Piéger les photons indéfiniment : un rêve devenu réalité ?

Piéger les photons indéfiniment : un rêve devenu réalité ?

Des chercheurs finlandais ont découvert comment améliorer les résonateurs optiques en éliminant à la fois les pertes par rayonnement et les pertes par absorption. Cette avancée pourrait avoir un impact significatif sur diverses applications, telles que la technologie laser, la spectroscopie, la métrologie et l’optique non linéaire.

Les résonateurs optiques et leurs pertes

Les résonateurs optiques sont des dispositifs qui piègent et concentrent les photons pendant le plus longtemps possible. Ils prennent diverses formes, allant des paires de miroirs simples aux structures nanométriques complexes.

Tous les résonateurs sont sujets à des pertes qui réduisent leurs performances. Les principales pertes dans les systèmes optiques sont dues à la fuite de la lumière hors du système (perte par rayonnement) ou à son absorption dans le matériau et sa conversion en chaleur (perte par absorption).

Une solution pour éliminer les pertes

Les chercheurs Radoslaw Kolkowski et Andriy Shevchenko de l’Université Aalto ont montré comment améliorer les résonateurs optiques de manière à annuler à la fois les pertes par rayonnement et les pertes par absorption.

« En atténuant à la fois les pertes par rayonnement et par absorption, nous pouvons théoriquement piéger les photons dans un système fermé indéfiniment, malgré l’utilisation d’un matériau absorbant pour construire le système. » explique Radoslaw Kolkowski.

Des applications potentielles

En augmentant les facteurs de qualité de résonance, les chercheurs peuvent améliorer considérablement l’interaction de la lumière avec la matière. Cela peut être utilisé dans de nombreuses applications, notamment la technologie laser, la spectroscopie, la métrologie et l’optique non linéaire.

Le mécanisme de suppression des pertes démontré est universel et pourrait améliorer radicalement toutes sortes de résonateurs, bien au-delà du domaine de l’optique.

En synthèse

Les chercheurs de l’Université Aalto ont découvert comment améliorer les résonateurs optiques en éliminant les pertes par rayonnement et par absorption. Cette avancée pourrait avoir un impact significatif sur diverses applications et ouvrir la voie à la création de dispositifs supérieurs avec de nouvelles fonctionnalités.

Pour une meilleure compréhension

Qu’est-ce qu’un résonateur optique ?

Un résonateur optique est un dispositif qui piège et concentre les photons pendant le plus longtemps possible. Ils sont utilisés dans diverses applications, telles que les pointeurs laser et les ordinateurs quantiques photoniques.

Quelles sont les principales pertes dans les systèmes optiques ?

Les principales pertes dans les systèmes optiques sont dues à la fuite de la lumière hors du système (perte par rayonnement) ou à son absorption dans le matériau et sa conversion en chaleur (perte par absorption).

Comment les chercheurs ont-ils éliminé les pertes dans les résonateurs optiques ?

Les chercheurs ont montré comment améliorer les résonateurs optiques en annulant à la fois les pertes par rayonnement et les pertes par absorption, permettant théoriquement de piéger les photons dans un système fermé indéfiniment.

Quelles sont les applications potentielles de cette découverte ?

Cette avancée pourrait être utilisée dans de nombreuses applications, notamment la technologie laser, la spectroscopie, la métrologie et l’optique non linéaire, ainsi que pour améliorer toutes sortes de résonateurs au-delà du domaine de l’optique.

Quels sont les défis restants pour l’application de cette découverte ?

Il peut y avoir des inefficacités dans l’utilisation réelle de cette découverte, dues aux imperfections de fabrication et à la taille finie des structures résonantes absorbantes. Cependant, l’amélioration de la qualité des systèmes photoniques démontrée dans la recherche ouvre la voie à la création de dispositifs supérieurs avec de nouvelles fonctionnalités.

Légende illustration principale : Cette illustration artistique montre le couplage d’un réseau de nanoparticules d’or et de deux modes guidés d’un guide d’ondes planaire, qui servent à créer une métasurface résonante parfaitement sans perte. Crédit : Radoslaw Kolkowski/Aalto University

L’article, intitulé “Enabling infinite Q factors in absorbing optical systems” (Permettre des facteurs Q infinis dans les systèmes optiques absorbants), est accompagné d’un kit de réplication contenant des instructions détaillées sur la manière d’effectuer les simulations pour reproduire les résultats présentés

[ Rédaction ]

Articles connexes