Les fientes de poulets néerlandais génèrent du courant

Les Pays-Bas ont mis en route la première centrale électrique à biomasse européenne alimentée par des fientes de poulet.

Pour assurer une puissance de 36,5MW, la centrale de Moerdijk, dans le sud des Pays-Bas récupérera quelques 440 000 tonnes de fiente par an auprès de 630 exploitations. La production électrique annuelle devrait dépasser les 270 millions de kWh.

Le méthane dégagé par les déchets organiques est brûlé pour produire du courant, et les résidus transformés en engrais.

10 ans ont été nécessaires au groupe néerlandais Delta pour mener à bien le développement du projet. Les groupes Austrian Energy & Environment Group et Siemens ont participé à la construction de la centrale, financée par des fonds publics à hauteur de 150 millions d’euros.

En août dernier, la Chine inaugurait elle aussi sa première centrale récupérant les déchets de batteries de poulets.

            

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
fredhu

Chapeau les hollandais ! Continuez, et pensez aussi à utiliser la bouse de vache, n’oubliez pas la bouse de vache !…Ben v’là que je me prends pour Guidegif …;-DAmitiés, Guy !Sérieusement, n’en déplaise aux constipés (!), il est temps de faire “feu de tout bois” (hé, ho, touchez pas aux forêts, hein !) et de commencer à trouver, mettre au point et exploiter ce que, plongé dans notre baignoire de pétrole, nous n’avons daigner considérer jusqu’á maintenant.Et pour répondre à une vieille remarque d’un participant qui assurait que ses enfants n’accepterait JAMAIS d’être chauffés à la bouse de vache, je répondrais que vaux mieux la bouse de vache, ou la crotte de poulet, donc, qu’une cuve à fuel vide (parce qu’on ne pourra plus se la payer) quand il fait froid.

Momo

La Chine et l’Inde ( et bien d’autres Pays du 1/3 monde ) produisent du biogaz avec les fientes , bouses et autres excrements ( y compris humains …. allez donc sur le site de l’ONG Sulhab …. ) depuis des siecles et des sciecles !  Et bien des gazinieres de New Delhi sont alimentees par des melanges ( + ou – harmonieux , il n’y a qu’a voir les couleurs des flammes parfois ….. ) de gaz naturel ( sic ! ) et de ces divers biogas ( tous aussi ” naturels ” d’ailleurs ) ! Mais il est vrai que c’est en Occident ( et en particulier a Paris il y a des decennies , a Acheres  ) qu’on a produit de l’electricite a partir … des merdes  ( pardon : des effluents domestiques  ) ! Pourvu que cela se propage partout sur la Planete …. il y aura moins de mauvaises odeurs et autres emanations deleteres …. et + de confort pour un + grand nombre ! Cordialement

Jpt

En effet, depuis très longtemps des ‘dechets’ sont utilisés pour produire de l’energie. Comme disait mon ‘ami’ Bucky, que je cite souvent dans mes ‘réactions’; : “il n’y est pas de crise d’énergie, juste une crise d’ignorance”  Il aura appeler ces efforts ‘modernes’ (dans son language de précurseur du GLOBAL THINKING), ‘une réintetegration de dechet organique animal dans un cycle energetique durable’ (durable, un mot qu’il utilisait dès des annéees 1930 dans exactement le même sens qu’il est defini aujourd’hui) et lui même avait ‘conçu’ (dans les années 1930 aussi!!!) un ‘Packaging Toilet’ pour récuperer des dechets solides humain pour collection et méthanisation ! C’etait une de ses nombreuses idées et ‘concepts’ pour trouver les moyens technologiques pour faire ‘plus avec moins’, non dans un esprit de plus de ‘rentabilité ‘ mais pour apporter comme dit Momo, un plus grand confort au plus grand nombre, car il pensait qu’il y avait ASSEZ (resources, énergie etc) pour tout le monde, si en voulait bien s’y mettre A FAIRE ce qu’il a à faire (et on avait la technologie et l’intelligence pour le faire) que tous peuvent vivre mieux en faisant des choses SENSEES pour l’avenir de l’espèce HOMME. “Nous sont appelés à être des architects du futur et non ses victimes !” jpt

eilage

toujours sympa d’entendre du bonne esprit…Je tenais à rajouter que ce procédé est non seulement ingénieux car il permet de produire de l’énergie electrique, mais aussi et surtout qu’il permet de minimiser le phénomène d’effet de serre due aux émissions de méthane…Il faut quand même dire que tous ce qui est matière organique se décompose en fin de vie, en méthane.Et que le méthane une fois dans l’atmosphère, est 23 fois plus sensible que le CO2, aux rayonnement  infrarouge qui arrive sur Terre.ET donc il capte d’autant fois plus de chaleur pour chaque molécule émise…Donc le méthane est 23 fois plus un enemi que le CO2 dans la lutte contre l’effet de serre.(à quantité égale, bien sur)…Vous devez tous savoir que les élevages bovins sont la troisième source d’émission de gaz  à effet de serre, derrière les voitures et les centrales electriques sales , de par le méthane que les bestiaux évacue…Donc le “brulage” de tous le méthane émis sur terre “naturellement” devrait être une préoccupation majeure pour tous, tandis que le CO2, très médiatisé (et bien sur à juste titre)est le seule à être dénoncé….Tous le méthane possible, ça passe par les excréments humain, de son chien, les défécations des animaux d’élevage, mais aussi les déchets domestiques…Je crois savoir (mais suis pas sur) que les allemands avant de jeter leurs pots de Yaourth et autres, les lavent pour les rincer de leur déchets organiques qui s’évacuent ainsi dans le système d’égout où ils pourront, idéalement, être “méthaniser”….Je crois savoir qu’en France, le progrès à faire en matière de tri selectif et donc de recyclage est immense. J’habite au plein centre de Lyon dans un grand immeuble, qui a pas moins de 20 poubelles de rammassage sur roulettes, qu’elles sont collectées trois fois par semaine, et qu’a chaque fois tout par mélangé dans un même camion-bêne classique. Et ça c’est au plein milieu d’une grande ville, alors imaginez dans les villages…..Il est vraiment urgent de faire un vrai effort en terme de tri selectif, que chaque catégorie soit revalorisé indépendemment, mais aussi que les déchets organiques domestiques soit revalorisés en biogaz, et ainsi le transformé en une electricité “durable” obtenue par l’exploitation de la deuxième vie de nos déchets de toute sorte, plutôt que de laisser le méthane s’évaporer dans l’atmosphère…L’idéale serait que chaque maison soit équipé d’un évier à broyeur (comme aux US) et que les systèmes d’égout soit efficacement équipé pour recycler toutes les matières organiques déversées en un biogaz, avant de recycler l’eau. Ainsi les efforts seraient partagés par la collectivité et la population qui suivrait aux instalations d’infrastructures de ce genre…Enfin voilà, ça ce serait vraiment dans un monde parfait….

fredhu

Eilage, l’enthousiame fait plaisir à voir ! Je préfère ton esprit que celui des grincheux néga-tout sauf leur cul …MAIS …Le broyeur d’évier est effectivement, dans le cas d’une chaine de traitement EFFICACE et concue pour ca, un bon moyen de récupérer les matières organiques de cuisine et leur valorisation en méthane. Pas de probléme avec le concept.Sauf que … nos collecteurs ont déjà bien, bien du mal à traiter la merde et à ne pas déborder à chaque orage (lessivage des boues et de la merde fraiche direct en rivière …), rajouter ces tonnes de matiéres organiques qui ont de très grandes chances de finir dans la nature est un acte totalement anti-écologique.J’ai vécu aux US, le broyeur est standard, mais la réalité des rivières est loin d’être idéale. Heureusement qu’ils sont sauvés par l’immensité de leur pays … ca dilue un peu !En Franc ou en Europe: c’est la cata assuré dans l’état actuel de nos stations d’épuration.Maintenant, SI on fait l’effort d’adapter les stations à cette nouvelle contrainte, et que l’on se préoccupe enfin de valoriser ces déchets, pourquoi pas. Mais l’eutropisation des rivières et des embouchures n’est pas un phénomène négligeable …Remarque sur la collecte des déchets: effectivement, on fait bien attention à trier dans la poubelle de bonne couleur, et ces co…ards de sociétés de ramassage balancent tout dans la même benne ! Pour faire l’économie d’un camion.Une honte, ou comment se foutre de la tête des gens pour mieux les démobiliser et justifier les actes inciviques, le mauvais exemple venant de ceux qui devraient nous donner le bon …Recyclons la connerie ! Ca fera de l’air et un peu de place …

5
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime