SPIE participe à la réalisation de la plus grande centrale solaire d’Alsace

La division Industrie de SPIE Industrie & Tertiaire, filiale française du groupe SPIE a indiqué avoir contribué à la création de la plus grande centrale solaire d’Alsace, située à Wittelsheim (68), pour le compte du groupe Krannich.

Dans un contexte marqué par le développement des énergies renouvelables et la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, le groupe allemand Krannich a remporté le marché pour la réalisation de la centrale solaire « Mine Amélie » située sur la commune de Wittelsheim. Ce marché est attribué par la Commission de Régulation de l’Electricité (CRE). Cette nouvelle centrale solaire répond aux objectifs de croissance de la filière photovoltaïque, fixés par les Programmations Pluriannuelles de l’Energie (PPE) dans le cadre de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte.

Située sur le site des anciennes Mines de potasse d’Alsace, la centrale de Wittelsheim déploie 68 508 panneaux photovoltaïques sur une superficie de 27 hectares, pour une puissance de plus de 26 MWc ; ce qui la place parmi les plus gros projets de centrales photovoltaïques français. Elle répond ainsi à une demande de production d’énergie décarbonée, sans causer d’artificialisation des sols.

Une solution technique unique de raccordement

La division Industrie de SPIE Industrie & Tertiaire s’est vu confier la conception et la réalisation du poste d’évacuation connecté au réseau 63 kV, le réseau secondaire HTA 20 KV, le branchement des 173 onduleurs photovoltaïques ainsi que le contrôle-commande de l’ensemble. Un lot hautement technique, puisque la forte puissance de la centrale ne permettait pas de la raccorder directement au réseau de distribution. Cela a nécessité la mobilisation des équipes de la division Industrie pour challenger le client et proposer une solution innovante afin de raccorder la centrale au réseau public de transport de l’électricité (RTE).

La direction Solutions & Expertises de la division Industrie a accompagné le groupe Krannich dès les études préliminaires afin de définir le raccordement au réseau public (RTE), de réaliser le design ainsi que le dimensionnement électrique de l’ensemble de l’installation.

« Le marché de l’énergie est un marché stratégique pour la division Industrie. La réalisation de cette centrale solaire nous permet ainsi d’asseoir notre positionnement d’expert sur le marché des énergies renouvelables et plus particulièrement sur celui du photovoltaïque. C’est également l’opportunité de démontrer notre capacité à maitriser le contrôle-commande d’un réseau électrique et à superviser la production d’électricité » déclare Benjamin Hamard, chef de département au sein de la division Industrie de SPIE Industrie & Tertiaire.

Une offre globale et intégrée

Afin d’intervenir sur l’ensemble de la chaîne de valeur (de la conception à la mise en service jusqu’au contrôle des performances et la mise en exploitation du réseau HTB/HTA) et de se positionner en tant qu’interlocuteur unique auprès du groupe Krannich, la division Industrie s’est appuyée sur les expertises de deux filiales de SPIE France. Les équipes de SPIE CityNetworks ont ainsi réalisé les terrassements tandis que celles de SPIE Thépault, filiale de SPIE Nucléaire, avaient en charge la réalisation du poste HTB/HTA.

« L’accompagnement des équipes de la division Industrie de SPIE Industrie & Tertiaire dès les phases préliminaires, leur connaissance de nos enjeux et leur savoir-faire technique ont joué un grand rôle dans l’attribution de ce marché. De plus, la possibilité d’avoir un interlocuteur unique dans une approche de conception et de réalisation fait figure d’exception », déclare Zakaria Diddou, directeur général de Krannich Solar Projekt.

La centrale solaire de Wittelsheim entre désormais dans sa phase de mise en service.

À propos de SPIE Industrie & Tertiaire – division Industrie

Partenaire privilégié de la transition énergétique et de la transformation numérique des industriels, la division Industrie de SPIE Industrie & Tertiaire, filiale de SPIE France, propose des services multi-techniques et l’intégration de solutions smart & agiles pour des usines performantes, numériques et responsables. Elle intervient dans la conception, la réalisation et la maintenance d’installations économes en énergie et respectueuses de l’environnement.

Avec 3 300 collaborateurs, la division Industrie est une organisation nationale. Elle s’appuie sur la force de ses équipes locales au travers de son réseau de 100 implantations, ainsi que sur la complémentarité de ses expertises pour apporter des réponses globales aux industriels nationaux de différents secteurs : agro-alimentaire, automobile, énergies, pharmacie, chimie, aéronautique…

À propos de SPIE France

SPIE France, filiale du groupe SPIE, leader européen des services multi-techniques, est un acteur majeur de la transition énergétique et numérique. SPIE France est organisée en cinq filiales et six divisions nationales, SPIE ICS (services numériques et technologiques), SPIE Facilities (maintenance et Facility Management), SPIE CityNetworks (réseaux d’énergie et numériques, transports et services à la citée), SPIE Nucléaire (services spécialisés pour l’industrie nucléaire), et enfin, la division Industrie de SPIE Industrie & Tertiaire (partenaire industriel de référence pour des solutions smarts et agiles) et la division Tertiaire de SPIE Industrie & Tertiaire (expertises dédiées à l’intelligence du bâtiment et à sa performance).

SPIE France compte 19 000 collaborateurs qui interviennent depuis plus de 400 implantations réparties sur tout le territoire national.

Avec près de 48 000 collaborateurs et un fort ancrage local, SPIE a réalisé, en 2021, un chiffre d’affaires consolidé de 6,97 milliards d’euros et un EBITA consolidé de 427 millions d’euros.

CP
Lien principal : www.spie.com

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime