Enerzine

Les conditions d’achat de l’électricité solaire à la baisse

Partagez l'article

Alors que l’arrêté du 4 mars 2011 fixe les conditions d’achat de l’électricité produite par les installations utilisant l’énergie radiative du soleil, les nouvelles valeurs des coefficients (Si et Vi) viennent d’être déterminées par la CRE pour le dernier trimestre 2011.

En considérant les puissances crête cumulées des bilans des demandes de raccordement transmis par les gestionnaires de réseaux publics d’électricité avant le 15 octobre 2011, les valeurs des coefficients S2 et V2 sont respectivement fixées à 0,045 et 0,095.

Les coefficients trimestriels ainsi que les tarifs T1 à T5 sont détaillés dans le tableau ci-dessous.

Les tarifs sont en c€/kWh, avec P+Q représentant la somme de la puissance crête de l’installation et de la puissance crête de l’ensemble des autres installations raccordées ou en projet sur le même bâtiment ou la même parcelle cadastrale.

Les nouvelles conditions d'achat de l'électricité solaire (T4)
[ Cliquez sur l’image pour zoomer ]

Le tableau suivant présente, pour ERDF, EDF SEI et l’ensemble des entreprises locales de distribution, le nombre de demandes de raccordement complètes reçues par trimestre et la puissance cumulée (en kWc) correspondante.

Les nouvelles conditions d'achat de l'électricité solaire (T4)
Les nouvelles conditions d'achat de l'électricité solaire (T4)
Les nouvelles conditions d'achat de l'électricité solaire (T4)

Enfin, vous trouverez ci-dessous, le bilan des installations utilisant l’énergie radiative du soleil accordées et en file d’attente :

Les nouvelles conditions d'achat de l'électricité solaire (T4)

Les installations raccordées sur le réseau de transport de RTE et sur le réseau des ELD ne sont pas prises en compte.

** Les arrêtés d’homologation des tarifs calculés à partir de Si et Vi sont publiés au Journal officiel par les ministres en charge de l’énergie.


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    5 Commentaires sur "Les conditions d’achat de l’électricité solaire à la baisse"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    renewable
    Invité
    Et dire que dans les débats sur l’énergie les pro-nucléaire continuent à balancer le chiffre de 60 centimes le KWh pour le solaire… Et à le comparer aux 4,2centimes du nucléaire amorti… Nous avons un grand solaire (au-dessus de 100KW de puissance) qui va sortir en 2012 autour des 15 centimes (et même 12 centimes dans le Sud Est) et un EPR qui va sans doute produire en 2016 autour des 7/8centimes ou davantage si le génie nucléaire continue ses dérapages financiers. Avec ensuite une courbe de coûts en augmentation pour l’EPR et une courbe en baisse pour le solaire.… Lire plus »
    Tedtlse
    Invité

    2014 devrait être l’année de la partié réseau en France. Aujourd’hui, le LCOE moyen est de 23 c€/kWH environ voir l’étude de l’EPIA disponible sur internet Les couts des panneaux représentant la moitié de l’investissement solaire s’éffondrent depuis plusieurs mois. Rien que sur 1 semaine, le prix des cellules représentant lui même plus de la moitié du coût d’un panneau a baissé de 6%

    Steph
    Invité

    Je note surtou que le travail de sappe du gouvernement Sarkozy-Fillon : marche : il y a de moins en moins de nouvelles installations, Mr Besson, grand toutou de son maimaitre, peut etre rassure : il ne s’installera pas ‘trop’ de solaire photovoltaique et nous laissons pendant ce temps-la nos concurrents allemands nous dammer le pion a l’export. La France n’a pas besoin d’ennemis, elle a un gouvernement Sarkozy.

    Lionel_fr
    Invité
    Je suis heureux de lire que cette baisse du tarif ne suscite pas de controverse. Il est vrai qu’avec la baisse du prix des panneaux, le contraire aurait été incompréhensible. Le montant du tarif de rachat et son effet psychologique sont un frein au déploiment du PV. D’autre part, cela oblige à installer une logistique de compteurs complexe. J’espère qu’à l’avenir, on trouvera un moyen moins tordu pour inciter les particuliers à s’équiper (pourquoi pas une simple ligne forfaitaire sur la facture d’électricité?) En attendant, il me semble que le développement du PV est le seul critère important, dés lors… Lire plus »
    Apis mellifera
    Invité

    Après les bons mots, nos ministres trouveront-ils quelques minutes pour signer et publier les arrêtés homologuant les tarifs d’achat solaire des périodes juillet-septembre 2011 et octobre-décembre 2011 (conformément à l’arrêté du 04 mars 2011) ? Car à ce jour, sans ces publications au JO, pas de tarif d’achat solaire, donc pas d’obligation non plus depuis le 1er juillet 2011….

    wpDiscuz