Premier vol réussi pour un avion alimenté au jatropha

Le 30 décembre dernier, le premier avion de ligne alimenté au jatropha a pris son envol de l’aéroport d’Auckland.

Pendant deux heures, le Boeing 747-400 d’Air New Zealand a subi une douzaine de tests à différentes altitudes et selon diverses conditions d’exploitation. L’appareil était alimenté par un mélange à part égale de biocarburant issu du jatropha et de carburant JET A1.

"Le jatropha offre de bons résultats à la fois dans le système d’alimentation en carburant et le moteur, comme les tests en laboratoire l’avaient montré", a déclaré le pilote, le capitaine David Morgan. "Pour compléter notre programme de tests, nos ingénieurs vont au cours des prochains jours soigneusement examiner le  moteur et les systèmes d’alimentation en carburant à la recherche de toute modification", a-t-il précisé

Cette première a été menée conjointement par Air New Zealand, Boeing, Rolls-Royce et Honeywell UOP, avec l’appui de Terasol Energy.

Le jatropha provient d’Inde et du Sud-Est de l’Afrique : Malawi, Mozambique, Tanzanie. La compagnie aérienne assure que les plantes ont été cultivées dans des exploitations écologiquement durables.

 

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Guydegif(91)

Longue vie au jatropha et à la piste que ces 1ers tests ont l’air de valider.Longue vie aussi à l’attitude responsable telle qu’annoncée ci-dessus: ”…plantes ont été cultivées dans des exploitations écologiquement durables.” Rien que le fait d’y être sensible devrait être gage d’une ”positive attitude”.Bonne continuation ! Meilleurs Voeux 2009 à tous ceux qui oeuvrent dans ce type de démarche. A+ Salutations Guydegif(91)

phigoudi

Beau triomphe pour toi, Guydegif, qui défend depuis si longtemps la jatropha ; continue dans tes bons choix, tu nous ravis… Bonne année.

Francis

Tout d’abord bravo ! Mais cela ne fait que confirmer que le jatropha est technologiquement viable ! le jatropha doit-il servir à faire voler des avions ou à résoudre des tas de problèmes locaux dans les pays du sud ?Là est la question ! la réponse est sans doute : les deux !En tous cas ,en tant qu’initiateur français de l’entreprise ivoirienne Jatroci (pour plus d’infos cherchez jatroci sur google),je trouve plutôt le désert en France du côté des aides ou des investisseurs ! Pour jatroci,nous nous orientons vers une aide au développement local .Cette culture permet de mettre en valeur des terres “marginales”ce qui apporte beaucoup économiquement à la population ; de plus nous nous sommes aperçu qu’on pouvait cultiver des plantes vivrières entre les plants de jatropha (soja ,arachide etc…)ce qui montre bien qu’on peut lutter pour une meilleure alimentation sans déforestation et tout en gagnant une certaine autonomie énergétique ! Si cela branche quelqu’un ! A+ Francis

Mantho

salut francis je me suis moi aussi rendu compte que des prodiuts vivriers pouvaient tout aussi cohabiter avec les plants de jatropha;puisque moi meme ayant planter du manioc entre les plants.Je constates que les plants ainsi que le manioc ont parfaitement poussés.  

4
0
Laissez un commentairex