Tata Power se diversifie dans l’énergie géothermique

Un consortium composé entre autres de l’indien Tata Power indique avoir remporté un projet d’énergie géothermique en Indonésie pourvu d’une capacité de 240 MW.

Le consortium comprenant Tata Power (47,5%), Origin Energy (47,5%) et PT Supraco Indonésia (5%) a été sélectionné suite à un appel d’offres pour le developpement du projet géothermique de Sorik Marapi, situé dans le Nord de Sumatra, en Indonésie.

Le projet dont le montant n’a pas été divulgué sera développé par PT Sorik Marapi Geothermal Power, une structure créée pour l’occasion. Cette derniére entreprendra un programme d’exploration détaillée de plus de 18 mois. La date d’exploitation commerciale est prévue pour juin 2015.

"Tata Power veut atteindre au moins 25% de production à base d’énergies renouvelables dans son portefeuille d’ici 2017, et l’énergie géothermique reste l’une des principales sources de croissance" a déclaré Prasad R Menon, le directeur opérationnel chez Tata Power.

L’Indonésie recèlerait environ 27 000 MW de potentiel en ressources géothermiques. Il y aurait à ce jour, un peu moins de 2 000 MW de capacité d’énergie géothermique installée sur la Ceinture de feu du Pacifique.

C'est maintenant !
Fournisseur Total direct énergie

10% de remise sur le prix de votre consommation d'électricité et de gaz !

Avec des capacités hydrauliques, thermiques, solaires et éoliens, Tata Power dispose de près de 3.000 MW en exploitation et 5.500 MW en cours de construction. Il possède par ailleurs une participation de 10% dans la société australienne Geodynamic, spécialisée dans l’énergie géothermique et dans l’amélioration des systèmes géothermiques.

A l’aide de Geodynamic, Tata Power étudie le potentiel géothermique (en dehors de l’Australie) afin de prendre pied sur le marché mondial des énergies renouvelables.

Partagez l'article

 

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Pastilleverte

une des très bonnes (sinon la meilleure) solution pour des ENR vraiment vertes et … renouvelables… surtout dans un pays volcanique comme l’Indonésie (un archipel devrait-on dire. les technique de “doublet” permettent une réinjection de l’eau dans les nappes phréatiques.