Pour que le projet “Sahara Forest” devienne une réalité

En 2008, Enerzine avait écrit un article sur le "Sahara Forest Project " (SFP), une initiative matérialisée par "de vastes serres utilisant de l’eau de mer" qui combinées avec des centrales à énergie solaire pourraient délivrer dans des endroits les plus désertiques, de la nourriture, de l’eau douce et de l’énergie renouvelable.

Utopique ? Non, du nouveau !

La Norvège et la Jordanie ont récemment signé un accord permettant justement de développer ce concept à travers une unité pilote qui sera localisée en zone côtière jordanienne.

Plus précisément, l’endroit sélectionné s’étend sur un terrain de 20 ha, situé à Aqaba, une ville basée dans l’extrême sud de la Jordanie, en bordure de la mer Rouge. L’accord prévoit aussi 200 hectares supplémentaires dans le cas d’une extension ultérieure. Le "Sahara Forest Project" associe l’énergie solaire à concentration (CSP) et l’eau de mer afin d’alimenter essentiellement en énergie renouvelable d’énormes "serres durables", pour transformer l’un des environnements les plus inhospitaliers de la planète en une oasis.

Pour que le projet "Sahara Forest" devienne une réalité

Les serres à eau de mer utilisent l’énergie solaire pour transformer l’eau salée en eau douce, qui sera ensuite utilisée pour cultiver non seulement des légumes, mais aussi des algues possédant la capacité d’absorber du CO2. La centrale solaire à concentration fournira toute l’énergie nécessaire pour alimenter l’ensemble du complexe. Elle utilisera des milliers de miroirs focalisant la lumière du soleil sur un fluide calorifique porté à plus de 500 C°. La chaudière prendra ensuite le relais et produira de la vapeur, alimentant au final une turbine génératrice d’électricité.

Pour que le projet "Sahara Forest" devienne une réalité

L’équipe du "Sahara Forest Project" mènera des études complètes cette année afin de développer une unité de démonstration en 2012. La phase de commercialisation devrait débuter quant à elle en 2015. Selon l’équipe, "les installations comme celles d’Aqaba ont le potentiel de procurer d’importants bénéfices pour l’environnement. Elles peuvent atténuer le manque d’eau et la pénurie de nourritures, produire des biocarburants sans concurrencer la production alimentaire, et contribuer aux efforts de reboisement dans les régions désertiques. De plus, la production de la végétation absorbe le dioxyde de carbone et réduit les concentrations de CO2 dans l’atmosphère".

Pour que le projet "Sahara Forest" devienne une réalité
Pour que le projet "Sahara Forest" devienne une réalité

 

Le SFP a été conçu par l’architecte spécialisé en biomimétisme, Michael Pawlyn, le designer Charlie Paton, et l’ingénieur en structure Bill Watts. En 2009, le trio s’associe à Bellona, une ONG environnementale internationale basée en Norvège, et présente leur ambitieux projet à la Conférence de Copenhague sur le climat (COP15) en décembre 2009. S’en suivent plusieurs présentations, dont une à Oslo en juin dernier, en présence du roi Abdallah II de Jordanie. Le roi impressionné par le projet invite alors l’équipe du SFP dans son pays pour discuter d’une étude de faisabilité.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

36 Commentaires sur "Pour que le projet “Sahara Forest” devienne une réalité"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Boutti
Invité
michel123
Invité

Reste à voir qui peut investir les sommes necessaires et si le projet est viable économiquement

Cot
Invité

c’est etrange comme l’Homme est débile, il est capable de depenser sans compter pour faire poussez 3 arbres en plein desert, Ne pourrait t’il pas commencer par arreter la deforestation….

Grain de sel
Invité

Ce que j’adore c’est que le sel disparait par l’opération du saint esprit. Output : zéro déchet, zéro problème. Ca c’est du marketing !

Inox
Invité

il retourne  d’où il vient (sans disparaitre) cad à la mer si on produit de l’eau douce à partir de l’eau de mer ou il bien il retourne dans la nappe si on traite une nappe saumatre…

Altereol
Invité

C’est un projet scientifiquement intéressant, mais ne pensez-vous pas qu’il y a mieux à faire sur Terre que d’essayer d’installer une forêt dans le Sahara (sur Mars ou la Lune pourquoi pas, il faudrait que je me replonge dans la Science Fiction). Mais où va donc s’arrêter l’Ubris de l’Homme avant de se rendre compte de son absurdité?!

microbetao
Invité
a noter que sur le point de la démesure, je m’interroge sur le rapport comparatif de l’investissement dans ce projet à valider et celui qui permettrait d’utiliser des méthodes simples (mais nombreux) pour mettre fin aux problèmes que ce projet vise à compenser (je préfère ce mot à résoudre) Car si l’on observe les méthodes consistant à donner la connaissance et le savoir-faire (qui se transmette par l’éducation d’homme à homme) pour permettre à une “communauté” (peuple, nation, commune selon le lieu) d’être en quasi-auto suffisance (par un travail de la terre ne requierrant le minimum d’entrant voir aucun, à… Lire plus »
zelectron
Invité

les poissons, les coraux, les oursins et les crabes adorent le sel concentré, ah! oui j’oubliais lesz algues, elles en rafollent !

zelectron
Invité

les poissons, les coraux, les oursins et les crabes adorent le sel concentré, ah! oui j’oubliais lesz algues, elles en rafollent !

Sand
Invité

le sel, il est tout simplement vendu ! Sinon en ce qui concerne le principe, n’y aurait ‘il pas moyen de creer une serre  qui dessalerait naturellement sans passer par de couteux procedes ?  On met des  fins cannals d’eau salee qui  rentrent dans la serre, cela s’evapore naturellement par la chaleur (hop le sel disparait),  cette humidite non salee se condensant sur le “toit” et perlant  pour retomber en eau douce ? La seule energie necessaire serait alors le pompage de l’eau de mer, qui pourrait se faire par eolien ou autre.

michel123
Invité

cette methode existe depuis longtemps , les unités de ce genre sont de technologie basique (une simple serre avec des parois en pente ) c’est à la portée du premier bricoleur venu mais la technologie demande beaucoup de surface et n’a donc jamais connu de développemnt industriel. C’est valable pour une petite communauté afin produire l’eau pour la boisson et la cuisine .

Dan1
Invité

C’est par exemple cela :

Pastilleverte
Invité

D’abord retrouver tous les secrets des cultures vivrières en milieux arides, telles que le pratiquaient les nabatéens, une des peuplades “originaires” de la “Palestine”. C’est un peu ce qu’ont fait les israéliens en maitrisant plutôt bien l’irrigation au “goutte à goutte”, mais il est possible qu’ils (les nabatéens) aient été plus loin et qu’on n’aie pas encoe tout “réinventé”.. Après, pourquoi pas faire refleurir le désert (et compenser la déforestation de l’Amazone ?) Quelque part me semble plus “profitable” qu Desertec, et pourquoi pas complémentaire ?

Sicetaitsimple
Invité

juste une réaction, comme ça…C’est un concept “hénaurme”, certainement “infaisable” et dont l’économie est complètement hors de portée aujourd’hui. Mais bon, comme vous le dites, n’est-ce pas plus pertinent que Desertec? Il y a quand même beaucoup de pays au Moyen-Orient qui peuvent encourager ces concepts, qui intègrent d’autres choses que la stricte production d’energie, ce qui me parait quand même le point faible de Desertec dont l’économie est totalement axé vers les exportations vers l’Europe…Wait and see.

Pat
Invité
l’idée etait dans l’air et passer a la réalisation est un moment extraordinaire ! au diable les critiques ! les trains passent et les critiques restent sur le quai .voila un projet génial qui fait avancer les choses et c’est tant mieux .je vais suivre cette réalisation avec un intéret envieux pour ceux qui vont le réaliser ! les cotes désertiques ne manquent pas avec des populations de pécheurs tres pauvres qui , je l’éspere , pourront en profiter .il vaut franchement mieux investir dans ce type de projet que dans certaines tour de luxe en bordure de zones desertiques… Lire plus »
marzipan
Invité
Puisque la déforestation de la forêt amazonienne continue, pourquoi ne pas offrir à notre planète un nouveau poumon tout neuf ? Mais bon, il me semble que la planête est déja au bord de l’asphyxie et je me demande dans combien de temps la forêt saharienne sera-t-elle prête à prendre le relais? Et pourra-t-elle s’étendre suffisamment rapidement pour compenser l’exploitation de la forêt amazonienne (j’aime bien ce mot aussi)? D’ailleurs, les occidentaux ne vont il pas y planter du teck ou je ne sais quelle espèce d’arbre tropical donc ils raffolent ? Enfin, la perspectives de ce projet me redonne un… Lire plus »
marzipan
Invité
Puisque la déforestation de la forêt amazonienne continue, pourquoi ne pas offrir à notre planète un nouveau poumon tout neuf ? Mais bon, il me semble que la planête est déja au bord de l’asphyxie et je me demande dans combien de temps la forêt saharienne sera-t-elle prête à prendre le relais? Et pourra-t-elle s’étendre suffisamment rapidement pour compenser l’exploitation de la forêt amazonienne (j’aime bien ce mot aussi)? D’ailleurs, les occidentaux ne vont il pas y planter du teck ou je ne sais quelle espèce d’arbre tropical donc ils raffolent ?  Enfin, la perspectives de ce projet me redonne un… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité
…c’est à dire progressivement, mais avec détermination, étape par étape pas tous les sous d’un coup. Mias le concept est génial, pourra s’appliquer ailleurs pour ”stopper l’avancée” du désert, reboosetr certaines régions dépouvues d’eau… Projet en Joranie non loin de la Mer Rouge… Pourquoi ne pas le marier avec le début du projet du Canal Mer Rouge -Mer Morte…vaste projet lui aussi pour redonner vie à une Mer…en voie d’être réellement Morte si l’eau manquante du Jourdain n’est pas remplacée par une autre source…Les 420 mètres de delta entre les niveaux Mer Rouge et Mer Morte à exploiter pour qqs… Lire plus »
Pastilleverte
Invité
“poumon” ou “asphyxie”, attention à ne pas tomber dans l’antropomorphisme planétaire. La Terre a connu bien pire dans le passé, même si les causes étaient “naturelles”. Elle s’en remettra. Cette vieille dame de plus de 4 milliards d’années a encore une espérancede vie au moins aussi grande, tant que le Soleil ne l’aura pas absorbé. Sera t elle différente dans les années à venir (100, mille ou un million d’années) ? c’est plus que probable. L’espèce humaine, si récente, sera t elle encore présente à ces m^mes horizons ? Nul ne le sait, ni sous quelle “forme” d’évolution ! Est-ce… Lire plus »
marcarmand
Invité

@marzipan DESERTEC (www.desertec.org/…/desertec-foundation_redpaper_3rd-edition_francais.pdf) est un projet global d’alimentation de l’Europe en électricité basé principalement sur l’exploitation de l’énergie solaire dans les déserts d’Afrique et du Moyen Orient. La technologie privilégiée serait celle des centrales thermosolaires, associée à des lignes de transport CCHT (Courant Continu Haute Tension) permettant d’acheminer l’électricité avec des pertes inférieures à 3% sur 1000 km. Une interconnexion au niveau Africain et Européen permettrait de lisser l’intermittence des différentes sources renouvelables, éolien, solaire etc.

wagane
Invité

Le sel n ‘est pas un déchet. Une partie peut être commercialisée. Le reste peut être restiytué à la mer à proximité. Mais l ‘idéal serait de pouvoir le répandre en mer du nord dont la salinité descend dangereusement depuis quelques années.

Pfff
Invité

Il serait à mon avis bien plus intéressant de protéger ce qui existe (arrêter la déforestation), plutôt que cette débauche d’énergie, de technologie pour créer ce qui n’existe pas en détruisant un milieu naturel où la vie a su s’adapter.

Lord_predator
Invité

J’aime beaucoup les arguments, et si on arrêtait la déforestation en Amazonie, en Indonésie, en Chine, en X ou Y. Le Moyen Orient est particuliérement désertique est n’est pas l’amazonie, construire durablement des serres qui permerttent a la région de devenir auto-suffisante en ressources alimentaire et énergétique n’est pas totalement un non sens et profite a l’économie local. Le Besoin est local, est spécifique a cet région du monde, alors arrêter votre argumentaire “et si” “et si” ils en ont besoin, et n’allez pas demandé a un Jordanien d’aller reboiser l’amazonie. Cordialement,

baztookada
Invité

C’est génial, je suis POUR à 100 %. Il nous faut produire de l’eau douce avec du soleil et de l’eau salée, de manière durable pour étendre les surfaces d’agroforesterie comme ça on pourra tous mieux vivre. Dans 1000 ans ce sera une évidence comme se laver les mains avec de l’eau courante ou construire des égouts. DEBOU ZENFANS !

papouchka
Invité

Bonsoir à tous, Cette idée me plait. Qu’en est-il aujourd’hui ? Quel est l’impact sur le climat ? Les Russes ont asseché la mer d’Aral, pourquoi ne pas la remettre en eau ? La montée du niveau des océans ne peut-elle pas être “canalisée” par ces chantiers ?

Guydegif(91)
Invité

Descritipf alléchant ! Super pistes, mais article de 2011, annonce: ”L’équipe du “Sahara Forest Project” mènera des études complètes cette année afin de développer une unité de démonstration en 2012.” Qu’en est-il ce mars 2013? Avancée? Feuille de route? Calendrier? Voir aussi mon post du 21/01/11….mariage pot. avec Jonction Mer Rouge – Mer Morte et les projets EnR (Hydro) et DD (eau douce à boire et pour irrigation) Why not? Vaut mieux ça pour occuper esprits et bras, plutôt que des guerres !!.. Merci à Enerzine d’investiguer et de nous dire. A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)
Invité

Descritipf alléchant ! Super pistes, mais article de 2011, annonce: ”L’équipe du “Sahara Forest Project” mènera des études complètes cette année afin de développer une unité de démonstration en 2012.” Qu’en est-il ce mars 2013? Avancée? Feuille de route? Calendrier? Voir aussi mon post du 21/01/11….mariage pot. avec Jonction Mer Rouge – Mer Morte et les projets EnR (Hydro) et DD (eau douce à boire et pour irrigation) Why not? Vaut mieux ça pour occuper esprits et bras, plutôt que des guerres !!.. Merci à Enerzine d’investiguer et de nous dire. A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)
Invité

Descritipf alléchant ! Super pistes, mais article de 2011, annonce: ”L’équipe du “Sahara Forest Project” mènera des études complètes cette année afin de développer une unité de démonstration en 2012.” Qu’en est-il ce mars 2013? Avancée? Feuille de route? Calendrier? Voir aussi mon post du 21/01/11….mariage pot. avec Jonction Mer Rouge – Mer Morte et les projets EnR (Hydro) et DD (eau douce à boire et pour irrigation) Why not? Vaut mieux ça pour occuper esprits et bras, plutôt que des guerres !!.. Merci à Enerzine d’investiguer et de nous dire. A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)
Invité

Descritipf alléchant ! Super pistes, mais article de 2011, annonce: ”L’équipe du “Sahara Forest Project” mènera des études complètes cette année afin de développer une unité de démonstration en 2012.” Qu’en est-il ce mars 2013? Avancée? Feuille de route? Calendrier? Voir aussi mon post du 21/01/11….mariage pot. avec Jonction Mer Rouge – Mer Morte et les projets EnR (Hydro) et DD (eau douce à boire et pour irrigation) Why not? Vaut mieux ça pour occuper esprits et bras, plutôt que des guerres !!.. Merci à Enerzine d’investiguer et de nous dire. A+ Salutations Guydegif(91)

trimtab
Invité

Pour info, on en mange des concombres ! trimtab

baztookada
Invité

Le sel doit évidemment être soigneusement collecté soit rejetté en pleine mer. Cela ne représent pas un surcout redhibitoire. Je pense qu’il faudrait mette ce type de systèmes en place pour pouvoir nourrir et loger convenablement tout le monde.

Guydegif(91)
Invité
Au-delà des concombres récoltées fin 2012 sous ces serres dans un désert du Qatar, (merci du clin d’oeil!), SFP laisse entrevoir des challenges et des résultats intéressants, là au Qatar, en Jordanie et dans pas mal d’endroits où regagner de la Vie sur des territoires désertifiés, donner de l’EAU à des peuples et des plantes, …. ça me fait plaisir de voir que SFP a aussi des synergies avec le projet de Canal Mar Rouge – Mer Morte, là aussi avec toutes les retombées positives envisageables au niveau de la Mer Morte qui va regagner de l’eau donc de la… Lire plus »
Zolaine
Invité

je suis zolaine et je un novelle energe solar energe econmece energe ecologece atom solar atom planten

Zolaine
Invité

je suis zolaine et je un novelle energe solar energe econmece energe ecologece atom solar atom planten

Arnaud 77
Invité

la fibre coco une fois tratée devient un excellent substrat de culture de plus le cocotier assimile en partie l’eau de mer… alors pourqoi ne pas devlopper des oasis de cocotier? trop simpliste? merci de m’eclairer

Arnaud 77
Invité

la fibre coco une fois tratée devient un excellent substrat de culture de plus le cocotier assimile en partie l’eau de mer… alors pourqoi ne pas devlopper des oasis de cocotier? trop simpliste? merci de m’eclairer

wpDiscuz