La ville qui fonctionne au vent, au soleil et à l’eau

Dardesheim, dans la région du Harz, à l’aplomb de la colline de Druiberg, fait parler d’elle comme "ville de l’énergie renouvelable". En effet, elle a déjà atteint l’autonomie énergétique et produit même annuellement 30 à 40 fois plus d’électricité qu’elle n’en consomme.

Les besoins en électricité de cette commune d’un millier d’habitants s’élèvent au total à 3 millions de kilowattheures, dont un million pour les habitations privées.

Les installations photovoltaïques placées sur les toits des entreprises, des étables, de l’école, de la caserne de pompiers, de nombreux particuliers et de la salle communautaire du village produisent 400.000 kilowattheures, ce qui couvre environ un tiers de l’électricité ménagère.

Les éoliennes de la montagne produisent quant à elles environ 135 millions de kilowattheures. En face de la mairie, un compteur indique aux passants la quantité d’énergie solaire produite en temps réel et d’émissions de CO2 ainsi économisées. "En plus, c’est économiquement intéressant, car il est possible de revendre le surplus aux opérateurs du réseau", explique Ralf Voigt, adjoint au maire.

La ville qui fonctionne au vent, au soleil et à l'eau

Cependant, Dardesheim ne peut pas se contenter du vent et du soleil, deux formes d’énergie aléatoires car dépendantes de la météo et difficiles à stocker. Dans une phase pilote, une centrale au biogaz a donc été construite à l’entrée de la ville. Enfin, pour compléter le dispositif, le parc éolien de Druiberg est désormais relié à une centrale hydraulique à Wendefurth, à une trentaine de kilomètres. Lorsque les éoliennes produisent un excédent d’énergie, elles alimentent deux énormes citernes de la centrale hydraulique. Lorsque le vent tombe ou que le soleil s’efface, les vannes des bassins sont ouvertes de manière à faire tourner deux turbines de 40 MW chacune.

La ville qui fonctionne au vent, au soleil et à l'eau

Le même concept doit maintenant être étendu à une plus grande échelle dans la région du Harz. Le projet, lancé début décembre 2008, est subventionné par l’Etat fédéral à hauteur de 10 millions d’euros. Ainsi, d’ici quatre ans, la région du Harz prévoit de recourir exclusivement aux énergies renouvelables produites localement pour couvrir les besoins en électricité de ses 250.000 habitants, grâce à un système combiné de centrales recourant aux énergies éolienne, hydraulique, solaire, géothermique, ou à la biomasse. "Le gouvernement considère qu’il s’agit d’un modèle pour l’avenir. Si cela fonctionne ici, notre système pourra être développé ailleurs en Allemagne", affirme Ulrich Narup, chef du projet.
 
La ville qui fonctionne au vent, au soleil et à l'eau

Par ailleurs, mi-2008 a été inaugurée au parc solaire de Druiberg (EDG: Energiepark Druiberg Verwaltungs GmbH), la première station-service électrique renouvelable. Avec d’autres entreprises de la région, l’EDG prévoit l’installation d’un réseau de stations-service électriques fonctionnant à partir d’énergies renouvelables ainsi que la construction d’une flotte régionale de voitures électriques.

L’histoire à succès de Dardesheim a commencé avec une éolienne d’environ 300 m de haut, que l’entrepreneur Heinrich Bartelt a édifiée à Druiberg en 1994. "A cette époque, le changement climatique ne jouait pas encore un grand rôle", se souvient-il. Peu de temps après, il a déposé une demande de permis de construire pour d’autres éoliennes. A présent, ce sont au total 28 éoliennes d’une capacité totale de 62 MW qui se dressent sur la colline de Druiberg. "Elles ne sont pas si bruyantes, surtout les plus récentes", fait remarquer le directeur technique, Thomas Radach. Au fond du site trône l’éolienne la plus puissante du monde, d’une capacité de 6 mégawatts (MW).
 
La ville qui fonctionne au vent, au soleil et à l’eau
 
"Il y a eu très peu de protestations contre le parc éolien", affirme l’opérateur Bartelt. "Tout le monde se sent concerné et impliqué dans le projet énergétique". Chacun est informé en détail des projets ; de nombreuses sessions de conseils généraux ont lieu. Les habitants de Dardesheim et des environs payent l’électricité 23 centimes par kilowattheure, et Bartelt reçoit 8 centimes par kilowattheure pour l’énergie intégrée au réseau. Des modèles commerciaux seraient actuellement testés pour obtenir des conditions optimales.
 
BE Allemagne numéro 422 (5/02/2009) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/57586.htm

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
23 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
benkebab

Un grand bravo à la commune de Dardesheim et à ses habitants pour cette réussite! 1)Une bonne concertation des citoyens, de la communication et de l’information (les indicateurs de production, les nombreux conseils généraux, etc.) 2) Un bon mix energétique alliant les forces du solaire, de l’éolien, de l’hydraulique et de la biomasse! (Le couplage éolien/hydraulique parfaitement is en application par exemple) 3) Une bonne intégration environnementale (à mon goût, et au leur apparemment).. L’impact est visible sur les collines, certes, mais c’est un choix tellement logique par rapport à une centrale thermique! A quand la même chose en France? Nos montagnes sont-elles moins ventées et ensoleillées qu’en Allemagne? Nos fleuves moins puissants? Et nos cotes? A moins que chez nous, le blocage se situe au niveau des populations… Emissions minimes, indépendance énergétique et empreinte éphémère. Je souhaite un brillant avenir à la région du Harz, et j’espère sincèrement qu’on entendra de nouveau parler de leurs projets (le projet de voitures électriques entre autre) dans les colonnes d’Enerzine! . Que cela serve de leçon à ceux qui regardent encore les énergies renouvelables de haut! @+Salutations Benkebab

renewable

Voici un très bon exemple, les habitants savent réellement ce qu’il en coute de produire de l’énergie, ils sont impliqués et n’ont pas cette inconscience si répandue en France que l’énergie est et doit être bon marché (quasi gratuite), illimitée et sans impact sur l’environnement! Le jour ou on intégrera en France le surcout environnemental des déchets nucléaires et de la pollution des moyens de productions carbonnés, on verra peut être enfin une vraie révolution des comportements, une vraie baisse de la consommation et une vraie dynamique d’economies d’energies à tous les niveaux!

Guydegif(91)

Comme disait fort justement Benkebab ci-dessus avec une pointe de malice…je dis BRAVO des 2 mains à l’exemplarité de ce projet Dardesheim!   ”…un système combiné de centrales recourant aux énergies éolienne, hydraulique, solaire, géothermique, ou à la biomasse….un modèle pour l’avenir….système pourra être développé ailleurs en Allemagne”, affirme Ulrich Narup, chef du projet…..Et ailleurs en Europe, par exemple en France où les ”ingrédients requis” peuvent être mobilisés dans pas mal d’endroits…à condition de chercher…                                                                          Le Harz est au Nord de la ville la plus septentrionale française…donc si le soleil là-bas donne des résultats, a priori ou a fortiori chez nous….                                                                                                 Un bel os à ronger pour les équipes du MEEDDAT, et pour nos labos & sociétés spécialisés EnR & DD !  L’exemple de Dardesheim mérite d’être investigué et émulé ASAP !!           Le seul éléments qui me surprend c’est l’éolienne de 300 m faite en 1994…si confirmé à 300m plutôt qu’à 100 et qq, chapeau Mr Bartelt, grossartige Leistung ! A+ Salutations Guydegif(91)

trimtab

Voilà exactement un exemple de site ‘multi generation’ qu j’ai évoqué dans mon commentaire d’hier ou le ‘mix’ energetique et technologique se complètent afin de palier aux variations previsibles de chaque composant (vent, solaire etc) dans un ‘synergie’ global. trimtab

Denlaf

Évidemment tous n’ont pas la chance de posséder un potentiel hydroélectrique comme celui du Québec. Nous produisons suffisamment d’hydroélectricité pour combler les besoins de notre population. Il arrive même qu’il y ait un excédent disponible pour l’Ontario ou pour le nord-est des U.S.A. .Notre ressource n’est pas compètement exploitée (loin s’en faut) et elle possède un avantage inestimable sur la plupart des autres énergies renouvelables :elle produit de l’électricité de façon interrompue. nous avons quand même commencé à exploiter les éoliennes. Ce que nous souhaitons, c’est de produire suffisamment d’électricité pour pouvoir en exporter davantage aux U.S.A. et ainsi leur permettre d’abandonner quelques centrales de production d’électricité au charbon (principale source de G.E.S.).Vous pouvez consulter mes articles au sujet des énergies renouvelables sur ; http://www.denis-laforme.over-blog.com

Momo

De l’electricite a 23 centimes d’euro le KWh ….. ben c’est un sacre coup de ciseaux ds. le pouvoir d’achat ! ….Pas beaucoup de Francais accepteraient  un tel prix final ! … et impossible a envisager ds. le reste du monde !  A Denlaf : remerciez la nature qui a ete extremement genereuse av. le Quebec en lui offrant le potentiel de la Baie James sans trop ( c’est relatif ) d’investissement …. + une remarquable stabilite geologique des sols et sous-sols ainsi couverts de milliards de tonnes d’eau …. ailleurs ce n’est pas souvent le cas !  Vs. vs. ne risquez pas de tremblements de terre la-bas ! Ni ne sacrifiez pas des dizaines ou centaines de milliers d’hectares de terres cultivables en obligeant des millions d’etre humains a se deplacer ! Tant mieux !

Cayrou

Les générations futures des pays qui maitrisent de mieux en mieux le nucléaire, le maitriseront encore plus que les générations actuelles et auront encore moins de problèmes avec les déchets que nos actuelles générations. Ce qui apparait comme problème(déchets nucléaires) au propagandistes de la peur (que sont les antinucléaires)ne sera que faux problème dérisoire pour les générations futures des pays qui maitriseront encore mieux le nucléaire dans 80 à 90 ans que les générations actuelles . Donc ces manipulations mentales des gens à propos des déchets nucléaires qui seraient dangereux pour les générations futures devenues incompétentes sur le plan nucléaire est l’une des pires escroqueries mentales des anti-nucléaires dans laquelle il ne faut surtout pas tomber .

Dan1

Pourquoi s’acharner, tout simplement parce que les EnR ne sont pas à la hauteur de la production de masse et que si on supprime le nucléaire pour la production d’électricité (qui rappellons le, n’est qu’une partie du problème), il sera remplacer, un peu par les EnR et beaucoup par le charbon et le gaz. Et ça, c’est les générations futures qui auront à le gérer et qui jugeront alors si oui ou non nous avons fait preuve d’aveuglement. Cessons d’instrumentaliser les générations futures. Elles s’exprimeront en temps et en heure et auront probablement un regard très critique sur notre période historique. Maintenant, parlons un peu des générations passées : Une autre hypothèse est tout aussi plausible, si le réchauffement climatique devient une préoccupation majeure en 2150 : les générations de cette époque se demanderont peut être pourquoi les générations passées ont… passé leur temps à se chamailler à propos du nucléaire pas émetteur de CO2 pour dans le même temps laisser le charbon se développer à sa guise en se servant de l’atmosphère comme poubelle. Les générations de 2150 pourraient avoir du mal à comprendre pourquoi on s’est tant focaliser sur quelques milliers de mètres cubes de déchets contrôlés pour mieux masquer les milliards de tonnes des autres filières.

Momo

Soyons fair play , je ne pense pas que Dan1 soit un defenseur acharne du nucleaire , et depuis 1 an ou 2 que je le lis ds. ce forum , il pose + souvent la question : ” si pas de nucleaire en base , par quoi donc le remplacer si on ne veut pas faire exploser le thermometre planetaire par exces de CO2 atmospherique ” ? Vs. repondez ” EnR a vaste echelle + economies ” . Ok , c’est de bon sens , sauf qu’il n’y a pas de timing ! et que donc , ds. notre phase de transition actuelle , qui en + introduit 3 milliards de nouveaux consommateurs supplementaires  , soit on reduit DRASTIQUEMENT et BRUTALEMENT la conso de carbone de tt. le monde ( tu parles , y a qu’a voir la panique des ” nantis ” qd. Vladimir ferme les vannes des gazoducs 2 semaines en hiver ! ….. ou qd. la tempete Klaus ” ns. ramene au Moyen-Age ” selon certains !  ) , soit on laisse crever sur le bord de la route 3 ou 4 milliards de pauvres ( c’est ce qu’on a fait jusqu’a maintenant …. on peut donc continuer , why not ….. ) , soit on INVESTIT des dizaines de milliers de milliards de USD ou EUR ( qui viendront obligatoirement en deduction de notre train de vie actuel ….pendant un sacre bout de temps ) sur des technologies pas encore forcement matures , donc restant encore relativement risquees quant a leur(s) rendement(s) et donc rentabilite(s) ….Qui va DECIDER cela ?  et quand ? et ou ? et comment ? Je veux dire en ponctionnant qui et quoi d’abord ?  Je serais tres heureux de l’apprendre , sincerement !  Et sans ” YAKA FAUKON ” SVP  Cordialement

Momo

Vos remarques sont pleines de bon sens …. mais tjrs. trop ” franco-centrees ” ( a mes yeux , bien sur ! ) Et vs. oubliez ts. les investissements EnR de Edf et autres ” gros ” Francais de par le monde ! Le Portugal n’a d’ailleurs pas investit SEUL les installations eoliennes et PV qui  demarrent sur son sol ! …Et ” la France ” ds. son ensemble finance pas mal de % du montant global planetaire des EnR …. pas forcement sur son sol , mais la Planete tte. entiere peut lui etre reconnaissante , surtout au Canada , aux USA ( mais oui ! ), au Bresil , en Argentine , en Chine , en Inde ….il y a un paquet d’installations qui ont vu le jour grace aux capitaux francais et a la technologie francaise ! C’est cela le + important ( a mes yeux tjrs! ….. ) , alors que notre Pays ne fait que 1% de la population mondiale ! … Meme les autres europeens n’ont pas forcement investit autant ds. ce domaines de ” l’energie non-carbonee ” ( et per capita , bien evidemment ) que la France , meme si on gonfle mediatiquement les resultats  pôur ” noyer le poisson ” ou se donner bonne conscience a moindre cout ( global )! Et n’oubliez pas la seule usine maree-motrice AU MONDE ( et depuis 40 ans ! une paille la-aussi ) en + des 2 malheureuses hydroliennes bretonnes ( Ou en sont les autres ” civilises ” ds. ce domaine ?  Eh ben tjrs a discuter ! …) . Et notre Pays fait partie du tt. petit grpe qui invente et fabrique en grde. serie des moteurs , de bagnoles comme d’avions , tjrs. + economes en carburant et tjrs. moins polluants ! … Non , ne sous-estimez pas les efforts GLOBAUX faits par les Francais ds. ce domaine des EnR  et  du ” moins carbonne ” sur la Planete , meme si vs. avez parfaitement raison : il faut intensifier cela et ne pas lacher la rampe … Mais QUI va payer ” up front ” ?

Jerome

des anti-progrès poursuivent les programmes nucléaires et l’incitation au chauffage électrique… Si cela n’était que stupide mais le problème est que cela est fait aux dépens de tous pour le profit unique de quelques uns. Belle conscience collective de nos politiques, non ?

Luc-biwer

de comptoir à deux balles , d’un anti-nucléaire primaire . Il aurait mieux fait de lire le texte de Momo juste au dessus du sien . Pour rappel , voici un extrait que jerome aurait mieux fait de retenir : “vs. oubliez ts. les investissements EnR de Edf et autres ” gros ” Francais de par le monde ! Le Portugal n’a d’ailleurs pas investit SEUL les installations eoliennes et PV qui  demarrent sur son sol ! …Et ” la France ” ds. son ensemble finance pas mal de % du montant global planetaire des EnR …. pas forcement sur son sol , mais la Planete tte. entiere peut lui etre reconnaissante , surtout au Canada , aux USA ( mais oui ! ), au Bresil , en Argentine , en Chine , en Inde ….il y a un paquet d’installations qui ont vu le jour grace aux capitaux francais et a la technologie francaise ! C’est cela le + important ( a mes yeux tjrs! ….. ) , alors que notre Pays ne fait que 1% de la population mondiale ! … Meme les autres europeens n’ont pas forcement investit autant ds. ce domaines de ” l’energie non-carbonee ” ( et per capita , bien evidemment ) que la France , meme si on gonfle mediatiquement les resultats  pôur ” noyer le poisson ” ou se donner bonne conscience a moindre cout ( global )! Et n’oubliez pas la seule usine maree-motrice AU MONDE ( et depuis 40 ans ! une paille la-aussi ) en + des 2 malheureuses hydroliennes bretonnes ( Ou en sont les autres ” civilises ” ds. ce domaine ?  Eh ben tjrs a discuter ! …) . Et notre Pays fait partie du tt. petit grpe qui invente et fabrique en grde. serie des moteurs , de bagnoles comme d’avions , tjrs. + economes en carburant et tjrs. moins polluants ! … Non , ne sous-estimez pas les efforts GLOBAUX faits par les Francais ds. ce domaine des EnR  et  du ” moins carbonne ” sur la Planete”  . Cela est assez parlant pour rappeler les actions efficaces de la France dans tous les domaines des EnR et du toujours moins carboné !   Exit  les aneries de jérome …

Dorsaud_jacky

Je paie à EDF: 8.03 centimes par kwh tarif de jour (et 4.73 centimes par kwh tarif de nuit) .  Si je divise  23  par  8.03  ; on obtient  2,864259… soit  2,86 pour arrondir par défaut à 2 chiffres aprés la virgule . Lorsque les EnR  diviseront le prix du kwh par 2.86 (23/2.86= 8,041958…arrondissons à 8.05 centimes par kwh ) ; alors  j’accepterai que les EnR remplacent  le nucléaire ,  mais surtout pas avant . Et ce ne sont pas les mauvais arguments idéologiques et absurdes des antinucléaires qui me feront changer d’avis .Et je suppose que Dan1 , Christian et  Momo doivent avoir un avis plutôt semblable au mien . Cordialement …

christian

Puisque Dorsaud_jacky insiste, je vous donne mon avis 😉 Je pense que la petite retenue d’eau de Wedenfurth située à “30 km environ” de Dardesheim suffit peut-être pour cette seule commune, qui a environ 1000 habitants. Mais des communes identiques, il y en a des dizaines aines à la ronde… (je suis un fan de Google Maps et Wikipedia) Pour lisser les renouvelables intermittents, il FAUT des réservoirs autres que l’hydraulique à retenue, qui saturé en Europe… (on peut encore augmenter l’hydraulique au fil de l’eau, mais ce n’est pas la question ici). Je suis donc convaincu que : 1- un des réservoirs d’avenir est le parc de batteries de voitures électriques ou hybrides rechargeables. 2- l’autre réservoir est l’hydrogène, non pas à utiliser comme combustible direct, mais pour hydrogéner de la biomasse… 3- qu’il n’y a pas dans ce schéma d’antinomie entre nucléaire et renouvelables… Voilà.

Dupont

J’ai l’impression que certains réseaux envahissent les forums… Moi je suis d’accord avec Renewable. Si le gouvernement Français faisait en sorte que des crédits, à la hauteur de ce qu’à pu disposer le programme nucléaire des 30 glorieuses , soit destiné aux économies d’énergie et technologies ENR, on serait pas à la ramasse . A savoir notre pic de conso de mi janvier comblé par des centrales majoritairement aux énergies fossiles. Je voudrait poser une question à certains: comment va -ton faire si en hiver 2009-2010 nous avons un -10°C pendant 10 jours assorti d’un nouveau chantage de poutine? La cata. Solution: é-c-o-n-o-m-i-s-e-r l’énergie . On estime qu’on peut vivre aussi bien avec 50% d’énergie en moins. Donc 1- tenir le cap des RT. 2-(continuer)Donner des crédits d’impot à l’isolation des batiments existants. 3-Tout cela assorti de bonnes campagnes de com – comme notre gouvernement sait en faire !!! Et ne pas mettre des batons dans les roues aux développements et constructions de projets d’ENR en France.

Dupont

J’ai l’impression que certains réseaux envahissent les forums… Moi je suis d’accord avec Renewable. Si le gouvernement Français faisait en sorte que des crédits, à la hauteur de ce qu’à pu disposer le programme nucléaire des 30 glorieuses , soit destiné aux économies d’énergie et technologies ENR, on serait pas à la ramasse . A savoir notre pic de conso de mi janvier comblé par des centrales majoritairement aux énergies fossiles. Je voudrait poser une question à certains: comment va -ton faire si en hiver 2009-2010 nous avons un -10°C pendant 10 jours assorti d’un nouveau chantage de poutine? La cata. Solution: é-c-o-n-o-m-i-s-e-r l’énergie . On estime qu’on peut vivre aussi bien avec 50% d’énergie en moins. Donc 1- tenir le cap des RT. 2-(continuer)Donner des crédits d’impot à l’isolation des batiments existants. 3-Tout cela assorti de bonnes campagnes de com – comme notre gouvernement sait en faire . Et ne pas mettre des batons dans les roues aux développements et constructions de projets d’ENR en France.  

christian

Un petit rappel pour Dupont qui mélange un peu tout, les 30 glorieuses, Poutine, les “réseaux” pro- et les anti-… 1- D’abord, aujourd’hui en France, à peine 10-15% de notre gaz vient de Russie… 2- Dans les années 60-70, on a tout essayé en France. L’usine marémotrice de la Rance date de cette époque, le four solaire d’Odeillo aussi. Pour le solaire, pas de pot, mais à l’époque avec les technologies disponibles, ça ne pouvait pas marcher (voir Thémis, pour laquelle aujourd’hui de nouveaux espoirs sont permis : progrès de l’imagerie et du contrôle en temps réel etc.). C’est aussi de cette époque que datent les plus grands barrages. Plus que le choc pétrolier (encore à venir), la France anticipait la fin de son charbon.. 3- Dans mon commentaire, je vantais la complémentarité EnR/nucléaire. De quelle lobby fais-je partie ? 4- Effectivement il faut faire des économies…. de combustibles fossiles avant tout ! La taxe est le seul moyen de les cibler, et de débrouissailler le buisson, que dis-je, la jungle des arguments de Renewable, Dan1, Marius76, etc., en laissant au consommateur-citoyen le dernier mot.

Dupont

Cher Christian, je crois que vous faites la même erreur que nombre de gens. Vous ne parlez que de moyen énergétiques mais pas des solutions d’économies.

Guydegif(91)

Je voudrais surtout réagir à 2 interventions de ci-dessus, même si d’autres mériteraient aussi qq remarques… A Dorsaud_jacky:                                                                                pour que les EnR puissent permettre de cibler du 8 cts€ / kwh, il faut les développer, les obtenir à prix bas, càd faut du R&D certes, mais aussi au niveau citoyens, booster le MARCHE pour qu’il y ait des utilisateurs qui achètent, donc des boites qui fabriquent, et c’est la mise au point et le volume qui vont faire baisser les prix…pour aboutir à du 8 cts€/kwh, voire viser du 4 cts€/kwh equiv. HC élec. actuel. Tout ça c’est un cycle: car si pas d’acheteurs, donc pas de marché, les boites et leur R&D ne sont pas stimulés…donc ne développent pas de solutions EnR low cost…                                           donc pas de 8 cts€/kwh_EnR…C’est un cercle vicieux !   A Christian:                                                                                          pour stimuler l’hydro-électrique, faut aussi penser STEP. Exemple le projet belge Coo 3 Ponts (bien documenté – voir Google) du côté de Liège où le réservoir du haut est entièrement artificiel, celui du bas étant un ancien bras de rivière…500 m de dénivelé, 6 groupes turbos-pompes; on pompe en HC du bas vers le haut et on turbine du haut vers le bas qd besoins….Cas existant dans les Vosges avec Lac Blanc – Lac Noir qui doit être revampé. Ce schéma mérite d’être installé à plus d’endroits judicieux, profitant d’un dénivelé ad hoc. Exemple: exploiter dénivelé entre les terrasses du Rhin, un peu comme des marches d’excalier, entre terrasse Niv.3 et Niv0, en mettant conduites forcées….Dans le Massif Central, les Alpes, les Pyrénées,…Agrémenter le Bassin du haut et du bas en cnetre de loisir aquatique en sécurisant évidemment les zônes d’E/S d’eau….                        RELECHIR et TROUVER…! Pas attendre des pigeons tout cuits…Les Belges, petit pays plutôt plat, oui, oui, il y a les Ardennes, tiens, oui, justement c’est là qu’est Coo 3 Ponts, …ils l’ont bien fait, donc…. pourquoi pas nous?….OK, let’s start thinking !!! Et puis aussi, amplement à creuser, le sujet “EnR des OCEANS” où notre avancée actuelle (plutôt stagnation frileuse, devrait-on dire !… même si Hydrohélix essaye dur…mais manque l’appui et les sous du MEEDDAT derrière. Quel gâchis !) France avec l’hydrolienne Sabella et le proto SeaGen, sont plusque MODESTE, pour ne pas dire RIDICULE…pour la 5ème puissnace du monde avec les kms de littoral que nous avons….  Idem la carte à puce et Moreno, tous les 2 français à l’origine….et zap!zip! chourré…d’autres se sont faits des c……s en or avec….                          Donc évitons de récidiver svp, citoyens, netrepreneurs et décideurs de France et du MEEDDAT…Merci. A+ Salutations Guydegif(91) 

christian

Ah bon ? Et le point 4 de mon dernier commentaire ?

Dupont

Oui malheureusement il ne s’agit que d’un petit point.

Momo

Votre commentaire du 8/02 dernier comporte un point qui me semble fondamental . Je cite ” on estime qu’on pourrait vivre aussi bien avec 50% d’energie en moins ” … Ah bon ? Qui est ce fameux ” on ” qui ” estime ” ( ou sont ses etudes chiffrees ?  ou ce n’est qu’une affirmation gratuite ? ) que la qualite de vie ( DE TOUS ? ) serait possible avec une reduction de moitie de la consommation d’energie ( consommation de qui ? )  . Venez donc voir ( et VIVRE ) ds. le 1/3 monde pour voir a quel point cette ” estimation ” de ce ” on ” est TOTALEMENT erronee et fallacieuse ! Et c’est bien la le probleme ! Pour le moment , personne n’a encore trouver mieux pour etre bien nourri , vetu , chauffe et soigne , et avoir une  duree de vie + importante d’annee en annee que de consommer de l’energie …. Et 6 milliards d’humains , tres tres bientot 9 , veulent y avoir acces … QUI va leur couper cet acces a une meilleure vie ? Vous ? Ou alors vs. suggerez que “le monde ” exige des Occidentaux une reduction de ce fameux niveau de vie ( et c’est vrai qu’il inclut parfois un tel gaspillage que qq. % d’economies seraient tres bienvenues … ) , mais  quand et comment ? et cela prendra combien de temps ? et si c’est brutalement …. combien de morts ? Vs. voulez bien me donner les coordonnees de ce ” on ” de votre commentaire ? Je serais ravi d’analyser ses propositions ! …..Sincerement !

Momo

OK pour TOUS les transferts de technologies vers ces Pays en cours de developpement , y compris et surtout en matiere d’economie(s) en tous genres , pas seulement energetiques , ( j’y participe personnellement , depuis 20 ans , meme a  petite echelle  ) …. mais cela ne repond helas absolument pas a ma question ci-dessus a  Dupont !  D’ailleurs c’est aussi pour alimenter ses  trains et ses futures voitures electriques que l’Inde envisage d’investir ds. 60GWe nucleaires  en 10/12 ans , technologie a leurs yeux mature , ” decarbonnee ” … et produisant  ” aisement ” ces fameux TWh de base en masse et a faible cout  dont ils estiment avoir tant besoin …. Comment le leur interdire ?  Surtout qu’ils font tres bien de l’eolien  aussi …. et du PV a l’occasion !  Mais ne leur parlez pas de 50% de reduction de leur conso energetique …. ils vs.  laissent bien volontiers cette option  ( c’est meme leur litanie , ainsi que celle des Chinois , ds. ts. les grds. rassemblements sur le sujet !   On verra bien leurs positions sur le sujet a Copenhage ds. qq. mois  ) Et un tel effort eventuel en France ( 1% de la population mondiale ) ne se verra meme pas ds. l’accroissement global de conso des Pays dits du 1/3 monde … C’est tt. ce que je voulais dire …. ils ns. laissent tres volontiers le choix de prendre cette decision ns. memes , a quelque cout societal que ce soit  , cela ne les concerne en RIEN !  Sauf mega ” retour de baton ” ils ne sont pas prets a envisager autre chose que parvenir a un certain niveau de confort materiel et de jouissance de la vie ici-bas et bientot ….comme ns. depuis 1/2 siecle !

23
0
Laissez un commentairex