Plomberie et énergie : les technologies de demain sont déjà là

450 €, c’est la somme qu’un foyer dépense annuellement en eau chaude ; 1700 €, c’est celle qui est apparue sur la facture moyenne de chauffage des Français en 2019. Face à ces chiffres, on comprend que réduire sa consommation énergétique est un excellent moyen pour réaliser des économies. Surtout lorsque l’on sait que ces montants sont atteints par des équipements de chauffage traditionnels qui, aujourd’hui, ont des alternatives technologiques moins énergivores – et donc plus économiques et écologiques.

La chaudière à condensation

A l’heure actuelle, ce modèle incarne le nec plus ultra des chaudières en termes de rendement : celui-ci peut atteindre 110 %, ce qui signifie que cet équipement peut produire jusqu’à 10 % de chaleur de plus que l’énergie qu’il consomme – un résultat 20 à 30 % supérieur à celui des chaudières traditionnelles.

Une efficacité qui s’explique par un mode de fonctionnement particulier : la combustion réchauffant l’eau qui circulera dans les radiateurs dégage des fumées chaudes ; celles-ci, au lieu d’être évacuées à l’instar d’une chaudière traditionnelle, sont réemployées pour participer au chauffage de l’eau. Ainsi, moins d’énergie est employée pour la faire monter en température – et donc moins de combustibles sont absorbés, ce qui réduit par la même occasion les émissions de gaz polluants.

A noter : ces appareils peuvent être dit THPE (à Très Haute Performance Énergétique) si leur rendement est égal ou supérieur à 92 %, auquel cas leur installation est éligible à certaines primes. Pour en être informé, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un plombier chauffagiste.

La chaudière gaz à basse température

Cette autre technologie de plomberie se distingue par le fait qu’elle chauffe l’eau à 50°C – au lieu de 90°C chez les autres modèles. Attention, nous n’en sommes pas moins chauffés pour autant : cette diminution de température est compensée par l’utilisation de radiateurs plus grands qu’à l’accoutumée, qui augmentent le contact entre le fluide calorifère et l’air à réchauffer. Les chaudières gaz à basse température peuvent d’ailleurs atteindre un rendement supérieur à 90 %, ce qui peut les rendre éligibles à la certification THPE.

C'est maintenant !
Fournisseur Total direct énergie

10% de remise sur le prix de votre consommation d'électricité et de gaz !

Le chauffe-eau thermodynamique

Ce modèle fonctionne de la même manière qu’une pompe à chaleur – en vérité, il en intègre une dans son installation. Cette pompe capte les calories de l’air extérieur et les transporte au sein d’un fluide jusqu’à la « partie chauffe-eau » ; c’est donc l’énergie naturellement présente dans l’air qui est utilisée pour réchauffer l’eau sanitaire. Seul le transport du liquide exige de l’électricité – ce qui explique qu’un chauffe-eau thermodynamique peut produire jusqu’à 4 fois la quantité d’énergie qu’il consomme en électricité. Résultat, un tel équipement peut vous faire économiser jusqu’à 70 % sur votre facture par rapport à une installation traditionnelle.

Des atouts majeurs pour la transition écologique

Ces trois modèles incarnent un échantillon des nouvelles technologies de la maison qui se présentent comme un des points clés pour réussir la transition écologique. En cherchant à réduire leur consommation énergétique et leurs émissions de gaz polluants, ils deviennent des instruments de la lutte contre le réchauffement climatique – en plus de nous permettre de réduire de manière non négligeable nos factures de chauffage.

Article sponsorisé par Les Bons Artisans

Partagez l'article

 

[ Billet sponsorisé / publi-rédactionnel ]

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires