, puisqu’il est très facile j’en conviens, d’affirmer de tels propos sans la moindre preuve, à qui veut bien l’entendre. Mais comment devrais-je donc m’y prendre pour pouvoir faire partager cette offre ?………La décrire sur ce blog ?…..Encore que ça ferait surement plaisir à ceux qui sont en capacité de pouvoir produire ? Contrairement à ce que vous dites, je ne cherche pas à m’absoudre d’une évaluation, puisque j’ai réussi à faire partager cette idée avec une école des mines,mais plutôt à souligner le décalage qui existe et qui ne vous frappe pas, entre les effets d’annonce de l’AMI “Manifestez vous dans le stockage de l’énergie” et la réalité de ce qu’il propose, c’est à dire rien ? ..On peut alors se poser la question d’à quoi servent les milliards qu’on ponctionne à l’industrie mais en réalité aux consommateurs, sous prétexte de permettre le développement des énergies vertes ? Quant à ce que je dis “d’en passer par leur point de vue pour bénéficier de leur bénédiction”, je ne parle pas de mon projet mais de ce que font certains acteurs de cet organisme en région Toulousaine, pour faire accepter une sorte de label vert payant destiné aux entreprises qui font de l’éco-conception.Et je me dis qu’au lieu de s’occuper de ce genre d’absurdité, ces gens seraient sans doute beaucoup plus utiles au suivi des projets. Encore que s’ils en sont là ?……. Quant à vos larmes de crocodile, j’espère qu’avec le temps elles ne développeront pas le goût amer caractéristique lié aux regrets .

Sicetaitsimple

si votre invention est géniale, brevetez là. Après il sera plus facile d’en parler. Maintenant si vous voulez rester l’eternel incompris qui poste une fois par mois sur son fameux moteur sur Enerzine ou ailleurs en se plaignant de la bétise du monde qui n’a pas compris tout l’intérêt de son invention, libre à vous.

Verdarie

à Sicetait simple Pour avoir déjà fait breveter un système d’extinction destiné à limiter les incendies de forêt, je peux vous dire que le brevet s’il sert à pouvoir parler plus librement d’une idée, n’est d’autre part d’aucune utilité s’il n’est pas associé à la fabrication d’un produit. De plus vous n’avez qu’un an pour pouvoir l’étendre. A quoi pourrait donc servir un brevet Français pour une invention destinée à être utilisée dans le monde ? Vous voyez, les choses ne sont pas aussi simples que vous semblez le penser ! Je resterai donc sans doute l’éternel incompris, sauf que ce n’est pas moi qui ai proposé cette idée saugrenu de ce” manifester en cas de projet dans le stockage ou la conversion d’énergie”. Ce n’est donc pas à moi qu’il faudrait adresser vos remarques mais à ceux qui font ces annonces afin de pouvoir comprendre comment sont organisé les aides qu’ils nous disent pouvoir offrir au porteurs de projet.

Herve

Je ne sais pas si c’est toujours d’actualité, mais dans le cadre d’une procedure PCT, vous disposez d’un an de plus pour étendre votre brevet à l’echelle mondiale sans frais trop importants (tout est relatif…). Ce n’est qu’au bout de 24mois qu’il vous faut avoir déposé les brevets et donc avoir aligné les pepettes (ça fait mal). Cela dit est ce que vous l’avez au moins fait marcher votre invention? Si c’est pas le cas, à moins que vous soyez un brillant ingénieur qui est capable de tout prévoir (ça court vraiement pas les rues), éviter la phase brevet à ce stade. Il faut au moins avoir un prototype parfaitement fonctionnel pour en arriver là.

12
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime