Un système d’autopartage de voitures à énergie solaire à Lyon

La maison mère de Toshiba et sa branche ‘Solutions’ ont annoncé mardi la mise en service à Lyon de SunMoov’, système d’autopartage de voitures électriques alimentées par panneaux photovoltaïques, la ville espère ainsi résoudre en partie les problèmes de trafic urbain.

Ce service est exploité par Proxiway, une filiale à 100 % de Transdev, dans le cadre du projet démonstrateur Lyon Confluence Smart Community de NEDO (New Energy and Industrial Technology Development Organization).

L’objectif est de réduire les embouteillages et de pallier à la pénurie de places de stationnement dans le quartier de la Confluence au moyen d’un moyen de transport alternatif "respectueux de l’environnement". Ce projet sur 2 ans, qui s’achèvera en décembre 2015, sera géré par différents partenaires et mettra à la disposition des Lyonnais une flotte de 30 véhicules électriques, répartis sur 6 stations dont 3 équipées de bornes de charge rapide.

Il a été conçu à destination d’un public mixte et pour des usages complémentaires comme les collaborateurs des entreprises ou les habitants du quartier.

Le groupe Toshiba est chargé de la conception et du déploiement du système de gestion, qui établira les prévisions de la production d’énergie solaire et pilotera l’optimisation des cycles de recharge des véhicules et de la gestion des réservations. Les prévisions se basent sur diverses sources d’information, notamment les prévisions météorologiques, ainsi que sur les plannings de réservation des véhicules et les données collectées par les véhicules électriques.

Il est extrêmement complexe de prévoir la production d’énergie renouvelable, notamment photovoltaïque, celle-ci dépendant grandement des conditions météorologiques, surtout à une telle échelle. Le système d’optimisation des cycles de recharge joue également un rôle crucial, compte tenu de la fluctuation des taux de réservation des véhicules. En collaboration avec ses partenaires français, le groupe Toshiba évaluera l’efficacité pratique du système associé à la production d’énergie renouvelable.

Le groupe Toshiba se chargera du déploiement des technologies appliquées et entend participer activement à d’autres projets Smart Community.

Focus sur le service SunMoov’

Au départ, SunMOOV’ fonctionnera avec une énergie "neutre en carbone". Les stations de recharge seront ainsi entièrement alimentées par de l’énergie renouvelable, délivrée par la Compagnie Nationale du Rhône.

Puis au quatrième trimestre 2014, l’énergie solaire produite par panneaux photovoltaïques déployés sur les bâtiments du quartier de la Confluence assurera à elle seule l’intégralité de la recharge de la flotte SunMOOV’. Cette gestion globale de l’énergie à l’échelle d’un écoquartier est une première en France.

Les voitures électriques sont des citadines 4 places (Citroën C-ZERO, Mitsubishi I-MiEV et Peugeot iOn), adaptées à des déplacements urbains avec des coffres à bagages d’une capacité de 166 litres. Les batteries embarquées Lithium-ion offrent une autonomie de 120 km.

Silencieuse, non polluante, fonctionnant à l’énergie solaire, l’offre SUNMOOV’ veut inciter les citadins à délaisser leur voiture personnelle pour les trajets du quotidien. Pour le confort des passagers, elles comprennent : une climatisation, un autoradio lecteur CD, une prise USB et une connexion Bluetooth.

Des bornes rapides permettent de recharger une voiture en une demi-heure, alors que 8 heures sont nécessaires avec une borne normale. Trois stations en seront équipées. Elles permettront d’améliorer significativement la disponibilité de la flotte SunMOOV’. A noter que le système μEMS développé par TOSHIBA optimise la planification de l’autopartage avec le meilleur équilibre entre les besoins des véhicules et la production des énergies renouvelables. Il permet notamment d’identifier si un véhicule nécessite un rechargement normal ou rapide.

Enfin, le système embarqué comprend une interface tactile SunMOOV’, un guidage GPS, un état des lieux du véhicule sur l’interface, un appel d’un centre d’assistance sur simple pression d’un bouton, et au retour, un affichage automatique de la place de stationnement.

Côté pratique, le service est ouvert à tous les détenteurs d’un permis de conduire B valide sans limite d’âge.

L’inscription peut se réaliser en ligne (www.sunmoov.fr) ou en se rendant à l’agence SUNMOOV’ dans le quartier Lyon Confluence. Le déverouillage du véhicule se feront via la remise d’une carte d’accès.

Concernant la tarification, les particuliers devront débourser 5 € la demi-heure sans abonnement (qui comprend la location de la voiture, l’énergie utilisée, un kilométrage illimité, une assurance tous risques et l’assistance 7j/7, 24h/24). Avec un abonnement mensuel de 12 € par personne, la demi-heure reviendra à 1 euro de moins.

Pour les entreprises, les prix varient en fonction du nombre de salariés inscrits : 4 € la demi-heure jusqu’à 10 salariés, puis 3,5 € jusqu’à 25 salariés et enfin 3 € au-delà de 25 salariés.

Dans tous les cas, la première demi-heure sert de base de facturation ; au-delà, la facturation se calcule à la minute.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Un système d’autopartage de voitures à énergie solaire à Lyon"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
sansun
Invité
Ils nous la font grands seigneurs , grandes technologies de fonds de placards . On est surément pas en France car tous les termes sont anglais ,c ‘est à croire que demain les noms des rues en France seront en anglais , parenthése qui en dit long sur notre avenir. Pour en revenir à cette usine à gaz , avec une erreur dans le texte de présentation (système d’autopartage de voitures électriques alimentées par panneaux photovoltaïques ) je pense que c’est les bornes qui sont alimentées par du PV. N’était il pas plus simple de fournir des batteries chargées dans… Lire plus »
energiestr
Invité

Il est consternant de voir des mentions comme “non polluante” au sujet de voitures électriques. Renault a été condamné pour avoir affirmé que ses voitures étaient zéro émissions. Les voitures électriques ne sont pas polluantes là où elles roulent, mais la pollution existe ailleurs. Il faudrait être plus raisonnable en écrivant “faiblement polluante”.

gp
Invité
coupler solaire PV avec des véhicules électriques aussi abouties que cette i-MieV (un des VE les plus sobres du marché), voilà qui a du sens. @sansun : non il n’est pas + simple de charger des batteries dans des stations concues à cet effet. C’est même exactement l’inverse. Le concept de station de rechange façon Better Place est un concept complément loufoque auquel Renault n’aurait jamais du collaborer (via la construction d’une voiture dédiée, la Fluence ZE pour israël notamment mais pas que). C’est un système beaucoup trop cher qui déployé à très grande échelle, devient vite une usine à… Lire plus »
sprol
Invité
A “Sansun” et ” energiestr”: Ne soyez pas médisant D’accord il faut être vigilant et critique mais dans le bon sens du terme. Ce nouveau système de mobilité urbaine n’est pas une “usine à gaz”, il a le mérite d’exister et il servira de banc de test durant 2 ans. Soyez donc heureux que l’on réalise cela en France soit-il en collaboration avec des partenaires “étrangers”; preuve en est qu’ils ont encore confiance en la France et ils ont raison… Nulle part il est marqué que les panneaux photovoltaïques sont sur les voitures mais bien à terme sur les bâtiments… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité
Oui, comme dit Sprol, il faut Positiver ! Ce banc de test sur 2 ans a le mérite d’exister, grâce aux partenaires engagés sur le projet. Des IDs louables, dont extrait repris de ci-dessus: ”Cette gestion globale de l’énergie à l’échelle d’un écoquartier est une première en France.” ”Les voitures électriques sont des citadines 4 places (Citroën C-ZERO, Mitsubishi I-MiEV et Peugeot iOn), adaptées à des déplacements urbains avec des coffres à bagages d’une capacité de 166 litres. Les batteries embarquées Lithium-ion offrent une autonomie de 120 km. Silencieuse, non polluante, fonctionnant à l’énergie solaire, l’offre SUNMOOV’ veut inciter les… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité
Oui, comme dit Sprol, il faut Positiver ! Ce banc de test sur 2 ans a le mérite d’exister, grâce aux partenaires engagés sur le projet. Des IDs louables, dont extrait repris de ci-dessus: ”Cette gestion globale de l’énergie à l’échelle d’un écoquartier est une première en France.” ”Les voitures électriques sont des citadines 4 places (Citroën C-ZERO, Mitsubishi I-MiEV et Peugeot iOn), adaptées à des déplacements urbains avec des coffres à bagages d’une capacité de 166 litres. Les batteries embarquées Lithium-ion offrent une autonomie de 120 km. Silencieuse, non polluante, fonctionnant à l’énergie solaire, l’offre SUNMOOV’ veut inciter les… Lire plus »
Nicias
Invité

La rentabilité économique de la voiture électrique étant déjà un obstacle, est-il besoin de maximiser la douloureuse en utilisant de l’électricité solaire. C’est cher tout ça, faudra bien faire des choix.

Sicetaitsimple
Invité
Ok sur l’expérimentation, c’est interessant. Mais quand on lit: “Au départ, SunMOOV’ fonctionnera avec une énergie “neutre en carbone”. Les stations de recharge seront ainsi entièrement alimentées par de l’énergie renouvelable, délivrée par la Compagnie Nationale du Rhône.” c’est quand même du pipeau. Parce que la dite CNR vendra peut-être mettons un ruban de 100kW de puissance à SunMoov, à qui elle pourra fournir un “certificat d’origine”, mais elle pourra immédiatement acheter 100kW d’ARENH à 42€/MWh (nucléaire historique) à EDF…Remarquez, tout n’est pas faux, c’est également neutre en carbone! De toutes façons, la CNR de va pas produire plus d’électricité… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Tout d’abord, erreur d’ordre de grandeur dans mon exemple ci-dessus: si c’est 30 véhicules, à raison d’environ 15kWh/100km et en comptant 100km/jour par véhicule,il faut bien moins de 100kW souscrits pour recharger. Ca ne change rien au raisonnement, c’est solaire+ nucléaire( majoritairement) par effet de cascade de contrats ventes-appros en ARENH. La question, c’est: quelqu’un connait-il le kilométrage moyen journalier d’un véhicule autolib à Paris?

gp
Invité
réponse : faible, trop faible (hélas). A raison de 10km en moyenne par trajet et 4 à 5 trajets / J. / véhicule, une autolib’ parcourt rarement + de 50 km /j. … C’est tjrs mieux que 50km effectués au gazole mais ça n’est clairement pas à la hauteur. Le concept reste néanmoins un bon concept mais pour se déplacer dans Paris intra muros, l’intérêt d’utiliser une voiture reste discutable. Surtout face à l’offre plétorique d’alternative bien + pertinente : M°, Tramways, vélib’, vélo, VAE, taxi, RER, etc… P.S : 50km/j. en moy. ça fait une conso d’électricité < 10… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

En effet c’est pas terrible, j’aurais pensé que c’était plus que ça (le nb de km/j), et j’ignorais ce “petit défaut” de consommation en veille. PS: ça ne se précipite pas pour aller contre mon argument “solaire+nucléaire”…

Pastilleverte
Invité
tout “renouvelable” peut relativement marcher, parce qu’il ya effectivement un grand parc de centrales nucléaires en “feed back”… Autrement, il va être intéressant de faire un bilan complet en (équivalent) “cycle de vie” ou du moins du”puits à la roue” (et au recyclage des batteries) de ce système. Quant à Autolib et les batteries de Bolloré, ça semble l’archétype de la fausse bonne idée, car les batteries doivent être mises sous tension à l’arrêt (prolongé) sous peine de chauffe et d’incendie (déjà vu). Quel bilan de consommation élecrtrique sur une année, surtout si les voitures tournent finalement assez peu chaque… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

“La notion de km/jour est très pertinente. ” Merci! Bah oui, c’est comme une STEP, faut que ça cycle pour devenir interessant!

Pepinphilippe
Invité
OFFRE DE PRET ENTRE PARTICULIER SERIEUX E-mail: Ce message est destiné aux personnes qui ont besoin d’un prêt particulier pour reconstruire leurs vies.Vous êtes à la recherche d’un prêt pour d’augmenter vos activités soit pour un projet ou pour acheter un appartement, mais vous êtes sur la liste noir ou votre dossier a été refusé à la banque. Je suis une particulière je donne des prêts allant de 1.000 à 500.000 € à toutes les personnes qui sont en mesure de remplir les conditions. Mon intérêt est de 2% par an.Si vous avez besoin d’argent pour d’autres raisons, n’hésitez pas… Lire plus »
Pepinphilippe
Invité
OFFRE DE PRET ENTRE PARTICULIER SERIEUX E-mail: Ce message est destiné aux personnes qui ont besoin d’un prêt particulier pour reconstruire leurs vies.Vous êtes à la recherche d’un prêt pour d’augmenter vos activités soit pour un projet ou pour acheter un appartement, mais vous êtes sur la liste noir ou votre dossier a été refusé à la banque. Je suis une particulière je donne des prêts allant de 1.000 à 500.000 € à toutes les personnes qui sont en mesure de remplir les conditions. Mon intérêt est de 2% par an.Si vous avez besoin d’argent pour d’autres raisons, n’hésitez pas… Lire plus »
wpDiscuz