Biocarburants : 21 nouvelles usines d’ici à 2010

Dominique Bussereau, Ministre de l’Agriculture et de la Pêche, en visite au Mondial de l’Automobile hier, a passé en revue les stands de plusieurs constructeurs qui présentent des nouveaux modèles et des avancées technologiques leur permettant de proposer des voitures performantes et confortables, plus sûres, plus sobres et plus respectueuses de l’environnement.

Les voitures utilisant des carburants à forte teneur en biocarburants, tels les flexfuel – fonctionnant au super éthanol, ou E85 essence à 85 % d’éthanol, comme au super sans plomb traditionnel – ou les diesel acceptant le B30, un gazole à 30 % de biodiésel lui ont été présentées.

Sur le stand Passion Céréales, Dominique Bussereau a souligné, devant les représentants de la profession agricole, les enjeux des biocarburants pour l’ensemble de notre société et a rappelé les engagements pris par le Gouvernement en faveur de leur développement, notamment :

  • fixation d’un objectif de 7% d’incorporation en 2010 et 10% en 2015 faisant de la France le pays le plus ambitieux de l’Union Européenne,
  • 21 nouvelles usines réalisées d’ici 2010 permettant la production de près de 4 000 000 tonnes valorisant la production de 2 000 000 d’hectares de céréales, betteraves et oléagineux,
  • lancement, suite aux propositions de la mission conduite par Alain PROST, de l’E85 avec une fiscalité adaptée permettant à ce nouveau carburant d’être compétitif en terme de coût de revient au kilomètre parcouru avec l’essence, voire avec le gazole,
  • développement de l’incorporation directe avec demande à la Commission Européenne d’un relèvement des taux autorisés d’incorporation de biocarburant à 10% pour l’essence et à 30 % pour le gazole en distribution banalisée.

Dominique Bussereau a présenté la première voiture flexfuel mise en service par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche au sein de l’Office National Interprofessionnel des Grandes Cultures.

Contribuant à la lutte contre le changement climatique, au renforcement de notre autonomie énergétique et à la réduction de notre déficit commercial, à la valorisation de nos productions agricoles et à la création d’emplois et de valeur ajoutée sur l’ensemble du territoire, les biocarburants apportent aujourd’hui une réponse à l’après pétrole.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ecogiro

Oui, d’accord c’est une bonne decition de ce gouvernement, qu’il a rien fait d’autre!!Cependant reste la question cruciale des engagements 1°) Total est si peu crédible qui fera mieux de payer ses ardoises que de faire Monsieur Propre. N’oublions pas que ces gens ont signé un protocole pour 300 pompes GNV et on a pas vu la couleur jusqu’à là 2°)Le prix voulu par l’Etat, c’est à dire 80 cts. est pas mal. Le problème à venir sera l’indexation du prix du l’E85 à celui du pétrole et commet le pétrole n’est pas éternel….3°) L’équilibre c’est n’est pas les agriculteurs qui pourrant le trouver car ils travaillent dure et ils voulent s’en sortir. Normal. Je veut dire par là, que la PAC n’est pas éternelle non plus et que ensuite sera dur de luter contre le Brésil ou les USA ou d’autres pays producteurs netement mois chérs.4°) L’après 2013 marquera les esprits parce que les subvention seront décapités et devant le besoin pour remplacer le 10% (selon la directive) et plus si les français acrochent avec les Biocarburant cela sera imposible avec notre surface donc encore une fois si on apprend pas à échanger on l’aura dans os vis à vis de autres pays qui font presion. 5) Il est souhaitable d’incorporer une certain quantité de biocarburant en provenance de l’Afrique par exemple. Cela le donera a buffer et à nous une note mois salé Non? A voir

irs com

Nous nous présentons , Iris Communication.Nous sommes basés en Côte d’ivoire. Nous voulons militer nous aussi pour l’utilisation de biocarburant à base de l’huile de palme dans les véhicules car pour nous l’environnement doit être préservé pour les générations futures. Nous vous écrivons car nous voulons vous dire que si vous cherchez des noix de palme pour les transformer en biocarburant,, nous pouvons vous en trouver en quantité importante ici en Côte d’ivoire car ce pays est un gros producteur de palmier à huile. Nous nous chargerons de contacter pour vous les gros planteurs ou les coopératives de planteurs afin qu’ils reservent leurs productions pour vous. Aussi comme solution à long terme, nous pouvons négocier pour vous des hectares de forêt afin de les transformer en vastes plantations de palmiers à huile afin que ces champs vous appartiennent pendant au moins 50ans. Le palmier à huile est “l’or vert” de demain et pour nous cette solution est interressante financièrement car le palmier à huile pousse pendant 3 ans et demi et donne ses graines chaque mois pendant 25 ans . Aussi si vous le souhaitez et si en avez les moyens , nous proposons que vous investissiez ici pour la création d’une petite usine à huile végétale pure (H.V.P.) pour produire du Biodiesel. Nous sommes une jeune structure , mais nous voulons travailler avec vous afin que vous ne manquiez pas de graines de palme et que vous continuer à produire du biocarburant. et pourquoi pas ouvrir dans le futur, la 1ere station de biocarburant en Côte D’Ivoire. Nous voulons être votre correspondant et partenaire en côte d’ivoire. Qu’en pensez vous? La Direction Générale Iris Communication- Abidjan Tel:00225 01 18 26 26

2
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime