Sans médiateur, les plaintes s’accumulent en Belgique

Le ministère de l’Economie belge a reçu cette année 5 000 plaintes de consommateurs contestant leur facture d’électricité, et 15 000 demandes d’information.

Depuis la libéralisation du marché de l’énergie wallon en janvier dernier (le marché flamand est ouvert depuis 2003), les consommateurs se retrouvent confrontés à l’absence d’une prise en charge spécifique des problèmes liés aux changements de fournisseurs.

Prix attractif avant introduction !
Merchant Token

Investissez dans le token (jeton) MTO avant son lancement sur le marché ! La révolution du paiement sécurisé décentralisé pour les commerçants arrive. (BONUS : 20 phases supplémentaires)

Prix attractif avant introduction !
Merchant Token

Investissez dans le token (jeton) MTO avant son lancement sur le marché ! La révolution du paiement décentralisé pour les commerçants arrive.

Alors que le projet de nomination d’un médiateur de l’énergie remonte à l’été 2003, celui-ci n’a toujours pas été nommé.

Selon le cabinet Verwilghen, cité par la RTBF, "il fallait impérativement aboutir à un accord avec les différentes Régions pour élargir la zone d’intervention de ce médiateur politique."

Une décision délicate, alors que la situation politique belge connaît toujours un blocage sans précédent. En attendant, les plaintes et demandes d’information  s’empilent dans les bureaux du ministère, où elles ne reçoivent que des réponses globales.

 

 
(src : RTBF)
Partagez l'article

 

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires