Areva/Mitsubishi : coopération élargie au combustible

Areva et Mitsubishi Heavy Industries (MHI)ont décidé d’élargir leur coopération au combustible nucléaire.

Le protocole d’accord signé par Anne Lauvergeon, Présidente du directoire d’Areva, et Kazuo Tsukuda, Président du Conseil de MHI, porte sur la création d’une entité commune pour la fourniture de combustibles aux réacteurs à eau pressurisée, à eau bouillante, à gaz et de combustibles MOX. Cette structure devrait voir le jour d’ici à la fin de l’année 2008.

Cette coopération s’appliquera au marché japonais. Le protocole d’accord ouvre la possibilité d’éventuels investissements de MHI dans les capacités de production de combustible d’Areva aux Etats-Unis.

Lors de cette rencontre, les deux entreprises ont pris note de l’avancée du programme de leur nouveau réacteur commun, ATMEA 1, dont la conception doit s’achever d’ici à la fin de l’année 2009. Son évaluation par des organismes tiers est engagée et il fait déjà l’objet de rencontres commerciales organisées par la joint venture ATMEA.

Par ailleurs, dans le prolongement de leur coopération pour la fabrication de composants initiée dans le cadre du projet EPR d’Olkiluoto 3, Areva et MHI ont décidé de travailler conjointement sur la consultation de la République Sud-Africaine, pour laquelle Areva a proposé deux réacteurs EPR.

« Notre nouvelle coopération dans l’activité combustible apparaît comme le développement naturel des excellentes relations qui unissent nos deux sociétés depuis de nombreuses années, déjà renforcées par notre partenariat dans la conception d’ATMEA 1. J’attends beaucoup des résultats qui peuvent être obtenus de l’association de l’expertise et du savoir-faire des équipes de MHI et d’Areva», s’est réjouie Anne Lauvergeon.

« MHI fournit le combustible de 23 réacteurs à eau pressurisée construits par le groupe, a expliqué M. Hidaeki Omiya. En proposant aussi la technologie du combustible nucléaire d’Areva pour les réacteurs à eau bouillante, cette structure commune sera en mesure de fournir du combustible aux REP et aux REB japonais. En conjuguant leurs forces, MHI et Areva ont l’ambition de fournir un combustible de haute qualité à leurs clients, et de contribuer à la pérennité du renouveau du nucléaire ».

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz