Peugeot-Citroën : Stop & Start, Hybrid4, batterie, PAC

Le groupe PSA Peugeot Citroën travaille activement sur des solutions technologiques à fortes consonances environnementales comme le déploiement du système Stop & Start dès 2010, des solutions hybrides dès 2011 ou encore des véhicules zéro-émission sur le segment des véhicules faiblement émetteurs de CO2.

PSA Peugeot Citroën a introduit dès 2004 sa technologie Stop & Start sur les Citroën C2 et C3. Ce système, qui met le moteur en veille lorsque le véhicule s’arrête, apporte jusqu’à 15 % de gain de consommation et d’émission de CO2 en ville, tant en essence qu’en diesel. Le Groupe prévoit de déployer dans ses gammes, à partir de 2010, la deuxième génération de cette technologie : un alternateur réversible plus performant, plus rapide au redémarrage et permettant la récupération d’énergie au freinage.

Dévoilés au Mondial de Paris 2008, les concept cars Peugeot Prologue et Citroën Hypnos ont adopté la technologie full hybride diesel. Baptisée HYbrid4, celle-ci allie la faible consommation des diesels HDi sur route / autoroute et la propulsion électrique en zone urbaine ou périurbaine. Elle y ajoute la possibilité d’un mode « traction intégrale » grâce au moteur électrique positionné sur le train arrière. Intégrant également le Stop & Start et le filtre à particules, la technologie full hybride diesel permet, avec un gain de consommation et d’émissions de CO2, de près de 35 % par rapport à un modèle diesel HDi et de près de 50 % par rapport à un modèle essence de puissance comparable. Elle sera déployée sur les véhicules distinctifs de PSA Peugeot Citroën, et notamment sur les futures Citroën DS5 HYbrid4 et Peugeot 3008 HYbrid4, commercialisées à partir de 2011.

Précurseur du véhicule électrique, avec 10 000 voitures vendues entre 1995 et 2005, le Groupe a relancé ses travaux dans ce domaine. En mars 2009, PSA Peugeot Citroën et Mitsubishi Motors Corp. (MMC) ont signé un nouvel accord de collaboration portant sur la mise au point d’un véhicule électrique pour l’Europe basé sur l’i-MIEV de MMC et visant à accélérer le développement commercial de ce segment, avec une commercialisation prévue pour fin 2010.

En parallèle, pour étendre l’usage et l’accessibilité de ces véhicules au grand public, le Groupe travaille sur un véhicule électrique polyvalent de type hybride plug-in. Celui-ci permet de rouler en mode tout électrique sur environ 50 km, distance qui répond à l’utilisation quotidienne de la majorité des automobilistes. Pour favoriser la diffusion des véhicules électriques et hybrides plug-in, le Groupe a signé un partenariat avec EDF, portant notamment sur la définition des modèles économiques permettant leur développement commercial, sur les technologies de stockage de l’énergie ou encore sur la standardisation des systèmes de charge et protocoles de communication entre les véhicules et les infrastructures.

Enfin, Peugeot-Citroën poursuit ses recherches sur les piles à combustible (PAC) afin d’atteindre des conditions techniques et économiques acceptables pour l’appliquer à l’automobile. Le Groupe travaille sur différentes piles et différents prototypes grâce à une équipe interne de spécialistes et à des réseaux experts dans le cadre de partenariats de recherche, à l’image de ceux signés avec le CEA et le CNRS. Compte tenu des défis à relever, souvent indépendants du constructeur (coût et intégration de la pile dans le véhicule, stockage et distribution de l’hydrogène), le Groupe prévoit une introduction progressive de la PAC dans l’automobile à l’horizon 2020.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
boris d

En attendant vous pouvez aussi achetez selon votre budget, mais n’oubliez pas que le bonus écologique est important pour certaines voitures. Une Honda Insight hybride discret ou « mild-hybrid » disponible depuis quelques semaines à un prix compétitif par rapport au diesel. Honda à commercialisé dans certains pays une assistance moteur intégrée ou IMA depuis 1999 sur la première Insight. Honda Civic hybride aussi avec assistance moteur intégrée. Prius III est en cours de commercialisation c’est une full-hybrid, environ 10 ans d’expérience chez Toyota. Si il faut comparer ces voitures avec des diesels équipés de filtre à particules, alors sont ils vraiment plus chers? Dans les véhicules un peu moins vertueux mais efficace, le système  micro-hybride Bosch permettant une fonction stop and start est disponible sur les BMW Efficient Dynamics. Mercedes équipe certaines classe B d’un micro-hybride Stop and Start Valeo Mercedes S400 Blue-hybrid utilise aussi une assistance moteur intégrée de 15 kW ou 20 chevaux électrique. et BMW va suivre sur sa série 7 Ce qui me désole c’est que Valeo est Saft sont parmis les meilleurs dans leur domaine mais les constructeurs Français n’ont vraiment pas suivis. Ils ont misés sur le diesel.

Denlaf

Pourquoi ne pas passer directement au véhicule totalement éllctrique? La technologie est disponible et plusieurs constructeurs sont prêts à lancer la production de masse. Il faut commencer par produire dans ou pour les pays qui disposent déjà des énergies renouvelables nécessaires à la production d’électricité que nécessitent ces véhicules. Sur  .over-blog.com  précédé de  denis-laforme.  vous retrouverez des articles concernant les énergies renouvelables, les économies d’énergie, le climat, le réchauffement climatuque,etc.

moise44

Seul la prise de consicence que les cout énergétiques de fabrication (et climatique) de tous les véhicules, mêmes électriques, et pas seulement l’utilisation du produit final avec des énergies finales elles aussi pourra vraiment me faire dire que l’on tend vers le 100% vert ! Encore une fois, AUCUN matèriau n’est disponible a l’infini ! Pas plus le pétrole naturel que les métaux précieux(lithium, platine, or, nickel etc …) qui entre dans la composition des hautes et très hautes technologies comme les technologies anciennes dont la mécanique qui utilise le fer et ses alliages en très grandes quantités ! Le pb des recherches technologiques faites par les ingénieurs c’est que cela nous emmène toujours plus loin dans la fuite en avant pour maintenir un niveau élevé pour tous le monde alors même que ce n’est déja pas possible actuellement ! Non pas parce que nous refusons lec transferts de technologies(ce qui n’est pas tjrs faux) mais simplement parce que la quantité de matériaux disponible ne le permet déja pas

Bibou64

Mais rien ne change. On fera ceci, on fera cela, mais braves gens continuer de roupiller et d’acheter du diesel. Quand j’étais petit, en 1965, mon père me ramenait le bouqin de l’actionnaire ELf, ou l’on parlait des energies renouvelables. “Elf y travaille, en attendant achetez du pétrole” . voyez ou en est Totel, tant que cela ramène 30 points de marge, on ne bouge pas. je suis plutot d’accord avec boris sur la remarque sur Saft, et je rajouterais Heuliez qui a peu de chances de produire son electrique. enfin restons optimistes…

4
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime