McPhy Energy remporte un 1er contrat pour équiper une centrale thermique

McPhy Energy et son partenaire Ecisgroup viennent de remporter leur premier contrat commun en annonçant qu’ils équiperont avec leur offre technologique clé en main de refroidissement à base d’hydrogène une centrale construite par Daewoo en Algérie.

Aux termes de ce contrat, les deux partenaires équiperont d’un système de refroidissement à base d’hydrogène l’alternateur d’une centrale thermique construite par le groupe sud-coréen Daewoo E&C en Algérie.

Cette centrale à cycle combiné d’une puissance de 1.200 MW sera mise en service début 2015.

Pour adresser le marché des centrales thermiques, McPhy Energy et Ecisgroup ont mis au point une solution clé en main associant les équipements de production d’hydrogène sur site de McPhy et l’expertise d’intégrateur d’Ecisgroup.

"Le contrat que nous venons de remporter avec Ecisgroup ouvre à notre activité hydrogène industriel le marché prometteur du refroidissement des centrales électriques. Nous sommes ravis du travail réalisé sur ce projet avec notre partenaire Ecisgroup qui bénéficie d’une solide expérience d’intégrateur dans ce domaine", a précisé Pascal Mauberger, Président du Directoire de McPhy Energy.

** McPhy Energy, spécialiste des équipements de production et de stockage d’hydrogène pour les marchés de l’industrie et de l’énergie, et Ecisgroup, société d’ingénierie italienne spécialisée dans les solutions technologiques pour les industries pétrolières, gazières et de l’énergie.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Teredral

Il ne faudrait pas croire que le refroidissement d’un rotor d’alternateur à l’hydrogène est une nouveauté : c’est la technologie courammant utilisée depuis plusieurs dizaines d’années !

Flyingfinn

Effectivement, annonce sans intérêt…attention à ne pas basculer dans le publi-reportage!

Lionel-fr

Ca dit juste que le truculent McPhy et son marketing extraverti vont se refaire une santé financière sur le marché austère et ennuyeux de l’hydrogène industriel. Ca dit aussi que le marché de l’hydrogène/energie est un peu anticipé dans un pays où les deux constructeurs auto nationaux n’ont aucun projet sérieux pour égaliser Toyota, Honda ou Hyundai, ou le fournisseur d’électricité monopolistique voit les piles à combustibles comme un concurrent à sa logique du XIXeme siècle. Alors on peut toujours faire le beau dans la presse mais à la fin de l’année ya quand même l’épreuve du bilan et il faut bien se faire un peu de thune si on veut pas finir au fond du lac avec un bloc de béton au pieds. McPhy est une bonne boite qui exerce sur un marché fantastique quoique futuriste ets son siège social est peut-être situé dans le mauvais pays. En revanche, l’industrie ne manque pas d’opportunité et l’international sourit aux visionnaires. McPhy a quand même décroché ce marché ce qui démontre une compétence certaine. Le fait de dépoussiérer l’hydrogène industriel avec des techniques issues de l’hydrogène-énergie ne peut pas faire de mal. Bon vent à eux

Tech

contrairement aux 2 premier posts cette information est importante, si McPhy fonctionne (gagne des marchés) cela veut dire qu’ils pourront réinvestir en R&D et que leurs solutions de production et stockage d’H2 pourront s’améliorer, donc c’est positif.

Bachoubouzouc

“Il ne faudrait pas croire que le refroidissement d’un rotor d’alternateur à l’hydrogène est une nouveauté : c’est la technologie courammant utilisée depuis plusieurs dizaines d’années !” De ce que j’en comprends, l’innovation consiste surtout à produire l’hydrogène sur place, là où les centrales actuelles se font livrer des cadres d’H2 par un Air Liquide ou autre. Pourquoi pas. Mais on est bien d’accord que les alternateurs refroidits par hydrogène sont vieux “comme le monde” et que ça ne risque pas de changer.

5
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime