BP cède ses parts dans 4 champs du Golfe du Mexique

BP a annoncé hier avoir conclu un accord d’un montant de 650 millions de dollars avec le japonais Marubeni Oil and Gas, afin de céder ses participations récemment acquises dans 4 gisements pétroliers en eaux profondes arrivés à maturité et dans des champs gaziers situés dans le golfe du Mexique

Le groupe pétrolier britannique avait acquis ces intérêts [les domaines – Magnolia, Grand Harle, Nansen et Zia – ] auprès de Devon Energy en mars 2010 dans le cadre d’achat d’actifs dans le golfe du Mexique, au Brésil ainsi qu’en Azerbaïdjan. Il avait déboursé à l’époque environ 7 milliards de dollars dans cette opération.

"Quand BP a acquis les actifs de Devon dans le Golfe du Mexique, il était clair que ces 4 domaines ne cadraient pas bien avec le reste de nos activités dans la région. Nous avons donc décidé qu’ils seraient plus profitables à une autre société que BP." a déclaré Andy Hopwood, vice président de BP, stratégie et intégration.

Selon BP, les actifs inclus dans l’accord comprennent :

  • 25 % de sa participation dans le champ d’hydrocarbures de Magnolia opéré par ConocoPhillips – zone de Garden Banks dans le Golfe du mexique;
  • 50 % de sa participation dans le domaine gazier du Merganser opéré par Anadarko Petroleum – zone d’Atwater Valley dans le Golfe du mexique;
  • 50 % de sa participation dans le champ d’hydrocarbures du Nansen opéré par Anadarko Petroleum – zone Ouest du Golfe du mexique;
  • 65 % de sa participation dans le champ d’hydrocarbures de Zia dans la région du Mississippi Canyon.

La part de BP dans la production nette de ces gisements s’élève à 15.000 barils équivalent pétrole par jour (bep/j), a précisé le groupe britannique.

C'est maintenant !
Fournisseur Total direct énergie

10% de remise sur le prix de votre consommation d'électricité et de gaz !

Pour conclure, BP annonce toutefois que ces nouvelles cessions "n’affectent en rien les autres participations de BP dans le Golfe du Mexique, où il reste le 1er producteur à la fois de gaz et de pétrole, avec une production nette s’élevant à environ 400.000 bep/j".

Partagez l'article

 

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires