Le frigo d’Einstein : du froid sans courant

Des chercheurs de l’université d’Oxford ont ressorti de leurs tiroirs une invention d’Einstein : un réfrigérateur qui ne nécessite pas d’alimentation électrique.

Malcolm McCulloch, ingénieur en électricité à Oxford, dirige le projet de recherche qui doit durer 3 ans. Il a déjà réalisé un premier prototype à partir d’un brevet déposé en 1930 par Einstein et son collègue hongrois Léo Szilard.

Il explique au Guardian que l’invention repose sur la propriété selon laquelle un liquide entre en ébullition à une température plus faible lorsque la pression est basse.

D’un côté de l’appareil est placée une fiole de butane, l’évaporateur. "Si vous introduisez une nouvelle vapeur au-dessus du butane, la température d’ébullition du liquide diminue, et , quand celui-ci s’évapore, il capte l’énergie de son environnement. C’est ce qui crée le froid" explique McCullach. Ce concept, qui utilise du butane, de l’ammoniac et de l’eau, a été en partie exploité dans les premiers modèles de réfrigérateurs, mais abandonné dans les années 1950 au profit de compresseurs plus efficaces. C’est le passage au gaz fréon.

Ici, la seule énergie indispensable est de la chaleur pour la pompe. McCulloch travaille sur le couplage de cette machine avec l’énergie solaire. Il pense en tout cas être capable de quadrupler l’efficacité de l’appareil en revoyant sa conception et en remplaçant le type de gaz utilisé. 

[Correction le 22/09/2008 à 15:21]

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

26 Commentaires sur "Le frigo d’Einstein : du froid sans courant"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

Bravo à cette équipe d’Oxford d’avoir sû rechercher parmi du simple et du fondamental, en le resituant dans notre contexte et évolutions ! Utiliser le soleil en ressource primaire est une très bonne piste. Bravo !Bonne continuation !A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)
Invité

Bravo à cette équipe d’Oxford d’avoir sû rechercher parmi du simple et du fondamental, en le resituant dans notre contexte et évolutions ! Utiliser le soleil en ressource primaire est une très bonne piste. Bravo !Bonne continuation !A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)
Invité

Bravo à cette équipe d’Oxford d’avoir sû rechercher parmi du simple et du fondamental, en le resituant dans notre contexte et évolutions ! Utiliser le soleil en ressource primaire est une très bonne piste. Bravo !Bonne continuation !A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)
Invité

Bravo à cette équipe d’Oxford d’avoir sû rechercher parmi du simple et du fondamental, en le resituant dans notre contexte et évolutions ! Utiliser le soleil en ressource primaire est une très bonne piste. Bravo !Bonne continuation !A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)
Invité

Bravo à cette équipe d’Oxford d’avoir sû rechercher parmi du simple et du fondamental, en le resituant dans notre contexte et évolutions ! Utiliser le soleil en ressource primaire est une très bonne piste. Bravo !Bonne continuation !A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)
Invité

Bravo à cette équipe d’Oxford d’avoir sû rechercher parmi du simple et du fondamental, en le resituant dans notre contexte et évolutions ! Utiliser le soleil en ressource primaire est une très bonne piste. Bravo !Bonne continuation !A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)
Invité

Bravo à cette équipe d’Oxford d’avoir sû rechercher parmi du simple et du fondamental, en le resituant dans notre contexte et évolutions ! Utiliser le soleil en ressource primaire est une très bonne piste. Bravo !Bonne continuation !A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)
Invité

Bravo à cette équipe d’Oxford d’avoir sû rechercher parmi du simple et du fondamental, en le resituant dans notre contexte et évolutions ! Utiliser le soleil en ressource primaire est une très bonne piste. Bravo !Bonne continuation !A+ Salutations Guydegif(91)

Aqua
Invité

Bonjour,Quelle différence avec les réfrigérateurs (ou congélateurs) à gaz ?Merci.

Caramba
Invité

” Il explique au Guardian que l’invention repose sur la propriété selon laquelle un liquide entre en ébullition à une température plus faible lorsque la pression est élevée. ” FAUX. Au contraire, la température d’ébullition diminue lorsque la pression diminue. Par exemple, l’eau bout à 100°C au niveau de la mer, à 85°C au sommet du Mont Blanc et à 72°C au sommet de l’Everest (68°C selon d’autres sources). Voir ” Chemical and physical properties ” ici :

r17777
Invité

tu cite : ” Il explique au Guardian que l’invention repose sur la propriété selon laquelle un liquide entre en ébullition à une température plus faible lorsque la pression est élevée. “moi je lit:”Il explique au Guardian que l’invention repose sur la propriété selon laquelle un liquide entre en ébullition à une température plus faible lorsque la pression est basse.” Ou alors la rédaction à ajustée le tir entre temps ?

pasnaif
Invité

car faire du tapage médiatique pour un principe qui était en production il ya plus de 60ans déjà, c’est rechercher uniquement  l’effet d’annonce pour profiter de l mode actuelle des économies d’énergies.Les journalistes devraient éliminer ce genre d’article ou alors je leur demande de publier un article sur ma découverte du fil à couper le beurre….Pour ceux que cela intéresse, le rendement est bas (on déplace 70% en froid de l’énergie chaude consommée. Une bonne application serait la climatisation estivale car le soleil est là quand il faut et pas cher.

Caramba
Invité

J’ai bien lu puisque j’ai fait un copier-coller du texte original. La rédaction a donc modifié le texte ensuite. Ce qui est navrant, c’est le manque de sérieux de ces articles rédigés à la va-vite pour faire une dizaine d’articles chaque jour. Sans doute est-ce une question de gagne-pain pour les auteurs, mais c’est bien regrettable pour l’information sur internet. Les blogs d’amateurs ne sont pas soumis au rendement et sont souvent de meilleure qualité.

enerZ
Invité

Et oui, parfois les humains se trompent !Je trouve votre remarque très subjective … et bien orientée.Dénigrer une fois de plus le travail de la rédaction, est vraiment trop facile surtout en se cachant derrière un pseudo en mode “invité”. Le succès d’Enerzine y est sûrement pour quelque chose… 

Gilles
Invité

Absolument rien de neuf.Ce type de machine est déjà commercialisée et a déjà été couplée à l’énergie solaire, en particulier en France

phigoudi
Invité

… avec tout le respect que je vous dois. Vous êtes vraiment le râleur de service, l’opposé de Guydegif… Heureusement que vous êtes là, ça tempère.Enerzine se borne à donner une information, je ne vois pas de “tapage médiatique”. Toujours les grands mots.Moi, je n’étais pas au courant de cette technique pour faire du froid, me voilà informé. Enerzine a fait son boulot.Et pour Gilles, ben ça existe , mais où ? Le fabriquant ? C’est pas le tout que de critiquer, apportez des éléments, merci. 

Yoyo
Invité

Bonjour, je n’ai pas pcompris l’expression : “Si vous introduisez une nouvelle vapeur au-dessus du butane, la température d’ébullition du liquide diminue”… Est à dire que le butane se détend et si oui par quelle moyen ? Apparemment c’est la chaleur, mais comment celle-ci permet la détente du gaz ? Si qqun peut m’expliquer ce cycle …Merci

Yoyo
Invité

Bonjour, je n’ai pas pcompris l’expression : “Si vous introduisez une nouvelle vapeur au-dessus du butane, la température d’ébullition du liquide diminue”… Est à dire que le butane se détend et si oui par quelle moyen ? Apparemment c’est la chaleur, mais comment celle-ci permet la détente du gaz ? Si qqun peut m’expliquer ce cycle …Merci

christophe1007
Invité

Quelle différence de principe avec les frgos de camping dits ‘à condensation’ ?Ils ne nécessitent qu’une source de chaleur, camping-gaz ou électricité. Sans compresseur, ils sont bon marché mais ont un mauvais rendement. Mais ils peuvent utiliser le soleil ou toute autre source de chaleur. On peut améliorer le rendement en utlisant plusieurs fluides frigorifiques. C’est peut-être le but poursuivi à l’université d’Oxford, mais il n’y a pas de prix Nobel en vue!

Cran74
Invité

Et oui… c’est le frigo à glace solaire SOLAREF qui utilise le soleil comme seule source d’énergie, et un circuit fermé qui contient de l’eau. voir leur site http://www.solaref.com

Kosni
Invité

Tout cela ressemble à une machine frigorifique à absorption ?!Rien de plus… déjà connu, et utilisé dans diverses applications !!!

matthieu
Invité
Je vous écrite de KTH en suède, et ici on est bien fiers de Von Platen qui a developpé en premier avec Munters ce type de réfrigérateur entrainé par chaleur (avec eau ammoniac helium)La présence de methane fait baisser le point d’ébulition car il faut regarder là la pression partielle de l’eau : s’il n’y a presque que de la vapeur de methane, il n’y a donc presque pas de vapeur d’eau, et la pression partielle en eau devient très basse !Cette technique de réfrigération est en effet bien établie, et est essentielle dans les installations de trigeneration. La technologie… Lire plus »
Heimata
Invité
Je ne veux pas être rabajoie, mais comme plusieurs autres réactions sauf preuve du contraire, il me semble à moi aussi que l’on parle bien de production de froid par absorption ce qui n’a vraiment rien de révolutionnaire.Si vous voulez une application concrète et pratique:Prenez une pastèque bien juteuse dans un champ ensoleillé.Coupé la en tranche pour la manger. si vous l’a mangé de suite, elle sera chaude et donc pas très bonne.Attendre 5 min avant de la manger et là elle sera fraiche!!!Tout simplement, une partie de l’eau du jus se sera évaporé et par effet de l’énergie de… Lire plus »
matthieu
Invité

attention, de même que le Platen Munters, cette machine fait mieux qu’un simple frigo à absorption, car il ne requiert pas de compresseur ni pompe ! Donc pas besoin d’electricité, tout est passif.L’astuce est principalement réalisée par une pompage du réfrigérant lors de son ébullition : les bulles emporte le liquide pour lui donner assez d’altitude pour circuler à nouveau, altitude notamment requise pour le composant d’absorption.

Faouzi
Invité

si riasble mais le tempe de demrage et trope longe ;;probleme a resoiudre

Lalala
Invité

le film en Amazonie: The Mosquito Coast

wpDiscuz