Un projet éolien annulé sur critère esthétique

Le tribunal administratif de Lyon a annulé, le 4 novembre, un arrété autorisant la construction d’un parc éolien dans l’Ain.

8 éoliennes de 126 mètres de hauteur, et 1,5 MW de puissance unitaire, devaient être implantées près des communes de Prémillieu, Virieu-le-grand, Armix et Thezillieu. C’est de cette dernière que provient la remise en cause de l’arrété délivré par la préfecture en 2006, qui autorisait le projet.

Thezillieu a poursuivi en justice Erelis (Enel), développeur du projet, et a obtenu gain de cause : le permis de construire a été annulé, en raison de "l’étude d’impact, qui avait proposé un projet à impact moindre sur le paysage : 6 éoliennes de 2MW". Le Journal de l’Environnement rapporte que le juge a également appuyé son jugement sur "l’emplacement même du parc" : "Le juge reconnaît que le site n’est pas classé, mais qu’il n’en est pas moins remarquable", a confié au quotidien l’avocat de la commune de Thezillieu, Carl Enckell.

            

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
28 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
renewable

J’apprend aujourd’hui que RTE prévoit d’importer 1300MW d’électricité courant Janvier car nous n’en produisons pas assez et dans le même temps on refuse un parc éolien pour le plus subjectif des arguments : l’ésthétique! Il faut les peindre en rose avec des fleurs peut-être??Il suffirait pourtant de 4000MW d’éolien installés (l’objectif final de 8000éoliennes représente un  parc éolien de 6 éoliennes pour 27 communes françaises!!!) pour ne pas avoir à importer ces 1300MW et peut être même moins que cela quand on sait que le mois de janvier est le plus venté avec celui de février!!On marche sur la tête, on accorde une place démesurée aux conservateurs anti éoliens, qu’ils soient issus du lobby nucléaire, du syndrome nimby, de la mouvance traditionaliste (patrimoine et nostalgie de l’ancien régime) ou de nos amis chasseurs du CPNT!

pasnaif

qui croit qu’il suffit de coller des éoliennes pour avoir du courant en permanence? En toutes circonstances la France exporte bien davantage de courant qu’elle n’en importe: Nous ne sommes pas, et de loin, le premier exportateur mondial de courant pour rien!!! Je sais que cela vous est inconnu ou vous déplait, mais cela est.Amitiés

Mamouth

Le motif est déjà très contestable (a t’on jamais vu une centrale nucléaire ou thermique annulée pour critères esthétiques ?).Mais en plus, en fait, il s’agît d’un vice de forme !(8×1.5 MW au lieu de 6×2 …)En France, le ridicule tue .. les éoliennes.

phigoudi

Notre cher amis Pasnaïf, avez-vous lu la nouvelle précédente de cette page : “recul des investissements énergétiques…”<br> Bien sûr, qu’il ne suffit pas de “coller des éoliennes deci-delà pour avoir du courant en permanence… Mais plus il y en aura, plus on aura de chance d’en avoir, du courant en permanence. C’est pas évident ? Et gratuit ? Ca ne retire pas le mérite des centrales nucléaires. Seriez-vous le parangon de la mauvaise foi, cher monsieur et néanmoins ami de forum.

daniel 53

Que pensait-on de l’esthétique des premiers moulins à vents? Franchement, c’est quand même beaucoup plus massif, pas élancé du tout. Et pourtant, je suis certain que personne n’a ralé devant tant de laideur. Et oui, tout le monde trouve ça joli et pitoresque, aujourd’hui. Comme quoi, le beau et le pas beau… Daniel

Dan1

Pour ceux qui viennent d’apprendre avec douleur la nouvelle, je propose une mise perspective car RTE fait des études depuis quelques années, voir le lien suivant :  S’agissant d’importation en puissance (MW), il faut étudier aussi la durée et là, il faut regarder le graphique page 4/6. On voit effectivement que, pour le risque 1 %, la prévision donne – 1300 MW la deuxième semaine de janvier. Or ce risque 1% équivaut au niveau de marge correspondant à une probabilité de 1% de devoir faire appel à des moyens dits « exceptionnels ». La situation de la France pourrait donc être tendue pendant quelques heures, nous verrons bien si cela se réalise. Il ne s’agit donc nullement d’une insuffisance globale de production, nous serons encore cet hiver globalement exportateur. D’autre part, rien n’indique qu’un parc éolien de 4000 MW nous aiderait à mieux passer ce pic difficile mais relativement court, car ça dépend… du vent. Il faut de la puissance précisément au bon moment et là l’hydraulique de barrage est extrêmement  intéressant (voir le profil de production du 17 décembre 2007). Pour vous en convaincre, dites-moi par quoi l’Allemagne a été alimentée du 15 au 29 septembre 2008 malgré ses 22 000 MW d’éolien. Il est beaucoup plus efficace de travailler sur l’effacement de puissance (on peut couper sans trop de dommage un congélateur pendant les 3 ou 4 heures, à condition de lui donner la bonne consigne).  

g.lecoq

Bonjour,Franchement, heureusement que le ridicule ne tue pas, sinon quelle hécatombe!!Refusez l’implantation d’un site de 8 ou 6 éoliennes pour raison “d’esthétisme”, il n’y a bien qu’ici qu’on voit ça.Il est vrai que nos tours de refroidissment, nos blocs bétonnés “centralisés” ou nos lignes  hautes tensions sont tellement bien intégrés dans le doux bocage que l’on se demande qui a pu pondre une telle ânerie. Un tribunal administratif, donc l’Etat, y a pas photo, on fait le contraire de ce que l’on dit “officiellement’ et “grenellisement” parlant, tout ça pour ne pas d’ombre au futur EPR, qui lui, il est vrai, allie si bien beauté et efficacité énergétique qu’il ne peut y avoir qu’une bande de ringards pour refuser un tel “progrès”.Dommage qu’il n’y ai pas encoer de refus de permis de construire pour une Centrale pour cause d’esthétisme!! VGE et ses potes anti-éoliens doivent respirer dans leur si beau site de Vulcania, qui, lui aussi est d’une telle splendeur architecturale qu’il l’a carrément implanté et imposé dans un Parc Régional, lui!!Vive le Vent.G.Lecoq.

Cramelas

En 1889, la Tour Eiffel était une abomination à envoyer à la ferraille ; un peu plus tard, Picasso fut considéré comme un barbouilleur pornographe, et le jazz comme du boucan produit par des sauvages… Rien n’est plus hypocrite que l’argument ésthétique. Si on respecte quelques règles de bon sens (ne pas construire d’éoliennes dans des parcs naturels ou à côté de monuments historiques), il n’y a aucune raison de refuser des projets utiles à la communauté. Vive les éoliennes !!!

Nature

 Les féderations de protection du paysage et du patrimoine historique sont toutes opposées au déferlement annoncé des éoliennes.Et elles ne réunissent pas que des nostalgiques de l’ancien régime.On comprend que les partisans de ces machines soient fermés à un style de sensibilité,on admet moins qu’ils donnent dans la vindicte agressive à l’encontre de personnes dont la culture esthétique ne se résume pas à la tour Eiffel.Par parenthèse il n’en existe q’une ,alors qu’on voudrait installer des milliers d’éoliennes ,toutes semblables dans des territoires tous différents. La création artistique passe par l’originalité.sinon on en reste à l’artisanat ou à la production industrielle de série.Quant à l’argument “une éolienne n’est pas plus laide qu’un pylône”,il se détruit par lui même puisqu’il revient à reconnaître la laideur des deux.Or jamais la peste n’a excusé le choléra.De plus les éoliennes s’ajoutent aux pylônes ,elles n’en font disparaître aucun.Certains ont la faiblesse de préférer les” Nymphéas” de C. Monet à une centrale électrique ,les gens de culture valent les thuriféraires de la technique.

Nature

 Les féderations de protection du paysage et du patrimoine historique sont toutes opposées au déferlement annoncé des éoliennes.Et elles ne réunissent pas que des nostalgiques de l’ancien régime.On comprend que les partisans de ces machines soient fermés à un style de sensibilité,on admet moins qu’ils donnent dans la vindicte agressive à l’encontre de personnes dont la culture esthétique ne se résume pas à la tour Eiffel.Par parenthèse il n’en existe q’une ,alors qu’on voudrait installer des milliers d’éoliennes ,toutes semblables dans des territoires tous différents. La création artistique passe par l’originalité.sinon on en reste à l’artisanat ou à la production industrielle de série.Quant à l’argument “une éolienne n’est pas plus laide qu’un pylône”,il se détruit par lui même puisqu’il revient à reconnaître la laideur des deux.Or jamais la peste n’a excusé le choléra.De plus les éoliennes s’ajoutent aux pylônes ,elles n’en font disparaître aucun.Certains ont la faiblesse de préférer les” Nymphéas” de C. Monet à une centrale électrique ,les gens de culture valent les thuriféraires de la technique.

Nature

 Les féderations de protection du paysage et du patrimoine historique sont toutes opposées au déferlement annoncé des éoliennes.Et elles ne réunissent pas que des nostalgiques de l’ancien régime.On comprend que les partisans de ces machines soient fermés à un style de sensibilité,on admet moins qu’ils donnent dans la vindicte agressive à l’encontre de personnes dont la culture esthétique ne se résume pas à la tour Eiffel.Par parenthèse il n’en existe q’une ,alors qu’on voudrait installer des milliers d’éoliennes ,toutes semblables dans des territoires tous différents. La création artistique passe par l’originalité.sinon on en reste à l’artisanat ou à la production industrielle de série.Quant à l’argument “une éolienne n’est pas plus laide qu’un pylône”,il se détruit par lui même puisqu’il revient à reconnaître la laideur des deux.Or jamais la peste n’a excusé le choléra.De plus les éoliennes s’ajoutent aux pylônes ,elles n’en font disparaître aucun.Certains ont la faiblesse de préférer les” Nymphéas” de C. Monet à une centrale électrique ,les gens de culture valent les thuriféraires de la technique.

Nature

 Les féderations de protection du paysage et du patrimoine historique sont toutes opposées au déferlement annoncé des éoliennes.Et elles ne réunissent pas que des nostalgiques de l’ancien régime.On comprend que les partisans de ces machines soient fermés à un style de sensibilité,on admet moins qu’ils donnent dans la vindicte agressive à l’encontre de personnes dont la culture esthétique ne se résume pas à la tour Eiffel.Par parenthèse il n’en existe q’une ,alors qu’on voudrait installer des milliers d’éoliennes ,toutes semblables dans des territoires tous différents. La création artistique passe par l’originalité.sinon on en reste à l’artisanat ou à la production industrielle de série.Quant à l’argument “une éolienne n’est pas plus laide qu’un pylône”,il se détruit par lui même puisqu’il revient à reconnaître la laideur des deux.Or jamais la peste n’a excusé le choléra.De plus les éoliennes s’ajoutent aux pylônes ,elles n’en font disparaître aucun.Certains ont la faiblesse de préférer les” Nymphéas” de C. Monet à une centrale électrique ,les gens de culture valent les thuriféraires de la technique.

Nature

 Les féderations de protection du paysage et du patrimoine historique sont toutes opposées au déferlement annoncé des éoliennes.Et elles ne réunissent pas que des nostalgiques de l’ancien régime.On comprend que les partisans de ces machines soient fermés à un style de sensibilité,on admet moins qu’ils donnent dans la vindicte agressive à l’encontre de personnes dont la culture esthétique ne se résume pas à la tour Eiffel.Par parenthèse il n’en existe q’une ,alors qu’on voudrait installer des milliers d’éoliennes ,toutes semblables dans des territoires tous différents. La création artistique passe par l’originalité.sinon on en reste à l’artisanat ou à la production industrielle de série.Quant à l’argument “une éolienne n’est pas plus laide qu’un pylône”,il se détruit par lui même puisqu’il revient à reconnaître la laideur des deux.Or jamais la peste n’a excusé le choléra.De plus les éoliennes s’ajoutent aux pylônes ,elles n’en font disparaître aucun.Certains ont la faiblesse de préférer les” Nymphéas” de C. Monet à une centrale électrique ,les gens de culture valent les thuriféraires de la technique.

Nature

 Les féderations de protection du paysage et du patrimoine historique sont toutes opposées au déferlement annoncé des éoliennes.Et elles ne réunissent pas que des nostalgiques de l’ancien régime.On comprend que les partisans de ces machines soient fermés à un style de sensibilité,on admet moins qu’ils donnent dans la vindicte agressive à l’encontre de personnes dont la culture esthétique ne se résume pas à la tour Eiffel.Par parenthèse il n’en existe q’une ,alors qu’on voudrait installer des milliers d’éoliennes ,toutes semblables dans des territoires tous différents. La création artistique passe par l’originalité.sinon on en reste à l’artisanat ou à la production industrielle de série.Quant à l’argument “une éolienne n’est pas plus laide qu’un pylône”,il se détruit par lui même puisqu’il revient à reconnaître la laideur des deux.Or jamais la peste n’a excusé le choléra.De plus les éoliennes s’ajoutent aux pylônes ,elles n’en font disparaître aucun.Certains ont la faiblesse de préférer les” Nymphéas” de C. Monet à une centrale électrique ,les gens de culture valent les thuriféraires de la technique.

Dan1

Et vous estimez à combien d’année la mise en service d’un parc EnR (notamment éolien) qui rivalise en production avec 1 à 10 EPR (entre 12 et 120 TWh) ? On le construit en 3 mois ??Et pendant que l’on importe 1 300 MW en janvier (terme impropre quand on parle à l’échelle du mois, cela fait combien de TWh ?), on exporte combien de TWh ?

Dan1

2 réacteurs EPR = 1 600 MW x 2 = 3 200 MW fonctionnant au moins 7 900 heures par an (les finlandais feront probablement plus), soit une production de 25 TWh en base. Dans une vision idéale, pour faire cela en éolien terrestre avec un facteur de charge de 25 % (soit 2190 heures équivalent pleine puissance), il faut 3,6 fois plus de puissance soit 11 500 MW ou 5 750 éoliennes de 2 MW. Cependant, le service ne sera pas garanti avec les seules éoliennes.  Pensez-vous sérieusement que l’on implante 5 750 éoliennes en 3 ans, même en emprisonnant VGE et Butré ! De plus il est illusoire de supprimer les importations grâce aux éoliennes. A propos, dites-moi donc combien les éoliennes allemandes ont produit les 10 et 11 décembre, jour où nous avions besoin d’elles pour limiter le recours aux centrales à charbon. Pour vous aider à trouver la réponse, je vous donne le lien :            

Dan1

Attention tout de même au transfert de milliard. Comment obtenez un manque à gagner de 8 milliards d’Euros pour le transfert de production de 2 EPR vers l’éolien ? 

Nk

Les objectifs découlant des négociations du Grenelle de l’Environnement sont réaffirmés pour l’éolien : « Il s’agit de passer à environ 20 000 MW à l’horizon 2020 pour l’éolien terrestre, soit une multiplication par 10 du parc en termes de puissance. » Avec les 5000 MW projetés pour l’éolien en mer, l’objectif a le mérite d’être clair et de ne pas laisser la place à l’interprétation. Pour les éoliennes off-shore, nous sommes également rassurés avec la suppression du dispositif des ZDE pour ces éoliennes et la création d’une instance de coordination pour chaque façade maritime. Les conditions vont enfin être réunies pour mettre en œuvre en France un parc éolien off-shore conséquent, alors que nos voisins européens ont une nouvelle fois pris une avance considérable. Enfin, le tarif d’achat de l’électricité éolienne a à nouveau fait l’objet d’un soutien sans faille de la part du Ministère ce qui permettra de continuer sereinement le développement du parc annoncé. Il s’agit là de mesures solides qui sont nécessaires pour atteindre l’objectif. Et  Areva   fournira  des  éoliennes  dans cet ensemble  fort profitable .l ‘ EPR  lui , fournit  une production de fond sans intermittence .aucune  concurence  entre ces  2 domaines de productions  indépendant .Le seul  ennemi de  l ‘ éoliien  restera  les nimbys de tous poils ( genre FED et compagnie).Pas   question d ‘ accepter  l ‘ intox  des  “cochets”  ,  voynets , mamères ,et autres ” verts”sur  ce  mensonge  de la prétendu opposition    éolien-nucléaire . C ‘ est  une très malhonnête propagande politique  révoltante  et inacceptable .

Nk

 Reste  à  savoir  ce qu ‘ il  en  est réellement de  la suppression du dispositif des ZDE . Entre  l  ‘  intox  des  uns  et  la  mauvaise foi des autres , on est malheureusement obligerd ‘ attendre  d ‘ y  être  vraiment , avec  tous le suspense irritant  que cela  comporte .Si   ces  20000 Mégawatts (énergie  intermittente)  sont véritablement mis en oeuvres  en 2020 .  Alors  les  2  EPR  à  la  même  époque  fourniront  2 *  1600 = 3200 Mégawatts ,mais  en  production  continu . Ce  n ‘ est  pas  le  même service  de production d ‘ énergie .De  plus   ces  20000 MW  seront  l  ‘  occasion   d ‘ apprendre  à  gérer ( suivant  le régime des  vents  français , différent  de celui des allemands )  un  grand  parc  de  20 Gigawattsde  puissance  répartie  sur  nombre  de secteurs  terrestres  et  maritimes .Une  expérienceindustrielle très  intéressante  à  acceuillir  avec  grand  intérêt  mais  qui  se  réaliserai sur  la  dizaine  d ‘ années  qui  va de 2020  à  2030  pour avoir le recul  d ‘ expérience  industrielle  et  maitrise des  répartitions  de production électriqueindispensable avant de prendre  la  décision  d’ agrandir  encore  plus le parc  éolien .En  France  , 20 GW  éolien  , ça  sera  sans  précédent ,donc un grand  apprentissage de gestion à très grande  échelle de ce type de réseau.Il faut prendre conscience à quelpoint ce sera délicat . Ce  qui peut inquiéter  certains responsables  politiques.Quand  à  Areva  qui a investi dans le secteur  éolien , il a tout intêret à profiter de  l ‘ Aubaine . Il  peut  faire  sur  les  2  FRONTS  (éolien  et  nucléaire)  des  gros  profits ,qui  s ‘ additionnent  au  lieu  de  s ‘ opposer .

Nk

Lorsque  le solaire va vraiment décoller , on  ne  pourra plus  l  ‘ arrêter , de  même    que  l  ‘  on  arrête  pas  les puces électroniques (microprocesseurs) et  toute  l ‘ industrie  électronique et  informatique  hardware  et  software .Les  Nimbys  en  tout genre  raleront  très certainement sans pouvoir rien arrêter .Quand  aux compagnies  nucléaires du  monde  entier (dont  Areva) ,  elles  investiront le secteur du  Solaire  comme  elle  commencent  à  le faire avec l ‘ éolien (et le feront encoreplus). Elles  Feront  avec  chaque  secteurs  d ‘ énergies  (nucléaire, éolien , solaire) ,des Très gros  Profits . Elles  ont tout à  gagner à  rajouter en quantités  industrielles  les  EnRet notament  l ‘ éolien  et le solaire ; contrairement aux  bobards que se plaisent à  raconterLes députés  verts  et leurs  militants  désinformateurs . Rien  n ‘ arretera  le grand  déploiment  des  énergies  éoliennes  et solaires  , encore moins le nucléaire qui  n ‘ est pasen opposition  avec elles (contrairement à cette absurde désinformation). Tout au plus ,il peut y avoir ( et c ‘ est  inévitable entre toutes formes d ‘ énergies qu ‘ellesquel  soient) des  désacords locaux et circonstanciels en tous  genres .Tous genres d ‘ implentations  obligent à faire des choix avec d ‘ inévitables partis en conflits , ce n ‘ est pas réservé  au  “duo   éolien  – nucléaire” .  

Nk

Il est vrai que  la  ”  Lauvergeon ”  me  fait un peu  penser  au  conservatisme irritantet pernicieux de l ‘ industrie automobile française qui s ‘ entête à reculer le plus  possiblela  production et diffusion  de  la voiture électrique ainsi que d ‘ hybrides “série” genre”chevrolet  volt    64 km  d ‘autonomie en mode pur électrique” de GM  .  C ‘  est  une  manie en France que de trainer sur toute modernisation , quitte  à  se tirer  des balles  dans le  pied   .  Les  élites  énarquo- technocratiques  détestent les  ruptures   technologiques  . D ‘ où  les absurdes  décisions ,contre-productives de la présidente   d ‘ Areva . Cette attitude irresponsable  peut faire  croire à une opposition économique  nucléaire-Enr alors qu ‘ il ne s ‘ agit que d ‘ une lamentablepéripétie  technocratique  réellement  idiote ,comme on sait si bien le faire en France.Hélas . De quoi en effet créer artificiellement de la Paranoia ( à cause  d ‘ une Lauvergeonet  quelques  gros cadres  du même genre qui ne mesurent pas les conséquences de certaines  de leurs décisions  sur  la  synergie  EnR – nucléaire) .l 

Nk

La  synergie  EnR – nucléaire  gagnerait  beaucoup  à  ce  que soit changé  tout le  directoire  d ‘ Areva  , qui  n ‘   est  décidement  plus en phase avec les exigences énergétiques  du  21 ème siècle . On  ne doit en effet  jamais alimenter  une absurdeopposition  éolien – nucléaire  quand  on est à des postes de responsabilités  aussi énormes .

Nk

La  synergie  EnR – nucléaire  gagnerait  beaucoup  à  ce  que soit changé  tout le  directoire  d ‘ Areva  , qui  n ‘   est  décidement  plus en phase avec les exigences énergétiques  du  21 ème siècle . On  ne doit en effet  jamais alimenter  une absurdeopposition  éolien – nucléaire  quand  on est à des postes de responsabilités  aussi énormes .

renewable

Je pense également que le directeur “Energies renouvelables” d’AREVA est sur une toute autre longueur d’onde que sa présidente…et heureusement!

Nk

Eh  bien , tant mieux . Reste  à  espérer qu ‘ il  aura  suffisament de pouvoir pour  infléchir  les  décisions  d ‘ Areva  dans  le bon  sens . L ‘ énergie  nucléaire  auraittout  à  y gagner .

Nature

Plutôt le ski de fond que les remonte-pentes ,plutôt rouler à 60 km./h qu’à 130,plutôt isoler les maisons que chauffer les terrasses des cafés.Plutôt lire Stendhal que subir des sonos intenpestives,plutôt flâner dans un parc que faire 500 km. pour voir un “spectacle son &lumière,etc.L’élegance vécue s’écarte le plus souvent de la frénésie consommatrice,donc de la dépense énergétique.PS. plutôt ne pas voir de colossales éoliennes et me séparer alors de cet ordinateur;

Nature

Plutôt le ski de fond que les remonte-pentes ,plutôt rouler à 60 km./h qu’à 130,plutôt isoler les maisons que chauffer les terrasses des cafés.Plutôt lire Stendhal que subir des sonos intempestives,plutôt flâner dans un parc que faire 500 km. pour voir un “spectacle son &lumière,etc.L’élegance vécue s’écarte le plus souvent de la frénésie consommatrice,donc de la dépense énergétique.PS. plutôt ne pas voir de colossales éoliennes et me séparer alors de cet ordinateur;

Elena

A propo de l’ésthétique des éliennes, voir les projets de l’artiste Elena Paroucheva: Mes « sculptures – éoliennes » sont des supports pour des turbines éoliennes. Je ne cherche pas à les camoufler, mais à les mettre en valeur, les transformer en œuvres d’art et donner une touche artistique et esthétique à nos paysages. Elles sont humanisées, même féminisées: belles demoiselles, mais aussi oiseaux, fleurs, arbres…étudiées selon le pays.La construction de mes « sculptures – éoliennes » est basée sur le module des pylônes treillis selon mon concept de l’artiste. Réalisables par un pylôniste après une modélisation, elles sont adaptées pour des espaces urbains et des paysages naturelles. Il est possible d’installer sur chaque sculpture une ou plusieurs turbines éoliennes d’axes vertical ou horizontal. Une dizaine de petites turbines sur une sculpture peuvent donner autant d’énergie que la grande hélice et diminuer les nuisances. Les sculptures treillis sont conçu comme des « multi-supports » pour différents réseaux aériens: électrique, éolienne, antennes relai des opérateurs de téléphonie mobile… Elena Paroucheva – Art Environnemental http://www.art-elena.com

28
0
Laissez un commentairex