Vivre sans pétrole ? à ne pas manquer sur M6

Christophe Brulé, le rédacteur en chef du magazine "Capital Terre" sur M6 a informé Enerzine du bouclage "d’un documentaire consacré entre autres, aux méthodes d’extraction du pétrole de schiste, une matière première qui serait présente dans le sous-sol français au même titre que le gaz de schiste."

Son équipe a même utilisé votre webzine préféré pour établir une trame de départ : "Au début de notre enquête, nous avons été amenés à nous sourcer sur de nombreuses pistes auprès de votre publication et de quelques autres (…)" a t’il indiqué .

"Cette thématique sera dans l’actualité des prochains jours avec l’ultimatum du 13 septembre prochain donnée aux compagnies pétrolières pour savoir si elles pourront exploiter ces gisements sans recourir à la fracturation hydraulique."

Le documentaire intitulé "7 milliards sur terre, quelles solutions pour vivre sans pétrole ?" sera diffusé le 7 septembre 2011 à 20h45 dans l’émission Capital TERRE.

Synopsis : Transports, chauffage, plastiques, engrais ou médicaments, le pétrole a envahi la vie quotidienne. Et les progrès économique et technologique impliquent une inextinguible soif d’or noir qui se heurte à une triple réalité : le pétrole est de plus en plus cher, de plus en plus polluant et surtout, de plus en plus rare. Quelles sont les solutions pour vivre sans pétrole ? Quel impact la consommation effrénée de pétrole a-t-elle sur l’environnement ? Quels seront les matériaux et les techniques qui remplaceront peut-être l’or noir ? Et comment, aujourd’hui, certains pays sont-ils déjà entrés dans l’ère de l’après-pétrole ? Des plaines du grand ouest américain aux quartiers écolo du nord de l’Europe, en passant par les déserts d’Amérique du Sud, un panorama des solutions qui existent déjà pour faire face aux défis d’un monde sans pétrole

Chaîne télévision : M6
Emission : Capital TERRE
Date : 7 septembre 2011 à 20H45

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Vivre sans pétrole ? à ne pas manquer sur M6"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
rouget
Invité

Ou je ne m’abuse. Et comme je suis obligé à être bavard, je dirais qu’on devrait en être au moins avertis.

Aqua
Invité

…Est-ce de l’auto-satisfaction de se voir cité par une émission de TV ou juste un petit service rémunérateur ponctuel ? Quand on s’intéresse au sujet, on a déjà toutes les infos dispo sur le net… Pas besoin d’un docu de type “l’après-pétrole pour les nuls”.

Dugendre marc
Invité
GAZ DE SCHISTE : Les lois : Vote ; Réalisation ; Application ; Mais surtout leurs multiples et diverses INTERPRETATIONS. Voilà ce que je peux dire sur cette question environnementale et énergétique après y avoir travaillé quelque peu : 1 : Il faut reprendre les textes de la convention Aarhus qui n’ont pas été respectés : Cette convention concerne le droit de savoir, le droit de participer, le droit d’accès à la justice, les droits environnementaux pour le 21° siècle. Tous ces textes ont été votés en juin 2006. Ce vote a de plus été confirmé en 1992 lors du… Lire plus »
Nicias
Invité
@marc_d “Car en fait c’est la fracturation tout court qui pose problème car elle met en contact toutes les couches géologiques qui des plus profondes jusqu’au supérieures contenant les nappes phréatiques” Non, c’est le puit. Fracturation ou pas, on a un à deux km d’argile qui sépare le pétrole des nappes. Les polutions sont donc dues à des défauts de cimentage des puits dans leurs parties supérieures. Cette histoire est navrante, on aurait 90ans de consomation en gaz sous notre sol sans parler du pètrole. Largement de quoi indemniser d’éventuelles victimes et surtout de se payer des hopitaux ou des… Lire plus »
Ecospam
Invité

Si certains n’ont toujours pas bien compris, il est “utile” de rappeler le fait suivant : il est très probable que la concentration actuelle de CO2 (393 ppm) est “déja” dans la zone dangereuse (au dela de la limite des 350 ppm considérée comme à ne pas dépasser). Par conséquent il est tout à fait inopportun de penser à mettre en exploitation de nouveaux gisements de CO2 fossiles…. Il faut maintenant diminuer les émissions au pas de course. C’est pourtant simple à comprendre… Aller lire ce lien:

Nicias
Invité
“la partie verticale du puit est on ne peut plus classique. Ce que vous évoquez, les défauts du casing vertical concernent pétroles conventionnels et schistes (pétrole et gaz). C’est donc bien la technique particulière de fracturation hydraulique des schistes qui est ici en cause” Peut être ! Mais pas pour les raisons invoquées. Il n’y a pas de “migration” si non le gaz de schiste “empoisonerai” déja notre eau du robinet. Les gaz reposent parfois sous plusieurs km d’argile. Par contre il est possible que la pression d’injection de l’eau fragilise la partie cimentée des puits ou que le grand… Lire plus »
wpDiscuz