• Informer
  • Participer
  • Professionnels
login
pass
lettre quotidienne d'information ▼
    Exemple ?  
Japon : Un mini sous-marin va cartographier la contamination à Fukushima
  
Les équipes d'Areva du Business Group Aval ont annoncé avoir mis à la disposition de ses partenaires japonais deux nouvelles solutions pour cartographier et décontaminer la zone des 20 km autour de Fukushima.

Ces innovations sont le fruit d'une collaboration exemplaire initiée au lendemain de l'accident de Fukushima entre les équipes des BU Valorisation, Recyclage et d'Areva Japon pour le traitement des eaux contaminées.

Il s'agit tout d'abord d'un mini sous-marin, le ROV (pour Remotely Operated underwater Vehicle). Equipé d'une sonde, il réalise des relevés des fonds marins et transmet les informations permettant, après traitement, de visualiser sur une carte les « taches » de contamination. Après formation des équipes de l'Agence de l'énergie atomique japonaise (JAEA) à son pilotage, il sera utilisé pour cartographier les lacs dans les environs de Fukushima.

L'autre solution concerne une unité de tri des terres faiblement contaminées par les radionucléides, développée par Areva en partenariat avec GRS Valtech. Automatisée et mobile, elle sera capable de séparer les terres saines des terres contaminées à un rythme de 100 tonnes / heure. Des essais sont prévus dans la région de Fukushima durant l'été avec ses partenaires japonais ATOX, Chiyoda Technol et SKS.

A ces deux solutions s'ajoutent d'autres mesures liées à la contamination des routes ainsi qu'un drone capable de cartographier des zones contaminées difficiles d'accès, prototypes qui opèrent depuis plusieurs mois dans la région de Fukushima.

"Les innovations que nous avons développées depuis deux ans ont pour point commun d'être pragmatiques, autonomes, faciles à transporter et à déployer. Elles utilisent des technologies standards et robustes pour faciliter leur pilotage et leur maintenance" ont déclaré Pascal Prud'homme, chef de projet à la Direction Innovation Recherche et Projets de la BU Recyclage, et Marc Messalier, expert à la Direction technique de la BU Valorisation.

"La philosophie du projet est d'associer les compétences d'Areva en ingénierie à celles de ses partenaires japonais et français pour nucléariser des équipements basés sur de l'existant. Les performances des machines sont adaptées à la taille de la zone de Fukushima" a ajouté Thierry Varet, Directeur technique de la BU Valorisation.

[ Illustration article ]

 Lu 752 fois 
 Publié le 25/06/2013 à 08:00 
© Enerzine.com
 
Envoyer à un ami Envoyer Flux RSS Enerzine
Imprimer Imprimer
Soyez le premier à réagir à cette brève !
 
  Pseudo  
  Email (facultatif)   
  Titre   
 

Avertissement !

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'éditeur ou de ses représentants.

En appuyant sur le bouton 'ajouter votre commentaire', vous déclarez avoir lu, compris et approuvé (la charte) d'enerzine.com

Un commentaire abusif ? Signaler le ici 

En mode invité : il faudra attendre 3 minutes avant que votre commentaire soit publié.
Conseil : pour laisser une ligne blanche entre 2 paragraphes, appuyez 2 fois sur Entrée

  Code de validation :   45340
  Recopier le code ci-dessus   

Pas encore membre ?
1 minute suffit pour le devenir
et poster votre 1er commentaire ...

login pass
J'ai perdu mes identifiants 

Etre un membre connecté vous permet :
  • de réserver son 'pseudo',
  • d'être reconnu auprès des autres membres,
  • de voir les signatures et les profils,
  • de vous envoyer des messages privés,
  • d'accéder sans limitation au forum,
  • et bien d'autres fonctions encore ...
  
 
Derniers communiqués
Retrouver Enerzine.com sur ...
S'abonner au rss
S'abonner à Twitter
S'abonner à Facebook
S'abonner à la newsletter
S'abonner à Youtube
S'abonner à Google+