Un premier parc éolien vend sa production sur le marché Spot

Depuis mardi matin, Hydronext commercialise sur le marché Spot la production d’un premier parc éolien situé dans la Somme (80). Il s’agit d’une première en France, où l’éolien est encore systématiquement sous le régime de l’obligation d’achat.

La vente directe sur le marché de cette production éolienne anticipe les conditions dans lesquelles, à compter du 1er janvier 2016, les installations renouvelables commercialiseront leur production électrique, dans le cadre de la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte (LTECV).

Hydronext indique dans un communiqué "être fier d’annoncer cette étape clé" démontrant ainsi "sa capacité à commercialiser de la production intermittente éolienne sur le marché de gros de l’électricité, et confirme sa position d’agrégateur de référence sur le marché français."

L’opérateur du marché de l’électricité a pour mission d’agrèger de la production électrique décentralisée avant de la négocie sur le marché de gros de l’électricité. Présent à l’origine dans la petite hydro, Hydronext a ouvert son activité à tout type de production renouvelable. Elle gère à présent un périmètre d’équilibre de plus de 100 MW.

Enfin, Hydronext fournit également les auxiliaires de production de plus de 500 sites ENR (éolien, solaire, hydraulique et thermique).

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
68 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Steph

Voila un publi reportage qui n’apporte pas grand chose. On aimerait bien savoir si ce champs est nouveau et dans ce cas cela sous-entend une information forte : l’eolien recent peut etre retable a prix de marché c’est a dire sans CSPE. Ou alors il s’agit d’une ferme qui a dépassé les 10 premieres annee de tarif d’OA a quelque 8.2 c€ / kWh, puis selon le decret passe à entre 3 et 8 c€, donc serait mieux payé sur le marché ? Dans ce dernier cas, il y a tout de meme un sous-jacent interessant : CE champs eolien est sorti de la CSPE.

Enpassant

On reste vraiment sur sa faim avec cet article !!! L’éolien peut-il OUI ou NON concurrencer le nucléaire sur le “marché libre” (càd en dehors de tout artifice tarifaire politique tel que nous le connaissons depuis 40 ans). Dans l’affirmative, il conviendra alors d’arrêter de nous bassiner avec la CSPE et envisager de remplacer rapidement la filière et les technocrates électronucléaires (…) ; Dans la négative, nous attendrons que le financement réel des EPR, la mise à niveau des -vieilles- centrales, les démantellements /retraitements / stockages des déchets, la couverture d’assurances et toutes les autres provisions -non provisionnées-, viennent définitivement enterrer cette antienne sur le “nucléaire par cher”…

Peri

Oui le nucléaire est tellement peu cher qu’AREVA a une perte de 5 milliards d’€… Je pense que certains vont déchanter lorsque le prix du kWh nucléaire de l’EPR va arriver sur le marché… Franchement pour l’éolien il faut déjà arréter de nous bassiner avec la CSPE je suis tout à fait d’accord avec vous.

plouc73

Les pertes d’AREVA ne sont pas dues au prix de revient des centrales actuelles, mais à des dévalorisarion d’actifs miniers pour plus de 4 Mds €. Quannt à l’EPR, même à 10 MDs Euros mais avec une production moyenne de 12 TWh/ an sur 50 ans, la partie amortissements représentera 16.6 €/ MWh. Donc avec des coûts de fonctrionnement à peu près équivalent aux investissements on arrivera à 30 / 40 €/ MWh. Par contre, la mauvaise coordination des différents services d’AREVA est un vrai problème de amnagement d’entreprise.

hach

Bonjour, ca veut dire quoi “dévalorisarion d’actifs miniers” en clair ? C’est l’extraction d’uranium qui est finalement plus chère que prévue ?

Dan1

Juste pour agrémenter la discussion, voici une délibération de la CRE sur la notion de puissance quasi-certaine… l’éolien d’hiver et d’été :

Rice

… si je comprends bien, c’est quand même grave, non ? On nous enfume depuis longtemps avec cette énergie soi-disant pas chère, mais il semblerait que tous les placards de la filière soient remplis de cadavres… Anne Lauvergeon sera-telle poursuivie pour cette perte abysalle que l’Etat (que dis-je, les “con-tribuables”) va devoir assumer ? Ou continuera-t-elle à faire l’intéressante sur les plateaux TV ???

Dan1

“La “disponibilité” ça n’existe évidemment pas…” En résumé, la CRE raconte n’importe quoi et n’a pas consulté chelya ! Notons la contradiction : si la disponibilité n’existe pas, son antonyme (l’indisponibilité) ne peut exister. Dans ces conditions, ceux qui devisent joyeusement sur les indisponibilités du parc nucléaire ne savent pas de quoi ils parlent et devraient d’abord écouter chelya.

Sicetaitsimple

Le délirium tremens ça n’esxiste pas, contrairement à ce que les apparences pourraient montrer quand on lit: personne ne vous vend de m3 de gaz ou de kWh d’électricité, il n’y a que des gens qui vous commercialise un service de raccordement au réseau public…

Sicetaitsimple

quelqu’un sait-il ce qu’est ce parc éolien de la Somme dont on parle dans l’article? A mon avis ça ne peut être qu’un parc en fin de période de tarif d’achat type Eole 2005 ou la suite.

Sicetaitsimple

Il y a un moment, tous les médecins vous le diront, où il faut accompagner le malade dans sa phase terminale sans le contrarier. Donc oui Chelya, “personne ne vous vend de m3 de gaz ou de kWh d’électricité,il n’y a que des gens qui vous commercialise un service de raccordement au réseau public. Et vous avez raison, “parler de marché spot sur de l’élec c’est un abus de langage…” PS: aux intervenants sur Enerzine qui ont l’illusion d’avoir un compteur d’électricité ou de gaz qui servirait à l’élaboration de leur facture, et à ceux qui régulièrement parlent de prix divers et variés voire négatifs, merci d’exercer un peu de compassion…

Reivilo

Ca pourrait bien être celui là qui est propriété du Conseil Général parc de 1 éolienne de 250 kW… 435 éoliennes installées et plein de projets en attente dans ce département bien venté ! Merci à 6CT pour le rappel sur Eole 2005, période ou le kWh éolien était acheté 33 centimes (de francs, soit moins de 0,05 E) et qui a donc permis de geler le développement de l’éolien pendant une dizaine d’année en France.

Tech

1. étonnement vous utilisez des données de la CRE !!! :o)) 2. difficile de croire a ses “prdiction” quand le “ruban de base” n’augmente pas de 2016 a 2017!! cela voudrait dire qu’il n’y aurait plus aucune installation d’ENR? bizarre

Sicetaitsimple

Vous avez raison, bien entendu.

Dan1

A Tech “à dan1 1. étonnement vous utilisez des données de la CRE” Pourtant vous ne devriez pas faire l’étonné, j’utilise très régulièrement (depuis 2008) des données de la CRE, d’abord de manière chiffrée, mais de plus en plus de manière pictural tellement les couleurs sont belles : C’est devenu en quelque sorte mon rayon de soleil ! Disponible ici pour les explications :

Sicetaitsimple

Avez vous bien compris l’utilisation qui est faite de ces calculs assez normatifs du “ruban de base”?

Nature

On croyait avoir lu à maintes reprises que l’éolien avait pour vocation de décentraliser production et consommation . D’où ces équivalences sans cesse répétées :une E. couvrant les usages de X “ménages” . Aujourd’hui il apparaît que ce sysytème rejoint la production générale et ses aléas . L’éolien rentre dans la logique générale des centrales électriques .

Dan1

L’histoire de l’éolien décentralisé qui produit à proximité immédiate du consommateur et qui n’utilise pas le réseau, c’est du GROS PIPEAU depuis le début. Seul les naïfs peuvent s’y laisser prendre. Maintenant regardez attentivement la diapo24/40 de la présentation dont j’ai déjà donné le lien : A l’échelle de l’Europe les vents sont treès corrélés au nord et la corrélation est moins entre le nord et le sud. Cela veut tout simplement dire que si on fait massivement de l’éolien en Europe sans stockage de masse saisonnier, il faudra absorber massivement au sud, la production éolienne du nord qui ne sera pas consommer sur place. Et pour faire il faut de très axes constitués de ligne à haute tension dans le sens NORD-SUD. Enfin vous pouvez regarder la table de corrélation page 40/40. Vous pourrez alors estimer quels pays seront obligés d’absorber la production éolienne excédentaire quand le vent soufflera fort en mer du nord et ne sera pas consommé sur place. C’est un peu pour ça que j’appelais ces énergies les “POUSSE TOI DE LA QUE JE M’Y METTE”.

Sicetaitsimple

Décentraliser la production d’électricité, ou plutôt rendre celle-ci proche des lieux de consommation, est une bonne idée en soit. Le problème, c’est que c’est d’autant plus compliqué que cette production est aléatoire. Soit vous n’en n’avez pas assez (on parlait il y a quelques temps de la Bretagne où je ne sais plus qui soutenait bêtement qu’il fallait faire du stockage …) et il vous faut du réseau pour “importer”, soit vous avez trop et il vous faut du réseau pour “exporter” , soit vous arrivez à quelque chose de relativement équilibré en volume (en énergie) mais il vous faut toujours le même réseau car à certains moment vous êtes fortement “exportateur” et à d’autres “importateurs”. C’est compliqué….

Sicetaitsimple

Nos amis allemands essaient toujours de faire sortir leurs liaisons Nord-Sud pour que le Sud absorbe l’electricité du Nord, mais ça semble compliqué.

Dan1

Pourtant en Allemagne ça devrait être simple : tout est à fond pour l’éolien, il faut juste créer les corridors pour évacuer les GW des abords de la mer du nord : Normalement dans un pays aussi VERT, c’est une formalité. Implanter des lignes à haute tension VERTES ne devrait pas susciter d’opposition. A moins qu’il y ait aussi des ZADISTES outre-Rhin. Je croyais qu’ils étaient venu chez nous pour lutter contre les aéroports et les gigantesque barrages de 12 mètres. Et là, s’il y a une ZAD par pylone, ça va faire beaucoup.

Sicetaitsmiple

Bon, on verra…Au pire ça entrainera du curtailment d’éolien, ce qui est un peu dommage une fois qu’il est construit. Qui disait que le “local”, c’est moins de réseau? Bon sang, j’ai un trou… Ca commence par un C, je pense, mais après je ne sais plus…

Reivilo

@Nature et 6ct – La production et la distibution d’électricité c’est effectivement “compliqué”, on ne peut pas le nier. Demandez par exemple, au hasard, je sais pas … à Areva si elle ne rencontre pas quelques déboires avec la construction de ce f… EPR qui la ruine. Enfin peut-être pas car on va bien finir par nous faire payer les pôts cassés comme pour les banques. Blague à part, la décentralistion de la production électrique c’est une sacré mutation dans notre pays (une transition pour parler moderne) et il est très logique que cela heurte les partisans du tout centralisé modèle dominant ici depuis plus d’un demi siècle. La répartition des moyens de production ne s’oppose bien sûr pas au réseau c’est tout le contraire, autonomie énergétique ne signifie nullement autarcie mais au contraire échanges et solidarité. De même que les plus anciens on connu l’époque de la centralisation de l’information – aah les beaux systèmes Bull et leurs ingénieurs dont on nous disait qu’il était IMPOSSIBLE de les remplacer par des micro-systèmes et un réseau où, horreur, chaque utilisateur pourrait produire et consommer librement de l’information, ce qui nous mèneraient imanquablement à la catastrophe, modèle également maintenu sous perf pendant des années avec moultes moqueries sur la fiabilité des petits systèmes… – nous entrons dans cette époque de la décentralisation de l’énergie et des consommateurs/producteurs. Perspective très enthousiasmante que de re-responsabiliser chacun à cette ressource, d’apprendre à en re-connaître la valeur et la complexité pour l’économiser et l’utiliser efficacement et équitablement, mais qui heurte inévitablement les jusqu’auboutistes de l’ancien modèle, comme on le lit dans ces commentaires amusants.

Sicetaitsimple

regardons la carte proposée par Dan1. Mais quand les allemands vont-ils enfin fusionner leurs TSO’s en une seule entité? Situation incompréhensible…surtout en Allemagne où les enjeux sont ceux évoqués ci-dessus.

Sicetaitsimple

Si mes commentaires vous amusent, j’en suis très content. Mais la question à ce stade c’est plus de renouvelables à caractère intermittent c’est plus ou moins de réseau? Et Areva n’a rien à voir là dedans, pas la peine de tenter une diversion. Vous en pensez quoi?

Dan1

A Reivilo On peut toujours prôner la décentralisatiuon des moyens de production… si c’est pour tout injecter au final sur un super réseau européen gérer en central ! Si c’est produire un maximum en mer du nord… quand y-a du vent et ensuite envoyer les surplus se faire consommer dans le sud de l’UE ! Il faut arrêter le dogmatisme et l’enfumage au profit de la crédibilité. Certes les EnR peuvent occuper une place plus importante dans le mix électrique européen mais il y a des contraintes dont on ne peut s’affranchir et les caractère intermittent et aléatoire ne va pas disparaître par décret. Le déni de réalité ne changera jamais la réalité. Nous n’avons pas besoin de rhétoriciens des EnR mais plutôt de chercheurs et d’ingénieurs quyin prennent en compte les réalités. A propos d’AREVA, je vous conseille d’abord de lire le bilan financier. Car cette entreprise qui a indéniablement des difficultés très sérieuses possède aussi quelques atoûts non négligeables : Car l’essentiel du problème est dans les provisions malgré un résultat positif. D’autre part, avec un chiffre d’affaires de 8 G€, le carnet de commandes atteint 47 G€, en augmentation de 5,4 milliards. Il y a mieux… mais il y a pire.

Reivilo

C’est toujours rigolo de voir le coq gaulois chanter les pieds dans la m… Tout va bien ici, les milliards d’AREVA c’est de la rigolade on se demande bien pourquoi ça déprime grave chez EDF ???

Sicetaitsimple

encore et toujours Areva.. Mais une fois de plus la question à ce stade c’est plus de renouvelables à caractère intermittent c’est plus ou moins de réseau? Vous en pensez quoi?

seb

Il me semble que reveilo a repondu en disant qu’une production décentralisée ne s’opposait pas au réseau… Chacun en est conscient ! Après la question se pose différemment selon les types de productions (de tete plus des deux tiers du pv injecté en basse tension est consommée sans passer par le transfo selon erdf, quand aux cogénérations biogaz elle réduisent a l’évidence les besoin de réseau). Et dire qu’on a besoin d’un réseau fortement interconnecté pour intégrer beaucoup d’enr dans le mix ne s’oppose pas au fait que très souvent l’èlectricité produite par les enr sera consommée très près du lieu de production. Quand au curtailment (ou la substitution au gaz en chaufferie) si ca représente quelques pour cent,ca me parrait pas forcément choquant…

Dan1

Mouais, la production décentralisée ne serait pas opposée au réseau ? Mais qu’est-ce qu’une producxtion décentralisée quand il s’agit de grande ferme éolienne à terre voire de très grosse fermes éoliennes offshore (qui ne sont manifestement pas prévue pour alimenter les poissons qui vont passer en dessous). Or les fermes éoliennes construites au nord de l’Allemagne devraient alimenter Munich et Stuttgart : où est le concept de production locale ? Je rappelle que quand les Allemands ont construit les centrales nucléaires, ils les ont mises près des gros centres de consommations selon une approche un peu plus locale du problème ! En France, on a fait pareil avec nos 19 centrales à l’exception de Bretagne et PACA. En revanche, on avait déjà connu le problème du concept de production locale avec les énergies renouvelables (la houille blanche au 19ième siècle) qui était principalement dans les Alpes.

Dan1

Et je rappelle que la présentation que nous avons citée vient d’Allemagne (DENA) et elle ne s’inscrit pas du tout dans le concept de production locale consommée sur place, le but est de pouvoir produire énormément au NORD et de pouvoir vendre massivement cette électricité au SUD. Pour ceux qui n’auraient pas compris ce que signifie les coefficients de corrélation, regargez les flèches à la page 24/40 du document déjà cité hier :

Dan1

A reivilo. Vous dénigrez sans arguments, là où je cite des faits. Certes AREVA va mal, mais cette entreprise fait des résultats positif (hors provisions) et possède un carnet de commande représentant 6 ans de chiffre d’affaire. La cata quoi ! Concernant les provisions, les pertes ne sont pas certraines puisqu’on ne sait toujours pas qui paiera quoi en Finlande. Car si AREVA n’a pas été un modèle de pilotagede projet industriel, il semble bienb que les Finlandais n’aient pas été exemplaires… à suivre. Enfin levez un peu la tête des cours de bourse qui ne reflètent pas le long terme mais sont souvent plus émotionnels que rationnels à très court terme.

Lionel-fr

Dan1 a dit : Certes les EnR peuvent occuper une place plus importante dans le mix électrique européen mais il y a des contraintes dont on ne peut s’affranchir et les caractère intermittent et aléatoire ne va pas disparaître par décret. Par décret non ! mais parce que les plus grands innovateurs de ce monde le veulent, oui : Batteries : la Deutsche Bank prévoit une baisse massive des coûts durant les 5 années à venir Le titre parle de lui même. Quand toute l’ingénierie mondiale s’arrète de faire des bombes pour se concentrer sur le stockage d’énergie, ça finit forcément par donner des résultats. Le problème à cette échelle , c’est plutôt le temps, car l’industrie n’est pas un modèle de rapidité.. Or si les batteries créent une rupture technologique majeure (qui est déjà commencée depuis 10 ans en fait) , vous savez très bien que l’hydrogène suit à très courte distance. On va avoir deux technologie majeures, chacune capables à elle seule de résoudre le problème, qui vont se concurrencer férocement. Les ingrédients du “ça peut pas foirer” sont là ! Dan1 a dit : Or les fermes éoliennes construites au nord de l’Allemagne devraient alimenter Munich et Stuttgart : où est le concept de production locale ? Oui et non, : Munich n’est pas si loin que ça, l’absence de frontière administrative raccourcit les distances. Mais même en l’absence de transport, l’abondance d’énergie au Nord de l’allemagne va créer de la demande. Concept complètement absent de vos raisonnement en général Croyez vous vraiment que les allemands du nord vont continuer à bruler du gaz lorsque les éoliennes tournent à plein régime ? Ils ne s’appellent pas Dan1 ! ils ont créé un modèle énergétique et croyez moi , ils vont le défendre farouchement en valorisant chaque watt-heure L’allemagne a ajouté 5800 MW de puisance éolienne en 2014, portant le total installé à + de 40 GW .. Vous pensez qu’ils vont s’arrèter là ? Pourquoi le feraient-ils ? L’état de leur économie ne plaide pas dans ce sens… En France , c’est exactement l’inverse et le pire , c’est qu’on vous le répète depuis des années

Lionel-fr

Non ! La part émotionnelle des cours de bourse est anecdotique, on est plus sur de l’intelligence artificielle. C’est mon travail depuis deux ans , je ne fais que ça 60h par semaine ! L’IA n’est pas très difficile à comprendre dans ses principes fondemmentaux, c’est la colossale quantité de statistiques qui dépasse nettement ce qu’un cerveau peut appréhender. Le poids des critères pris en compte et l’intéraction des critères entre eux évoluent moins vite que la capacité à réunir des données, mais évolue sans cesse quand même. L’IA reflète la somme des convictions des puissants de ce monde, ceux qui peuvent mettre sur la table plus d’argent que la valeur des nos organes ! Mais ne vous trompez pas de scenario : ils ne le font pas à la légère, c’est une erreur de le penser, les outils s’améliorent sans cesse, et les EnR croissent toujours de 15% par an lissé sur 10 ans. Vous n’y changerez rien, les programmes d’IA n’utilisent pas le forum d’enerzine comme source d’info Ce dernier point pourrait changer, mais pour cela , il faudrait qu’enerzine publie de l’info synthétique facile à grabber et interprèter par les moteurs d’IA. Ce n’est pas le cas actuellement

Dan1

“Or les fermes éoliennes construites au nord de l’Allemagne devraient alimenter Munich et Stuttgart : où est le concept de production locale ? Oui et non, : Munich n’est pas si loin que ça, l’absence de frontière administrative raccourcit les distances.” Ah bon, Munich n’est pas loin de Hambourg : Effectivement, ça ferait pas plus de 650 kilomètres en ligne droite. A ce compte là, toute l’énergie électrique produite est locale en France, car aucun endroit ne se trouve à plus de 650 kilomètres d’une centrale nucléaire ! Vous en avez d’autres comme ça.

Lionel_fr

Dan 1 : 1. Une ligne HVDC à thyristors peut transporter 7.5 GW sur 2500 km. 2. Une ligne HVDC n’est pas obligée de desservir Munich (qui est plus proche de la Suisse) , il suffit qu’elle désserve la zone de Berlin ou Cologne pour que le réseau situé entre Cologne et Munich soit soulagé d’une forte charge Comprendre : toutes les sources situées sous Berlin seront essentiellement dévolues au sud du pays. 3. Ce problème est transitoire, les Allemands ne s’arrèteront pas à une histoire de tuyeau. Ils VEULENT une électricité renouvelable , et visiblement, la notion de volonté est nettement plus marquée dans leur intellect que dans le vôtre Cela signifie que vos tentatives pour destabiliser l’allemagne en détruisant sa confiance dans son système de décision est non seulement vaine mais aussi un peu ridicule.. Vous alles vraiment publier des cartes d’état major des pays qui ne font pas ce que vous voulez ? Ca y est, vous prenez les armes , vous avez eu la révelation ? Vous êtes carrément limite, je trouve. En tous cas, je ne trouve pas cette conversation intéressante, j’ai plutôt l’impression que vous n’êtes que brutalité, violence, insulte, arbitraire, mépris Sujet clos pour moi, trop inutile

Sicetaitsimple

Je me désolidarise de ce M. Dan1 dont on voit bien qu’il profite de la tribune qui lui est offerte sur Enerzine pour fomenter un complot visant à déstabiliser l’Allemagne! Bon et puis qu’ils fassent une ligne Hambourg-Berlin et leur problème d’alimentation de Munich est réglé, c’est Lionel qui l’a dit….

Dan1

C’est vrai que ces Allemands n’ont rien compris. Ils s’acharnent à développer des corridors NORD-SUD à base de ligne THT alors qu’il suffirait de quelques lignes HVDC régionales pour régler le problème. Pourquoi, ils n’écoutent pas Lionel ?? Pour moins, ça devrait être obligatoire d’écouter LIonel et de faire ce qu’il dit.

Dan1

A Lionel “Cela signifie que vos tentatives pour destabiliser l’allemagne en détruisant sa confiance dans son système de décision est non seulement vaine mais aussi un peu ridicule..” Vaine peut être, mais visiblement, “à l’insu de mon plein gré”, j’ai réussi à vous convaincre que j’avais un projet de destabilisation de l’Allemagne en étant assis dans mon salon devant un ordinateur ! Et vous, vous n’auriez un brin de paranoïa naissante. Enfin, Berlin doit être sur les dents après l’affaire des écoutes américaines, les tentatives de Dan1 ! Angela ne dort plus.

Sicetaitsimple

En sortant une c…ie pareillle ( le coup de la ligne Hambourg-Berlin qui va tout régler pour faire court), vous n’avez pas l’impression que c’est vous qui êtes particulièrement insultant et méprisant vis-à-vis de nos voisins? Surtout compte-tenu de votre niveau technique amplement démontré sur ces sujets…..si vous insistez je peux refaire la liste avec les liens.

Lionel_fr

Je ne suis pas compétent en electronique de puissance et même je peux dire que cette discipline m’emmerde et que je ne serai donc jamais très compétent .. Par contre, je vois que vous vous la pétez à mort sur le réseau allemand , vous ne cessez de dire que ce qu’ils font est idiot et que ce qu”on fait est génial. Or même si c’était vrai , ce serait grossier et ressemblerait à une attitude d’alcoolo qui se fait un trip avec les grandes déceptions de sa vie.. Genre le raté, pillier de rade qui noie sa frustration dans la vinasse, l’ordurier et le gueulard.. Vous donnez une image pitoyable d’un secteur electronuke français qui mérite bien mieux que votre mauvais sketch. Il semble pourtant que la France essaye de faire la paix avec son histoire en cherchant le compromis entre le vieux nuke de plus en plus chargé et les nouvelles technos dont le muscle sera dans les énergies aériennes (PV+eolien), la dynamique dans le stockage et le transport pilotés par des systèmes numériques qui en seront la tête. L’electronuke français a un rôle historique nettement moins piteux que l’image que vous en donnez, ça fait vraiment la bande de loosers qui se biture la tronche en essayant de fermer leur clapet aux “ptits blancs becs” de la génération d’après , vous voyez l’idée que ça donne ? Ce serait pas mal si vous arrètiez de désespérer sur l’état du secteur et que vous releviez la tête, l’ingénierie française a de beaux jours devant elle, elle n’a pas forcément besoin qu’on la présente comme une éternelle has-been qui noie sa frustration dans une mega cuite collective pleine de rancoeurs et de mauvaise bile

Sicetaitsimple

“Par contre, je vois que vous vous la pétez à mort sur le réseau allemand , vous ne cessez de dire que ce qu’ils font est idiot et que ce qu”on fait est génial.”. Ah bon, j’avais plutôt l’impresion du contraire, que c’était vous qui disiez quelques lignes plus haut que leurs projets Nord-Sud étaient inutiles et qu’une bretelle Hambourg-Berlin suffirait largement…. Pour le reste, vous me permettrez d’ignorer vos commentaires. Restons factuels.

Dan1

Pourtant, il me paraissait clair que le document que je citais était écrit en ALLEMAND, par des ALLEMANDS, pour des ALLEMANDS : Il est donc assez insultant pour ces gens là de se voir traiter d’incompétents. J’ajoute que cela voudrait dire que les Allemands lancent des enquêtes publiques sans fondement. Il est possible qu’il y a des loosers biturés qui ne savent pas de quoi ils parlent, mais pas forcément là ou Lionel voudrait les voir. Dans tous les cas, la boisson n’est pas bonne conseillère dans des domaines aussi techniques et arides que la gestion de l’électricité. On peut à la limite admettre que cela peut avoir quelques effets bénéfiques dans le domaine de la création artistique. Suffit de ne pas se tromper de forum.

Lionel-fr

non 6ct , vous m’aviez parfaitement compris, vous simulez le malentendu comme toujours. Quant à Tony, il n’a d’autre choix que cette pirouette pour diluer sa blessure.. Tout cela se comprend mais le problème c’est que ça n’avance pas Les employés du monopole pensent encore qu’ils sont là pour 1000 ans (période souvent avancée par la filière nuke pour justifier La Hague), que la cgt leur obtiendra un CE mieux financé, les 32 heures, les avantages en nature exonérés de charges.. etc.. Je conçois que la révolution qui s’annonce avec les batteries , le déclin de la filière nucléaire, la perte de contrôle du marché de l’électricité posent des problème psychologiques majeurs. Pire , je ne connais pas le discours à tenir en pareil cas et j’ai le souvenir d’anciens monopoles (prod audiovisuelle, telecom) qui plaide clairement pour une fin de monopole des plus misérables. Mais je suis certain que votre rhétorique “tout va mal donc tout va bien” , “les autres sont nuls, on est les meilleurs”… ne fait que précipiter un système français encore viable dans un gouffre que seule une faillite retentissante pourra conclure Je n’ai peut-être pas le bon discours mais au moins je vous fais réagir, vous n’avez pas le bon discours non plus et le vôtre ne produit rien d’autre que faire perdurer un vieux modèle jusqu’au clash.. S’il faut écouter les allemands (et non pas les copier) , c’est parce qu’ils sont la première économie du continent, qu’ils ont les moyens d’investissement impensables ici.. Ils ont 0.6% d’excédent budjétaire en 2014 pour un PIB deux fois plus élevé que le français. Ca ce sont des faits. Les troubles sociaux que 6ct annonce en Allemagne pour protester contre l’électricité chère n’ont jamais éxisté que dans sa tête. Au contraire, l’Allemagne accélère dans l’éolien et Juncker prépare un plan énergétique européen à 2000 milliards d’euros ! Je ne vois pas où la France a réussi à caser sa rhétorique nuke hormis les deux EPR britanniques (contre 6 attendues par La filière française en 2011) Rien de tout cela. Ou plutôt rien excepté le grand rendez vous climat à la fin de l’année qui va consacrer les EnR comme l’avenir de l’humanité si je comprends bien Ou est la CGT de l’électricien français dans tout cela ? Pourquoi laisser entendre à ses défenseurs que tout va continuer comme avant pour au moins 1000 ans ? N’y a-t-il pas une voie plus consensuelle ?

Sicetaitsimple

votre schéma…Il n’y a même pas de nouvelle liaison Hambourg-Berlin… Quant à Lionel, quand vers 11h00 du matin on écrit que Dan1 essayerait de déstabiliser l’Allemagne avec le puissant outil de propagande qu’est Enerzine, excusez-moi mais on peut légitimement douter de l’état de conscience de celui qui l’écrit, que ce soit sous l’effet d’alcool ou d’autres substances. Un conseil, changez de calva….. Bon enfin maintenant c’est moi qui annonce des troubles sociaux en Allemagne (“Les troubles sociaux que 6ct annonce en Allemagne”). Très franchement, vous devriez consulter…..

Dan1

Effectivement pas un clou, ils n’ont pas demandé à Lionel. Les Allemands sont à fond dans le NORD-SUD alors que nous savons désormais que c’est parfaitement inutile. Mais maintenant, c’est les Suisses qui se mèlent des affaires allemandes : C’est décidément pas simple.

Sicetaitsimple

encore que… Ce jour à 12h45, la production nucléaire était de 48657MW. A 15h45, elle était de 42700MW. Et à 19h00, elle est de 48938MW. Source RTE. C’est ce qu’on appelle le nucléaire inflexible .

Lionel-fr

Je vais prendre ça comme un “non, il n’y a pas de voie consensuelle” , vous ne cherchez que la castagne sur un topic consacré à la fin de la CSPE pour un parc éolien. Vous vous fichez de la CSPE, ce ne sont que des prétextes pour venir batailler ici.. Justement, vous pourrez faire semblant d’être content puisque avec une division par 7 du cout des batteries ainsi qu’ une augmentation de leur longévité, les propriétaires de PV en toiture et de petit éolien vont renoncer au tarif d’achat … ainsi qu’à leur abonnement ! Et c’est pour avant 2020, càd demain.. Or là où on voit bien que vous n’êtes pas du tout professionnels de ce secteur , c’est que vous n’avez pas vu les autres développements, en particulier la baisse impressionnante des petites éoliennes qui on suivi le PV. Il ne reste qu’à ajouter les nouvelles chaudières CHP à stirling sans bielle (MTBF : 15 ans) , un peu de pellets ou de propane et des arrangements sur les lois du logement inspirées de la colocation ou de la SCI et le monopole perd un gros tiers de ses “usagers” dans les 10 ans qui viennent. Ce n’est plus du tout une hypothèse, c’est désormais inéluctable, EDF n’est plus la seule voie possible Et comme le monopole a pris l’hydrogène par dessus la jambe , il a tout simplement oublié de prendre le seul billet pour continuer à monopoliser.. L’hydrogène sera distribué par des structures plus modernes que les vieux monopoles de 1946, ouf ! Ceci fait , il ne restera qu’à mettre la clé sous la porte et s’éteindre gentiment Inutile de me demander plus d’explications, je n’en ai pas envie, et je vais m’adonner à des activités plus interressantes que discuter avec vous Tout ce que je peux présager maintenant, c’est qu’on n’a pas fini de vous voir dénigrer à tout va ni de vous entendre gémir et réclamer de l’argent pour nos petits hommes bleus… Je pense que vous continuerez jusqu’à l’âge de la retraite, quand vos yeux ne verront plus assez clair pour faire partager vos passionnantes convictions aux lecteurs d’énerzine qui au passage , ne sera plus tout jeune non plus Dans cette attente, je vous souhaite une bonne soirée

Sicetaitsimple

“Inutile de me demander plus d’explications, je n’en ai pas envie”. C’est à dire que vos explications, pour être franc,…..

Sicetaitsimple

Je ne suis pas sûr d’en comprendre tous les détails, mais le dialogue entre l’UE et à la Suisse à propos de l’électricité me parait un peu tendu en ce moment. Ca donne quand même l’impression que la Suisse voudrait bien tous les avantages du marché unique sans les inconvénients.

68
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime