EDF ENR élargit son offre aux grandes centrales solaires PV

Suite au décret du 5 mars 2011 autorisant l’installation de centrales solaires jusqu’à 9 kWc, EDF ENR (Energies Nouvelles Réparties) a annoncé qu’un tiers de ses ventes aux particuliers depuis mai sont désormais des centrales photovoltaïques de plus de 3 kWc.

Pour compléter sa gamme d’offres entre 3 et 9 kWc, la filiale d’EDF a lancé courant juillet 2 nouvelles offres de grandes centrales pour les particuliers. La première concerne une centrale de 5,18 kWc (environ 48m2) et la seconde, les centrales de 7,77 kWc (environ 68m2).

EDF ENR déclare couvrir maintenant l’étendue des toitures résidentielles allant de 1,48 kWc (environ 16m2) jusqu’à 8,88 kWc (environ 78m2).

EDF ENR précise que ces nouvelles offres, assemblées en France exclusivement, sont conformes aux règles d’éligibilité à la prime d’intégration au bâti en s’intégrant "harmonieusement" aux toitures.

Un bilan solaire gratuit est proposé par EDF ENR aux personnes intéressées afin d’évaluer chaque projet.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
16 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Feidole

Il n’y a pas qu’EDF ENR qui fait des études gratuites ! Tous les artisans locaux le font. A la différence prêt qu’EDF est bcp plus cher au final. Il faut faire du local et surtout faire avec des artisans car EDF ENR peut installer bcp de photovoltaïques, malheureusement ce sont les premiers à les mettre au Nord ou Nord-est / Nord-Ouest… Ah BRAVO !

Regismu

Bonjour On ne met pas les appreciations des clients qui sont “commercialement abusés ” par ces offres plus cheres que le marché ..et sans garantie de qualité puisque soustraité ..de plus de nombreux retours font etat de mauvais conseil ..puisque les clients ne sont aps prevenu des consequences du depassement des 3Kwc ..Donc informez vous et ne vous laissez pas abuser par des logos qui ne sont meme pas un signe de qualité ..voir les retours sur le terrain .. pour avoir des informations completement independantes un forum : et une association loi 1901 reconnu d’utilité publique:

suntep

la belle pub gratos pour EdF EN !!! dis Enerzine, tu peux passer une pub pour l’offre résidentielle de ma boite stp ?

zelectron

… pendant que les industriels, artisants et installateurs (qui ont construit le marché du solaire, de l’eolien , des hydroliennes, du geothermique…) se demandent si ils ne vont pas mettre la clé sous la porte. EDF a “jouit” pendant des décénnies des subventions de l’état et de sa position de monopole ABSOLU, aujourd’hui son quasi monopole subsiste et lui permet de faire danser le secteur energétique à son propre gré ! Un moratoire de 5 ou 10 ans (en France) devrait calmer ses ardeurs, mais le gouvernement lâche comme à son habitude devant la menace des syndicats préfère detourner son regard …

Rice

. Avez-vous remarqué que dans les statistiques publiées par ERDF (groupe EDF), on ne trouve pas de centrales > 12 MW ? Mais où sont donc passées toutes ces grandes installations réalisées par EDF EN et dont Enerzine nous a régulièrement abreuvé ??? Nous aurait-on menti ?

Dan1

Etes-vous sûr que les centrales sont raccordées au réseau de distribution géré par ERDF ?

Rice

. Bravo Dan pour votre sagacité. J’avais en effet oublié que les 160 Entreprises Locales de Distribution françaises pouvaient effectivement raccorder ces centrales. Ce n’est malheureusement pas le cas et celles auxquelles je pense, ne sont pas dans le périmètre d’activité des ces distributeurs « bis ». En plus, cela serait vraiment une extraordinaire coïncidence que ce soit justement sur leurs territoires que ce trouvent ces centrales géantes (pour mémoire, les ELD c’est 5 % du territoire, 5 % de la population et 5 % de la consommation d’électricité) J’avoue que sur ce coup là… je suis taquin car nous savons tous très bien où ces centrales sont passées…… Et elles sont bien dans la liste ! Si, si, cherchez bien, je suis certain qu’avec vos compétences vous saurez les retrouver… (je vous rappelle qu’il ne s’agit pas de centrales de « bricoleurs » mais d’installations > 12 MW…. Celles qui ont précipité l’emballement de la –petite- partie concernée dans la CSPE). Bien sûr le commun des mortels (ou devrais-je dire des « contribuables »), honnête, crédule, confiant dans la probité de « son » service public, l’incorruptibilité de « son » administration nationale et l’intégrité de « son » Etat, n’ira probablement pas les chercher où EDF ENR (« son » entreprise d’énergie à travers les 84,5 % d’actions que l’état français détient) les a habilement, légalement mais parfaitement immoralement, dissimulées. Mais Vous Dan1, sous votre prose faussement naive, vous savez bien où elles sont, non ? Allez, expliquez nous donc où elles se trouvent et pourquoi elles se trouvent là.

Dan1

Sauf que je n’évoquais pas les ELD… même à mot couvert. Expliquez donc au lieu de tourner autour du pot, vous ferez une BA pour le citoyen lambda !

Rice

. C’est bien vous qui avez commencé à “mots-couverts” en laissant supposer que ces centrales ne seraient pas raccordées au réseau ERDF, non ?

Sakharov

Je ne comprend pas où est l’offence, cette question semblait parfaitement sincère de mon point de vue (mais Dan doit surement savoir mieux que moi ce qu’il voulait dire). Je crois que vous devriez quand même arrêter de voir des conspirations partout, vous risquez de vous stresser inutilement voire de sombrer dans la paranoïa, et ça pour le coup c’est mauvais pour votre santé.

Rice

.. Diantre, avec un tel pseudo, je ne m’attendais certainement pas à un tel propos. Bref. Mais ne vous inquiétez pas pour ma santé (ce dont au passage je vous remercie), mais le petit jeu de taquin que j’ai entrepris avec Dan, c’est que je sais, qu’il sait que je sais qu’il sait. Vous me suivez ? Car conspiration il y a eu et Airsol, à travers sa métaphore charcutière, vous a même mis sur la voie….

Rice

. Qu’appelez vous une “contribution étayée” aux discussions ? S’agit-il d’inonder les lecteurs d’Enerzine de chiffres, rapports et autres données “techniques” (cela fait tout de suite scientifique) ou bien de faire de longue dissertation philisophique (cela fait tout de suite intellectuel) ? Qu’appelez vous “être constructif” dans le débat ? S’agit-il d’abonder uniquement dans le sens du GGP qui lui seul connait la “vérité” ? Bon maintenant pour en revenir à l’article, à votre décharge, vous ne connaissez manifestement pas les pratiques d’EDF ENR dans le domaine du photovoltaïque. Vous ne pouvez donc comprendre. Alors, comme direz Dan, “documentez-vous ! les informations existent pour peu que l’on fasse l’effort des les chercher”.

Sicetaitsimple

Bah oui. So what? A partir du moment ou on met en place des tarifs qui n’ont pas grand chose à voir avec la réalité, il ne faut pas s’étonner que certains (EDF En mais pas seulement) en profitent, y compris en saucissonant. Tout le monde doit être content maintenant, puisque c’est AO et cap pour toutes les grandes installations et tarif fortement degressif pour les petites.

airsol

On peut quant même s’étonner que l’état actionnaire soit le premier à contourner les décisions gouvernementales Non, il n’y a pas beaucoup de “contents” à part EDF EN qui a les reins plus solides que ses concurrents

Rice

. Décidémment, “ils” n’ont pas fini de nous étonner ! Je serai curieux de connaiître le délai de réponse de certains (très gros) dossier d’EDF-EN………… Certainement plus courts !!!!! La encore, ce n’est pas la transparence qui les étouffe. Mais, s’agissant d’un membre du Gang des Grille-Pains, qu’attendre d’eux ?

Rice

. Communiqué de presse du S.E.R. ”Aux conditions actuelles, le volume de nouveaux projets en 2012 et 2013 sera largement en deçà de l’objectif de 500 MW par an fixé par le gouvernement, analyse la branche solaire du Syndicat des énergies renouvelables (Ser Soler), au lendemain de la publication de l’appel d’offres pour les très grandes installations solaires. La filière a probablement déjà perdu depuis mars 2011 près de 10.000 emplois. De nombreuses sociétés, fragilisées par les nouveaux dispositifs, ont déjà déposé leur bilan”. L’appel d’offres publié jeudi était en effet la dernière pierre du nouveau dispositif de soutien public au solaire, lancé à l’issue du moratoire, en mars 2011, et qui ne permettra pas ”le développement de l’énergie solaire en France”, selon les professionnels. D’abord, rappelle le Ser Soler, les baisses trimestrielles des tarifs d’achat pour les installations de moins de 100 kWc pourraient ”conduire à l’arrêt de l’activité là où était seulement visé un contrôle des volumes”. Ensuite, l’appel d’offre ”simplifié” pour les installations de 100 à 250 kWc , publié en août dernier, affiche une complexité et des délais d’instruction qui ”ne permettront pas une activité significative avant 2013”. Enfin, ce dernier appel d’offres pour les très grandes installations (supérieures à 250 kWc) ajoute ”une complexité remarquable et un délai de traitement supérieur puisque les réponses ne pourraient être connues qu’à partir de juin ou juillet 2012 et, dans tous les cas, après la formation d’un nouveau gouvernement”. Bref, quand on veut tuer son chien….

16
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime