Rion des Landes : le parc solaire ‘écolo’ inauguré lundi

Implanté sur un boisement détruit par la tempête Klaus, le nouveau parc solaire (10,5 MW) de Rion-des-Landes (40) a été inauguré le 9 décembre par l’opérateur d’électricité photovoltaïque français, Solairedirect.

Le site a été sélectionné pour sa proximité avec le réseau électrique, ses caractéristiques physiques et sa compatibilité avec le milieu naturel. Selon les promoteurs du projet, le parc s’inscrit dans une démarche de développement durable. L’impact environnemental du projet est très faible car, dès sa conception, l’aménagement a été prévu pour être parfaitement inséré dans son environnement, grâce notamment à un traitement paysager adapté.

La construction du parc solaire, dont le permis a été délivré le 14 juin 2011, a démarré en mars et s’est achevée en novembre. L’ensemble des travaux et l’exploitation sont accompagnés d’un suivi environnemental strict et de la mise en place d’un système de management de l’environnement et de la sécurité (selon les normes internationales ISO 14001 et OHSAS 18001), afin de respecter l’ensemble des engagements pris lors de la conception du projet.

Ce parc construit et exploité par Solairedirect totalise un investissement de 12,82 millions d’euros. Avec ses 35.280 panneaux photovoltaïques pour une puissance installée de 10,5 MW, il produira 12,8 GWh d’électricité par an, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 8.000 habitants (52 % de la population de la Communauté de communes du Pays Tarusate). Il permettra par ailleurs d’économiser 6.100 tonnes de gaz à effet de serre par an.

Avec un tarif de rachat à 11,08 cts d’euro / KWh, il est à ce jour le parc solaire disposant d’un des tarifs les plus bas de France, ce qui en fait l’un des plus compétitif d’Aquitaine.

L’installation de Rion-des-Landes s’inscrit dans le cadre de l’une des 4 réalisations déjà exploitées par le groupe dans le Sud Ouest de la France pour une puissance totale de 34 MW.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
40 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
raymond9

Mais c’est quasiment au même prix au kwh que l’EPR. Rappel l’EPR c’est 10.5cts! Pourquoi encore fabriquer ces machines de mort?

Noncestnon

Encore un projet “rentable” pour Solaire Direct avec : 1. l’aide des contribuables (tarif d’achat/CSPE), 2. l’aide des collectivités (subventions et aides diverses de co-financement), 3. avec l’aide des chinois qui fournissent les panneaux solaires (fabriqués dans les conditions sociales et environnementales que nous connaisons tous). Bref, une belle arnaque “écolo”… (L’EPR au moins il est “français)

Bob1

“3. avec l’aide des chinois qui fournissent les panneaux solaires (fabriqués dans les conditions sociales et environnementales que nous connaisons tous)” Vous me faites bien rire, dans l’EPR le beton et les turbines sont peut etre made in france mais le reste… ? et l’ordinateur sur lequelle vous tapez il vient d’ou ? ca vous a empeché de l’acheter ? D’ailleurs j’aimerai bien savoir quels panneaux/onduleurs ont été choisi, je ne trouves rien a ce sujet

b api

J’applaudis quand enfin des parcs photovoltaïques produisent à des tarifs inférieurs à certains prix payés par les consommateurs, au moins en France sans considérer les régimes transfrontaliers par exemple avec l’Allemagne où l’électricité est plus chère. Au moins la contribution nationale n’est plus nécessaire, et c’est déjà pas mal de pouvoir se raccorder au réseau qui a lui maintenant la charge d’encaisser les fluctuations journalières. J’applaudis également quand des parcs de 10 MWc se réalisent car ce sont ces grands parcs qui font progresser le pourcentage d’ENR dans le portfolio énergétique, tout en maintenant des coûts bas de production par l’économie d’échelle. Rappelons qu’à l’autre bout de l’échelle, l’intégré au bâti des centrales de moins de 9 kWc obtiennent encore un tarif de 29 cent/kWh… et c’est toujours le même kWh en finale qui est consommé. J’approuverais aussi ces intégrés au bâti s’il n’y avait pas toutes ces complications pour y arriver. Je préférerais un tarif à 15 ou 20 cent/kWh sans contraintes que celui actuel à 29 cent/kWh avec intégration forcée à la toiture. Mais comment financer ces installations ? Savez vous que c’est l’Europe qui aide aujourd’hui l’île de Malte en subsidiant la moitié de l’investissement des particuliers dans leurs centrales photovoltaïques, tout en garantissant un rachat à 22 cent/kWh pendant 6 ans puis un régime d’auto-consommation ? Et pourquoi pas de telles solutions en France ? La clé du développement des ENR et particulièrement du photovoltaïque se trouve dans le financement. Au secours Bercy ! Au secours l’Europe !

Enpassant

Ces “grands” projets (et relativisant le nombre de panneaux posés avant de faire la production d’une tranche de centrale nucléaire “utile” à 78 %…), ne sont viables qu’avec des panneaux fabriqués en Chine alors que nous avons des fabricants en France qui sont exanguent (pour les meilleurs) et tout simplement liquidés pour les autres. Alors en tapant sur mon ordinateur assemblé à Angers, avec des composant fabriqués pour certains en Asie (mais pardonnez moi si je n’ai pas trouvé de fabricants français…), je m’insurge contre ces affairistes qui n’ont que faire du réchauffement climatique et du mix énergétique et ne sont motivés que par le R.O.I. de leurs centrales !!!! (largement amélioré avec des produits exotiques, alors même que SOLAREZO, fabricant local (landais même) a passé l’arme à gauche justement à cause d’entreprises comme celle citéé dans l’article. A l’autre bout des installations, pourquoi ne pas favoriser des centrales domestiques simples (càd en “surimposé”), avec un modeste crédit d’impôts (supprimé au 1.1.2014 sur injonction du lobby électro-nucléaire… 🙂 et un tarif d’achat raisonnable mais sans plus pour ne pas plomber -encore plus- les caisses de l’Eat. Etant précisé que ces dispositions s’incrivant dans le cercle vertueux de l’économie française : la CSPE payée par les contribuables français, permet de faire travailler des entreprises françaises créatrices de richesses et d’emplois… Par contre l’atelier chinois…. quel intérêt pour le contribuable français ? Par contre, pourquoi ne pas rendre obligatoire des panneaux PV et thermiques sur toute maison neuve ?

Jean 05

Solaire ,direct est un affairiste ,personne n’en doute,leurs panneaux sont frabriqués en Afrique du sud en collaboration avec une Sté chinoise (ça leur evitera de payer des pénalités, car pas chinois…).Le PDG se SD est parai-til un ancien banqyier…donc vous avez compris, a moi le fric les anes de consommateur vont continuer de a m’enrichir!!!

Luis

¤ Les grands parcs photovoltaïques ont comme intérêt d’apporter une grande quantité d’électricité à un coût devenu faible, même avec des panneaux en totalité européens. Si le tarif d’achat était aujourdh’hui à 9 c€/kWh avec du matériel à 100% européen, les projets se multiplieraient. Mais cela ferait mauvais effet pour l’EPR avec son électricité à 10,7 c€/kWh en France et plus chez les anglais. En Allemagne, le tarif d’achat est de 9,61 c€/kWh pour les centrales de 1 à 10 MW mises en service en décembre 2013 et de 13,88 c€/kWh pour les petites installations en toiture (moins de 10kW).

Enpassant

Nous pourrons comparer photovoltaïque et nucléaire lorsque nous pourrons stocker l’électricité… Si nous ne pouvons nier l’apport du PV dans le mix énergétiquer, il faut quand même imaginer que la généralisation des ENR intermittentes obligera à compenser les “pointes” avec du thermique (couteux et polluant). Aussi, sauf à intégrer le coût de toutes ces externalités, il faut cesser de comparer ce qui ne l’est pas.

Samivel51

Pour avoir de l’electricite la nuit.

Bachoubouzouc

Enfin je ne comprends pas : D’après les écologistes, le MWh PV coûte 100€/MWh. Cette centrale-ci sera à 110€/MWh alors qu’elle est toute neuve et qu’elle est de bonne taille (10MWe). Nous aurait-on menti ? Luis, vous qui nous disiez encore récemment que 25 centrales PV allemandes étaient sous 100€/MWh, je vous le redemande (vous ne voulez visiblement pas répondre ) : Où est donc le PV allemand sous 100€/MWe dont on nous parle tant ? Par ailleurs, rappelons que cette centrale subventionnée pour moitié (produisant un kWh deux fois plus cher que les prix du marché actuel) est environ deux à quatre fois plus polluante (du fait du PV chinois) que le kWh électrique français (métropolitain) actuel. Apparemment c’est ça l’écologie.

Bachoubouzouc

“Vous me faites bien rire, dans l’EPR le beton et les turbines sont peut etre made in france mais le reste… ? et l’ordinateur sur lequelle vous tapez il vient d’ou ? ca vous a empeché de l’acheter ?” La situation n’est pas comparable : D’une part, aujourd’hui, plus aucun PC n’est construit en France, on n’a donc pas vraiment le choix. D’autre part, entre du PV chinois et du PV produit en France, il y a une différence de taille : – Autant le PV français est à 3-4gCO2/kWh, donc moins polluant que le nucléaire (6-8g) ou que le mix électrique métropolitain actuel en général (~30gCO2/kWh) – Autant le PV produit en Chine, à cause du bilan carbone de l’énergie utilisée pour le produire, sort entre 60-90gCO2/kWh et 120gCO2/kWh suivant les études. Deux à quatre fois plus polluant que le mix électrique qu’il est sensé “verdire” ! Le PV chinois est donc, pour la France, une aberration écologique et économique. Et quant à l’EPR, on peut difficilement faire plus made in France comme produit, les contraintes de qualification des équipements imposant un contrôle très stricte de la part d’EDF sur les fournisseurs à tous les niveaux de leur fabrication.

Luis

¤ Pour les 25 centrales allemandes installées en octobre 2013 à 98,8 €/MWh, il suffit de lire les statistiques du grand frère allemand de notre RTE, car ce grand frère s’occupe non seulement de l’électricité, mais aussi du gaz, des télécommunications, de la poste et des chemins de fer. Au moins un autre intervenant de ce forum sait le faire (c’est en allemand). Et pour le CO2, au moins un pro-nucléaire de ce forum vous dirait que cette histoire de climat anthropique est une affabulation des réchauffistes.

Reivilo

Avec pour main d’oeuvre des ouvriers polonais, portugais, roumains et hongrois, employés par la filiale chypriote d’un sous-traitant irlandais de Bouygues, ce chantier “français” aurait pu l’être sans doute un peu plus… On aurai ainsi pu éviter l’exploitation proche de l’esclavagisme de ces travailleurs, les accidents du travail non déclarés et les décès survenus avant même la mise en service. Budget “explosé” qui va sans doute mener à un coût de production au MWh de plus de 100 Euros, chantier interminable et énergie grise colossale ; 500 000 tonnes de béton, (parfois de qualité douteuse – refait) 50 000 d’acier etc. Tout ça pour arriver une grosse bouilloire gaspillant les 2/3 d’une énergie primaire non renouvelable, Faut-il vraiment s’esbaudir sur ce type de “made in France” ?

gaga42

Ouf! on nous précise, dès le début pour nous rassurer, que rien n’a été déboisé pour construire la centrale, Klaus s’en est chargé. Je serai quand même curieux de comparer le bilan CO2 des PV d’une part (chinois et à fort poids CO2 comme le précise Bacoubouzouk) et des pins qu’on aurait plantés à la place sinon. De façon générale, n’y a-t-il pas assez de km2 de toitures libres en France, ou de surface artificialisées, pour qu’on soit obligés de taper dans les surfaces agricoles?

Bachoubouzouc

“Pour les 25 centrales allemandes installées en octobre 2013 à 98,8 €/MWh, il suffit de lire les statistiques du grand frère allemand de notre RTE” Super, vous avez un lien ? (ça fait juste trois fois que je vous le demande) “Au moins un autre intervenant de ce forum sait le faire (c’est en allemand).” Les pro-nucléaires de ce forum, quand ils citent un document, en donnent le lien web, la page d’où ils ont tiré l’info et éventuellement ils collent même directement la phrase (quelle qu’en soit la langue) à laquelle ils font référence. Pourquoi les antinucléaires ne le font jamais ? A croire qu’ils ne veulent pas qu’on puisse vérifier ce qu’ils disent (“non mais ne vous donnez pas la peine, c’est écrit en allemand et c’est très technique…”). En même temps, il faut dire que les rares fois où certains s’y sont risqués (on se souvient de Chelya…), leur citation s’est révélée être une belle arnaque…

Luis

¤ Pour le mois d’octobre 2013, nous avons cela … Eingangsdatum Anlage PLZ Anlage Ort oder Gemarkung Anlage Bundesland Installierte Nennleistung (kWp) davon Installierte Nennleistung der geförderten Anlagen (kWp) 13.10.jeudi 86853 Langerringen Bayern 10 000,00 10 000,00 13.10.lundi 18299 Laage Mecklenburg-Vorpommern 8 017,20 8 017,20 13.10.jeudi 15306 Seelow Brandenburg 5 708,34 5 708,34 13.10.mercredi 95505 Immenreuth Bayern 4 998,72 4 998,72 13.10.jeudi 86854 Amberg Bayern 4 880,00 4 880,00 13.10.jeudi 66346 Püttlingen Saarland 4 875,00 4 875,00 13.10.mercredi 06193 Petersberg Sachsen-Anhalt 3 935,52 3 935,52 13.10.jeudi 96484 Meeder Bayern 3 385,02 3 385,02 13.10.jeudi 39606 Osterburg Sachsen-Anhalt 2 451,96 2 451,96 13.10.mercredi 04435 Schkeuditz Sachsen 2 442,00 2 442,00 13.10.mercredi 15320 Neuhardenberg Brandenburg 1 955,59 1 955,59 13.10.jeudi 66346 Püttlingen Saarland 1 517,76 1 517,76 13.10.vendredi 99448 Rittersdorf Thüringen 1 451,63 1 451,63 13.10.mardi 56766 Ulmen Rheinland-Pfalz 1 341,62 1 341,62 13.10.jeudi 24941 Flensburg Schleswig-Holstein 1 330,00 1 330,00 13.10.mardi 04741 Roßwein Sachsen 1 308,43 1 308,43 13.10.mercredi 82407 Wielenbach Bayern 1 300,10 1 300,10 13.10.jeudi 17449 Mölschow Mecklenburg-Vorpommern 1 269,00 1 269,00 13.10.jeudi 25572 Ecklak Schleswig-Holstein 1 207,36 1 207,36 13.10.jeudi 94437 Mamming Bayern 1 126,95 1 126,95 13.10.mercredi 16845 Neustadt Brandenburg 1 066,56 1 066,56 13.10.jeudi 17099 Galenbeck Mecklenburg-Vorpommern 1 027,00 1 027,00 13.10.lundi 15890 Eisenhüttenstadt Brandenburg 1 025,00 1 025,00 13.10.mardi 85072 Eichstätt Bayern 1 005,00 1 005,00 13.10.mercredi 93326 Abensberg Bayern 1 002,48 1 002,48

Luis

¤ Pour le mois d’octobre 2013, nous avons cela … Eingangsdatum “Anlage PLZ” “Anlage Ort oder Gemarkung” “Anlage Bundesland” “Installierte Nennleistung (kWp)” “davon Installierte Nennleistung der geförderten Anlagen (kWp)” 13.10.jeudi 86853 Langerringen Bayern 10 000,00 10 000,00 13.10.lundi 18299 Laage Mecklenburg-Vorpommern 8 017,20 8 017,20 13.10.jeudi 15306 Seelow Brandenburg 5 708,34 5 708,34 13.10.mercredi 95505 Immenreuth Bayern 4 998,72 4 998,72 13.10.jeudi 86854 Amberg Bayern 4 880,00 4 880,00 13.10.jeudi 66346 Püttlingen Saarland 4 875,00 4 875,00 13.10.mercredi 06193 Petersberg Sachsen-Anhalt 3 935,52 3 935,52 13.10.jeudi 96484 Meeder Bayern 3 385,02 3 385,02 13.10.jeudi 39606 Osterburg Sachsen-Anhalt 2 451,96 2 451,96 13.10.mercredi 04435 Schkeuditz Sachsen 2 442,00 2 442,00 13.10.mercredi 15320 Neuhardenberg Brandenburg 1 955,59 1 955,59 13.10.jeudi 66346 Püttlingen Saarland 1 517,76 1 517,76 13.10.vendredi 99448 Rittersdorf Thüringen 1 451,63 1 451,63 13.10.mardi 56766 Ulmen Rheinland-Pfalz 1 341,62 1 341,62 13.10.jeudi 24941 Flensburg Schleswig-Holstein 1 330,00 1 330,00 13.10.mardi 04741 Roßwein Sachsen 1 308,43 1 308,43 13.10.mercredi 82407 Wielenbach Bayern 1 300,10 1 300,10 13.10.jeudi 17449 Mölschow Mecklenburg-Vorpommern 1 269,00 1 269,00 13.10.jeudi 25572 Ecklak Schleswig-Holstein 1 207,36 1 207,36 13.10.jeudi 94437 Mamming Bayern 1 126,95 1 126,95 13.10.mercredi 16845 Neustadt Brandenburg 1 066,56 1 066,56 13.10.jeudi 17099 Galenbeck Mecklenburg-Vorpommern 1 027,00 1 027,00 13.10.lundi 15890 Eisenhüttenstadt Brandenburg 1 025,00 1 025,00 13.10.mardi 85072 Eichstätt Bayern 1 005,00 1 005,00 13.10.mercredi 93326 Abensberg Bayern 1 002,48 1 002,48

Bachoubouzouc

Tiens, Reivilo, ça faisait longtemps qu’on ne vous avait pas vu ! “On aurai ainsi pu éviter l’exploitation proche de l’esclavagisme de ces travailleurs, les accidents du travail non déclarés et les décès survenus avant même la mise en service.” Bien sûr, parce que l’emploi d’ouvriers étrangers est tellement le propre du nucléaire. Ca ne fait pas du tout l’objet d’un vaste débat politique actuellement et on ne les trouve pas du tout sur les si vertueux chantiers éoliens par exemple… “Budget “explosé” qui va sans doute mener à un coût de production au MWh de plus de 100 Euros” En même temps, 100€/MWh est d’après Luis le coût minimal du PV (sans compter l’intermittence). Enfin on n’en sait rien vu qu’il ne veut pas prouver ses affirmations, et que ce qu’on voit est plus comprit entre 110 et 300€/MWh. “énergie grise colossale ; 500 000 tonnes de béton, (parfois de qualité douteuse – refait) 50 000 d’acier etc.” Oui, pour une production tout aussi colossale : De l’ordre de 670TWh sur sa durée de vie. Ce qui amène en France le nucléaire aux chiffres de CO2/kWh que j’ai cité plus haut et qui n’est pas vraiment en faveur du PV chinois ni de l’éolien. “Tout ça pour arriver une grosse bouilloire gaspillant les 2/3 d’une énergie primaire non renouvelable,” Les pertes ne sont pas vraiment un problème puisque leur impact environnemental est franchement léger, compte tenu de l’énergie produite. “Faut-il vraiment s’esbaudir sur ce type de “made in France” ?” Vous proposez quoi de mieux (de crédible) ?

Bachoubouzouc

Qu’est ce que vous ne comprennez pas dans le mot “lien” ? Où est le tarif d’achat de toutes ces centrales ? C’est si difficile que ça de faire Ctr+C, Crtl+V sur l’adresse de la page que vous citez ?

Bachoubouzouc

Allez, je ne suis pas vache. Voir dans ce point du Fraunhofer Institut, p9 : “Für Anlagen, die bspw. im Oktober 2013 in Betrieb gehen, werden je nach Anlagengröße und -bauart zwischen 9,88 und 14,27ct/kWh für die kommenden 20 Jahre vergütet.” Le PV allemand est donc descendu entre 142,7€/MWh sur bati et 98,8€/MWh en champs (voir le graphique un peu en dessous). En moyenne, et sans tenir compte du coût induit de l’intermittence (dont on aura bientôt un aperçu avec le marché de capacité…), le PV commence donc à se rapprocher du prix du MWh EPR. Il n’est donc pas encore globalement à 100€/MWh comme l’affirment certains, il ne l’est seulement en champs de grande taille avec des panneaux d’origine chinoise (dont l’intérêt écologique est plus que limité, comme on l’a vu plus haut).

Sicetaitsimple

voire un peu puéril car je ne vois pas pourquoi ne pas donner un lien surtout lorsqu’il s’agit de celui d’une agence officielle dont c’est le boulot (notamment) de recenser les installations PV. Ceci dit ce coup là il a raison, c’est pas comme en Octobre 2012 où il nous assurait que des installations de plus de 10MW se développaient hors tarif d’achat ( voire 7/10/2012 et la suite). Donc le fameux lien est là: Vous y trouverz les installations depuis le début de l’année, les installations du mois précédent et les tarifs.

Sicetaitsimple

Ceci dit, il va être interessant de suivre l’évolution de puissance installée pour les installations de 1 à 10MW en Allemagne dans les mois qui viennent. Il y a forcément un effet de traine car ce type d’installation ne ce décide pas en un WE pour être construite 1 mois après. Les 25 installations démarrées en Octobre ont été décidées il y a certainement plus d’un an. Bref, on verra. Mais de ce que j’ai compris le programme de la nouvelle coalition ne remet rien en cause pour le PV, ce qui veut dire que les tarifs d’achat vont continuer à baisser drastiquement. Il y a forcément un moment où ça va talonner. On est bien sûr loin de ce qui se passe en France et il y a des raisons pour, wait and see et apprenons de l’expérience de nos voisins.

Luis

¤ Pour ceux qui critiquent sans savoir, comme bien souvent, qu’ils apprennent qu’une même surface peut servir à la fois à un usage énergétique avec le photovoltaïque et à un usage d’élevage (moutons) ou agricole. La preuve (notez bien, c’est un lien) : Sous les panneaux solaire de Rion-des-Landes, on trouve une culture de Ginseng, plante qui a besoin d’ombre. “Cette plante médicinale est exigeante : elle pousse exclusivement à l’ombre et quatre ans sont nécessaires avant de pouvoir récolter ses racines. La construction et l’entretien de structures d’ombrage représentaient un coût rédhibitoire pour les agriculteurs. La ferme solaire, réalisée par l’entreprise SOLVEO ENERGIE, est donc venue apporter une solution en donne l’opportunité de développer une culture différenciatrice et productrice.” Cela permettra aussi de réduire les importations de Ginseng chinois.

Nicias

“Cette plante médicinale” Comme si l’arnaque n’était pas déjà évidente, le pv vient maintenant appuyer la pseudo-médecine. Manquerai plus que le ginseng soit remboursable par la sécu, après tout on rembourse bien les “médicaments” homéopathiques à 30%. Je suppose qu’ils auront recours à la biodynamie pour faire pousser leur plante !

gaga42

Jusqu’à preuve du contraire, l’agriculture (et même l’élevage extensif, malgrè son très faible rendement à l’ha) a besoin de la fonction chlorophylienne et donc du soleil…

trimtab

Nous avons déjà parler de ses utilisations ‘multiple’ sur des terres ‘agricoles’. C’était en 2009 ici: Ou j’ai donner cet exemple “d’arbres solaires” Pour ne pas empiéter trop sur des ‘terres agricoles’ avec de grand centrales ‘au sol’ on peut toujours envisager la solution adopté par le village allemand de Kleinwulkow, en installant des “arbres solaires” . Bien que techniquement plus complexe à installer avec un système de ‘tracking’ double, le moutons et les vaches peuvent continuer à paître aux pied de ces ‘arbres’ (qui leur donnent aussi de l’ombre !) Le beurre, l’énergie du beurre et le MEUH des vaches !! Et pourquoi pas un ‘parc solaire’, ou nous pourons se promener ‘au pied des arbres’ avec nos enfants ????? Agréable, utile, et ‘educative’ ! trimtab

jmdesp

J’aurai pu fournir le site de stat allemand, mais 6ct a été le plus rapide. Je vais quand même faire une remarque, c’est que si en octobre 25 courageux ont relevé le défi du PV à moins de 10c€ et même 9,88c : – pour les tarif, ca se corse encore les mois suivant on passe à 9,74 puis 9,61 pour décembre – surtout la capacité total n’a été que de 70MW contre les 120 MW des 43 projets du mois précédent. J’ai envie de dire que le seuil de 10c a quand même écrémé un peu. – globalement sur le mois le solaire est passé de 290 à 225 MW installé. Le plus mauvais score de l’anné après le trou d’air à 210 de février. Nous sommes donc sur une trajectoire qui peut nous mener à moins de 3,5GW installé pour l’année 2013. La réduction des tarif ne sera donc donc plus alors que 1% par période. Et si on passe à moins de 2,5GW, on augmente de nouveau les tarifs.

Sicetaitsimple

Remarquez que je l’avais déjà fourni lors du débat d’octobre 2012 auquel je fais référence, et certainement même avant! Aucune importance, ce qui importe c’est que ce type d’information soit disponible à ceux que ça interesse (par exemple, je pense et Dan1 ne me démentira pas avoir été le premier à donner sur Enerzine le lien vers le site EEX-transparency qui est désormais un must!). Il faut que je regarde attentivement, mais je pense qu’en dessous de 2500MW, les tarifs n’augmentent pas, simplement le 1% automatique est réduit, mais ils continuent à baisser. Heureusement (pour moi), il y a une traduction en Anglais de l’EEG! Vous voulez le lien?

Sicetaitsimple

Bon, c’est un peu compliqué, je crois que je vais aller manger un morceau!

Temb

L’enseigement de tout ceci, c’est que 2013, avec moins de 1000H de productible on sait installer du solaire PV à moins de 100€ le MWh. Alors avec 20,30,40% de productible en plus comme c’est possible en France, on doit pouvoir aussi installer d’ici quelques années du PV chez nous à moins de 100€ le MWh. Pour mémoire aux AO solaire CRE 2 certains répondants ont proposé 90€ du MWh. Le PV, dans la limite de son seuil d’absence de besoin de stockage, c’est à dire quand il ne dépasse pas le point de consommation le plus bas un dimanche d’aout, est moins cher que le nouveau nucléaire. C’est quand même une incroyable révolution, qui s’est accomplie en 3/4ans. Le next step, c’est le PV+stockage au même prix que l’EPR, dans un premier temps il y aura très peu de stockage pour ce prix, mais la tendance ira à toujours plus et on finira par atteindre les vraies limites du PV, à savoir le stockage intersaisonnier qui fait que le solaire ne sera jamais seul dans un mix, même avec un stockage massif. Aujourd’hui le PV peut faire autour de 10% dans un mix, dans 10ans nous serons bien au-dela, avec une proportion toujours croissante de production non visible via l’autoconsommation. Avec un KWh français pour les ménages qui devrait atteindre les 15/17centimes en 2020/2025, chaque ménage aura un vrai intérêt économique à disposer de 1 à 3KW sur son toit, ou davantage avec du stockage pour augmenter l’autoconsommation. Les fournisseurs d’électricité aux particuliers ont intéret à diversifier leur offre dans la gestion du service autoconsommation s’ils ne veulent pas se faire tailler des croupières. La consomation résidentielle va baisser, UBS anticipe 10 à 15% de baisse d’ici à 2020 en Espagne, Italie et Allemagne par exemple. En France ce sera plus tardif et limité tant que le parc nucléaire amorti tournera. Il y a le temps mais dans 25ans ça va pas mal se tasser, Fessenheim aura été construite depuis 65ans…

Sicetaitsimple

Je comprends que les tarifs continuent à baisser ( mais moins que 1% mensuel) tant que la tendance reste supérieure à 1500MW installés annuellement ( 2500 valeur basse du corridor moins 1000) et qu’ils ne commencent à remonter que si la tendance annuelle est inférieure à 1000 (2500-1500).

Sicetaitsimple

– les prix baissent et continueront à baisser – les prix “tout compris” de l’electricité continueront à monter – l’autoconsommation sera donc un moteur naturel du développement du PV Jusque là je vous suis. Mais alors, puisque et vous en convenez (consommation qui devrait baisser, parc nucléaire existant amorti,…) nous n’avons pas de besoins à court terme de production electrique supplémentaire en été, pourquoi ne pas être “visionnaires” en attendant juste que cette mécanique vertueuse se mette en marche et en en arretant les tarifs d’achat ,ou en les diminuant fortement et en imposant vente des surplus et uniquement eux,…(au moins en métropole, les cas des île est différent). Sachant bien sûr que ce n’est pas ce qui se passe en France qui a la moindre influence sur les developpement de la technologie qui est désormais un marché mondial et non européen comme il y a quelques années.

Temb

La France a une vraie longueur d’avance avec ses AO dans les DOM ou EDF a imposé des normes draconniennes aux ENR pour qu’elles continuent à s’implanter. C’est un vrai bon laboratoire d’exerimentation pour le stockage et l’intégration réseau. Sur la conso qui baisse en france, ce sera justement possible en grande partie grace au PV, qui va contrer la hausse de population et l’arrivée des nouveaux usages électriques. C’est paradoxal… le PV a besoin d’un certain niveau de prix de l’électricité pour exploser, au niveau actuel ça ne fonctionne pas car en France il y a deux freins majeurs : intégration bâti (+2K€ pour une installation de 3KW) et le raccordement à la charge du particulier qui installe (+1,5K€ pour 3KW). Si on supprime le premier, on a gagné 2K€ pour une petite batterie capable de faire gagner quelques % d’autoconommation. Sur le fond vous avez raison, il faudrait modifier les tarifs d’achat en mode prime à l’autoconso, tout en préservant le même niveau de rentabilité mais en obligeant le particulier à rentrer dans une démarche réseau.

Sicetaitsimple

Il ne s’agit absolument pas dans mon esprit “d’une prime à l’autoconsommation” car celle-ci n’en a par définition dans vos scénarios pas besoin puisqu’elle devient “naturellement” rentable si le PV baisse et que les tarifs de vente d’electricité montent, mais bien au contraire d’une “pénalité” (disons des tarifs d’achat très bas et représentatifs des prix de marché) pour les surplus. Sur les batteries, si M. X veut en installer chez lui et qu’il ne me demande pas de cotiser à ses oeuvres via un tarif quelconque ou un crédit d’impot, c’est vraiment son problème….

Sicetaitsimple

Sur les batteries (fil parallèle), j’ai a peu près compris, mais là c’est du Chelya “ancien”, impossible à décrypter…. ” les “prix du marché” est en fait pas du tout un marché mais un mécanisme de fixation des prix de l’électricité par des règles administratives. ” Bon…..si quelqu’un a une idée, car je pense qu’il serait trop demander à l’auteur que de vouloir préciser ce qu’il veut dire.

Sicetaitsimple

Effectivement, ça se fête! Quand vous oubliez d’être un anti-nucléaire borné, vous voyez qu’il peut y avoir matière à discussion et même à un certain consensus.

Sicetaitsimple

Le résultat de négociations entre un vendeur et un client, ça s’appelle un contrat de fourniture d’électricité. Pour vous rassurer, je sais que ça existe! C’est hors marché, et ça peut effectivement comprendre des clauses de garantie d’origine avec une “prime” associée. Il n’y a pas ” des règles administratives qui fixe un même prix à l’ensemble des moyens de production”, il y a juste sur les marchés des acteurs qui veulent acheter des MWh, et se foutent bien de leur origine car par définition et contrairement au cas ci-dessus, ils achètent à quelqu’un qu’ils ne connaissent pas a priori. Et à l’instant T, qu’il soit solaire, eolien , charbon gaz ou nucléaire, il a la même valeur, il reflete juste un équilibre entre une offre et une demande. That’s life.

Sicetaitsimple

“Si le régulateur fixe la même valeur à toute les productions électriques à l’instant t c’est bien la preuve qu’il ne s’agit pas d’un marché !” Mais quand ai je parlé d’un régulateur qui fixerait une valeur? Bon, je renonce à comprendre. Le règlement d’EPEX spot est disponible sur le Web, une presentation sommaire est ici:

jmdesp

Faites le calcul, pour les 8 milliards de l’EPR non, on aurait pas pu construire grand chose en stockage. Et les 2 milliards par an du PV en France payent un EPR en presque juste 4 ans, qui produit autant qu’eux. Sauf qu’on s’est engagé à payer 2 milliard pendant 20 ans, avant que la production revienne au prix du marché sans qu’on sache combien de temps vont vraiment tenir les cellules (la dégradation a beau être être faible au départ, pour moi, c’est typiquement le genre de mécanisme où l’usure finit par atteindre un seuil critique qui l’accélère ensuite rapidement. Le gros problème c’est que par nature on place les panneaux là où ils accumulent gradients thermiques, et dégradation par les UV) – Fukushima et sa population Le problème, c’est que les données médicales sérieuses sont sans ambiguité aucune que l’exposition est minime. Il y a eu 10 fois moins de rejets qu’à Tchernobyl, 80% est parti en mer, les évacuations ont évité presque toute exposition pour la grande majorité des personnes, et même là où ça a merdé, l’exposition est restée faible, il ya presque aucune contamination de l’alimentation, c’est à dire que la nouriture a été *moins* contaminée que celle européenne dans les années 60 du fait des essais nucléaires atmosphériques. Mais à l’arrivé, on voit des japonais s’angoisser pour 1mSv/an d’exposition, soit moins que l’exposition naturelle hors radon en Corse sud, ou dans le centre de la France. Au total, l’exposition moyenne annuelle en France toutes sources confondues est estimé à 3,7mSv, mais c’est plutôt 6 ou 7 aux Etats-Unis. Donc ce qu’on observe aux Japon, c’est une immense peur, mais absolument rien qui soit la conséquence réelle de radiation. Un dernier point, c’est qu’à chaque fois, on parle uniquement des évacués de la zone irradiés, mais il y a aussi des dizaines de millliers de personnes dont la maison a “juste” été détruite par le tsunami, eux aussi ont été forcés d’évacuer et ont perdu leur emplois, ils ne reçoivent pas du tout les mêmes compensations financières, et attendent toujours que leur maison soient reconstruites. De temps il est utile de lire autre chose que les rapports systématiquement angoissant, et plutôt le suivant qui de manière mesurée rappelle tout de même que la radioactivité de l’urine c’est 50 Bq/litre, si les opérateurs de Fukushima pissait dans la mer, ils y injecteraient une radioactivité plus concentré que ce que les fuites “horribles” des réservoirs de stockage n’ont provoqué jusqu’à présent :

jmdesp

Rappelons aussi qu’en France même, il y a des milliers de personnes dont le logement les expose annuellement à une dose de radon au moins égale à 20 mSv, sans qu’on bouge. Cela étant pas d’affolement et pas de raison de lancer une campagne urgente anti-radon. La région de France la plus exposée au Radon est le Limousin, c’est aussi une de celles où dans chaque statistique le taux de cancer du poumon est le plus faible, que ce soit pour les hommes ou bien pour les femmes. Quelle que soit au final la vrai explication de ce phénomène, elle démontre en tout cas à quel point l’influence d’un faible niveau de radioactivité est faible, ou du moins est inférieure par exemple à celle de vivre dans un milieu urbain pollué.

40
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime