Le petit éolien fait son vent à Breteil (35)

Afin de profiter de l’énergie du vent disponible en quasi-permanence, la société Ti’éole a annoncé l’installation d’une éolienne de la marque Windspot, la première du genre, à Breteil en Ille et Vilaine.

L’éolienne Windspot d’une puissance de 3,5 kW, possède une production estimée de 5.000 kWh par an pour un vent moyen de 5 m/s (18 km/h), soit l’équivalent de la consommation d’une maison d’une famille à quatre personnes.

Elle bénéficie d’une technologie unique dans cette gamme de puissance : le pas variable, le système de protection le plus efficace contre les vents forts.

L’éolienne est installée sur un mat haubané de 18 mètres basculant qui se descend et se monte facilement à l’aide d’un treuil électrique ou d’un simple treuil à câble passant. Les opérations de maintenance s’en trouvent d’autant plus facilitées.

L’éolienne a été installé par la société Ti’éole, spécialiste du petit éolien et distributeur exclusif de la marque sur le territoire français. L’installation a été réalisée avec la participation de la société Qualivent, afin d’optimiser sa connaissance des éoliennes Windspot.

Le petit éolien fait son vent à Breteil (35)

Qualivent est spécialisé dans la formation des installateurs d’éolienne. L’éolienne servira de support pratique pour venir compléter la formation théorique de 3 jours.

L’électricité produite sera vendue et les bénéfices reviendront à la communauté de commune de Montfaurt qui soutient le projet.

Le petit éolien fait son vent à Breteil (35)

Un crédit d’impôt peut être accordé à hauteur de 50 % du coût total du matériel. Le plafond d’aides est fixé à 8 000 euros par adulte et 200 euros par enfant à charge.

Par ailleurs, la Région Languedoc-Roussillon a instauré et mis en place une aide pour les petites éoliennes référencées sur les sites d’essais régionaux (SEPEN). Ainsi, pour tout investissement, l’aide est portée à 25 % du montant de l’investissement plafonné à 60 000 euros HT. C’est le cas de la Windspot 3,5kW dont le prix conseillé (installation + machine) s’élève à 18 500 euros TTC.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Samivel51

J’avais cru comprendre que les petites eoliennes avaient un mat de 12 metres car, au dela, il faut un permis de contruire. En faut-il donc un pour ce mat de 18m?

Samuel 24

Belle realisation et ou il faut un permis de construire et une notice d’impact simplifiée bonjour les délais

Pastilleverte

Afin de profiter de l’énergie du vent disponible en quasi-permanence sacré bréteillois (?), ils ont réglé le problème de l’intermittence du vent … De plus le bénéfices seront versés à la communauté de communes, c’est beau, c’est bien, c’est grand, tout ça pour “l’équivalent de la consommation d’une famille de 4 personnes”. Je ne sais pas quelle est la population de la communauté de communes en question, mais il suffira de la diviser par 4 pour avoir une idée de la forêt d’éoliennes nécessaires (et suffisantes, puisque le vent souffle en quasi permanence) pour passer en autonomie énergétique (enfin électrique au moins) Ferais-je du mauvais esprit ??? mais oui, ! Serai-je un grincheux jamais content ? même pas !

Breteillais

Etant élu de la commune partie prenante à l’opération, je me permets d’apporter quelles précisions : – la commune pa  convention est partenaire de Qualivent (et non pas la Communauté de communes de Montfort, qui a néanmoins accordé un soutien financier) – il s’agit d’un site de formation et de démonstration (l’aspect production est secondaire en l’espèce) en cohérence avec les orientations du site communal qui a vocation à être une “vitrine écologique” (jardins familiaux, valorisation du bâti traditionnel et des milieux naturels…). Voir blog : – 2 éoliennes seront installées et la 1ere en place de 18m a nécessité un PC Et je confirme, on est heureux à Breteil ! Et particulièrement heureux d’accueillir ce projet

jeff_1982

Alors si la bete coute 18.5k€ (ou 13.8ke avec les 25% d’aide) et qu’elle produit 5 MWh/an. Si elle est en ZDE donc bénéficie d’une tarif d’achat de 82€/MWh ou si l’energie est vendu a ENERCOOP pour un tarif assez proche alors elle rapporte : 410€/an soit un retour d’investissement sur 32ans. Pas que quoi s’enrichir. Mais elle va nécéssairement attirer l’attention des riverains sur leur mode de consommation et de production d’energie. C’est donc un bilan social positif et une incitation à la resposnabilité et la moderation de nos consommations d’energies. Breteil devrait faire un bilan de la consommation de ses habitants aujourd’hui aupres de RTE ou ERDF pour voir dans 5ans l”évolution de cette derniere. Bravo Breteil !!!! Apres, si LE but était de produire pour toute la ville (3400 hab) il est clair que le grand éolien serai plus censé et moins couteux.

hpiquet

Comment savoir si la zone dans laquelle on souhaite installer une éolienne est suffisamment ventée. Mon projet se situe à Grasse ( alpes Maritimes) Si vous avez des infos , merci

Tom-ipp

On peut imaginer que l’étude des vents locaux a été bien faite, à l’attention de hpiquet, campagne de mesure… Sur la base du calcul de jeff_1982, et si on prend en compte qu’il y a fort peu de chance que la distri de Weibull soit à k=2 comme le suppose la fiche tech, le retour sur investissement est ridiculement long, et quel particulier paierait 15 ou 20000 euros pour être indépendant en électricité pendant 15 ans? Je suis un fervent défenseur des éoliennes, ce sont des machines qui fonctionnent pour produire de l’électricité en quantité importante. M’enfin, comparées au PV, le foisonnement des petites éoliennes me paraît discutable, en donnant des arguments aux opposants (atteinte aux paysages, à la faune, bruit… même si discutables pour 10 grosses éoliennes, avec 1000 petites, on en revient au même), et sans apporter de gain économique ou écologique par rapport aux toitures PV.

Savonius

Tout cela me fait penser au chat qui se mord la queue ! croyez vous que cela va faire évoluer le petit éolien , que de mettre deux éoliennes à Breteil qui ne vont sûrement produire que quelques watts par an , servant juste à amuser la galerie avec l’argent des contribuables . Le petit et moyen éolien doit devenir rentable mais à l’évidence pas avec des machines de 3 kW , mais à partir de machines de 100 à 200 kW en copropriété , une machine pour 45 à 50 foyers , ce n’est qu’à partir de cela que nous arriverons à faire du bon travail , trop de soit disant “professionnels” sont en train de casser la filière définitivement en essayant de faire du chiffre . On est vraiment dans la plus pure connerie Française ça c’est sûr.

sansun

A Bretaillais : Un des problèmes récurant du petit éolien , et des membres de L’AFPPE dont fait partie Ti Eole , c’est qu’il n’arrivent pas à trouver les bonnes solutions pour faire avancer cette filière , ils vont encore se servir du crédit d’impôt et des subventions qui nous coûte un bras , pour une petite éolienne qui ne sera jamais ammortie et qui ne sert à rien !!!! et qui plus est , n’est pas Française , alors que deux ou trois fabricant Francais attendent des commandes .C’est facile pour une commune , ça n’est pas leur argent .Allez sur le forum du petit éolien , ils semble que des solutions existent , mais quand quelques têtus ne veulent rien changer , on avance plus .

9
0
Laissez un commentairex