Rolls-Royce se lance sur le marché du nucléaire civil

Rolls-Royce, célèbre pour ses automobiles de luxe ** et pour ses moteurs d’avion, annonce son intention de se lancer sur le marché du nucléaire civil.

Pour saisir l’opportunité de croissance qu’offre le marché mondial du nucléaire civile dans les 15 ans à venir (valorisé à 60 milliards d’euros par an), la firme est en train de créer une nouvelle division consacrée à cette activité.

Avec près de 2 000 spécialistes du nucléaire répartis au Royaume-Uni, en France et aux États-Unis, Rolls-Royce possède à ce jour le plus grand vivier de compétences nucléaires parmi toutes les compagnies installées sur le territoire britannique.

Sir John Rose, le directeur général a déclaré: "depuis plus de 50 ans, Rolls-Royce a été impliqué dans l’industrie nucléaire au Royaume-Uni. Notre expérience s’applique à toutes les phases de construction des nouveaux programmes prévus au Royaume-Uni et dans le monde, et (s’applique) également à la mise à niveau des installations existantes. Notre capacité est unique en son genre au Royaume-Uni."

"L’expansion du marché nucléaire civile représente une opportunité exhaltante, qui s’appuie sur nos capacités nucléaires."

La société estime que d’ici à 2023 le marché mondial du nucléaire civil mondial, sera valorisé à environ 60 milliards d’euros par an, dont 16 milliards d’euros à destination des installations nucléaires, 25 milliards d’euros aux nouvelles constructions et 21 milliards d’euros aux nouveaux réacteurs.

** BMW Group est propriétaire de la branche automobile

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Apo

En effet, le nucléaire est un marché en pleine croissance… Cependant, l’importance de la demande entraîne une forte hausse des coûts de l’uranium. Quel impact cela aura-t-il sur le prix de l’électricité en France ? Un article intéressant sur ce sujet :

Spygone

Le constructeur d’automobiles Rolls-Royce appartient bien à BMW, mais la firme de moteur du même nom est indépendante, BMW n’en possèdant que 10%. Ce sont 2 sociétés différentes.

fredhu

Il n’y a pas qu’un problème de coût (mais pourquoi toujours tout ramener au fric ?)L’uranium, matériau que l’on trouve à l’état naturel, qu’il faut extraire (comme l’or) en retournant des montagnes, qu’il faut transporter, traiter, utiliser dans des usines (qui ne se contentent pas d’une structure en bois), recycler et cacher ensuite tant bien que mal aux yeux du monde (malgré quelques fuites de temps en temps) … heu, tout ca pour dire que pour chaque MW nucléaire de produit, il y a eu et aura BEAUCCOUP de MW consommés … bref, l’uranium si désirable aujourd’hui ne se trouve que dans des quantités FINIES !!Allez-y, les industriels, mettez tout vos efforts dans le nucléaire, dans 30 ans et quelques guerres pour s’approprier les derniers filons, on aura fait le tour du problème …Encore une fois, pourquoi ces milliards dépensés ne servent-ils pas pour changer notre avenir ? Pour le changer VRAIMENT ?

einstein30

salut ; pour info, le thorium 232 en grande quantite sur la planète peut prendre la relève de l’uranium si celui-ci fait défaut; en fait,le thorium 232 (fertile) absorbant un neutron devient de l’uranium 233 (fissile),celui-ci produit moins de radio-elements nocifs et autres déchets . bye

pasnaif

Le débat sur l’énergie est strictement technique avec la notion de quantité au coeur même. Sans quantification, les assertions ne sont que des incantations sans aucun pouvoir de convaincre. Le Pétrole est fini dans le temps (on dit 40ans) le Gaz 60 et le charbon 120ans. Qu’ils arrivent à faire le double ne changera rien sur le fond.Dire que l’uranium sera fini dans 30ans est irréel, certains écolos se regorgent d’une publication annonçant sa fin pour 2015! Ils auront l’air … ceux là en 2015!! Rien qu’en RnR la France a dans ses entrepôts (à condition de ne pas le laisser fuir…) asez d’uranium appauvri (250000t) pour 6500ans de production à la puissance actuelle. Les mines répertoriées assez pour 20000ans pour le monde entier, à puissance du parc actuel maintenue.Maintenant le coup de massue: à 60$ la livre aujourd’hui (il a au fait baissé de moitié depuis l’an passé, curieux) le gramme d’U vaut 0.083Euro et fournit 10000KWh en RnR soit un prix énorme de …0.0000083Euro par KWh. Les 15g min d’U contenus dans un m3 de granit valorisent ce dernier à 3000Euros au taux dérisoire de 0.02Euro par KWh électrique.  Or l’extraction de ces 15g ne coûte pas même 200Euros et pratiquement toute la croûte terrestre est faite de granit ou roches équivalentes: Une règle de trois théorique donnerait 45 milliards d’années de réserves, dix fois la durée du soleil. Bien sûr on aura trouvé bien mieux d’ici là. Je vous fais grâce du Thorium en gros 4 fois plus abondant.Non ce n’est pas en 2035 ni en l’an 200000 qu’il y aura pénurie.

5
0
Laissez un commentairex