Compteurs “intelligents” : British Gas investit 600 millions de livres

Suite à un accord historique de 600 millions de livres conclu en début de semaine entre British Gas et Landis+Gyr, la majorité des 16 millions des consommateurs britanniques vont progressivement bénéficier d’un compteur intelligent.

D’ici 2020, les compteurs intelligents déployés constitueront la norme pour les foyers et entreprises du pays tout entier, dans le cadre d’une initiative du gouvernement. Ils remplaceront les compteurs électriques et gaziers actuels, et offriront certains avantages comme un système d’affichage intégré aux foyers indiquant la quantité de gaz et d’électricité consommée à mesure de l’utilisation des clients – ainsi que le prix au centime près, des économies estimées à environ 5 % (65 £*) par an, et des lectures réelles de compteurs transmises directement aux fournisseurs d’énergie, mettant un terme aux factures estimatives.

British Gas a adopté une stratégie consistant à introduire rapidement des compteurs intelligents au sein des foyers et entreprises afin de faire bénéficier les clients de ces avantages aussi vite que possible, la Société se démarquant actuellement en tête du secteur, ayant d’ores et déjà installé plus d’un million de ses compteurs chez les particuliers et les entreprises.

"Les compteurs intelligents annoncent l’entrée dans une nouvelle ère énergétique pour les clients, transformant la manière dont ils peuvent gérer la consommation énergétique chez eux ou en entreprise. Notre investissement de 600 millions £ dans les solutions de compteurs intelligents de Landis+Gyr signifie que nous sommes désormais en mesure du fournir à nos clients des compteurs intelligents de manière rentable, et de leur faire bénéficier aussi rapidement que possible des avantages associés à cette technologie innovante" a déclaré Chris Weston, directeur général de British Gas. "British Gas est leader de l’industrie dans le déploiement de compteurs intelligents, la Société ayant pour vocation de refaçonner le secteur énergétique en direction de l’ère numérique, permettant ainsi aux clients de comprendre plus facilement leur consommation énergétique, et de garder le contrôle sur leurs factures."

En conséquence de cet accord, Landis+Gyr prévoit de doubler au Royaume-Uni ses effectifs de 600 employés, et d’étendre ses usines de fabrication afin de répondre non seulement aux exigences de déploiement de British Gas, mais également à celles de ses autres clients britanniques à mesure de l’accélération du déploiement entrepris.

De son côté, British Gas a d’ores et déjà annoncé la nécessité de plus de 1.000 postes d’experts en énergies intelligentes, qui installeront les compteurs intelligents et apporteront leurs conseils aux particuliers en termes d’efficience énergétique. L’annonce ouvre ainsi la voie au recrutement de 500 experts en énergies intelligentes en 2014.

* Le ménage britannique moyen devrait pouvoir économiser plus de 65 £ par an (65,50 £) grâce à une réduction de 5 % de la consommation énergétique, selon les calculs d’Oxford Economics, sur la base d’une facture annuelle combustible / gaz estimée par Ofgem à 1 310 £. Ce calcul ne prend en compte ni l’inflation, ni les évolutions éventuelles des prix énergétiques.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Tech

ça à l’air bien plus pratique que le linky, stoppons cette bouse de linky pour que les clients puissent avec un meilleur compteur “VOIR” leur(s) conso(s)

Bachoubouzouc

de l’antinucléaire moyen : Bacher EDF sans raison. En l’occurence, voici Tech qui comme par hasard trouve mieux ce compteur alors que l’article ne dit pratiquement rien de ses caractéristiques. Tout ce qu’on peut y lire, c’est que ce compteur affichera la conso exacte (la base de n’importe quel compteur), la transmettra en direct au producteur (exactement comme linky, le débat de merde sur la transmission des données privées en moins) et affichera un montant d’économie dont on ne sait pas comment elle est obtenue. Il ne pourra à priori pas commander d’équipements (alors que Linky le pourra et que c’est un peu le principe de base du “smart grid”), il ne pourra pas (contrairement à linky) permettre la mise en service et le changement de puissance à distance, et on ne sait rien de son évolutivité. Mais bon, Tech, on aura compris votre logique : “EDF c’est de la merde” et ne réfléchissons surtout pas.

Tech

premièrement je ne suis pas un antinucléaire moyen contrairement à vous qui êtes un pronucléaire borné. deuxièmement je ne suis pas non plus anti edf et je ne suis pas certains que ce soit edf qui ai choisi le linky, (erdf ou d’autres lobby industriels!) le cahier des charges de ce compteurs a été fait depuis plus de 15 ans et j’ai visité tous les labos de développement!, donc je sais de quoi je parle. j’ai visité également le labos de développement edf pour l’électronique de controle des centrales et aujourd’hui avec une demi douzaine de chips on remplacerait à un coût plus de 50 fois moindre des armoires entières! ce compteur est donc complètement obsolète au moment de sa généralisation mais certains persistent et signent et ne remettent rien en cause. Mon coté antinucléaire se porte essentiellement sur 3 points . aujourd’hui ( ce sera peut être différent demain) on ne sait pas vraiment traiter les déchets (sauf en les cachant!) et le lobby cache trop les effets des radiations. l’utilisation jusqu’a x niveaux de sous traitance pour diluer les effets sur les hommes qui travaillent près des matériaux emetteurs de radio activité. je ne dit pas non plus que lle charbon (ou la lignite!) ne sont pas nocifs à la santé je ne travaillle ni pour un gazier ni pour un promoteur solaire ou photovoltaïque non plus. ainsi une fois dites les choses seront plus claires! de plus autant que je me souvienne le linky ne permet pas comme vous le dites de “commander des équipements chez l’usager et vous avez oublié que ce compteur pour British gas mesurera à la fois la conso de gaz et d’électricité, ce que le linky est bien incapable de faire, quite à simplifier autant avoir un compteur au lieux de 2 non?

Bachoubouzouc

“le cahier des charges de ce compteurs a été fait depuis plus de 15 ans et j’ai visité tous les labos de développement!, donc je sais de quoi je parle.” Super, vous affirmez savoir de quoi vous parlez. Vous affirmez ainsi (sans preuve) que ce compteur est obsolète (c’est votre seul argument) alors que la page wikipédia de linky nous indique que son développement fait suite à des directives européennes de 2006 et 2009 (voir le chapitre “Origine”). Et encore une fois, vous trouvez Linky moins bien qu’un compteur britannique dont on ne sait rien, et qui visiblement aura des possibilités très limitées par rapport à Linky. Et en plus vous en remettez une couche sur le nucléaire ! Si ça ce n’est pas de l’antinucléaire moyen. “de plus autant que je me souvienne le linky ne permet pas comme vous le dites de “commander des équipements chez l’usager” Voir p17. Vous disiez savoir de quoi vous parlez ? “et vous avez oublié que ce compteur pour British gas mesurera à la fois la conso de gaz et d’électricité, ce que le linky est bien incapable de faire, quite à simplifier autant avoir un compteur au lieux de 2 non?” Chez vous, est-ce que l’arrivée de gaz et d’électricité sont au même endroit ? Ca n’est quasiment jamais le cas. Et tout le monde n’a pas le gaz de ville. Donc faire un compteur unique, outre compliquer les relations entre ERDF et GRDF (qui a de mémoire son propre projet de compteur intelligent), obligerait les clients à faire des travaux pour faire arriver gaz et électricité au même endroit. Ce qui coûterait largement plus cher que la centaine d’euros du compteur gaz. Bref ça serait stupide.

Tech

si vous prenez wikipedia pour argent comptant vous aurez des surprises! si vous connaissiez un peu mieux l’industrie vous sauriez que les directives europééennnes pour beaucoup sont écrite après les travaux de R& D pour être prêt le jour de la directive! ce n’est pas de l’anitnucléaire moyen, mais de l’information que les aveuglés de propagande pronuke sont incapable d’entendre oui je sais de quoi je parle la présentation que vous montrez indique faussement que le compteur peut piloter directement les équipements, c’est faux, il faut que les équipement soit équippés par exemple d’une radio ou du CPL, et ce sont des services proposés par des FAI par exemple qui permettront alors de piloter ces équipements. moyennant finace bien sur vous voyez, le net ne dit pas tout! gaz et électricité pourquoi être négatif? et même si cela ne sert que pour les installations neuves c’est un progrès. la mesure n’a pas besoin d’être liée à un distributeur.

zelectron

une fois de plus le mot intelligent mis à toutes les sauces ! bientot le papier hygiénique va y avoir droit… le mot “smart” a bien d’autres traductions ! qualificatif exact: compteur communicant

6
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime