StatoilHydro découvre un nouveau gisement de gaz

Le groupe pétrolier norvégien StatoilHydro a annoncé avoir découvert du gaz dans le champ de prospection "Natalia" en mer de Norvège.

Selon la Direction, les calculs préliminaires ont montré que ce gisement pourrait contenir environ 1,5 milliards de mètres cubes de gaz récupérable. Le champ "Natalia" est situé à cinq kilomètres au nord-ouest de Midgard, une installation du champ d’hydrocarbures Aasgard, déjà en exploitation.

StatoilHydro découvre un nouveau gisement de gaz Le puits a été foré à une profondeur totale de 3040 mètres au-dessous du niveau de la mer avant de rencontrer des roches datant de l’âge du "petit jurassique". Un contact entre les nappes d’hydrocarbures et l’eau a été décelé à une profondeur d’environ 2612 mètres, là où les techniciens de StatoilHydro s’attendaient à en trouver.

L’exploration dans la région (Natalia, Gamma et Marulk) a donné de bons résultats jusqu’à présent tient à souligné le groupe.

"Les titulaires de la licence de production vont maintenant réfléchir à la mise en exploitation du gisement à partir d’Aasgard", précise le communiqué.

StatoilHydro détient 70% de la licence, les 30% restant reviennent à l’allemand Bayerngas.

            

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pasnaif

1.5Gm3 de gaz équivalent en gros à 2 heures et demi de consommation mondiale de pétrole. S’ils en sont à communiquer là-dessus cela laisse à penser que nous serions déjà en plein “pic du pétrole”? Mais nul ne semble avoir le courage de le dire?

Dan

Plusieurs pics de production de pétrole sont déjà passé : celui des Etats Unis début des années 70 et celui de la mer du nord. Restent les autres !

Louis

Le communiqué parle de billions, ce qui a deux sens milliard ou 1000milliards c’est sens doute le second qui est valablecar autrement un si petit gisement ne serait pas significatif

3
0
Laissez un commentairex