Pas de baisse des taxes pétrolières pour C.Lagarde

Les entreprises pétrolières seront convoquées demain au ministère de l’Economie. Au menu de la discussion : le "lissage" des prix à la pompe en cas de hausse du cours. En cas de baisse, les sociétés devront par contre la répercuter dans les plus brefs délais.

C’était en tout cas la teneur de l’engagement pris par "l’ensemble des sociétés pétrolières actives en France", il y a deux ans, a rappelé la ministre de l’économie Christine Lagarde au micro d’Europe 1. Un engagement que la ministre souhaite rappeler et faire appliquer .

Interrogée lundi matin, Christine Lagarde a également jugé "intolérable" tout "gonflement des marges" profitant de la hausse des cours.

A l’heure où les pêcheurs bretons bloquaient les dépôts de carburants de Brest pour protester contre la hausse des prix, la ministre de l’économie a estimé qu’il n’y avait "aucune raison que le pétrole baisse aujourd’hui", reconnaissant "une situation douloureuse."

Aucune réévaluation de la Taxe Intérieure sur les Produits Pétroliers n’est envisagée par Bercy :  "Nous évoluons avec des contraintes budgétaires qui ne permettent pas d’écraser les sources de revenus pour le budget de l’Etat", s’est justifiée la ministre.

La TIPP s’élève à 74% sur l’essence, et 67% sur le gazole. Elle devrait rapporter 19 milliards d’euros à l’Etat cette année.

Mme Lagarde a en revanche invité l’ensemble des français à privilégier le vélo et le covoiturage  à la voiture, ainsi qu’à "adopter des comportements et des modes de consommation différents, à la fois pour préserver leur pouvoir d’achat et pour préparer l’avenir." 

 
(src : Agences, Europe 1, Aujourd’hui en France) 
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Pas de baisse des taxes pétrolières pour C.Lagarde"

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
mariebart
Invité

vos contraintes budgétaires ne vous empêchent pas de vivre au dessus de vos moyen avec l’argent des contribuables qui se saignent aux quatre veines….. Demander de baisser le chauffage a 18°, et les personnes âgées ou souffrantes, vous voulez vous en débarrasser pour avoir plus de marge pour vos besoins personnels, c’est vrai qu’on se croit revenu à la veille de la révolution

nain
Invité
Il faudra quand même bien un jour que l’on songe à réequilibrer la fiscalité entre l’essence et le gazole. Les automobilistes roulant à l’essence « souffrent » plus que ceux roulant au gazole de la hausse du pétrole. Ceci est profondément injuste dans la mesure ou les moteurs diesels restent de gros émetteurs de dioxyde d’azote, très nocif pour la santé humaine, alors que les moteurs essence n’émettent que du CO2. L’effet du CO2 sur le climat est certe problématique, mais l’importation massive de gazole de l’étranger « annule » les faibles émissions de CO2 des moteurs diesel : une quantité énorme de carburant… Lire plus »
Gilles Monette
Invité
StephG
Invité

Quand les français seront ils apte a comprendre que la hausse du du prix du pétrole est inéluctable, du fait que dans très peu de temps l’offre ne pourra plus suivre la demande ! Il faut a tout prix éviter cet état de crise en taxant fortement les produits pétroliers, et répercuter cette taxe par des aides permettant aux plus touchés de diminuer leur dépendance au pétrole (utilisation d’autres énergies, achat de matériels plus efficaces).

Jerome
Invité

Madame Lagarde a des propos tout à fait honnêtes… Il est cependant dommage que l’Etat aille à l’encontre de tous les principes d’économies, d’attention au budget, du respect des citoyens… Pour cela il aurait peut-être fallu un autre président ? Mais ce n’est même pas sûr.

mac
Invité

Le pétrole se raréifie surtour à cause du traffic routier des marchandises complétement anarchique, il y a cent fois trop de camions sur les routes, et ceux ci consomment plus que la clio de M tout le monde…(surotut les camions de l’est européen…) il suffirait de produire nos marchandises localement, on consommerait moins de pétrole! Mais l’on va probablement me taxer de ringuard ,il faut être moderne, c’est ca la mondialisation : gaspiller le plus de pétrole possible…