Nissan : utiliser ou restituer l’électricité stockée dans la batterie

Nissan et Endesa, filiale du Groupe Enel, ont signé un accord historique au salon de Genève. Cet accord ouvre la voie à un système reliant les véhicules aux réseaux grâce à la technologie V2G qui associe un chargeur à un système de gestion de l’énergie.

Avec cet équipement, les possesseurs de Nissan LEAF ou e-NV200 peuvent effectuer une recharge de leur véhicule en heures creuses. Ils ont ensuite possibilité d’utiliser l’électricité stockée dans la batterie du véhicule lorsque les coûts sont plus élevés, ou même de la restituer au réseau d’électricité en cas de pic de consommation.

Nissan ouvre ainsi une nouvelle page de la mobilité zéro émission en libérant le potentiel des batteries des véhicules électriques à travers la technologie de charge bidirectionnelle d’Endesa (V2G).

Endesa a développé cette technologie avec pour objectif de la rendre accessible au plus grand nombre. La compagnie énergétique a donc mené des essais en conditions réelles pendant plusieurs années. Endesa avait d’ailleurs dévoilé sa technologie V2G en 2008 au centre d’expérimentation du Groupe Enel.

"Nous estimons que cette innovation constitue une avancée importante pour les clients de la Nissan LEAFet du Nissan e-NV200. Chaque batterie de véhicule 100% électrique Nissan offre une capacité de stockage d’énergie : cela s’avérera utile pour contribuer à la gestion de la demande et de l’offre d’électricité. C’est là une opportunité pour les particuliers et les flottes possesseurs de Nissan LEAF ou e-NV200. Cela pourrait être aussi un facteur de stabilité des réseaux de distribution d’électricité et un avantage supplémentaire de la gamme Nissan 100% électrique" a indiqué Paul Willcox, Chairman of Nissan Europe, saluant au passage cet accord.

Dans un avenir proche, l’utilisateur de véhicules 100% électriques pourrait décider non seulement du moment et de l’endroit où recharger son véhicule, mais aussi de la meilleure façon de consommer l’énergie emmagasinée dans son véhicule.

"La flexibilité offerte par la mise en œuvre du système V2G en termes de stockage et de libération d’énergie dans le réseau améliorera encore les avantages déjà substantiels et tangibles de la mobilité électrique. C’est la raison pour laquelle Endesa, avec sa société-mère Enel et son partenaire Nissan, a décidé de se joindre aux efforts visant à promouvoir cette technologie", a confié de son côté Javier Uriarte, Head of Market Iberia chez Endesa.

Mi-mars 2015, Endesa fera à Madrid, avec Nissan en qualité de partenaire automobile, une démonstration complète de ce système accessible, immédiatement commercialisable.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
76 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lionel-fr

Certes le coût de l’opération est actuellement un peu élevé mais on peut déjà le rentabiliser dans les cas extrèmes. Mais pour une première, c’est quand même déjà bien.. D’une part l’électronique est là pour alimenter un réseau domestique (ce qui est impossible avec un véhicule thermique), d’autre part on sait que les batteries , une fois leur première vie terminée dans une auto, seront recyclées pour une seconde vie en stockage fixe pour un coût très faible cette fois. Enfin le prix des batteries est annoncée en chute facteur 7 en 5 ans () On peut dés l’ors espérer que dans le pire des cas , le coût de stockage sera de 2 à 3 centimes/kWh toutes choses égales On est donc bien sur une technique capable de renverser la donne, notamment pour les maisons équipées de panneaux solaire dont le cout au kWh est annoncé à 4.1 centime/kwh

energiestr

Comme toujours, les partisans du véhicule électrique oublient de parler du coût de stockage des batteries. Une batterie lithium coûtant 500€/kWh et durant 5000 cycles revient à 0,10€/kWh. Il faudrait que la différence entre heures pleines et heures creuses soit bien supérieure pour que l’opération soit rentable, ce qui n’est pas le cas en France actuellement.

Temb

Voici une des belles solutions faisant partie du bouquet de ces technologies qui vont permettre d’intégrer toujours plus d’ENR sur le réseau! Demain nous aurons davantage d’interconnexions, de foisonnement, de batteries de véhicules, de batteries commerciales, de possibilités de curtailment, d’hydraulique/biomasse/biogaz modulable, de power-to-gaz, de stockage innovant (volants inertiels, air comprimé, STEP marines, etc…), et d’autres solutions encore à venir ! La transition énergétique vers 100% d’ENR est un défi scentifique et écologique passionnant, source d’emploi et d’innovation, allons-y !

Luis

¤ Comme toujours, un beau discours marketing sans aucune information technique concrète. Pour commencer, le rendement de la batterie lithium seule en charge et décharge (round-trip efficiency) est d’environ 92%. Ensuite, il faut tenir compte du rendement du chargeur (prise vers véhicule) de 90% environ et de celui de l’onduleur (véhicule vers prise) de 97% environ. Le rendement global d’un cycle complet prise-batterie-prise tourne autour de 80%. Pour 10 kWh consommés, seulement 8 kWh restitués. Si l’on veut charger la batterie la nuit en heures creuses à 10,96 c€/kWh pour utiliser le soir, lors du tarif heures pleines à 15,72 c€/kWh, ce qui n’a pas été utilisé par le véhicule pour rouler, l’économie est assez faible en France. L’électricité nocturne restituée revient à 13,70 c€/kWh (10,96/0,80). Cela nous donne un gain de 2 c€/kWh qui ne va sans doute pas compenser la plus grande usure de la batterie. Encore du “greenwashing” de cette marque d’automobile.

Lionel-fr

ah mais non ! Il ne faut pas balancer le mot greenwashing à tort et à travers dés qu’un bignou ne remplit pas vos critères, surtout quand ceux-ci sont exclusivement basés sur des calculs lissés, sources d’erreurs énormes Merci de prendre en compte l’évolution de la technique à 5 ans Vous êtes peut-être allergique à toute anticipation, mais la R&D , c’est 100% d’anticipation et sans elle , on vivrait dans des cavernes! Je vous ai déjà fourni les liens : Les batteries sont attendues en baisse de prix de 85% d’ici 2025 Les panneaux solaires à 4.1c / kWh Arrètez un peu avec vos calculs simplificateurs, c’est ridicule : actuellement le potentiel est seulement de quelques milliers d’unités (autos en service), on l’attend à quelques millions ! D’autre part , les sites isolés ne sont absolument pas concernés par votre calcul, sont-ils greenwashing aussi ? Et si je vous amène une bagnole électrique , vous le branchez où votre four à µondes ? sur l’allume-cigare ? Les mecs qui se sont arraché le cheveux sur les circuits electronique et programmé leur intelligence sont-ils des escrocs ? SVP, le monde ne s’arrète pas à ce que vous en comprenez, il n’y a absolument aucun greenwashing dans ce communiqué, c’est un sujet majeur, qui va modifier drastiquement le marché de l’électricité mondial dans les années à venir : Le secteur automobile (et pétrolier) n’est pas sous monopole, cela signifie qu’il n’y aura pas d’entente commerciale avec les autres fournisseurs – ce serait illégal sauf pour : le monopole électrique qui n’est pas soumis au droit commercial. C’est de cette manière qu’il a massacré Photowatt avant de le racheter une bouchée de pain, en lui faisant une concurrence déloyale systématique , en proposant des prestation gratuites à ses clients.. Merci de prendre en compte l’aspect politique aussi

Luis

¤ Si votre employeur vous offre un emplacement de parking gratuit, avec prise électrique et recharge gratuite, vous pouvez recharger votre véhicule gratuitement pour votre consommation roulante et injecter l’excédent pour vos besoins domestiques le soir. Mais quel est le coût de l’appareil proposé pour transformer l’électricité de la batterie en 220 volts alternatif ? Pas évident d’être rentable. Et ce n’est pas très moral. Et votre employeur peut décider de vous faire payer, ou vous pouvez changer d’employeur et ne plus avoir cet avantage.

b api

Pour initier cette nouvelle formule d’échange d’énergie, Nissan, japonais, s’associe Endesa, espagnol, lui-même appartenant à Enel, italien. Les énergéticiens du Sud de l’europe se portent bien. Ils ont aussi beaucoup investi dans les énergies renouvelables. Bon, j’imagine qu’on va très bientôt annoncer que Renault,partenaire de Nissan, va s’associer à EDF pour propager cette même technique. Quant précisément à ma facture EDF sous tarif “Bleu”, les prix HT en cent/kWh sont – en bleu: 4,6 HC et 6 HP – en blanc: 7,6 HC et 9,5 HP – en rouge: 16,1 HC et 46,2 HP. L’écart HP – HC en tarif rouge de près de 30 cent/kWh serait le seul très intéressant…pendant 20 jours de l’année.

Lionel-fr

Un autre critère bien prolo dont vous ne tenez pas compte : Si vous prenez un abonnement 3kVa et que vous préparez du thé dans une bouilloire électrique alors que le congélo tourne, Linky va vous disjoncter Si c’est le lave vaisselle et que vous êtes parti en le laissant tourner, vous perdrez le contenu de votre congélo ! Votre femme va pas être contente Comme tout le monde sait que les femmes sont chères, vous allez vous fendre d’un abonnement 6kVa alors que si votre Nissan avait été dans le garage, le petit dépassement de puissance serait passé inaperçu Au final, en exploitant mieux votre abonnement , c’est tout le réseau national qui serait grandement optimisé Et comme le smart grid va arriver exactement en même temps que les batteries pas chères voire gratuites (voire remboursée au forfait kilométrique) Bon, les batteries sont une excellente affaire pour optimiser le réseau et la production solaire/petit éolien. Vous apprécierez de trouver sur ebay (au hasard) des petites éoliennes 450W à 200euros dont les contraintes d’installation sont minimales (regul intégrée, faible vibrations) en plus des quelques panneaux PV que vous aurez installé vous même 3 fois moins cher , vous pourrez sérieusement envisager de renoncer carrément au réseau ou en tout cas , passer à l’abonnement inférieur Avec le produit de cette économie, vous pourrez acheter du vrai bourbon de marque au lieu de votre liquide lave-glace habituel et je suppose que vous aurez atteint le nirvana du calcul de bout de chandelle

Sicetaitsimple

“beau discours marketing, mauvais rendement,….” Mais pourquoi dans ce cas là nous vantez-vous votre fameuse Diamond 5000, batterie Lithium-Ion stationnaire de 5kWh à environ 12000€, qui souffre exactement des mêmes “défauts” (enfin ce que vous appelez des défauts), mais avec quand même un gros avantage en moins , c’est de ne pas pouvoir propulser un véhicule! Une batterie ça n’a l’air de vous plaire que si c’est solidement accroché à des panneaux PV. Je comprends un peu, à terme ce sera le seul mioyen de faire monter les chiffres gras, soulignés,…dont vous nous abreuvez.

Sicetaitsimple

Pour moi, il y a de l’avenir, même si les échéances peuvent difficilement être précisées. Le VE electrique en lui-même est un objet, qui a mon avis emergera, faut “juste” que le prix des batteries baisse et si possible que leur autonomie spécifique augmente. Si en plus, plus de 20h/jour ( je pense qu’il y a peu de gens qui roulent en moyenne plus de 4h/j), il peut contribuer à rendre des services auxiliaires au système electrique et/ou à son propriétaire à domicile, c’est du beurre dans les épinards qui ne fera qu’accélererson déploiement.

Herve

@ Lionel “Comme tout le monde sait que les femmes sont chères” Oui Lionel (et j’ajouterais pénibles aussi), mais c’est trés dangeureux d’écrire ce type d’évidences, vous allez vous attirer des ennuis bien plus graves que les foudres de Dan1 ou 6cts !!! Pour le reste, comment ça se passe quand votre bagnole n’est plus la? Sauf cas particuiliers, la seule vraie utilisation réellement possible est le soutien au réseau lors des pointes. Mais comme le signale Bapi, ça ne va pas servir trés souvent. Il faut donc que la fonction réversibilité soit quasi gratuite. Pour cela, tout dépends de la typologie du chargeur utilisée. Si on doit mettre un chargeur et un onduleur à coté, sujet mort et enterré. Par contre, si on prends l’exemple de celui de la Tesla, la fonction de réversibilité nécessite probablement que de modifier le soft (sur la tesla, c’est l’inverter du moteur qui est utilisé pour charger, donc par consequent il est probablement reversible si on le lui permets) Concernant les mini éoliennes, si vous n’êtes pas super bien placés (= vous faire décoiffer par le vent chaque fois que vous sortez de chez vous) laissez tomber. Pour le PV, oui, ça peut le faire, mais si vous le faite en payant tout sans récupérrer du matos, vous ne boirez pas souvent du bourbon (dumoins du haut de gamme). A+

Tech

les “anciens” sont trop binaires, et ont du mal a intégrer le fait qu’un smart grid digne de ce nom gèrera des situtations complexes et au pouillème de seconde! j’abonde à 100% dans votre démonstration de 15h35’20” :o)) le stockage véhicule peut devenir une réalité grace à cette technologie, et les inconvénients de l’intermittence se réduisent peu à peu. on voit poindre l’indépendance (ou la moindre dépendance!) énergétique au bout du tunnel

Sicetaitsimple

Il ne faut pas juger de l’intéret de ce système sur la base de tarifs differentiels actuels, même en “Tempo” comme vous semblez l’être. Il y a quelque chose à inventer en termes de tarification, de toute façon impossible avant le déploiement de l’outil qu’est Linky ou équivalent dans d’autres pays.

Dan1

Enfin, il serait d’estimer les potentialité du stockage-déstockage automobile. En imaginant 10 millions de voitures qui auraient le double de capacité de la Zoé (soit environ 50 kWh) et qui déstockerait la totalité de l’énergie de la batterie (ce qui ne se fera jamais), on récupererait tout juste 500 GWh soit 0,5 TWh ou encore 6 heures d’électricité d’une journée d’hiver. Ce système pourra sûrement aider à passer les pointes horaires mais sûrement pas à gommer l’intermittence des nouvelles EnR qui jouent sur des constantes de temps nettement plus élevées et donc des quantités de TWh se comptant au minimim en dizaines et non en fraction d’unité. D’autre part, on peut parler de futur proche, mais encore faudrait-il mettre sur les routes des millions de véhicules électriques. On y est pas encore tout à fait. Pour que ça fonctionne très bien, le paradoxe est d’aileurs que les voitures devraient rester un maximum branchée à l’arrêt.

Sicetaitsimple

“Pour le reste, comment ça se passe quand votre bagnole n’est plus la? Sauf cas particuiliers, la seule vraie utilisation réellement possible est le soutien au réseau lors des pointes. Mais comme le signale Bapi, ça ne va pas servir trés souvent.” Effectivement si Lionel s’est barré avec la bagnole ça va pas résoudre le pb de Mme Lionel qui va faire déclencher à 3kVA en se faisant bouillir un thé…et le retour de Lionel risque de ne pas valoir l’économie d’un abonnement à 6kVA plutôt que 3…. Mais là, contrairement à beaucoup de bobards sur d’autres thèmes (ceux de la production), il peut y avoir un vrai foisonnement au niveau national. Il y a des gens qui vont au boulot le matin et qui reviennent le soir, il y a des gens qui ne bossent pas et dont la consommation est aléatoire mais plutôt sur la journée, il y a des professions qui au contraire circulent quasiment toute la journée… Et tous ces gens là peuvent être plus ou moins sensibles à une adaptation de leurs comportements à des signaux monétaires.

Sicetaitsimple

ca ne résoudrait aucun problème d’intersaisonnalité, mais contribuer à la résolution des problèmes journaliers voire hebdomadaires serait déjà une bonne chose! Nos voisins allemands ont décrété il y a quelques années ( élaboration du NREAP) qu’au delà de 52GW de PV il n’y aurait plus de subventions, et l’ont confirmé avec l’EEG 2014, il y a une raison…Ca devient juste ingérable un beau WE d’été, sauf stockage. Substituer à du fossile (et notamment du pétrole dans le transport) plutôt que stocker de l’électricité pour de l’électricité restera longtemps beaucoup moins cher. Si le rapport performance/coût des batteries s’améliore, c’est bien évidemment vers le VE que les capacités de fabrication doit être prioritairement déployées.

Sicetaitsimple

On peut (et nous le faisons!) discuter du bon tempo du déploiement du PV et de son impact sur le coût de l’électricité, il y a cependant peu de doutes que celui-ci ne se déploie à terme en France et en Europe, seule la vitesse optimale de déploiement et le surcoût associé posent réellement question. Le résultat technique, c’est que la courbe résiduelle de consommation “hors effet PV” va continuellement prendre l’allure d’un dos de chameau, avec notamment le matin des pics de plus en plus pointus, avec un maximum de consommation à compenser par du “pilotable”sur une ou deux heures le plus souvent au lieu d’un plateau de plusieurs heures aujourd’hui. L’hydraulique sait très bien faire ça, mais quelques millions de véhicules electriques pas tous forcément utilisés à ces heures là (matin et/ou soir) pourraient largement contribuer.

Lafleur

Comment faire d’une vieille idée, pour l’adapter et en faire une soit disante technologie. Si je reprends cet article, rien de bien cohérant avec un manque évident d’informations. Charger la batterie de 25 kW d’un VE à 0.10 ct€ pour la revendre sur le réseau EDF au m^me tarif, je n’en vois pas l’intêret, la balle reste au centre. D’une part il faut installer un compteur, pour évaluer les kWh en sortie sur le réseau, cela implique un tarif, une autorisation, un onduleur, et tout cela chez le particulier dans son garage, ou en ville sur des bornes spécifiques avec des places de stationnements ! Donc rien de bien cohérant. Dans ce système V2G “Véhicle to Grid ” les personnes qui ont “créé” cette appellation inclus bien évidement l’éolien et le photovoltaïque pour noyer le poisson et dire que ce sera gratuit. Donc encore une fois, de la publicité mensongère, jusquà preuve du contraire.

Baleineau

Aujourd’hui vous ne pouvez pas revendre votre électricité stockée juste la consommar chez vous. Tout sera techniquement et économiquement au point d’ici peu mais probablement pas les règles de revente car c’est évidemment très compliqué (dixit ERDF)

Tech

DAN1 répète à loisir son sempiternel faux raisonnement, qui voudrait tout remplacer par un seul moyen de stockage. (ici c’est avec les batteries mais à un autre moment ce sera les step et il vous dira qu’il faudrait couvrir la france de barrage,une autre fois ce sera un discours sur l’impossibilité du stockage, tout mécanique, tout chimique, tout géo ou solaire thermique, tout biogaz, …) il ne sert à rien de considérer le stockage isolé des batteries auto. I. il y a tous les autre moyens de stockage. II. et une fois le plein des batteries fait il reste toute la production croissante des ENR III. les véhicules, ce ne sont pas que les voitures. IV. les rendements et coûts s’améliorent continuement. V. le réseau se “smartise” ;o) VI. les habitudes de vie et de consommation changent. etc, etc et oui ce n’est pas binaire , trop difficile à imaginer? essayez!

Lafleur

ERDF n’a à mon avis rien programmé ! ça se saurait, mais nous allons voir comment font faire les Espagnols pour vendre l’emballage LEAF plus V2G, car vu l’énormité du concept c’est mal barré. Soyons sérieux c’est une coquille vide il n’y a pas un argument sérieux et avantageux dans ce concept. Qu’allez vous faire si la voiture est en début de charge dans le garage, ou si votre épouse arrive à la maison véhicule presque déchargé et coupure d’électricité . Non décidement c’est de la foutaise.

I. lucas

A l’équilibre, actuellement le coût de production de pointe par une turbine TAC d’un coût de location annuel de 60.000 €/W/an justifie que le coût de la ponte électrique soit > celui de la base. Tout le monde se plaint que l’incitation à faire des smart grids est actuellement trop faible et que rien ne se fait. Si le coût du stockage baisse et devient inférieur au coût d’une TAC, on fera du stockage par batterie! la différence entre le prix de l’électricité en pointe et le prix en base s’effondrera et personne n’utilisera les smart grids Quel est le modèle économique des smart grids?

Temb

Pardon mais votre raisonnement est absurde ! Jamais nous ne ferons tourner tout un pays à 100% sur les batteries des voitures pendant 6Heures ! Ni même 1 minute! Vous avez toujours le même raisonnement stupide dès qu’on évoque une solution : – le solaire? et la nuit on fait comment? etc…. Bouquet de solution, mutlitplicité des solutions, vous faites exprès par mauvaise foi de n’y rien comprendre. Pourtant même dans votre monde binaire du tout nucléaire, il faut bien aujourd’hui que votre cher charbon et votre gaz prennent le relais à certains moments. Avec ces batteries, au lieu de chercher à pousser 60GW d’un coup pendant plusieurs heures, on en utilisera à peine 5 ou 10%, pour aller chercher les 3-4-5-6 GW nécessaires à certains moments, ceci au milieu de toutes les autres solutions : la base ENR (eh oui il y aura même de l’éolien et parfois du PV mais surtout de la biomasse, du biogaz, de l’hydraulique..), les STEP (4-5GW utilisables à terme), les interconnexions (15-20GW à terme), l’effacement (plusieurs GW), les modulation ou le report des consommations, les autres formes de stockage et même s’il le faut du biogaz turbiné ! Compliqué à imaginer n’est ce pas? Pourtant c’est un ensemble passionnant pour des ingénieurs pas encore trop fatigués de réflechir et résoudre des problèmes…

Lionel-fr

Ok, lafleur exagère mais cette question reste récurrente : la battterie de bagnole sert à faire rouler l’engin et pas à se préparer du thé. L’argument est valable mais il doit être éclairé à la lumière des technologies de la génération des véhicules électriques et non pas de celles du siècle dernier. Ce qui arrive dans les maisons , ce sont surtout les batteries. Bien avant les véhicules. La baisse drastique des prix et une offre de plus en plus étoffée (Tesla met une batterie domestique sur le marché ce mois ci) L’autre aspect est la hausse des puissances, posséder quelques kWh @home est déjà la norme pour les toits solaires allemands et comme d’habitude , la puissance industrielle aidant, l’offre devient abondante et les prix dégringolent. Enfin le CEA et d’autres annoncent plusieurs dizaines de milliers de cycles de charge. Au final , on se retrouve avec un marché très très différent de ce qu’on connait. Soit vous admettez cela, soit vous raisonnez comme si tout ça ne devait jamais arriver et dans ce cas je me demande même comment vous êtes parvenu jusqu’ici : les batteries actuellement sur le marché ne permettent aucune utilisation compétitive, on est tous d’accords, inutile de le rappeler. Le travail de Nissan consiste à jeter les premiers jalons d’un futur standard où une intelligence artificielle simple sera capable de mettre quelques kWh de la batterie de bagnole à la disposition du réseau domestique et plus si un usage prioritaire le demande. Donc ce projet s’inscrit dans le contexte où : 1. Les batteries sont au moins 2 fois moins chères 2. Elles ont une durée de vie peu ou prou semblable à un humain 3. La maison standard possède un peu de batterie tampon 4. les panneaux PV sont à peu près sur toutes les maisons des pays riches 5. Une intelligence artificielle au moins aussi évoluée que celle d’un ordi portable pilote le hardware réseau+batteries 6. Le standard des autos electrique dépasse 200 km d’autonomie ce qui permet d’en dégager une partie pour l’alimentation d’urgence Si je devais programmer cette intelligence, je laisserais largement assez d’autonomie au véhicule pour rejoindre les service de santé les plus proches. Une appli web smartphone + pc pour annoncer les projets d’utilisation de la voiture en plus d’une programmation calendaire classique Alors pourquoi des gens comme moi nous interessons à cette Nissan alors que nous n’avons pas tous ces gadgets sous la main ? Parce qu’on est informés des technologies qui arrivent, qu’on s’y interesse et qu’on a des panneaux solaires dont on aimerait stocker la production pour regarder la télé après la tombée de la nuit Toutes choses que les gens normaux n’ont pas encore et que certains qualifient de sataniques car la vie ne vaut d’être vécue que si on revient 50 ans en arrière.. Au bon vieux temps où la conso électrique croissait de 7% par an et où le nuke était le seul moyen de faire de l’électricité non fossile/hydro C’était l’époque où on voyait les femmes dénudées en prime-time , où le rock était une musique subversive, où Leonid Brejnev embrassait sur la bouche et le parti communiste avait les faveurs de 20% de la population.. Le temps jadis, révolu .. fini, perso , je préfère maintenant

Tech

si lyonel-fr était une lyonelle, à le lire je crois que j’en deviendrais amoureux ;o)) bien dit Lyonel, les choses bougent et certains ont l’air de préférer se caler dans leurs fauteuils. ne serait-ce que pour des raisons de sécurité informatique, il est bon de s’équiper d’un onduleur de secours pour son (ses) PC. le prix des données perdues etqnt souvent sans commune mesure avec les centimes d’électricité dépensés ce système de batteries “maison” (incluant donc les batteries auto) pourrait aussi permettre de ne pas perdre le contenu du congelo en cas de coupure! ou d’éviter l’arrêt du respirateur de papy ou la charge de la batterie du coeur artificiel. en extrapolant les voitures des personnels et visiteurs d’un hopital pourrraient contribuer à la sécurité d’alimentation en cas de panne ou de défaillance des groupes de secours et oui le stockage on y revient tout le temps ;o)

Sicetaitsimple

Les usages dont vous parlez ( PC, hopital), ce n’est pas du “stockege”, c’est du “secours”. On investit ou non dedans, mais vous n’allez pas vous en servir pour cycler ,car par définition vous aurez (normalement) défini un temps d’autonomie correspondant à un état initial “batterie pleine”.On n’asservit normalement pas la vie des malades au nombre de visiteurs présents… L’usage présenté ci-dessus, ce n’est pas non plus réellement du “stockage”. C’est d’abord un véhicule electrique, l’objet principal dans lequel vous allez investir, pour comme son nom l’indique vous véhiculer. Et ensuite vous allez l’utiliser intelligement les 12h ou plus par jour ou il sera branché sur une prise, mais, pour répondre à Lionel, sans obérer l’objet principal qui est de vous véhiculer. Si vous avez réellement besoin de charger, vous chargez…. Je ne suis pas certain de trouver une comparaison parfaite, mais je vous en propose quand même une. Comme elle n’est pas parfaite, ça vous donnera l’occasion de dire que je raconte n’importe quoi… Une gouttière: l’objet principal pour lequel vous équipez votre maison d’un système de gouttières c’est de collecter et d’évacuer l’eau de pluie, non? Maintenant vous pouvez toujours rajouter à très peu de frais un bac de stockage d’eau pluviale pour arroser votre jardin, pas tout le temps car quand il est tout le temps plein vous n’avez généralement pas besoin d’arroser et quand vous avez besoin d’arroser il est parfois vide…..

Dan1

A Temb “@dan1 Pardon mais votre raisonnement est absurde Non, mon raisonnement n’est pas absurde, mais il est limite. En effet, je raisonne aux limites pour montrer ce que pourrait être ce système, et son corollaire : ce qu’il ne peut pas être. Avec 10 millions de voiture à grande autonomie, la limite est forcément inférieur au TWh en vidant toutes les batteries, mais ce serait probablement quelques dizaines de GWh au maximum en utilisation réelle. Evidemment, si la France pensait posséder bientôt 10 milliards de voitures élecvtrique, ma conclusion serait tout autre (avec le même raisonnement cependant).

Lionel_fr

L’aricle des Echos qui donne un peu la foi dans nos modèles de société : Climat : la pollution par l’énergie a cessé de progresser l’an dernier On aurait pu croire que la croissance des émissions était inéluctable ou comme Jancovici, qu’il existe une corrélation avec la croissance économique : il n’en est rien ! La différence avec le scénario noir, le seul critère qui peut tout changer : La Volonté Et quand on se donne de la peine pour faire correspondre ce qu’on a avec ce qu’on veut, quand suffisament de personnes s’y mettent sans braver systématiquement tout ce qui se dit de bon, ça finit par marcher Il faut continuer, les batteries, les véhicules, la domotique smart, et toujours le solaire et l’éolien Ce n’est qu’un début

Sicetaitsimple

A ma connaissance; Jancovici n’a jamais fait de corrélation entre les émissions et la croissance. Entre la consommation d’énergie et la croissance, oui, je pense. Arretez de confondre….

Sicetaitsimple

Vous paraissez sérieusement atteint….et ce n’est pas un enti-nucléaire qui vous le dit.

Sicetaitsimple

anti, pas enti……..

Dan1

A Sicetaitsimple. Je pense comme vous que Lionel interprète mal les graphiques de JMJ : “On aurait pu croire que la croissance des émissions était inéluctable ou comme Jancovici, qu’il existe une corrélation avec la croissance économique : il n’en est rien !” Il ne suffit pas d’en vouloir à Jancovici pour raconter des choses justes. En revanche, il est vrai que JMJ a très souvent parlé de corrélation entre consommation d’énergie et croissance économique. D’ailleurs, voilà deux graphiques qui l’attestent : Vous aurez remarqué que, pour parler de croissance, JMJ utilise la régression. Et voici le deuxième : Ce lien évident pour le passé est en partie contestable pour l’avenir lointain, mais il restera vrai à l’horizon proche. D’autre part, les énergies renouvelables ne résolvent pas ce “problème” car remplacer du pétrole par du soleil (direct : photovoltaïque ou indirect : éolien) revient toujours à consommer de l’énergie.

Dan1

Au contraire JMJ parle bienb de décroissance régulière des émissions, malgré une hausse du PIB : Si on établit une corrélation avec le PIB, on obtient exactement le contraire de ce que dit Lionel : Au lieu de lire Lionel : “On aurait pu croire que la croissance des émissions était inéluctable ou comme Jancovici, qu’il existe une corrélation avec la croissance économique : il n’en est rien !” Lire : “On aurait pu croire que la croissance des émissions était inéluctable ou comme Lionel_fr, qu’il existe une corrélation avec la croissance économique : il n’en est rien !

Lionel-fr

Pendant que Tony essaye de mettre au point son arme rhétorique, je vous mets ce petit lien sur une brève datée d’hier : C’est une batterie lithium fer phosphate développée par Hydro Québec en France. Les caractéristiques : capacité = Liion x 10, 30 000 cycles, matières premières abondantes et bon marché.. Les véhicules ainsi équipés auraient 500 km d’autonomie , on peut dés lors tabler sur une vingtaine de kWh disponibles pour cuisiner en regardant la télé Et bien sûr, cette dernière fonctionnalité sera pilotée par un système voisin voire issu des travaux de Nissan. Mais avant de travailler sur 20kWh , on peut très bien commencer avec 2-3 kWh , d’une part cette énergie sera très optimisée du fait de sa rareté, d’autre part son pilotage communicant avec la domotique et l’opérateur électrique ont encore de longues années de développement devant eux avant de prendre leur envol avec des puissances 10 fois supérieures C’est en offrant une plateforme de test en conditions réelles que Nissan rend un grand service. Les 20kWh seront là dans 5 ans et toute la logique de la maison à l’opérateur sera prète à les accueillir, les panneaux solaires auront divisé leur prix par au moins 3 alors que l’offre hydrogène assurera les niveaux de puissance supérieurs à 50 kWh.. Tout ce que je dis là est déjà sur la table à des prix trop élevés … Le seul vrai développement d’ici 5 ans est la baisse des prix

Lionel-fr

Il n’y a strictement aucun rapport entre la propagande communiste de JMJ et le sujet de l’article. Sa factorisation du PIB vs emissions est définitivement entachée par son négationnisme en matière d’ EnR et son ignorantisme en matière de smart grid Ces rupture technologique changent la donne, Nissan s’inscrit dans cette logique JMJ ne change rien, il s’inscrit comme le juge suprème d’une partie où la plupart des intervenants n’ont jamais entendu parler de lui . Factoriser l’énergie versus PIB , n’est pas un exercice très difficile, pour autant c’est un travail qui requiert un minimum d’honnèteté intellectuelle. Où est-il écrit , “ce graphique est un produit Framatome” ? S’il vous plait, laissez les pays qui maitrisenent leur économie publier leurs graphiques , personne n’a très envie de savoir ce qu’en pense le looser en queue de peloton D’ailleurs je suis sur que les grands producteurs pétrolier ont un avis différent sur le rapport du PIB à l’énergie. Au moins eux vendent leur pétrole, ce sont des acteurs, pas des spectateurs comme Janco Leur avis finira peut-être sur les bureaux des ministères, ceux de JMJ sont destinés à faire le buzz internet et rien d’autre Je ne vois pas bien la différence en JMJ et Rika Zaraï et sa médecine par les plantes Tous les deux ont publié un bouquin et essaye d’en vivre en faisant leur promo, ils ont plus de points communs que JMJ et Nissan..

Dan1

A Lionel Pas la peine d’écrire un roman à propos de Jancovici. Il est un fait qu’il n’a pas fait de lien entre la croisssance économique et les émissions… alors que vous oui. J’ai même montré qu’il avait écrit le contraire, au moins pour l’Europe, dans un article où le graphique montrant la décroissance du CO2 par unité de PIB est placé juste avant ceux qui montre la corrélation entre la croissance du PIB et la consommation d’énergie : C’est un fait pas une opinion. Le déni de réalité ne peut pas changer la réalité.

Lionel-fr

Dan1 lave plus blanc avec un bon slogan : le deni de réalité bla bla Le deni de présence militaire dans un pays à l’est de l’UE, n’a pas empèché son grand voisin de renforcer cette présence. Par contre le déni de destruction d’avion civil par missile a bien provoqué une série de sanctions.. Le deni en politique, est une méthode comme une autre. En l’occurence c’est une méthode brutale qui n’appelle pas au dialogue mais à la confrontation. Et vous verrez en prenant de l’expérience, le déni n’est rien d’autre qu’une insulte diplomatique.. Et une insulte , ça change bien la réalité … Revoyez votre slogan , trouvez quelque chose de plus fleuri Dans cette information des Echos , ici reprise par le figaro : , on peut constater que les émissions mondiales ont stagné entre 2013 et 2014 alors qu’elle étaient attendues en hausse C’est vraiment une info importante par bien des aspects.. Allez vous l’ignorer ? Ah , j’y suis .. aucune centrale nucléaire n’a été lancée durant la période et vous enragez à l’idée d’attibuer ce progrès aux renouvelables alors que l’article le précise explicitement…. C’est tout l’inverse de ce que vous préconisez et l’antithèse de toute la prose de votre Jancovici vénéré. Le modèle EnR à lui seul (sans stockage) a suffi à enrayer la hausse des émissions !! il y a de quoi vous mettre en pétard, personnellement je le vis plutôt bien.. Maintenant que les technologies de stockage arrivent en escadrille : respectivement les batteries (le sujet de l’article) , les super capacités, l’hydrogène, le smart grid dont une fonction essentielle consiste à remplacer les energies de stock (gaz, pétrole, charbon, bois, grand hydro) par des énergies fatales (EnR) Toute cette logique de stockage qui va à l’encontre du modèle tout nucléaire défendu avec acharnement par vous, Tony, Jancovici et bien d’autres, s’apprète à révolutionner les EnR par leur intégration étroite dans les systèmes actuels Ponctuellement on peut atteindre des taux de transfert vers les EnR de 100% , comme dans cette ile espagnole qui est passée du diesel aux éoliennes+step Evidemment, on ne va pas faire 100% dans l’année, et encore moins puisque on inclut les transports dans l’équation, mais on va grapiller des petits pourcents de ci de là, dépasser les seuils annoncés comme infranchissables (les fameux 20% du mix danois de JMJ) Et au final, on va inverser la courbe de émissions sans se priver d’énergie , la privation d’énergie étant bien un déni de réalité de la part des écolos Bref, en vous recentrant sur les saintes écritures de votre maître Jancovici, vous entrez dans une religion qui n’est pour rien dans la baisse des émissions et qui cherche 5 milliards à n’importe quel prix pour continuer à survivre (il viennent d’en trouver un dans la poche d’EDF pour la Finlande) Je doute que vous continuiez dans cette voie très longtemps mais je ne me fais pas d’illusions, vous allez continuer à traiter les non-nukes comme des vers de terre. Notez que ça ne m’empèchera pas de dormir

Dan1

Encore un roman, en passant par la guerre en Ukraine ! Reste que JMJ n’a jamais fait de corrélation entre les émissions et le PIB (elle serait plutôt inverses d’après ses publications), alors que Lionel l’écrit… lui. Ceci dit je reconnais que vous venez d’écrire : “Et au final, on va inverser la courbe de émissions sans se priver d’énergie” Ben oui, mais je n’ai jamais prétendu le contraire et je me suis même convaincu que cela sera possible grace à un mix énergétique nucléaire + EnR où les transferts d’usages vers l’électricité seront très importants… notamment dans le transport. Je dis souvent que Fessenheim pourrait alimenter 8 millions de petite voitures citadines. Mais si une partie de ces 8 millions sont parfois ou souvent alimentées par des EnR… je n’en ferai pas une maladie. Vous continuez par : “la privation d’énergie étant bien un déni de réalité de la part des écolos” Vous m’avez déjà vu affirmer le contraire ? Vous me considéreriez comme un “écolo” qui agirait masqué ? En revanche, j’ai déjà affirmé que la France aurait de l’électricité garantie pendant environ 9 000 ans sans importations de matières premières… si elle ne fait pas n’importe quoi sous la pression d’une minorité qui voit les choses autrement et souhaite les imposer : Mais bien sûr, le problème sera reposer à partir de l’an 11040… je vous en reparlerai donc sur Enerzine à ce moment là.

Tech

non au contraire tout vrai! parceque c’est du petit stockage vous dites secours et éliminez le terme de stockage!!! c’est comme si pour un grain de blé germé, vous disiez plantule et vous oubliiez le potentiel de l’épi de blé qui pousse derrière!! et vous continuez dans la même erreur que DAN1 le stockage c’est aussi pour absorber les pointes et bien évidemment pas encore pour remplacer une production de base à 100% c’est une évidence pourquoi vouloir faire une démonstration sur le stockage en indiquant que le stockage actuel ne peut remplaccer TOUTE la production nuke et thermique? c’est idiot, et qui vous parle “d’asservir” les malades au nombre de visiteurs présents de une le nombre de personnel de l’hopital est au moins aussi important si ce n’est plus que les visiteurs et de deux les hopitaux existent!!! et de deux, c’est un plus pas un moins! l’assurance contre une coupure et une panne des groupes . ceux qui ont visité les hopitaux et vu tous les appareils de monitoring comprennent très vite. pour tony, ma liberté elle arrive à grand pas et c’est ce dont vous avez peur, ne plus pouvoir m’asservir à votre production de masse . Ma liberté ce sera quand avec mes ENR et mon stockage je pourrai dire M… à edf GDf et consorts (les pétroliers inclus!) et cela n’a jamais été aussi proche. au passage, ceux qui utilisaient les tarif Nuits avaient modifié leurs habitudes et ne s”en portaient pas plus mal pour autant! je vois seulement que vous aussi retez dans la pensée binaire de type on -off! essayez au mois une fois d’imaginer que pendant que le soleil ne brille pas chez vous il peut briller ailleur en europe aussi bien le matin que le soir! que pendant que le vent ne soufle pas, le soleil peut briller ou le vent souffler lui aussi ailleurs en europe, fermez les yeux et pensez aux barrages et step qui en sont pas uniquement à la disposition des caprices des centrales nuke . a la chaleur de la biomasse au cop des pompes à chaleur, au H2 généré dans la journée par du soleil dont vous vous cachiez et qui peut faire tourner votre pile à combustible. à votre ballon d’eau chaude solaire , a vos batteries V2G, commencez par penser à un peu plus de 2 choses à la fois et vous verrez ça viendra vos chakras s’ouvriront :o)) votre lavage de cerveau pro nuke sera effacé et vous ne serez plus acariatre ;o))

Dan1

A Tech “vous continuez dans la même erreur que DAN1 le stockage c’est aussi pour absorber les pointes et bien évidemment pas encore pour remplacer une production de base à 100% c’est une évidence pourquoi vouloir faire une démonstration sur le stockage en indiquant que le stockage actuel ne peut remplaccer TOUTE la production nuke et thermique? c’est idiot” OUI, mais précisément si un parc de voiture électrique est seulement capable d’effacer les pointes horaires de la journée (ce que je crois possible), cela avantage alors les filières de production de masse de l’électricité qui ont vocation à “tourner en base. Dans cette perspective, le nucléaire serait avantagé, car on pourrait faire tourner le parc de 63 GW au maximum de la disponibilité technique, sans se soucier d’épouser la courbe de charge (suivi de charge). Cela permettrait donc d’augmenter la compétitivité économique de cette filière en optimisant les Kp, comme le font les Finlandais ou les Coréens. Pour exemple, un parc de seulement 30 EPR (49 GW) tournant avec un Kp moyen de 95% produirait autant d’électricité que le parc actuel de 58 réacteurs et 63 GW qui fait du suivi de charge. Les batteries d’un parc automobile seraient donc bienvenue dans le système actuel de production d’électricité en France.

Lionel-fr

Vous avez déjà un système très évolué de gestion de batterie “multipurpose” losque vous rechargez votre smartphone sur l’USB de votre ordi portable (laptop). Vous l’utilisez sans le savoir , preuve de maturité technique.. Si le laptop n’est pas branché au moment de la charge – voire s’il n’est pas allumé – il va quand même charger le téléphone en utilisant sa batterie mais si vous voulez un maximum d’ampères, il faudra que le pilote USB du laptop l’accepte lors de sa négociation USB avec le téléphone. En gros , il faudra que vous ayez configué la mémoire flash du controleur USB pour délivrer toute la puissance. Dans le cas contraire, le pilote USB limitera l’ampérage et votre téléphone chargera moins vite. USB est un smart grid très avancé , capable de négocier avec le système distant façon modem. Le système Nissan décrit dans l’article ne fait rien d’autre, sauf que les puissances en jeu sont plus importantes et que le courant réseau est alternatif , la conversion en alternatif est coûteuse en énergie et ne doit donc pas être bi-directionnelle bien qu’il y ait un redresseur dans le chargeur. Tout ceci n’est pas très compliqué dans les faits mais suppose des standards de communication entre devices qui doivent parler la même langue ! C’est ce que fait l’USB de votre PC à 5.5v DC Notez que récemment , un tas de chargeurs solaires délivrant de l’USB sont arrivés sur le maché, bien sûr ils ont la logique de négociation nécessaire pour adapter l’alimentation à la puissance disponible : les chargeurs possèdent généralement une batterie de stockage temporaire. Alors pour ne pas ré-inventer la poudre, on va juste dire qu’on veut exactement les mêmes fonctionnalités sur les autos , avec juste une interface de programmation web en plus mais les mêmes fonctionnalités par ailleurs.

Lapin de jade

Les réacteurs nucléaires tombent bien souvent en panne ces temps-ci. En hiver, c’est pas bien. 5/2/2015 17H30: Passage en mode de sécurité dégradé suite à la panne de CHINON 4 (904 MW) qui vient se rajouter à la panne de 3 tranches charbon représentant 1,6 GW. La perte est donc de 2,5 GW, cela fait beaucoup juste au mauvais moment. Passage au niveau rouge possible vers 18H30 en fonction des événements. 4/2/2015 15H00: retour à la normalité, la tranche N°2 de la centrale de Paluel est remontée à son niveau nominal après quelques atermoiements dans la mâtiné, de plus le vent se lève sur la France et donc apporte 2GW de plus, donc ce soir cela passera avec très peu d’importation si le vent “énergie dite fatal” se maintient. 3/2/2015 12H24: Panne ==> Passage au niveau orange la marge de sécurité de 3GW est partiellement rognée. La centrale de Paluel 2 est tombée en panne fortuite à 10H40: 1,3GW en moins, retour programmé le 4/2 au matin. Il y a donc un risque sérieux pour la pointe de ce soir 19H00. Il n’y a pas de vent pour que la production éolienne prenne le relais, la France importe de l’électricité dès midi ce jour au lieu de fin de journée programmé. Rappelons que 3 autres centrales sont en panne partielle fortuite (Blayais 2, Chelas 1, Golfech 1) réduisant la capacité de production de 0,7GW non planifiée. Donc au total c’est 2GW de perdu soit en gros un degré de moins température extérieure couverte.

Dan1

C’est vrai qu’en janvier 2015, le parc nucléaire français n’a fait que 93% de facteur de charge au moment où on en avait le plus besoin. Il est bien dommage qu’il n’ait pas atteint voire dépassé 100 %.

Dan1

Et pendant que nous écrivons, nous pouvons aussi regarder à quoi ont carburé deux pays voisins pendant la semaine écoulée : France : Allemagne : Sans commentaire.

Nicias

On est quand même à l’aube de l’aviation électrique et je m’étonne que les esprits visionnaires de ce site (et il y en a beaucoup) n’ont pas pensé qu’on pourrait aussi utiliser les batteries des avions électrique de demain. Imaginons que Air France remplace sa flotte d’avions dépassé aux kérosène par des Solar impulse, plus exactement par 200000 SI2 pour pouvoir transporter autant de passagers (je gonfle un peu le chiffre pour tenir compte de la croissance à venir du trafic aérien, mais aussi du fait que le taux de disponibilité du SI2 a l’air limité par le vent). Avec 400kg de batterie à 260Wh/kg selon la pub cela nous fait 20,8 GWh en plus pour lisser la production pv. Le pire dans cette histoire, c’est qu’en y pensant plus tôt, on aurait put utiliser notre parc automobile à essence pour assurer la pointe électrique plutôt que de construire des TAC qui tournent très peu d’heure par an.

Nicias

Lorsque je recharge mon téléphone avec mon laptop, je recharge mon téléphone quand j’en ai besoin, pas celui d’un voisin lorsqu’il en a besoin.

Dan1

J’ai déjà annoncé de nombreuses fois le facteur de charge exceptionnel du nucléaire en janvier 2015 (93%). Maintenant, je vous propose une analyse sur l’hiver (enfin du 1er novembre 2014 au 28 février 2015). Le bilan est le suivant : Consommation totale = 189,4 TWh Production totale = 190,5 TWh Production nucléaire = 159 TWh Production hydraulique = 22,9 TWh Production PV + éolien = 8,5 TWh Conclusion : Le facteur de charge moyen du nucléaire sur ces 4 mois critiques a été de 87,3 % La production nucléaire + hydraulique a couvert 96 % de la consommation Avis personnel : pour des vieux systèmes toujours en panne on a vu pire en matière de résultats et surtout de service rendu à la France.

jmdesp

Cet arrêt est principalement à imputer à l’acteur qui était responsable les années précédentes de la croissance toujours aussi rapide soit la Chine. Or Lionel déclare aussi qu’il n’y a pas eu de nouveau nucléaire, alors que justement la Chine est le pays qui a installé sur ces 2 années une capacité tout à fait notable, environ 7 GW (et 1GW de plus en janvier dernier). Ils ne sont pas non plus seuls, l’iaea recense 11 réacteurs démarrés entre 2013, 2014 et le début de 2015. Lionel reconnait pourtant le rôle de la Chine, mais oublie juste le nucléaire dans l’équation du pays. Or l’augmentation de la production d’électricité nucléaire chinoise sur 2014 est de presque 20 TWh, ca fait à peu près jeu égal avec l’éolien autour de 21 TWh, et c’est nettement au-dessus du solaire. Cela étant la Chine a aussi installé une capacité charbon qui utilisée à fond aurait nettement dépassé les autres ajouts, et le facteur réel principal de modération des émissions est principalement le ralentissement de la croissance qui fait que le taux d’utilisation des centrales charbon est de plus en plus bas. Restons modeste sur les raisons réelles de cette modération.

Herve

Bonjour Lionel Quelques remarques sur votre message: La non progression des émissions de CO2 est certes une bonne nouvelle, mais ça reste dans l’epaisseur du trait et il y a plusieurs angles de vues: – Un pays qui est 100% fossiles peut reduire ses emissions en ajoutant des éolienes… mais pour maintenir un faible cout de l’energie le backup et les besoins d’energie bon marchés restent couvert par les fossiles. Les émissions ont baissé mais ces pays choisissent une politique qui necessitera durablement des fossiles, ils pollueront un peu moins mais durablement. – Un autre pays peut choisir une voie qui n’a pas besoin de backup et par consequent atteindre à terme le zero emissions, durablement aussi. Biensur les stockages pourraient tout changer, fussent ils qu’ils soient a la hauteur économique , et c’est encore loin d’être gagné. Concernant la smartgrid, votre exemple de l’USB n’est pas mauvais sauf que peu de gens connaissent la gestion de la conso d’un USB ce qui rends votre prose un peu incomprehensible pour le lecteur non spécialiste. Vous noterez tout de même que: – C’est donc l’ordinateur qui a décidé a quelle vitesse se charge votre portable, si vous etiez pressés pas de chance! (même probleme pour la smart grid…) Perso, j’utilise un chargeur sur secteur: pas de surprise. – Comme vous le faites remarquer, un chargeur solaire ne peut charger seul via l’usb, une batterie supplementaire est necessaire pour faire tampon (limite du système car pas prévu pour, adapativité pas assez rapide…) Une smart grid fonctionnant comme ça sera extremement compliqué et difficile à rendre fiable. J’ai le même souci sur ma centrale électrique, j’avais d’un temps envisagé cette option, mais c’est trop complexe à gérer. J’ai finallement opté pour rendre les charges qui le peuvent cooperatives de manière individuelles, pas de communication qui risque de tomber en panne… : Les chauffe eau et chaudières électriques baissent ou augmentent leur conso en fonction de la frequence et de la tension, ce qui contribue à la stabilité d’ensemble. Simple, efficace, tolérent aux pannes. Et facile à déployer

Lionel-fr

Il ne faut pas comparer votre installation en site isolé et son équivalent industriel. Vous avez fait vos choix et réalisé une installation autonome, ce qui vous place nettement au dessus de la moyenne des intervenants ici, vous avez payé vos erreurs, corrigé les merdouilles de dernière minute etc… Il y a des années lumière entre les théoriciens fumeux qui sévissent ici et vous parce que vous réalisez ce que vous pensez et que ça vous rend forcément philosphe, ça relativise les certitudes… Mais votre mode de travail créatif et visionnaire ne doit pas être confondu avec son équivalent industriel conçu pour les grandes séries et la production en volume y compris dans son aspect distribution des matériels à l’échelle mondiale. Si l’exemple de l’USB est bon, c’est surtout parce qu’il est à un stade avancé de digestion par le marché, l’USB3 est déjà sur toutes les machines en vente et même les câbles réseau ethernet s’en sont inspirés en fournissant l’alimentation en même temps que le trames de communication. Vous dites que c’est compliqué pourtant s’il y a bien quelque chose que tout le monde sait utiliser , c’est une connexion USB ! Compliqué peut être mais complètement transparent et utilisable par un SDF… Rien d’élitiste dans l’USB La baisse des coûts de batterie est désormais annoncée par tous les économistes, je suppose que ça va bien vous aider dans vos oeuvres, selon moi, c’est ce qui vous manquait le plus, doubler les batteries et ajouter des panneaux ! Tout ça pour dire qu’il n’y a rien de farfelu dans l’utilisation des batteries de VE pour d’autres usages, cette fonction n’avait aucun sens sur les véhicules thermiques, on est donc bien sur une rupture majeure et pas seulement technique. Ce qui va le plus distinguer la France des autres pays , c’est plutôt un aspect politique Le fait que l’automobile soit une industrie 100% privée, l’état se contente d’arbitrer le réseau routier et on voit bien que c’est déjà une lourde tâche L’arrivée potentielle de 33 millions de batteries dans les garages et autant de batteries fixes dans les maisons a de quoi faire réfléchir. Sur la réalisation du modèle de gestion de l’énergie , le laptop et l’USB donnent l’exemple mais le résultat sera quand même subtilement différent puisque un réseau multi directionnel est déjà en place et que les batteries vont se substituer à des usages qui lui sont dévolus jusqu’ici.. C’est un peu comme la lente conversion au numérique de l’information que nous avons vécue depuis les années 80 : d’abord les CD musicaux, puis la photographie, la musique mp3 et la video, puis la télé, c’est à peine si on a remarqué la fin de l’analogique TV puisque on avait tous anticipé avec des bidouillages TNT plus ou moins bizarres. Désormais la TV abandonne le mpeg2 pour le mpeg4 plus efficace en compression, la SD disparait au profit de la HD quelques écrans plats vont encore tomber en panne lors de la prochaine suppression des fréquences ~1GHz qui seront désormais réservées à la téléphonie 5G.. On ne le remarque même plus , c’est dire si le SECAM est loin, les incroyables bidouilles exploitant la fréquence secteur pour le rafraichissement d’image, le sous-échantillonnage des chrominances , tout ça.. le bon vieux temps, on dira au jeunes qu’on a connu ça et ils nous regarderont comme un squelette de dinausore.. Pourtant , ce sont les intervenants du forum qui me font cet effet maintenant. On dirait qu’en parlant d’USB, je brise un tabou… Ce truc n’est pas français même si chaque français les manipule 10 fois par jour sans y réfléchir, ça reste une technologie exotique pour la plupart des professionnels ici Et c’est un problème ! La France a complètement raté la marche du numérique dans les années 80, je veux pour preuve mon parcours compliqué dans l’industrie française. Ce complexe du cancre ne doit pas contaminer l’énergie, certe la France ne produit pas de harware numérique mais elle a partiellement compensé en software. Pour l’énergie, vous voyez bien que les centrales engagent le pays entier pour un demi siècle au moins C’est pire que le numérique. Que nos énergéticiens (par ailleurs compétents) l’acceptent ou non , le stockage d’énergie est le dernier maillon de la chaine pour une conversion quasi complète vers les sources d’énergie atmosphériques. Leurs coûts sont déjà largement compétitifs et Deutsche Bank annonce un kWh solaire entre 2 et 4 centimes ! rendez vous compte.. Après le stockage , il n’y a plus de blocage, ni même de frein.. Il ya même un accélérateur monstrueux qui consiste à une arrivée massive des capitaux privés dans l’équation. Qui dit capitaux dit management. C’est bien vous qui concevez votre site isolé non ? C’est aussi vous qui payez de votre personne lorsque vos montages ne fonctionnent pas aussi bien que prévu ? Vous êtes aux commandes, c’est votre droit, le monopole , c’est l’antithèse et la négation de ce droit

76
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime