Direct Energie s’intéresse de près à l’hydraulique

D’après Le Figaro, le fournisseur français alternatif d’électricité et de gaz, Direct Energie, devrait s’associer avec le suisse Axpo pour entreprendre ensemble un appel d’offres sur le renouvellement des concessions de barrages hydroélectriques en France.

Cette alliance doit être officialisée lundi prochain, toujours selon le journal.

Créée en 2003, Axpo est une entreprise suisse de distribution d’énergie qui compte à son actif plus de 600.000 clients particuliers et professionnels. Elle possède une solide expertise en matière d’énergie hydroélectrique, dont la ressource représente 56% de la production d’électricité du pays.

Direct Energie
, créé lui aussi en 2003 compte à ce jour 600.000 clients, et a développé en 2009 un chiffre d’affaires de 336 millions d’euros. Il exploite 4 centrales hydroélectriques pour une capacité de production annuelle de 32 millions de kWh.

– Le Rain Brice (Vosges) : Barrage au fil de l’eau – Chute de 23m – Puissance : 400 kW
– Lunéville (Meurthe-et-Moselle) : Barrage au fil de l’eau – Chute de 25 m – Puissance : 450 kW
– Lédar (Ariège) : Barrage au fil de l’eau – Haute chute de 38 m – Puissance : 4 200 kW
– Castillon (Ariège) : Retenue – Chute de 40m – Puissance : 4 000 kW

En avril 2010, le gouvernement a ouvert à la concurrence 10 concessions hydroélectriques pour une puissance cumulée de 5.300 MW. (Voir le détail ici). Jusqu’à présent, les concessions françaises étaient renouvelées de gré à gré, sans mise en concurrence.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Direct Energie s’intéresse de près à l’hydraulique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Boubou18
Invité

Certains ont mis plusieurs décennies à construire une entreprise productrice et distributrice d’énergie afin que toute la population soit desservie en électricité partout et au même tarif, et aujourd’hui l’europe avec l’aide du gouvernement français, casse ce qui fonctionnait bien. C’est un retour de plus de 65 ans en arrière que nous sommes en train de faire avec pour seul but, l’enrichissement toujours plus important de personnes qui ne pensent qu’au fric. Désolant! Et quant tout sera par terre, on reconstruira à grands frais toujours en faisant payer les mêmes!

wpDiscuz