Du biocarburant à partir de petit-lait une première !

Le groupe laitier Theo Müller a annoncé qu’il se lancerait, d’ici la fin de l’année, dans la production de bio-éthanol à partir de résidus du lait, ce qui constituera, selon lui, une première mondiale.

Le groupe a investi 20 millions d’euros pour développer un procédé qui permettra de produire de l’éthanol à partir du petit-lait (ou lactosérum), sous-produit obtenu lors de la fabrication du fromage.

Cette matière première, qui jusqu’à présent était éliminée, est quasiment gratuite, ce qui en fait un concurrent sérieux par rapport à d’autres produits végétaux, comme l’orge ou la betterave sucrière, qui nécessitent des superficies arables importantes.

L’entreprise espère produire d’ici 2008 dix millions de litres de bio-éthanol "laitier", dans une usine construite à cet effet à Leppersdorf, près de Dresde, a précisé M. Müller, PDG du groupe Theo Müller.

Cette annonce survient alors que les ministres européens de l’énergie se sont mis d’accord en février 2007 pour s’imposer comme objectif une incorporation de 10 % de bio-carburants dans les carburants consommés par les véhicules de l’Union européenne d’ici 2020.

 
BE Allemagne numéro 328 (29/03/2007) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/42011.htm
Partagez l'article

 

C'est maintenant !
Fournisseur Total direct énergie

10% de remise sur le prix de votre consommation d'électricité et de gaz !

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
zara whites

Je pense que l’idée est génial, du moment qu’on ne va pas creeer encore plus d’usine à vaches…je veus dire que ce serait préférable que leur lait sort de l’industrie Bio….vous en savez plus sur ce sujet?

ernest

N’en déplaise à Lula ou à George daboliou, l’éthanol ne peut être qu’une solution partielle à la lutte contre le réchauffement planétaire. S’il fournit de l’énergie, il prive en même temps certaines populations d’une source de nourriture indispensable. Une solution innovante et quelque peu iconoclaste est développée sur le blog http://www.thedino.org dans un billet intitulé “ETHANOL”. Bonne lecture et bisous

sammoura

A quand les biocarburants à partir des placentas voire des corps des morts. Une idée me vient à l’esprit : faisons des clonages des bébés et des animaux génétiquement modifiés pour aboutir à des monstres gros comme des vaches puis mettez les dans un four et vous obtenz de l’Ethanol.