De l’Hydrogène solide pour stocker l’énergie renouvelable

L’Université de Nottingham (angleterre) a retenu la technologie de McPhy Energy pour le stockage moyen terme d’hydrogène sous forme solide d’énergie renouvelable dans un micro-réseau résidentiel, dans le cadre du projet « Creative Energy Homes » (CEH).

L’hydrogène est considéré comme un excellent vecteur d’énergie. Il est traditionnellement stocké à haute pression, ce qui n’est pas sans poser des questions de sécurité.

La technologie développée par McPhy Energy permet de stocker l’hydrogène sous une forme solide, grâce à l’utilisation d’hydrures de magnésium qui sont respectueux de l’environnement, bon marché, aisément disponibles et entièrement recyclables.

Les réservoirs de stockage d’hydrogène solide de McPhy Energy sont jugés "sûrs", avec un "très haut rendement", facilement transportables et obtiennent de très bonnes cinétiques de remplissage/vidange.

L’objectif du projet CEH est de stimuler des idées de conception durable et de promouvoir de nouveaux logements innovants, économiquement viables et respectueux de l’environnement. Grâce à sa technologie, McPhy Energy estime "apporter une réponse pertinente à la demande du projet CEH en matière de stockage d’énergie, que ce soit sur le plan technique, écologique ou économique."

Dans la phase à venir du projet CEH, la solution McPhy sera utilisée pour le stockage d’excédent d’énergie solaire et/ou éolienne qui vise une autonomie d’énergie plus grande pour les maisons via un micro-réseau dédié.

Les équipements de l’université de Nottingham pour le projet « Creative Energy Homes » représentent une installation de recherche hors norme. En effet, les maisons fabriquées dans le cadre du programme intègrent une gamme de technologies bas-carbone incluant la micro génération d’origine solaire et/ou éolienne ainsi que des pompes à chaleur géothermiques. Les maisons sont exploitées individuellement, utilisant uniquement l’énergie renouvelable produite localement. Cependant, une solution de stockage, commune aux différentes maisons, pour l’énergie excédentaire est nécessaire afin de couvrir les périodes de pic, particulièrement après le coucher du soleil et pendant les périodes de vent faible.

Pour répondre à cette problématique, cette nouvelle phase du projet CEH prévoit la construction d’un micro-réseau incluant un système de gestion de l’énergie pour les différentes maisons. Il prévoit également l’intégration d’un réservoir MCP-N-4 de McPhy Energy afin de stocker le surplus d’énergie sous forme d’hydrogène solide (hydrure de magnésium) avec le maximum de performance. L’hydrogène sera ensuite utilisé, à la demande, pour alimenter des piles à combustible.

De l'Hydrogène solide pour stocker l'énergie renouvelable

"Combiner différents systèmes de stockages d’énergie fournira un système plus robuste. Les réservoirs hydrogène solide de McPhy Energy seront principalement utilisés pour le stockage d’énergie moyen terme et les batteries pour des besoins en énergie à court terme," explique Gavin Walker, Professeur d’Énergie Durable à l’Université de Nottingham. "La meilleure façon d’utiliser l’hydrogène associé aux piles à combustible dans un micro-réseau est une question importante à laquelle il n’y a pas de véritable réponse, à ce jour."

"McPhy Energy est très heureux d’avoir été choisi pour la fourniture de stockage d’hydrogène solide pour ce projet novateur, » précise Pascal Mauberger, Président Du Directoire de McPhy Energy. "Cela marque notre première entrée sur le marché très dynamique des énergies renouvelables en Grande Bretagne. Alors que nous sommes impliqués dans de nombreux projets à l’échelle industrielle, nous croyons que le projet « Creative Energy Homes » de l’Université de Nottingham est une première mondiale en ce qui concerne l’utilisation d’hydrogène solide comme une solution de stockage moyen terme afin d’atteindre l’autonomie énergétique à l’échelle d’un micro-réseau résidentiel."

[ Documentaire ] – Hydrogène, carburant du futur

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "De l’Hydrogène solide pour stocker l’énergie renouvelable"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jsx
Invité

Oui,le magnésium(et donc l’hydrure de magnésium) est l’une des bonnes pistes pour stocker de l’hydrogène de manière solide. A suivre les prochaines années…

wpDiscuz