Google travaille sur des projets solaires et éoliens

Google, le géant de l’internet travaille actuellement sur des projets visant à rendre l’énergie solaire et l’énergie éolienne beaucoup plus abordables financièrement.

La société californienne dont le siège est basé à Mountain View annonce travailler sur une nouvelle technologie de miroirs (une centaine environ…) qui sont utilisés couramment dans les centrales solaires thermiques. Cette technologie pourrait réduire "leur coût de plus de la moitié", a indiqué Bill Weihl, le responsable en charge des technologies vertes, chez Google (en photo ci-dessous).

Google espère produire un prototype de miroir au plus tard cette année et prévoit même de le dévoiler en 2010. La firme pourrait aussi construire une unité pilote fondée sur ces miroirs.

Google travaille sur des projets solaires et éoliensLes ingénieurs de Google s’intéressent également à des matériaux qui permettraient d’élever les éoliennes dans le ciel à un niveau beaucoup plus élevé et générer ainsi plus de puissance. "En cas de succès, cela engendrerait une baisse des coûts de l’énergie éolienne de l’ordre de 20% à 25%" a déclaré l’ancien professeur d’informatique au Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Google.org a investi 45 millions de dollars dans cinq entreprises spécialisées dans les énergies renouvelables : eSolar, BrightSource Energy, Makani Power, Potter Drilling et AltaRock Energy. la branche mécène de la société compte environ 30 salariés qui travaillent à temps plein sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.

         

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Samivel51

Bientôt Google vendra des yaourts…

Denlaf

Il faut souligner le mécénat ainsi que les efforts sur le développement des énergies renouvelables de Google. Cependant, sauf erreur, Google avait lancé un concours :¨Projet 10 puissance 100¨; original puisque le chiffre 1 suivi du chiffre 0 cent fois se nomme googlo, d’où le nom Google. Intéressant, on titrait : ¨Google appelle des idées pour sauver le monde¨. Toujours est-il que j’ai poursuivi ma recherche, ce qui m’a incité à présenter un projet. On proposait aux internautes du monde entier, 10 000 000$ pour les 5 meilleurs projets. Il fallait soumettre son idée au plus tard le 20 octobre 2008. Par la suite, il était prévu que Google sélectionne les 100 meilleures idées et les soumette au vote des internautes à partir du 28 janvier 2009. Ce vote populaire permettrait de sélectionner les 20 meilleurs projets soumis. Puis une équipe d’experts choisis par Google choisirait les 5 projets gagnants. Victime de sa popularité, a-t-on annoncé, le projet 10 puissance 100 a reçu plus de 100 000 idées. Le temps manquant pour en faire l’étude, Google a remis la date du vote populaire au 17 mars 2009. Par la suite on a mentionné qu’il y avait eu 150 000 projets de soumis et qu’il fallait remettre à plus tard (pas de date) la date du vote populaire : rien depuis ce temps. Il faut s’inscrire à :¨Google appelle des idées pour changer le monde¨ pour avoir le privilège de voter. Quand  Google aura fait le choix des 100 projets retenus, ce qui tarde à venir, les internautes inscrits recevront une invitation qui leur permettra de choisir les 20 meilleurs et par la suite les experts de Google choisiront les 5 gagnants. Espérons que la chose va se finaliser : il y a près d’une année complète que 150 000 internautes du monde entier ont soumis des idées qui sont surement intéressantes. Qu’en pensez-vous?

christian

Vous avez protégé votre idée avant de leur envoyer ? (brevet, lettre cachetée, publication, dépôt chez notaire ou avocat ?)

Linda
4
0
Laissez un commentairex