L’Arbre à vent : produire de la micro-électricité à proximité

Conçu par la société New-Wind, l’Arbre à vent est un concept innovant permettant d’exploiter les flux d’air qui traversent les centres urbains ou péri-urbains grâce à ses feuilles tournantes (axe vertical) et à sa disposition à 360°.

Ainsi selon les concepteurs du projet, "le potentiel énergétique considérable des villes a été ignoré des fabricants d’éolienne car difficile à modéliser (vents trop fluctuants ou multidirectionnels) et parce que les turbines existantes sont mal adaptées à leur captation".

En abaissant le seuil de démarrage des turbines ultra légères, 2 m/s de vent au lieu de 3 ou 4 m/s pour les éoliennes classiques à puissance équivalente, il est possible de faire fonctionner ces arbres à vent jusqu’à 200 jours par an. Les turbines sont dotées de petits aimants pour obtenir un faible couple. Le tronc en acier (tubulaire) supporte une structure capable de résister à de violentes rafales de vent. Les premières feuilles éoliennes sont situées à plus de trois mètres au dessus du sol.

Les générateurs produisent un courant alternatif qui est transformé en courant continu à l’aide d’un pont de diode avant d’être injecté dans le réseau par un onduleur. Les branches, partant du sol, assurent la solidité du système et sont assemblées les unes aux autres pour former le tronc avant de se déployer en arborescence. Deux tailles d’arbre de 8 m et 12 m sont disponibles afin de rester en dessous du seuil au-delà duquel il faut un permis de construire. Avec l’Arbre à Vent, une simple déclaration de travaux en mairie suffit.

Un arbre de 8 mètres de haut dont les branches comprennent 100 feuilles en injection plastique montées sur des petits générateurs produira jusqu’à 3,5 kWh d’électricité, soit l’alimentation suffisante pour un foyer de 4 personnes ou l’énergie nécessaire à l’éclairage de 25 réverbères. Autre exemple : "Trois Arbres à vent fournissent 10,5 kW, de quoi recharger votre voiture, au pied de votre immeuble, sur le parking de votre entreprise ou votre supermarché habituel. (…) Paysagées, ces stations de recharge seront peut être un jour indispensables au développement de la voiture électrique."

La micro électricité générée est multipliée par autant de feuilles que possède un arbre pour aboutir à la puissance minima requise. "A partir d’une base, chacun peut composer l’Arbre à vent de son choix pour arriver à la puissance qu’il désire, simplement en diminuant ou en augmentant le nombre de feuilles/turbines sur les branches, elles-mêmes amovibles (…) Ses feuilles étant par ailleurs clipsées par un simple Plug & Play, on peut à tout moment intervenir sur l’arbre pour changer une feuille sans que le reste de la production soit arrêtée ou même altérée" explique également New-Wind sur son site internet.

Le premier arbre à vent devrait être installé en juin dans les Côtes-d’Armor, tandis que le prix unitaire moyen du système se situe autour de 16.000 euros.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "L’Arbre à vent : produire de la micro-électricité à proximité"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
seb
Invité
Combien de fois faudra t’il rappeler cette vérité de base : l’énergie contenue dans le vent est proportionelle au cube de sa vitesse. La rugosité ammène les vents à être beaucoup plus faibles près du sol … le productible d’une éolienne sous les 12 m est donc pitoyable, souvent en dessous des 500h /an… Rapprocher les éoliennes des habitations c’est rapprocher les nuisances … Pour ce qui est de multiplier les turbines sur la même structure c’est rigolo, mais je doute que ce soit compatible avec des frais de maintenance limités … Bref ça me fait penser à l’éolienne Stark… Lire plus »
Steph
Invité

Exact, le mini-eolien ok mais loin, tres loin des habitations, a minimum 18m du sol et avec une technologie eprouvee. Toutes les eoliennes dites innovantes a axe vertical ou/et perpendiculaire au sens du vent ne sont que des attrape-pigeon.

Sonate
Invité

Parfaitement d’accord.

traction0
Invité

Oui un nouveau “truc” de toute façon, les éoliennes et les photos voltaïques ne seront jamais que des solution “à l’emporte pièces” car la demande d’énergie augmente sans cesse et ce sont pas ces solutions qui s’apparentent plus au bricolage qui auront de l’avenir surtout quand on voit le développement de pays comme la Chine, je n’y crois plus du tout mais, il faut dire que ces alternatives rapportent des fortunes à une minorité !!

sansun
Invité

Y a plus de pigeons , ils sont tous gavés . A cette société , prière de relire vos classiques !cela vous évitera de sortir des aberrations .

Sirius
Invité

Ce type de technique participe à l’autonomie énergétique, en cela on peut l’approuver. Reste à prendre en compte ,outre le rendement ,les problèmes acoustiques , et l’usage de l’électricité produite.Si cet apport doit rejoindre le réseau général ,on peut douter de sa pertinence. Au moins on sort de l’éternel pousuite du gigantisme.

climax1891
Invité

18 éoliennes verticales de 5,7 métres de haut avec une puissance de 18 fois 4 500 W soit 81 000 W. Avantage, elles sont installées à plus de 20 métres de hauteur et ne menacent pas les oiseaux.

Jethan91
Invité

Je serais moins sévère que les autres contributeurs. C’est avec ce type de proposition que l’on peut mobiliser une population autour des économies d’énergie : réduisez votre consommation sinon on continuera à donner du crédit à ces idées saugrenues, jusqu’au jour où on les installera vraiment en face de chez vous !!!

Tech
Invité

pourquoi réfuter systématiquement ces initiatives. ceux qui parlent d’éolienne au dessus de 18 mètres n’ont visiblement pas lu l’article ou cherché à savoir comment fonctionnait cette éolienne. mais si cela peut éviter à edf de creuser des tranchées ou planter des poteaux pour alimenter un site isolé pourquoi pas! et d’autre part pouquoi vouloir produire plus, si 3,5 ou 10,5 kWh suffisent? l’exemple de l’éclairage d’un rond point est intéressant, pas besoin de faire arriver le courant jusqu’aux révèrbères , c’est pas plus mal et en terme de couts, cela doit se valoir.

jpdebangui
Invité

Je souhiate contacter NEW-WIND. Cette société a-t-elle une représentation en Europe ? Je recherche aussi un fournisseur de micro groupe (turbine + alternateur) htdrolique pour des micro centrales en Afrique. TOUTES LES SOLUTIONS SONT BONNES POUR LES PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT !

jpdebangui
Invité

Mon adresse mail : Merci

enerZ
Invité

Si vous voulez contacter New-wind, merci d’aller sur leur site internet. Pour des raisons de sécurité (spam, etc.), nous n’acceptons pas les adresses emails / no telephone sur le forum. Le modérateur

jpdebangui
Invité

Bien pour cette protection contre les SPAM… Mais dans ce cas, quelle est l’adresse du site de NEW WIND ? Je ne le trouve pas et les réponses sont évasives.. Une application à St Brieuc … Rien d’autre Merci d’avance

Tech
Invité

moi je préfère voir cet arbre à un carrefour que des “oeuvres d’arts” aussi discutables, mais qui ne produisent rien! et oui les architectes et designers sont les bienvenus et vu les prix et la production ce sera réservé à des applis privées, alors pouquoi râler? l’intérêt de la solution , c’est de réunir des micros moyens de production, qui pourraient s’installer comme vous le voulez, en forme d’arbre ou de n’importe quoi d’autre (qui vous plaise!)

Stephsea
Invité
Faisons une petite recherche sur ce projet pour en comprendre les rouages, et, bien malheureusement, nous découvrons l’ineptie… Je suis obligé d’être un peu sévère, et bien malgré moi. Regardez d’abord ceci : Le promoteur du projet est un artiste, plutôt écrivain parisien affirmé. Cela pose déjà un profil mieux armé pour l’esthétique que pour la technique. Il faut ensuite lire ses textes, ou ceux qu’il a validé, son CV et ceux du site, pour y lire un contre-vérité par ligne, des associations d’idées qui frolent la systématiquement mauvaise foi. Nos préjugés se confirment… C’est dommage. Tout cela est une… Lire plus »
Herve
Invité

Disons que si ça n’ammochit pas le paysage et ne fait pas de bruit, l’entubé se limitera à l’acheteur, sans consequences pour les voisins. De ce coté la “l’arbre à vent” est plus donc plus acceptable que d’autres solutions… Et puis il y a toujours le cas de la maison construite au somment d’une falaise en bord de mer ou ce type de produit “peut le faire” Bonne initiative même si elle ne sauvera pas le monde!

trimtab
Invité
Ici nous avons un ‘arbre’ concu par un cinéaste/écrivain La c’etait une ‘fleur’ concu par un ‘opthalmo’/medecin/expert management divers: Pour le tulipe il semble avoir ‘disparu’ dans les limbes du web, comme d’ailleurs la ‘contribution’ de Mr Stark sur un projet semblable! Ces ‘moulins du 3eme type’ ont fleuris tout le temps (surtout depuis arrivée d’internet !) et la liste est déjà long des prétendants à la revolution éolienne et urbaine qui allaient fleurir par milliers dans nos jardins et sur les batiment de nos villes: Windwandler, turby, windwall, winspire, tulipe, statoeolien, et bien d’autres meiveilles. Ou sont ils ?… Lire plus »
Nicos
Invité
Message pour Stephsea: Cher Monsieur, vous pouvez être sceptique sur ce projet, c’est votre droit bien sûr. Mais votre message, long et vide de sens, n’apporte rien : aucun argument marché, aucun argument technique, juste une remise en question de l’entrepreneur de par son profil et son histoire. Vous polluez notre cher Forum ! Personnellement je trouve l’idée intéressante. Je me suis renseigné sur la boite, l’équipe est composée d’ingénieurs de haute volée. J’attends donc de voir pour juger. Et dans tous les cas: bravo à l’équipe pour cette initiative et pour la prise de risques. Si vous avez des… Lire plus »
Dan1
Invité

Je me demande tout de même si ce système n’aurait pas la même efficacité écologique que celui-là :

Sicetaitsimple
Invité

Il était bien, le lien sur la récupération d’eau que vous nous rappelez! Mon Dieu, a-t-on déjà vu un jardinier compter sur son pluviomêtre pour arroser son jardin?

wpDiscuz