Étudier les effets des centrales solaires sur l’élevage ovin

Consistant à associer sur une même parcelle une production agricole et une production d’énergie solaire, l’agrivoltaïsme (ou agri-solaire) vise à développer des synergies entre transition énergétique et agriculture durable. En 2015, les exploitations agricoles accueillaient déjà 13% des installations photovoltaïques en France. Selon l’Ademe, d’ici 2030, plus de 100 000 exploitations agricoles pourraient participer à la production d’énergie solaire de manière significative. Afin de documenter scientifiquement cette pratique, VALECO lance, en partenariat avec le Pôle ovin de Charolles, centre constitutif de l’EPLEFPA de Fontaines-Sud Bourgogne et la Chambre d’agriculture de Saône et Loire, une expérimentation sur les effets qualitatifs et quantitatifs d’une installation photovoltaïque au sol sur l’élevage ovin.

Trois ans de suivi pour acquérir des données utiles à l’ensemble de la filière

L’expérimentation a lieu sur une prairie permanente exploitée par le lycée agricole de Charolles (EPLEFPA Fontaines-Sud Bourgogne) sur la commune de Charolles. Cette installation pilote réalisée par VALECO a pour objectif de comparer la ressource fourragère et le comportement des ovins allaitants selon différentes modalités. Elle est composée de 3 zones : une première où les rangées de panneaux solaires sont espacées de 2,5 mètres, une deuxième où l’espacement est de 4 mètres et une zone témoin dépourvue de panneaux. La récolte des données sera réalisée simultanément sur les trois zones.

Le suivi sera effectué sur une période d’au moins 3 ans, de janvier 2022 à décembre 2024. Les panneaux solaires ont été installés à l’été 2021 et leur démantèlement est prévu pour 2025.

Réalisées sur une année complète, les mesures de diversité floristique, de hauteurs et densités d’herbe, et de valeurs nutritionnelles, visant à quantifier et qualifier la ressource fourragère, seront mises en relation avec les données météo (ensoleillement, pluviométrie). Les effets sur le comportement et le bien-être des animaux seront également étudiés.

« Le Pôle Ovin Régional de Charolles et la Chambre d’Agriculture de Saône et Loire œuvrent conjointement au développement de l’Elevage ovin régional et même national. Le rôle d’expérimentation et de développement agricole constitue, avec la pédagogie à destination des apprenants de l’EPLEFPA, l’essence même de cette exploitation agricole. La mise en œuvre du partenariat avec l’entreprise VALECO vise à mesurer l’impact agronomique et zootechnique de la présence de panneaux photovoltaïque sur des parcelles à vocation agricole. Cette pratique peut constituer une véritable opportunité économique voire même technique pour le monde de l’élevage, ovin notamment, comme l’est la couverture des bâtiments d’élevage par des panneaux.

Aujourd’hui, l’acceptabilité de cette pratique par le monde agricole est souvent limitée aux zones à faible voire très faible potentiel de production, par crainte de diminution du potentiel de production national. L’expérimentation mise en œuvre sur notre site doit nous permettre d’évaluer l’impact réel de la présence de panneaux sur le potentiel de production des prairies et par la même de l’élevage ovin mis en œuvre sur ces surfaces », précisent conjointement Michael Floquet, directeur de l’exploitation agricole de Charolles et Laurent Solas, Technicien en production ovine à la Chambre d’agriculture de Saône et Loire.

L’agrivoltaïsme, pierre angulaire de la transition énergétique et soutien de l’économie agricole

La Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) de l’État prévoit de tripler voire quadrupler les capacités de la France en énergie solaire d’ici 2028 (objectif 2028 compris entre 35,1 GW et 44 GW contre 10,4 GW en décembre 2020). L’agrivoltaïsme est ainsi amené à jouer un rôle pivot pour atteindre ces résultats.

« Nous sommes ravis de mettre en place cette expérimentation qui recueillera des données utiles pour toute la filière. Nos ingénieurs agronomes et notre service développement ont travaillé main dans la main avec la chambre d’agriculture et le lycée agricole de Charolles pour mettre en place un protocole rigoureux, suivi par l’INRAE. L’objectif est de pouvoir évaluer les effets des installations photovoltaïques sur un élevage de brebis : mesurer la pousse de l’herbe, son appétence et ses apports nutritifs, et observer le comportement des animaux. Il existe aujourd’hui peu de documentation robuste sur le sujet, notre volonté est donc de nous doter de certitudes scientifiquement mesurées avec des données terrain et pouvoir ainsi faire avancer la recherche et identifier les meilleurs pratiques. Pour atteindre les objectifs de la PPE, faire cohabiter intelligemment le monde agricole et la production énergétique nous semble incontournable. S’associer avec les agriculteurs pour installer des panneaux photovoltaïques sur leur terrain, complémentaire à leur activité agricole principale, en garantissant la pérennité de l’élevage et préservant la biodiversité, est une pratique vertueuse pour concilier développement des EnR et production agricole » précise Sébastien Appy, Directeur opérationnel de VALECO.

« La présence de panneaux photovoltaïques sur des parcelles pâturées par des ovins est susceptible d’apporter différents bénéfices pour les animaux :

Servir d’abris contre les radiations solaires et les intempéries et ainsi réduire le stress thermique
Créer un microclimat favorisant la quantité d’herbe disponible pour les animaux
Atténuer l’impact des 1ères gelées sur la pousse de l’herbe et ainsi augmenter la durée de pâturage au cours de l’année

Les mesures réalisées dans la présente étude permettront d’évaluer ces bénéfices supposés » complète Véronique Deiss, Chargée de recherche à l’INRAE.

À PROPOS DE VALECO

Filiale française d’EnBW, l’un des plus grands énergéticiens en Allemagne et en Europe, Valeco est spécialisé dans le développement, la construction, l’exploitation, la maintenance et le démantèlement de projets EnR. Basée à Montpellier depuis plus de 20 ans, la société, qui emploie près de 250 personnes dans les secteurs de l’énergie éolienne et photovoltaïque, est présente sur toute la chaîne de valeur en France et à l’international : de l’identification de sites propices à la vente d’électricité renouvelable. Au 31 décembre 2021, Valeco comptabilise une puissance installée de 592 MW (dont 446 MW d’éolien terrestre, 133 MW d’énergie solaire) soit l’équivalent de la consommation annuelle électrique de plus de 529 000 personnes.

CP
Lien principal : www.groupevaleco.com

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime