PSA dévoile son Véhicule électrique Léger de Ville

PSA Peugeot Citroën a présenté le Véhicule électrique Léger de Ville (VéLV), à l’occasion du Forum de l’ADEME**, un projet innovant de véhicule pour faire évoluer les modes de déplacement en milieu urbain.

Le VéLV a été développé par le constructeur automobile en collaboration avec plusieurs entreprises françaises et un laboratoire de recherche qui se sont associés pour répondre aux enjeux de la mobilité de demain.

Il s’agit d’un tricycle électrique pouvant transporter jusqu’à 3 personnes. Il est doté d’une puissance de 20 kW pour une masse de 650 kg. Son autonomie de route est d’environ 100 km pour une vitesse de pointe de 110 km/h. Particulièrement maniable avec seulement 7,20 mètres de diamètre de braquage, il offre la possibilité d’indiquer en temps réel son périmètre d’action en fonction de l’autonomie et d’identifier les bornes de recharge accessibles avec l’énergie encore disponible.

L’objectif du consortium a été de limiter significativement la quantité d’énergie embarquée en proposant "un objet ludique" doté d’un très bon agrément de conduite grâce au moteur électrique et son couple maximum immédiatement disponible associé à une très faible masse. En effet, la consommation très faible de 85 Wh/km limite l’empreinte environnementale à un niveau équivalent à un déplacement d’un voyageur en train. VéLV répond par ailleurs aux exigences de la réglementation des véhicules particuliers en matière de sécurité passive.

PSA dévoile son Véhicule électrique Léger de Ville

Le groupe PSA explique que ce concept est destiné aux flottes d’entreprise, à la location de véhicules (classique ou type Autolib’), à des acheteurs d’une seconde voiture et à de nombreux clients particuliers qui souhaitent améliorer leur mobilité en ville. Et d’ajouter : "Le VéLV doit répondre aux nouveaux enjeux du transport de demain en contribuant au développement de chaînes de traction électrique légères, soutenant ainsi toute la filière de la voiture électrique française avec l’appui de l’ADEME."

Le rôle des différents partenaires dans le projet VéLV  :

Leroy Somer, GKN et Valeo ont réuni leurs compétences pour proposer une chaîne de traction électrique complète de 20kW compacte à haut rendement.

Johnson-Control Saft
a conçu un ensemble de cellules Li-Ion et leur contrôle électronique qui s’intègrent dans le véhicule pour apporter les 8,5 kWh utiles et assurer les 100 km d’autonomie.

Valeo a aussi mis au point un groupe chauffage spécifiquement dédié aux petits véhicules électriques.

Leoni a conçu et dimensionné un faisceau de signal et de puissance.

Enfin, Michelin a mis à profit son expérience du contrôle de moteurs roues fonctionnant à régime élevé.

De son côté, L’IMS/LAPS de Bordeaux a permis d’avancer dans la compréhension des phénomènes de comportement dynamique de véhicules de très petite taille.

** Le Forum de l’ADEME des innovations est une journée dédiée à l’action de l’ADEME en matière de Recherche et Développement dans les domaines de l’environnement & des nouvelles technologies.

            

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trimtab

Les ‘concepts’ se suivent et se ressemblent ! : on ‘réinvente’ sans cessent ! Faut croire que le ‘triangle-porteur-motorisé-mono-duo-tri-place’ est un ‘concept’ universellement reconnu comme ‘solution’ technologique ‘rationnelle’ pour nos OVNI (Option Véhicule Non ICE) de demains ! Et le ‘prix’, il sera ‘rationel’ aussi ? trimtab

Samivel51

Pourquoi ne le vendent-ils pas? Ce tricycle est mieux que le Twizzy de Renault car il a 3 places (et non 2) et surtout peut prendre l’autoroute.

an391

Même question que Samivel51, pourquoi ces véhicules ne sont pas encore sur le marché ? Le pic pétrolier c’est maintenant ! Et d’ailleurs ces véhicules auraient aussi du sens même en thermique. Il faut augmenter la TIPP, et limiter la vitesse à quelque chose comme 70 même sur autoroute dans un rayon de 20 ou 30 km des villes, ce qui permettrait à ce nouveau type de véhicule (twizzy inclus) de vraiment se développer.

Babase

Etonné qu’un véhicule si petit soit si lourd, mon AX pesait le meme poid. Bien sur il n’y avait pas les batteries, mais quand même, une caisse conçue il y a 30 ans.

an391

Effectivement, curieux

indianagrenoble

Avec mon vélo éléctrique de 1000W de ne consomme que 18,8 Wh/km en montagne à 32 km/h de moyenne (en pédalant tranquillou) et je tombe à 8 Wh/km sur le plat à 42 km/ moyenne (sans pédaler !!! ;o))) Autonomie : 80 à 130 km sur le plat et 45 à 60 km en montagne… avec ma batterie de 48V/15Ah LiFPO4. Si on veut du durable on devra passer par une ouverture du marché à ces machines non conformes à la législatiion des VAE (Vélo à Assistance Electrique = 25km/h max+Pédélec+250W max, directive dictée par les lobbies en place à Bruxelle … Le mien roule à 42 km/h sans pédaler et n’a pas de pédélec, il fait 1000W sur la roue la arrière… seules ces machines peuvent grimper où j’habite en montagne (1100 m d’altitude). Je vous souhaite un Bon développement durable

Pastilleverte

vu sur un autre site prix (visé…) à 10.000€, batteries comprises (les Twizzy sont vendus sans batteries louées par ailleurs), ce qui me semble particulièrement raisonnable pour un VE Poids : 3 places répondant aux “normes de sécurité en vigueur”, + batteries + équipements “de confort” (lesquels ?), ça doit le faire. Oui l’AX était particulièrement “légère”, voir le poids de la C1 d’un encombrement comparable … (mais ce n’est qu’une constatation, pas une excuse) Evidemment un VAE aussi sophistiqué soit il ne pésera jamais 650 Kg !!! (même en équivalent passager transporté, soit 3 fois le poids d’un VAE qui serait capable de monter à 110 km/h)

sonolisto

À Montréal, ce char serait nul en hiver. Faut donc posséder deux véhicule: un d’hiver (de préférence 4X4) et un d’été… Pas très pratique ici!

bigbluejlr

PSA ne fabriquera ce véhicule que s il est acculé, dos au mort par la concurrence ! pourquoi fabriquerait il un produit sur lequel ils ne vont pas gagner d’argent ?? les pieces à valeur ajoutées sont uniquement fabriquées par les fournisseurs, puis il y a plus d entretien la dessus … Ils font des pilotes pour rester dans le coup et faire de la comm, car ils sentent que si ils loupent le coche ils sont morts mais ne seront jamais précurseurs, ils attendent et se tiennent pres au cas ou il faudrait vraiment !! ca fait combien de temps qu ils nous bassinent avec des protos ?? ils ont fini par sortir leur hybride 4 apres des années de mise au point pour un truc qui est deja dépassé par la vraie révolution que tout le monde attend : l hybride serie 90 kms de full elec et le thermique pour continuer, tels la Karma , l ampera ou la Volt Peugeot est mort à moyen terme, ils sont trop dans l attente et la defensive ! j espere me tromper mais … c est pareille pour le e vivacity ! 2 ans qu ils l annoncent et toujours pas en concession pour un 50 CC equivalent !!! faut pas demander pour un 125 , heureusement que les petites marques se bougent, tels SEV ou Vectrix; c est dingue, alors pour une voiture revolutionnaire, faut pas compter sur eux !

9
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime