Technique des moteurs : douze temps au lieu de quatre

Ces dernières années, l’Empa a développé, en collaboration avec un spécialiste externe de l’hydraulique, une commande de soupapes électrohydraulique entièrement variable appelée FlexWork, qui peut être utilisée pour les moteurs à combustion et autres machines thermiques/pneumatiques. Entièrement variable signifie que la levée des soupapes ainsi que le moment de l’ouverture et de la fermeture peuvent être réglés librement, et ce même d’un cycle à l’autre.

Utilisée sur un moteur à combustion, cette flexibilité totale offre de nouveaux degrés de liberté pour l’optimisation. Par exemple, la charge des moteurs à essence peut être réglée sans clapet d’étranglement et d’un cycle à l’autre, la pleine charge peut être optimisée et le moteur peut être adapté à différents carburants « par logiciel ».

L’Empa a mis en place la commande des soupapes sur un moteur à allumage commandé et explore maintenant les possibilités offertes par cette nouvelle technologie. Une variante de la commande de charge est la désactivation des cylindres. Cela signifie que certains cylindres fonctionnent à charge élevée dans la plage de charge partielle, d’autres sont en même temps complètement désactivés en laissant toutes les soupapes fermées. Le passage soudain du fonctionnement avec tous les cylindres au fonctionnement avec des cylindres désactivés entraînerait toutefois des pics de couple indésirables, de sorte que la transition doit être réalisée en douceur. Dans les systèmes actuellement sur le marché sans commandes de soupapes entièrement variables, de telles déconnexions de cylindres sont déclenchées par des interventions d’allumage qui réduisent fortement l’efficacité. Avec la commande de soupapes entièrement variable de l’Empa, il est en revanche possible de désactiver certains cylindres sans perte d’efficacité.

Tout comme la désactivation complète de cylindres, il est également possible de les allumer moins souvent. Ainsi, un fonctionnement à quatre temps devient un fonctionnement à huit ou douze temps. Comparé à un moteur à quatre temps étranglé, un tel moteur fonctionne de manière nettement plus efficace.

Auteur : RAINER KLOSE

Partagez l'article

 

[ Communiqué ]
Lien principal : empa.ch

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires