ARENH : augmentation de 100 à 120 TWh – A qui doit profiter la rente nucléaire ?

L’annonce du Gouvernement d’une augmentation de 20 TWh en 2022 du volume d’électricité vendu par EDF à un prix régulé (ARENH[1]) est l’objet de nombreuses informations mensongères et caricaturales. Cette mesure était le dernier levier dont disposait l’exécutif pour limiter la hausse des prix de l’électricité pour l’ensemble des consommateurs particuliers et professionnels ; et notamment, pour respecter l’engagement du Premier ministre d’une hausse limitée des prix de l’électricité à 4 %.

Avec la hausse du volume ARENH, le Gouvernement a donc décidé de redistribuer une partie de la rente nucléaire aux consommateurs français. Cette décision de l’exécutif était nécessaire, cependant elle aurait pu être amplifiée en augmentant le volume supplémentaire à 50 TWh, ce que réclamait depuis longtemps l’ANODE et de nombreuses associations de consommateurs telles que l’UFC-QUE CHOISIR, l’UNIDEN ou le CLEEE.

Oui cette décision se traduira par un manque à gagner pour EDF, mais il est légitime que les consommateurs bénéficient de la rente nucléaire.

Il faut rappeler que, depuis l’été 2021, les prix de l’électricité sur les marchés de gros sont très significativement supérieurs au coût de production de l’électricité nucléaire qui représente une part importante du mix de production français. Principal bénéficiaire de la rente du nucléaire, le fournisseur historique a ainsi engrangé des milliards d’euros ces derniers mois grâce aux prix de marché très élevés. Les 8 Md€ évoqués ne seront donc pas une perte sèche mais bien une réduction du sur-gain généré depuis 2021.

Il est d’ailleurs logique que les consommateurs français bénéficient de la rente du nucléaire car ils ont financé ce parc nucléaire dans un contexte de monopole public grâce à leurs impôts et leurs factures, et ils supportent le risque nucléaire.

Malgré tout, il faut noter que cette mesure est temporaire et qu’elle devra être, a minima, pérennisée pour éviter de nouvelles hausses de prix pour les consommateurs, qui seraient sinon inévitables en 2023.

A propos de l’A.N.O.D.E

Créée en 2006, l’Association Nationale des Opérateurs Détaillants en Energie (A.N.O.D.E) rassemble les entreprises désireuses de promouvoir l’émergence d’un véritable marché concurrentiel de l’énergie (gaz et électricité) en France, afin de permettre à tous les consommateurs de choisir librement leur fournisseur et l’offre la plus adaptée à leur besoin.

Aujourd’hui, l’A.N.O.D.E rassemble les fournisseurs d’environ 95 % des clients ayant choisi de quitter les fournisseurs historiques en électricité et en gaz.

La liste des membres de l’A.N.O.D.E est à retrouver sur le site internet de l’association au lien suivant : anode-asso.org

Partagez l'article

 

[ Communiqué ]
Lien principal : anode-asso.org

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires